Annuaire d' éditeur / Gidouille (La)
logo

Gidouille (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur
Né de l’alchimie entre ses deux créateurs, le projet Gidouille voit le jour selon des principes et des idées communs : Publier des ouvrages d’auteurs inspirés d’horizons divers, sans préjugé ni tabou. L’empathie avec les auteurs et l’émotion dégagée par le texte sont les seuls critères retenus. Le choix va vers des romans, de préférence courts et denses, ou des nouvelles, qui côtoient les titres de la collection « Vive voie », récits de vies ou de tranches de vie méritantes, insolites, pittoresques ou remarquables, mais toujours enrichissants.

Contact

la-gidouille@orange.fr

Téléphone

0296646128

Adresse

1 Le Champ es Névo, Plœuc-sur-Lié, 22150 Plœuc-L’Hermitage
France

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

Service des manuscrits
1 Le Champ es Névo, Plœuc-sur-Lié
22150 Plœuc-L’Hermitage
France

Modalité d'envois

Aucun texte ne sera pris en compte en version numérique, et les manuscrits papier ne sont pas retournés à leur auteur en cas de refus, sauf envoi d’un chèque de 5 € pour frais de poste. La réception d’un manuscrit n’engage jamais l’éditeur à publier, et aucun délai n’est donné quant à la réponse apportée. Si la Gidouille décide de la publication, une version numérique du texte sera demandée, un contrat d’édition et un contrat d’adaptation audiovisuelle en bonne et due forme seront établis entre l’auteur et l’éditeur, contrats conformes aux recommandations de Syndicat national de l’édition. Les droits d’auteur versés par la Gidouille se montent à 10 % des ventes au public, et une remise de 33 % est faite aux auteurs sur leurs achats personnels de leur ouvrage, ceux-ci ne rentrant pas dans le calcul des exemplaires vendus entraînant versement de droits d’auteur.

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Encre Rouge

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

City Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur
120 publiés par an
City Editions est une maison d'édition généraliste. Nous publions environ 120 ouvrages chaque année : des romans, des thrillers, des biographies, des témoignages, des livres de culture générale.
logo-similar-editor

Bellier (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1980
La société Edition Imprimerie Bellier a été créée le 1er décembre 1965 par Elie Bellier à Lyon. A l'origine il ne travaillait qu'en typographie. Au fil du temps la société s'est développée en PAO et en Offset. Aujourd'hui l'entreprise est spécialisée dans l'impression et l'édition de livres. La décision de se lancer dans l'édition de livres date du 1er avril 1980. Au départ spécialisé dans l'édition de livres d'Histoire Régionale, c'est suite à la demande de nos clients que l'édition s'ouvre sur la poésie, le roman, la nouvelle, la jeunesse, la biographie, etc...
logo-similar-editor

Rageot

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1941
500 livres au catalogue dont 60 publiés par an

En 1941, Tatania et Georges Rageot fondent les éditions G.T. Rageot, pour "donner à lire autre chose aux enfants que la comtesse de Ségur ou Jules Verne et leur faire découvrir à travers des romans d'auteurs étrangers la vie des enfants des autres pays". 113 titres sont publiés entre 1941 et 1959, date du rachat par les éditions Hatier.

Elle continue toutefois d'être dirigée par Tatania Rageot - Georges Rageot décède en 1950 - jusqu'en 1971. En 1972, elle est reprise par leur fille, Catherine Scob, qui travaille aujourd'hui avec sa propre fille, Caroline Wetsberg.La rachat par Hatier marque la création des éditions de l'Amitié. Près de 200 titres sont publiés dans la collection de l'Amitié.

Apparaissent ensuite toute une série de collections dérivées, dont Ma première amitié, en 1978 et Jeunesse poche en 1971, la première collection de poche pour les jeunes (en quatre série, policier, aventure, anticipation, espionnage). Ces collections ont fait découvrir des nombreux auteurs, comme Michel-Aimé Baudouy, Anne C. Veslty, Yvan Maufret, Betsy Biars, Maria Gripe ou Susie Morgenstern.

Tout ces titres se retrouvent aujourd'hui dans la collection Cascade, créée en 1989. Avec une vingtaine de titres par an, elle se décline par thème, aventure, policier, contes.

logo-similar-editor

Prairial

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2014
4 publiés par an

Prairial est une maison d’édition lancée en 2014, qui souhaite faire redécouvrir des textes rares sous une forme à la fois simple et soignée.

Prairial est aussi le neuvième mois du calendrier républicain – soit la période allant du 20 mai au 18 juin dans le ci-devant calendrier grégorien.

Il nous plait de remettre en usage ce calendrier utopique, qui voulait marquer le début d’une nouvelle ère, mais n’aura finalement servi que douze petites années, de 1793 à 1805. Ce calendrier régi par la froide raison (12 mois de 30 jours, plus quelques sans-culottides pour faire bonne mesure), mais dont la nomenclature a été imaginée par un poète au nom délicieux, l’immortel auteur de « Il pleut, il pleut, bergère », Fabre d’Églantine (à tes mânes, salut !). Un calendrier absurde, en somme, qui croyait pouvoir changer le monde. Comme les livres que nous rééditons.

Car prairial, s’il est bien le joli mois où les fleurs volent au vent, est aussi un mois de luttes – et de rêves démesurés : c’est le 20 prairial an II qu’a lieu la fête de l’Être suprême, rien de moins que la tentative révolutionnaire d’instaurer une nouvelle religion ; c’est le 1er prairial an III que le peuple parisien se soulève pour reprendre un pouvoir qu’on lui a volé. Semblablement nous voulons que Prairial, la maison d’édition, soit celle des délirants, des révoltés et des prophètes.

logo-similar-editor

Zinedi

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002
44 livres au catalogue dont 10 publiés par an

Les éditions Zinedi ont été créées en 2002 par Fabienne Germain. Elles ont pour vocation de faire découvrir de nouveaux auteurs de langue française.

Ses thèmes de prédilection sont essentiellement la fiction. Tous les genres sont permis pourvu que les textes soient de qualité, qu'ils n'aient jamais été publiés et qu'ils emportent notre enthousiasme.

Compte tenu de la taille de notre structure et de l'aspect chronophage de notre activité, nous publions moins de dix par an.

logo-similar-editor

Corridor Bleu (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997

Comme le suggère indirectement le précepte gravé à l’entrée du temple de Delphes, il est important de savoir de quoi l’on parle et surtout avec qui. Aussi le Corridor bleu se doit de vous dire qu’il est né à Douai, Nord de la France, en 1997 (là où Arthur Rimbaud composa ses cahiers et adressa ses lettres du voyant à son professeur Paul Demeny, rue de l’Abbaye-des-prés), un 22 septembre, jour de la fête nationale du Mali. Autour d’une poignée de poètes plus ou moins illuminés.

La première rencontre déterminante, si l’on suit une trame à la Gurdjieff dans ses Rencontres avec des hommes remarquables, fut, sans l’ombre d’un doute, celle de Michel-Georges Micberth qui catalysa énergies, volontés et beautés. La seconde fut celle d’Ivar Ch’Vavar, chaman et grand manitou de ce que d’aucuns appelleront la Grande Picardie Mentale, soit un territoire à la fois réel et surréel, qui s’étend du Hainaut belge jusqu’à la Picardie actuelle (pour combien de temps?) et dont les membres du Corridor bleu (car il y a eu, au début, un esprit d’équipe, enfin, une communion, qui ne portait pas même de nom et dont on conserva le souvenir à travers les ruines) arpentèrent les coins et les recoins à la recherche des lieux sacrés, des héros (dont le plus grand est saint Benoît-Joseph Labre) et des bandits comme il était indiqué dans le livre des livres Hölderlin au mirador du grand Ivar Ch’Vavar. Le plus grand livre de poésie de la fin du siècle précédent. Oui. À s’en taper la tête contre les draps du réel de stupeur.

Charles-Mézence Briseul, un peu, malgré lui, à l’origine de tout, exigeait que chacun des membres lût le livre au moins une fois par an. Ce qui ne fut pas forcément suivi. Au prix de grands tracas. D’où certaines dislocations. Qui finirent toujours, c’est vrai, plutôt bien.  Durant ces années d’initiation à la chose poétique et à l’édition underground, on put recenser de nombreuses participations à des salons, lectures, performances, festivals, plus ou moins obscurs. Mais au fond des ténèbres se tapit la vérité. Du moins une partie. Publication de la poésie la plus expérimentale: Henri Chopin, Pierre Garnier, Bernard Heidsieck.

Commencença une relative errance du Corridor bleu de par la France et le monde, depuis la Roumanie et Jérusalem, jusqu’en Inde, Bénarès (Varanasi), où devant les crémations, au bord du Gange, il devint évident, que sa mission, plus que jamais, serait de promouvoir la création, quelle qu’elle soit, littéraire, philosophique ou spirituelle, la plus exigeante et la plus marginale, celle que tous les autres, par lâcheté ou paresse, refusent et refuseront toujours de mettre en avant. Pas très loin du parc aux gazelles où le Bouddha prononça son premier sermon. On en pleura au milieu des mendiants estropiés. Et des saints reliés au grand créateur, même s’ils n’en parlaient pas ainsi. Publication des grands poètes contemporains: Laurent Albarracin, Pascal Boulanger, Louis-François Delisse.

Puis l’on changea d’hémisphère pour rejoindre La Réunion, qui est, à peu de chose près, comme l’a révélé Jules Hermann, plus ou moins, le centre, sinon l’origine, du monde ancien et à venir. Exploration des sociétés secrètes, des abysses, des cimes inaccessibles et ouverture du catalogue à une marginalité toujours plus importante devant la médiocrité de l’époque. Tout s’inversa. Les premiers, derniers, devinrent, et vice versa. Publication du texte fondateur du Japon, le Kojiki, des écrits mystiques d’Agnès Gueuret et d’une série d’entretiens avec un prêtre kanak, Roch Apikaoua.

Le futur est déjà là. Des livres à inventer. Ceux que l’on aurait voulu trouver au fond d’une librairie improbable. Que l’on aurait voulu voler ou offrir. Que les bourgeois jettent avec dégoût loin devant eux. Que l’on pose avec soin et crainte sur sa table de nuit avant de sombrer dans le sommeil en espérant qu’il soit court. Livres de pure farine et bons à caler un lit branlant un soir de cyclone.

logo-similar-editor

Flammarion

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1876
10000 livres au catalogue dont 380 publiés par an
Le groupe Flammarion est détenu par Madrigall, maison mère de Gallimard et troisième groupe d'édition français. Présent sur les secteurs de l'édition, diffusion, distribution et librairie, il est implanté en France, en Belgique et au Canada. Son offre éditoriale est portée par des marques reconnues : Flammarion, Flammarion Québec, Pygmalion, Aubier, Climats, GF, Champs, Étonnants Classiques, La Maison Rustique, Arthaud, Autrement, J'ai lu, Librio, Ombres noires, Casterman, Flammarion Jeunesse, Père Castor, Chan-OK, Fluide Glacial, KSTR et Sakka. Il couvre les domaines de la littérature, de l'art et du Patrimoine, de l'art de vivre et de la vie pratique, des sciences et des sciences humaines, des atlas, du parascolaire, du poche, de la BD, de la jeunesse et de l'humour.
logo-similar-editor

Arkuiris

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
Issu du portugais, le mot Arkuiris signifie « arc-en-ciel » en tétum, la langue vernaculaire de Timor-Est. Il constitue un symbole de simplicité et de renouveau. Il renvoie également à la faculté de décomposer la complexité du visible. Arkuiris est une maison d'édition à but non lucratif créée en 2003, qui vise à publier des livres sur trois grands domaines : l'Asie du Sud-Est, l'environnement et les questions qui engagent l'avenir de nos sociétés.
logo-similar-editor

Editions de la Rémanence

Maison d'édition à compte d'éditeur
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.