logo

Tinbad

Maison d'édition à compte d'éditeur
5 livres au catalogue

Pourquoi les éditions TINBAD ? On trouve cette assonance de Sinbad (le Marin) dans une suite de jeux de mots dans Ulysses de James Joyce, livre exemplaire de l’écrivain qui a poussé le plus loin les recherches en modernité formelle dans la Littérature.

Oui, les avant-gardes sont défaites et défuntes, tout le monde a abandonné ce combat-là ; mais on peut encore en raconter l’histoire, sans se contenter pour autant de « mâcher les reliques du savoir » comme disait Laurence Sterne dans son Tristram Shandy. Nous nous sentons une cause commune avec les premiers Cahiers de l'Herne : la remise au goût du jour de la création littéraire la plus contemporaine ; aussi lancerons-nous une revue, irrégulière, qui sera un atelier pour les futures publications : Les Cahiers de Tinbad.

Nous publierons aussi des essais très littéraires et personnels sur les ultimes œuvres s’inspirant de la dernière avant-garde littéraire, « Tel Quel ». Comme nous estimons que les deux décennies s’étalant entre 1910 et 1930 (Futurisme, Dadaïsme, Surréalisme, Proust, Joyce) constituent la période la plus féconde en modernismes de notre Histoire – et que c’est donc de là qu’il faut repartir –, nous ne nous interdirons pas de publier des œuvres inclassables qui seraient au croisement de la poésie et du roman moderne : un violent « je » autobiographique sera recommandé et même essentiel. Notre cap : la littérature contrainte et le « Carré noir » en Littérature.

Une seule certitude : pas de romans-« chromo » ! Vieilles anecdotes... Que Tinbad fût tailleur ne nous déplaît pas, car nous voyons, après Proust et Jean-Jacques Schuhl, « la couture comme métaphore du travail textuel : patrons, ciseaux, colle, machine à coudre ».

He rests. He has travelled.

With?

Sinbad the Sailor and Tinbad the Tailor and Jinbad the Jailor.

James Joyce, Ulysses, 1922.

Contact

Téléphone

0664976882

Adresse

5, rue des Beaux-Arts, 75006 Paris
France

Partenaires

Distributeur

logo
R-diffusion

Diffuseur

logo-diffuser
R-diffusion

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Sauvages

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2007
Les éditions sauvages ont pour vocation de publier des ouvrages littéraires de qualité : poésie, roman, nouvelle. Les membres du comité de lecture choisissent les textes à publier qui les séduisent autant du point de la forme que du contenu. Ils ne se fient qu’à leurs coups de cœur.
logo-similar-editor

Albiana

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1983

Créée en 1983, la maison d’édition Albiana a longuement arpenté les chemins de la création et de la connaissance en Corse pour présenter aujourd’hui un catalogue riche de plus de trois cents titres, le plus fourni de toutes les éditions insulaires. 

Résolument régionaliste et généraliste, elle a mené deux combats éditoriaux d’importance, celui de l’appui à la langue, à la transmission et à la généralisation de la culture insulaire et celui de l’ouverture au monde. 

Elle couvre ainsi les champs de l’édition scientifique et patrimoniale, les champs de la création littéraire (romans, nouvelles, poésie) et artistique (photo, arts, peinture, musique), les champs de l’édition de loisir (cuisine, randonnée, nature) et, depuis 2004, celui de l’édition pour la jeunesse. 

Multipliant les partenariats éditoriaux, elle a coédité des ouvrages avec notamment le Parc naturel régional de Corse, le Musée de la Corse, le Centre culturel universitaire, etc., ainsi que deux revues scientifiques avec les associations de chercheurs, Strade et Études corses (ADECEM et ACSH domaine Corse).

logo-similar-editor

Lurlure

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
6 publiés par an

Elles publient, à raison de cinq à sept titres par an, des ouvrages d’art, de littérature et de théorie, textes contemporains ou rééditions de textes devenus introuvables.

Lurlure ? Un mot d’argot que l’on pourrait traduire par l’expression “Ni fait, ni à faire”… Par clin d’œil, l’exact contraire du soin et de la rigueur que nous apportons à chaque livre que nous publions.

logo-similar-editor

Impressions nouvelles (Les)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985

Fondées en 1985 et riches d’un catalogue de près de 350 titres, les Impressions Nouvelles sont une maison d’édition indépendante et généraliste, ouverte à tous les médias qui façonnent la vie contemporaine.

L’ambition des Impressions Nouvelles est au moins double.

D’une part, la maison publie des textes de création et de réflexion littéraires : roman, poésie, reportage, autobiographie, mais aussi essai littéraire. Les fictions et les analyses publiées par les Impressions Nouvelles allient souci du style et enjeux sociaux, culturels, politiques ou philosophiques. Le parti pris des mots y va de pair avec le compte tenu des choses.

D’autre part, les Impressions Nouvelles accordent une large place aux images et éditent des essais sur les grands médias de la culture moderne : bande dessinée, cinéma, photographie, télévision, mais aussi architecture, philosophie, sociologie, esthétique. Dans tous ces domaines, les Impressions Nouvelles publient des livres qui allient lisibilité, goût de l’engagement et désir de vulgarisation intelligente.

Par l’attention accordée à la qualité du livre comme à celle de l’écriture et des images, par la volonté d’intervenir dans les débats les plus actuels, mais aussi d’accompagner des auteurs dans la durée et de construire une politique à long terme, les Impressions Nouvelles s’imposent comme un acteur important de l’édition en langue française.

logo-similar-editor

Arche éditeur (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1949
L'Arche est une maison d'édition française indépendante créée en 1949 par Robert Voisin. Si les premiers titres tentent de rendre familiers à un large public des domaines à l'époque surtout réservés aux spécialistes, telles la psychanalyse, la philosophie ou encore l'esthétique, L'Arche se tourne rapidement vers le théâtre : sont fondées une collection répertoriant les pièces jouées au Théâtre National Populaire de Jean Vilar ainsi que la fameuse revue Théâtre populaire. En 1954, L'Arche convient avec Bertolt Brecht d'une publication française de son œuvre. L'Arche dispose aujourd'hui d'un large catalogue d'auteurs dramatiques. Parmi eux, quelques-uns des plus célèbres des XIXe et XXe siècles (Thomas Bernhard, Federico García Lorca, Sean O'Casey, Eugene O'Neill, Bernard Shaw, August Strindberg, Anton Tchekhov et bien d'autres).Dirigée depuis 1986 par Rudolf Rach, L'Arche, fidèle à sa tradition, continue de publier du théâtre en soulignant l'importance de l'écriture contemporaine. Trois nouvelles collections ont été créées : Tête-à-tête, qui réunit des textes pour des lecteurs en quête de repères philosophiques, éthiques ou esthétiques. Théâtre jeunesse, qui a pour but de faire découvrir aux plus petits comme aux plus grands une littérature digne de ce nom. Et L'Arche/Amstramgram, qui donne à lire des textes tout public, et en particulier pour adolescents, en lien avec les créations du Théâtre Amstramgram à Genève.
logo-similar-editor

Fédérop

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975
155 livres au catalogue dont

Les éditions fédérop sont nées à Lyon en 1975. Nées des rêves et de l’obstination de Bernard Lesfargues, poète et traducteur. Il était entouré d’amis qui avaient tous en commun d’être partisans d’un fédéralisme européen – d’où le nom de « fédérop ». Occitan, très attaché à sa langue, Bernard Lesfargues eut à cœur de défendre les langues des minorités, il créa une collection de langue occitane qui réunit des auteurs tels que Robert Lafont, Bernard Manciet, Jean-Yves Casanova, Pierre Bec, Max Rouquette, Alem Surre-Garcia, Philippe Gardy…

Il fut également le premier en France à publier les auteurs d’expression catalane : Quim Monzó et Baltasar Porcel. Après avoir repris la collection Solaire, les éditions fédérop se sont attachées à faire découvrir des poètes d’expression française et étrangère, en créant la collection Paul Froment. Dans cette collection, en 1976, fut publié pour la première fois en français le grand poète espagnol, Vicente Aleixandre, (Prix Nobel 1977), suivirent Yannis Ritsos, Julio Llamazares, Franco Fortini, entre autres. Reprises en 1999 par Bernadette Paringaux, les éditions fédérop, maintenant implantées en Périgord, entendent poursuivre dans la voie tracée par Bernard Lesfargues.

 

Elles continuent de publier des poètes français ou étrangers, des ouvrages en occitan en version bilingue, ainsi que des auteurs catalans ; des romans, récits, nouvelles et essais d’auteurs français ou étrangers, entre autres : John Burroughs (L’art de voir les choses) et Ralph W. Emerson. Elles publient également des textes de littérature de voyage, notamment dans la collection « Chemins du Monde ».

En 2011, elles ont créé la collection Troubadours qui se donne pour but de populariser la poésie des troubadours occitans.

logo-similar-editor

Abordo

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2010
18 livres au catalogue dont 2 publiés par an

« A bordo ! »  « (Montez) à bord ! »


Par cette injonction, nous vous invitons au voyage, à venir avec nous à la découverte de poésies nouvelles, ou à la redécouverte d'auteurs disparus dont la parole est toujours en résonance.
En gardant le cap d'une ligne éditoriale originale et singulière, nous appuyant sur la volonté d'affirmer l'acte poétique comme un lieu de réflexion et d'expression esthétique, nous fabriquons des livres qui privilégient les écritures vivantes, ouvertes sur le monde.


« Ne chantons pas la rose, faisons-la refleurir ! »

logo-similar-editor

L'Atelier du Grand Tétras

Maison d'édition à compte d'éditeur

Implanté dans un petit village du Massif Jurassien, L'Atelier du Grand Tétras présente d'abord l'originalité de couvrir la chaîne du livre, de l'écriture à la fabrication artisanale. Unie autant pas la littérature que par la confection du livre, l'équipe de l'Atelier s'acharne avec passion à produire des livres dans la tradition artisanale de l'imprimerie. Imprimés sur de beau papier les textes sont assemblés en cahiers cousus à l'ancienne.

L'Atelier du Grand Tétras se consacre à la poésie contemporaine avec la collection Glyphes et à la littérature de création à travers le roman, le récit et la nouvelle avec la collection Écriture.

Dans le prolongement de ses choix éditoriaux, l'Atelier édite également la revue Résonance Générale - Cahiers pour la poétique à laquelle collaborent quelques uns des poètes les plus représentatifs de notre temps présent. Cette revue a favorisé l'ouverture d'une nouvelle collection Essais pour la poétique destinée à appronfondir sur un thème précis les enjeux de la poésie d'aujourd'hui.

Par ailleurs, la collection Entre deux rives, créée récemment, s'attachera à faire connaître des auteurs étrangers qui n'ont pas encore été traduits en France. Parallèlement, l'Atelier du Grand Tétras est tout naturellement porté à publier des textes qui chantent nos terroirs.

Se détournant des étroitesses du régionalisme, l'Atelier édite des écrits célébrant un art de vivre régional : telle est la vocation de la collection Terroir Vécu et de la revue La Racontotte qui depuis 1976 a fidélisé en Franche-Comté de nombreux lecteurs. Marginal avec complaisance, délibérément détaché des seuls intérêts commerciaux, l'Atelier du Grand Tétras s'acharne encore à croire, avec la passion de créer des livres, aux espérances d'Alfred de Vigny quand il abandonne sa "bouteille à la mer".

logo-similar-editor

Joca Seria

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991
300 livres au catalogue dont 15 publiés par an
En empruntant au poète Francis Ponge l’expression latine joca seria (jeu sérieux) sous laquelle il regroupa les textes qu’il consacra à Alberto Giacometti, les éditions Joca Seria ont voué leur politique éditoriale dès l’origine à l’art et à la littérature.
Créées par Brigitte et Bernard Martin, les éditions Joca Seria ont publié leurs premiers livres en 1991. Au fil des vingt années écoulées, des rencontres et des opportunités ont permis de « construire » autour de l’art et de la littérature un catalogue qui compte aujourd’hui plus de 300 titres à raison de 10 à 20 titres par an.
logo-similar-editor

Ad Solem

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Ad Solem, « vers le Soleil » : un nom, un esprit aussi, résolument tourné vers la « Lumière qui éclaire tout homme» (Jn 1, 12). Depuis 1992, chaque livre veut à sa manière être un éclat, une étincelle pour faire rayonner le sens ; un espace pour permettre la rencontre de l’Autre à travers le chemin des mots. Rencontre par le biais de l’écriture, laquelle, comme une trace, atteste le passage de Celui qui ne se laisse découvrir qu’après coup, dans la distance. Pendant quelques instants, le temps de lire une ligne ou une page, le lecteur abandonne sa volonté propre pour suivre l’empreinte laissée par les mots sur la surface de la page. Moments de communion avec l’auteur, dont les mots veulent réveiller en nous «le désir de l’éternité inconnue sous la douceur des mots connus» (saint Grégoire le Grand). On ne ressort jamais le même de la lecture d’un livre. L’édition est un art : un savoir-faire qui doit communiquer un savoir-vivre. Le livre, pour Ad Solem, n’est pas un moyen parmi d’autres de transmettre savoir et sagesse. Si le codex a remplacé le volumen aux premiers siècles du christianisme, c’est que sa forme traduisait le contenu de la foi dont son apparition est solidaire. Au déroulement infiniment répété du rouleau a succédé l’arrêt sur la page, la fin de la ligne. A l’éternel retour a succédé la Nouvelle Alliance. Aujourd’hui, les textes se déroulent sur l’écran des ordinateurs. Le temps du nihilisme se traduit par la civilisation du rouleau numérique. Comment être «à la page» aujourd’hui si le livre est menacé sinon de disparition du moins d’une marginalisation croissante ? Peut-être en reprenant conscience de ce que livre n’existe pas sans un regard qui se pose sur la page. Avant d’être un objet, le livre est un verbe : il «se livre» au regard. Quelqu’un s’y donne. Mais dans un retrait. « Il se tait et les mots qui nous restent s’écartent peu à peu pour laisser passer entre eux son regard » (Jean-Pierre Lemaire).
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.