Annuaire d' éditeur / Goater (Editions)
logo

Goater (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2009
70 livres au catalogue

Créées en 2009, les Éditions Goater sont issues du café-librairie Le Papier Timbré (39, rue de Dinan 35000 Rennes) et est une marque de la SARL Le Papier Timbré. Cet ensemble forme l’un des rares voire unique café-éditeur de Bretagne et de France. Le fondateur, Jean-Marie Goater, a une longue expérience dans la librairie et l’édition.

Il a travaillé pour les principales enseignes de Rennes (Nourritures terrestres, Coop Breizh, Virgin) et a été pendant 4 ans, responsable commercial aux éditions Apogée. Il est aussi le fondateur de deux cafés-librairies sur Rennes et engagé dans la fédération des cafés-librairies de Bretagne.

Il préside la toute jeune association des éditeurs de Rennes, La Rennaise d’édition et intervient régulièrement auprès des lycéens ou étudiants pour présenter son métier et ses passions. Les Éditions Goater sont disponibles dans les principales librairies de Bretagne et de France par le biais de ses deux diffuseurs : Coop Breizh depuis juillet 2013 pour la Bretagne et Hobo diffusion/Makassar Distribution pour la France, la Suisse et la Belgique depuis novembre 2014. Notre maison fait imprimer ses livres tous à compte d’éditeur en France, généralement en Bretagne ou dans l’Ouest.

Cette démarche écologique et économique garantie à nos livres une éthique irréprochable. Éditeur responsable, nos papiers sont recyclés ou FSC, nos imprimeurs Imprim’vert, et nos encres végétales. En tant qu’éditeur, nous sommes adhérents au galléco, monnaie solidaire et complémentaire d’Ille et Vilaine.

Contact

jeanmariegoater@no-log.org

Adresse

12, rue Gaston Tardif, 35000 Rennes
France

Dépôt de manuscrits

Par internet:

goater2007@gmail.com

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Prairial

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2014
4 publiés par an

Prairial est une maison d’édition lancée en 2014, qui souhaite faire redécouvrir des textes rares sous une forme à la fois simple et soignée.

Prairial est aussi le neuvième mois du calendrier républicain – soit la période allant du 20 mai au 18 juin dans le ci-devant calendrier grégorien.

Il nous plait de remettre en usage ce calendrier utopique, qui voulait marquer le début d’une nouvelle ère, mais n’aura finalement servi que douze petites années, de 1793 à 1805. Ce calendrier régi par la froide raison (12 mois de 30 jours, plus quelques sans-culottides pour faire bonne mesure), mais dont la nomenclature a été imaginée par un poète au nom délicieux, l’immortel auteur de « Il pleut, il pleut, bergère », Fabre d’Églantine (à tes mânes, salut !). Un calendrier absurde, en somme, qui croyait pouvoir changer le monde. Comme les livres que nous rééditons.

Car prairial, s’il est bien le joli mois où les fleurs volent au vent, est aussi un mois de luttes – et de rêves démesurés : c’est le 20 prairial an II qu’a lieu la fête de l’Être suprême, rien de moins que la tentative révolutionnaire d’instaurer une nouvelle religion ; c’est le 1er prairial an III que le peuple parisien se soulève pour reprendre un pouvoir qu’on lui a volé. Semblablement nous voulons que Prairial, la maison d’édition, soit celle des délirants, des révoltés et des prophètes.

logo-similar-editor

Sur le fil éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur

Les Éditions Sur Le Fil

Les Éditions Sur Le Fil sont nées de la nécessité de penser, de lire, de vivre ensemble la littérature et la philosophie. Parce que l’esthétique, la réflexion, l’émotion, l’idée, la beauté et le langage doivent s’exprimer sur le fil, dans l’équilibre de la pensée et de l’art, sur le fil d’un discours qui prend le risque de la singularité, voire du paradoxe.

 

Notre engagement

Les Éditions Sur Le Fil soutiennent et accompagnent leurs auteurs, défendent l'édition indépendante et s'engagent en faveur de la création et de la culture - exigence, qualité, partage et solidarité. La preuve : EDSF-Diffusion. À découvrir ici.

 

Notre identité

Les Éditions Sur Le Fil sont à compte d'éditeur, impriment leurs livres dans leur région (made in France), ne sont pas subventionnées, travaillent en partenariat avec des libraires et des bibliothécaires engagés, participent activement au réseau associatif et économique local, développent leurs propres réseaux de diffusion et distribution (France et UE) et sont 100 % indépendantes.

 

Notre ligne éditoriale

Les Éditions Sur Le Fil veulent proposer un autre regard. Nous rééditons des textes méconnus ou oubliés de grands écrivains-penseurs, accompagnés d’une étude critique qui les présente sous un jour nouveau, dans la tension entre écriture et pensée qui sous-tend leur œuvre. Et surtout, nous donnons aux auteurs contemporains un espace d’expression à leur voix, à leur parole, à leur rapport au monde… à leur pensée singulière, signe d’un engagement intellectuel.

Les Éditions Sur Le Fil existent pour penser l’unité dans la diversité, pour réconcilier les aspirations à l’émotion et à la connaissance, pour trouver dans le langage l’élan vital qui nous est propre.

 

Mais qu'on ne se méprenne pas : nos ouvrages s'adressent à tous. Le mot philosophie fait peur parfois, et le mot littérature peut également cacher bien des choses étranges... Pas d'élitisme, d'universitarisme, de gargarismes pompeux en tous genres. Bouleverser ses idées reçues (d'où l'idée de se tenir sur le fil entre littérature et philosophie), c'est d'abord vouloir penser autrement, vivre les textes autrement, changer de regard, au moins le temps de la lecture : ça fait du bien de se décentrer un peu, ça fait plaisir d'accueillir l'univers d'un autre, ça fait grandir - c'est le but.

logo-similar-editor

L'Age d'Homme

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996
4000 livres au catalogue dont
La maison d'édition L'Age d'Homme est fondée en 1966 à Lausanne par Vladimir Dimitrijevic. C'est sans doute à L'Age d'Homme, forte aujourd'hui de 4000 titres, que nous devons de ne plus réduire la littérature russe aux seuls noms de Dostoïevski , de Tolstoï ou de Gorki. Grâce à la collection «Classiques Slaves», les lecteurs ont pu découvrir les œuvres majeures du symbolisme russe, celle d'André Biely (Pétersbourg, La Colombe d'Argent, Kotik Letaiev), d'Ossip Mandelstam, d'Alexandre Blok ; des auteurs aussi considérables que les polonais Witkiewicz ou Ladislas Reymont ; les écrits esthétiques de Malévitch, les essais et les romans de Zamiatine, de Leskov ou de Boris Pilniak. De Ivo Andritch et Dobritsa Tchossitch aux chefs-d'œuvre d'Alexandre Zinoviev, la collection «Classiques Slaves» qui compte aujourd'hui plus de 500 titres, a permis de faire connaître un immense patrimoine littéraire que le «réalisme-socialiste» n'avait pas réussi à étouffer.
logo-similar-editor

Alma Editeur

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Éditions du geste - théâtre

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2018
2 livres au catalogue dont

Les éditions du geste ont vu le jour en septembre 2018.

Elles voudraient contribuer à rendre au théâtre sa place dans la littérature, et pourquoi pas dans la vie.

Elles proposent, obéissant au double geste du théâtre, des textes littéraires et des textes à jouer.

logo-similar-editor

Argol

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2005
Les éditions Argol ont été créées en février 2005 par Catherine Flohic, en référence au Château d'Argol de Julien Gracq, mais aussi à un lieu qui lui est cher dans une île du Morbihan. Argol propose de nouveaux espaces de création, provoque croisements, correspondances, rencontres, entre l'écriture et l'image, témoignages et réflexions vives dans tous les champs de la littérature, de l'art. Création poétique et littéraire, entretiens monographiques, projets personnels, Argol fédère de grandes voix et des découvertes de la création littéraire contemporaine.
logo-similar-editor

Blanc & Noir

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987

Créer des passerelles entre les cultures.

Les Éditions Noir sur Blanc sont nées en 1987, à Montricher, en Suisse, à l’initiative commune de Vera et de Jan Michalski, couple aux origines suisses, polonaises, russes et autrichiennes.
Leur ambition humaniste et littéraire de l’époque : créer des passerelles entre les cultures et les peuples de l’Europe de part et d’autre du rideau de fer, en publiant des textes destinés à durer. Initialement centrée sur les domaines polonais et russe dans une Europe encore divisée, la production de la maison s’est peu à peu élargie aux pays voisins et au reste du monde dans le cadre d’une collection consacrée à la littérature de voyage, à l’évasion et à la découverte. Plus récemment le catalogue s’est enrichi de quelques beaux-livres de photographies et de dessins.

Placée sous le signe de l’ouverture, la maison laisse s’exprimer la littérature sous de nombreuses formes : romans, nouvelles, récits, poésie, théâtre, essais, témoignages…, et des thèmes variés : histoire, humour, cuisine, policiers… Un foisonnement concourant à donner une image toujours plus fidèle du bouillonnement culturel observé à l’Est de l’Europe.

Passeurs de textes entre le monde francophone et la Pologne, et au-delà, les pays de l’Est européen, Vera et Jan Michalski se sont attachés dès le début à publier en deux langues : français et polonais. Leur démarche originale et unique constitue une des caractéristiques de la maison d’édition.

logo-similar-editor

Corridor Bleu (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997

Comme le suggère indirectement le précepte gravé à l’entrée du temple de Delphes, il est important de savoir de quoi l’on parle et surtout avec qui. Aussi le Corridor bleu se doit de vous dire qu’il est né à Douai, Nord de la France, en 1997 (là où Arthur Rimbaud composa ses cahiers et adressa ses lettres du voyant à son professeur Paul Demeny, rue de l’Abbaye-des-prés), un 22 septembre, jour de la fête nationale du Mali. Autour d’une poignée de poètes plus ou moins illuminés.

La première rencontre déterminante, si l’on suit une trame à la Gurdjieff dans ses Rencontres avec des hommes remarquables, fut, sans l’ombre d’un doute, celle de Michel-Georges Micberth qui catalysa énergies, volontés et beautés. La seconde fut celle d’Ivar Ch’Vavar, chaman et grand manitou de ce que d’aucuns appelleront la Grande Picardie Mentale, soit un territoire à la fois réel et surréel, qui s’étend du Hainaut belge jusqu’à la Picardie actuelle (pour combien de temps?) et dont les membres du Corridor bleu (car il y a eu, au début, un esprit d’équipe, enfin, une communion, qui ne portait pas même de nom et dont on conserva le souvenir à travers les ruines) arpentèrent les coins et les recoins à la recherche des lieux sacrés, des héros (dont le plus grand est saint Benoît-Joseph Labre) et des bandits comme il était indiqué dans le livre des livres Hölderlin au mirador du grand Ivar Ch’Vavar. Le plus grand livre de poésie de la fin du siècle précédent. Oui. À s’en taper la tête contre les draps du réel de stupeur.

Charles-Mézence Briseul, un peu, malgré lui, à l’origine de tout, exigeait que chacun des membres lût le livre au moins une fois par an. Ce qui ne fut pas forcément suivi. Au prix de grands tracas. D’où certaines dislocations. Qui finirent toujours, c’est vrai, plutôt bien.  Durant ces années d’initiation à la chose poétique et à l’édition underground, on put recenser de nombreuses participations à des salons, lectures, performances, festivals, plus ou moins obscurs. Mais au fond des ténèbres se tapit la vérité. Du moins une partie. Publication de la poésie la plus expérimentale: Henri Chopin, Pierre Garnier, Bernard Heidsieck.

Commencença une relative errance du Corridor bleu de par la France et le monde, depuis la Roumanie et Jérusalem, jusqu’en Inde, Bénarès (Varanasi), où devant les crémations, au bord du Gange, il devint évident, que sa mission, plus que jamais, serait de promouvoir la création, quelle qu’elle soit, littéraire, philosophique ou spirituelle, la plus exigeante et la plus marginale, celle que tous les autres, par lâcheté ou paresse, refusent et refuseront toujours de mettre en avant. Pas très loin du parc aux gazelles où le Bouddha prononça son premier sermon. On en pleura au milieu des mendiants estropiés. Et des saints reliés au grand créateur, même s’ils n’en parlaient pas ainsi. Publication des grands poètes contemporains: Laurent Albarracin, Pascal Boulanger, Louis-François Delisse.

Puis l’on changea d’hémisphère pour rejoindre La Réunion, qui est, à peu de chose près, comme l’a révélé Jules Hermann, plus ou moins, le centre, sinon l’origine, du monde ancien et à venir. Exploration des sociétés secrètes, des abysses, des cimes inaccessibles et ouverture du catalogue à une marginalité toujours plus importante devant la médiocrité de l’époque. Tout s’inversa. Les premiers, derniers, devinrent, et vice versa. Publication du texte fondateur du Japon, le Kojiki, des écrits mystiques d’Agnès Gueuret et d’une série d’entretiens avec un prêtre kanak, Roch Apikaoua.

Le futur est déjà là. Des livres à inventer. Ceux que l’on aurait voulu trouver au fond d’une librairie improbable. Que l’on aurait voulu voler ou offrir. Que les bourgeois jettent avec dégoût loin devant eux. Que l’on pose avec soin et crainte sur sa table de nuit avant de sombrer dans le sommeil en espérant qu’il soit court. Livres de pure farine et bons à caler un lit branlant un soir de cyclone.

logo-similar-editor

Lavoir Saint-Martin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2010
28 livres au catalogue dont
Les éditions du Lavoir Saint-Martin sont nées en août 2010 à Paris et placées sous la protection d'une source gallo-romaine qui irrigue le village de Branceilles en Corrèze. Cette maison d'édition indépendante publie des ouvrages de littérature générale dans un objectif de recherche portant sur les domaines de la poésie, du roman et des témoignages historiques ou personnels. La ligne éditoriale accorde également une place de choix aux livres d'artistes, aux traductions et à la critique universitaire.
logo-similar-editor

Apogée (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur
23 publiés par an
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.