Annuaire d' éditeur / La Völva éditions
logo

La Völva éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
Les Éditions La Völva ont été fondées en 2015 par Cédric Grégoire, directeur des publications. Cette maison d’édition répond à un besoin de promouvoir des ouvrages d’exception et innovants et de proposer aux auteurs différentes collections où ils pourront publier leurs connaissances pour les partager au plus grand nombre. Nous attachons un soin tout particulier à nos ouvrages, sélectionnant le meilleur de la littérature générale et fantastique du moment, des ouvrages scientifiques, des traductions de textes jamais traduits, mais aussi des thèses et des beaux-­livres, qui viennent agrémenter nos collections, afin de satisfaire les goûts et les besoins de chaque lecteur.

Contact

contact@editions-lavolva.com

Téléphone

0631088426

Adresse

79 D rue Fontaine Écu, 25000 Besançon
France

Dépôt de manuscrits

Par internet:

contact@editions-lavolva. com

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Mémoire d'Encrier

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
300 livres au catalogue dont

Fondées à Montréal en mars 2003 par Rodney Saint-Éloi, les éditions Mémoire d’encrier se sont fixé pour mandat de réunir des auteurs de diverses origines autour d’une seule et même exigence : l’authenticité des voix. Mémoire d’encrier est ce lieu-carrefour où se tissent rencontres, dialogues et échanges pour que les voix soient visibles et vivantes.

Mémoire d’encrier publie de la fiction : roman, récit, nouvelle; aussi de la poésie, des essais, des chroniques. Un catalogue diversifié aménage des passerelles entre cultures et imaginaires du monde.

Mémoire d’encrier publie des auteurs québécois, amérindiens, antillais, arabes, africains… représentant ainsi une large plate-forme où se confrontent les imaginaires dans l’apprentissage et le respect de la différence et de la diversité culturelle. Mémoire d’encrier propose de penser l’autre autrement, l’autre au pluriel, en ouvrant de multiples fenêtres sur le monde, ceci de manière décomplexée.

Dans nos sociétés actuelles, rien ne manque plus que la compréhension. C’est dans cet esprit que Mémoire d’encrier a fondé en 2016, pour pouvoir sensibiliser, diffuser et promouvoir une pensée de la diversité, l’organisme à but non lucratif Espace de la Diversité (EDLD). Un espace de diffusion pour les littératures de la diversité, pour les valeurs du vivre-ensemble et pour confronter l’histoire, le racisme et les inégalités. À travers le catalogue de Mémoire d’encrier et les initiatives (ateliers, conférences, rendez-vous littéraires…) de L’Espace de la Diversité, un pont entre générations, visions et vécus du monde est en œuvre.

Le souhait est de rompre avec la rectitude éditoriale et la monoculture, qui dévident les êtres. Pour rassembler les continents et les humains, nous avons besoin de repousser la peur, la solitude et le repli afin d’imaginer et d’oser inventer un monde neuf. Mémoire d’encrier est cette manière de revisiter notre être le plus profond et de nous concilier avec nos parts manquantes, en regardant et en acceptant l’autre dans sa combien riche et complexe différence.

logo-similar-editor

Noir Sur Blanc (Les Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
320 livres au catalogue dont 22 publiés par an
Les éditions Noir sur Blanc ont été créées en 1987 par Vera et Jan Michalski, couple aux origines suisses, polonaises, russes et autrichiennes. Leur ambition humaniste et littéraire de l'époque : créer des passerelles entre les cultures et les peuples de l'Europe de part et d'autre du rideau de fer. Initialement centrée sur les domaines  polonais et russe, la production de la maison s'est élargie aux pays voisins puis au reste du monde. Passeurs de textes entre le monde francophone et la Pologne, et au-delà, les pays de l'Est européen, Vera et Jan Michalski se sont attachés dès le début à publier en français et en polonais. Cette démarche originale et unique constitue une des caractéristiques de la maison d'édition.
logo-similar-editor

5 sens

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
10 livres au catalogue dont
5 Sens Editions est une société en nom collectif, créée en avril 2015 par deux sœurs et domiciliée dans le canton de Genève. L’essence même de 5 Sens est basée sur l’ambition de faciliter l’accès à l’édition à compte d’éditeur. Afin que cela soit possible, un véritable partenariat entre l’auteur et l’éditeur est essentiel. Ne possédant pas les moyens des grandes maisons traditionnelles, en ce qui concerne les effectifs ou sur le plan financier, il est important que chacun de ses acteurs mette la main à la pâte. La communauté d'auteurs, au fur et à mesure qu’elle grandira, facilitera la propagation des publications, idées, partages ou collaborations. Notre statut de petite maison, nous permet de prendre en charge nos livres sur plusieurs années. Evitant ainsi la philosophie d’immédiateté propre au monde littéraire en général. Ce statut offre également un rapport plus humain et en phase avec la réalité. Bien que le milieu littéraire soit connu pour être aussi difficile d’accès qu’un refuge perdu au mont Everest, il existe tout un monde indépendant, où des libraires, des associations, des éditeurs, des auteurs cohabitent avec un état d’esprit plus ouvert aux nouvelles découvertes. L’écriture est un moyen d’expression au même titre que le parler, le dessin, la danse, la peinture, etc. La publication de livres, d’idées, de mondes différents ou visions novatrices, ne sera jamais une action à limiter ni en quantité ni en temps, de la même manière que nous ne limitons pas la parole lorsqu’elle partage une expérience, éclaire une réalité ou fait tout simplement rêver.
logo-similar-editor

Encre Rouge

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Sur le fil éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur

Les Éditions Sur Le Fil

Les Éditions Sur Le Fil sont nées de la nécessité de penser, de lire, de vivre ensemble la littérature et la philosophie. Parce que l’esthétique, la réflexion, l’émotion, l’idée, la beauté et le langage doivent s’exprimer sur le fil, dans l’équilibre de la pensée et de l’art, sur le fil d’un discours qui prend le risque de la singularité, voire du paradoxe.

 

Notre engagement

Les Éditions Sur Le Fil soutiennent et accompagnent leurs auteurs, défendent l'édition indépendante et s'engagent en faveur de la création et de la culture - exigence, qualité, partage et solidarité. La preuve : EDSF-Diffusion. À découvrir ici.

 

Notre identité

Les Éditions Sur Le Fil sont à compte d'éditeur, impriment leurs livres dans leur région (made in France), ne sont pas subventionnées, travaillent en partenariat avec des libraires et des bibliothécaires engagés, participent activement au réseau associatif et économique local, développent leurs propres réseaux de diffusion et distribution (France et UE) et sont 100 % indépendantes.

 

Notre ligne éditoriale

Les Éditions Sur Le Fil veulent proposer un autre regard. Nous rééditons des textes méconnus ou oubliés de grands écrivains-penseurs, accompagnés d’une étude critique qui les présente sous un jour nouveau, dans la tension entre écriture et pensée qui sous-tend leur œuvre. Et surtout, nous donnons aux auteurs contemporains un espace d’expression à leur voix, à leur parole, à leur rapport au monde… à leur pensée singulière, signe d’un engagement intellectuel.

Les Éditions Sur Le Fil existent pour penser l’unité dans la diversité, pour réconcilier les aspirations à l’émotion et à la connaissance, pour trouver dans le langage l’élan vital qui nous est propre.

 

Mais qu'on ne se méprenne pas : nos ouvrages s'adressent à tous. Le mot philosophie fait peur parfois, et le mot littérature peut également cacher bien des choses étranges... Pas d'élitisme, d'universitarisme, de gargarismes pompeux en tous genres. Bouleverser ses idées reçues (d'où l'idée de se tenir sur le fil entre littérature et philosophie), c'est d'abord vouloir penser autrement, vivre les textes autrement, changer de regard, au moins le temps de la lecture : ça fait du bien de se décentrer un peu, ça fait plaisir d'accueillir l'univers d'un autre, ça fait grandir - c'est le but.

logo-similar-editor

Impressions nouvelles (Les)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985

Fondées en 1985 et riches d’un catalogue de près de 350 titres, les Impressions Nouvelles sont une maison d’édition indépendante et généraliste, ouverte à tous les médias qui façonnent la vie contemporaine.

L’ambition des Impressions Nouvelles est au moins double.

D’une part, la maison publie des textes de création et de réflexion littéraires : roman, poésie, reportage, autobiographie, mais aussi essai littéraire. Les fictions et les analyses publiées par les Impressions Nouvelles allient souci du style et enjeux sociaux, culturels, politiques ou philosophiques. Le parti pris des mots y va de pair avec le compte tenu des choses.

D’autre part, les Impressions Nouvelles accordent une large place aux images et éditent des essais sur les grands médias de la culture moderne : bande dessinée, cinéma, photographie, télévision, mais aussi architecture, philosophie, sociologie, esthétique. Dans tous ces domaines, les Impressions Nouvelles publient des livres qui allient lisibilité, goût de l’engagement et désir de vulgarisation intelligente.

Par l’attention accordée à la qualité du livre comme à celle de l’écriture et des images, par la volonté d’intervenir dans les débats les plus actuels, mais aussi d’accompagner des auteurs dans la durée et de construire une politique à long terme, les Impressions Nouvelles s’imposent comme un acteur important de l’édition en langue française.

logo-similar-editor

Cairn (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997
30 publiés par an
Créées en 1997 et installées à Pau (64), les Editions CAIRN publient au rythme d'une trentaine de titres par an, des ouvrages qui portent haut et fort l'Histoire, la Mémoire, la culture et le patrimoine des Pyrénées et du Sud-Ouest.
logo-similar-editor

Citadelles et Mazenod

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1936
300 livres au catalogue dont 25 publiés par an
logo-similar-editor

Armand Colin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1870
1800 livres au catalogue dont 200 publiés par an
Maison créée en 1870, Armand Colin est l'un des principaux éditeurs universitaires francophones de lettres, histoire, sciences humaines et sociales. Fort d'un catalogue de près de 1 500 ouvrages, cet éditeur publie environ 200 nouveautés par an ainsi que des revues scientifiques. Les collections "U" et "Cursus" sont emblématiques de la marque. Ancrée dans l'enseignement supérieur et la recherche, Armand Colin s'ouvre également à d'autres publics. Il propose une analyse des grands enjeux contemporains dans diverses collections comme "Nouvelles biographies historiques" ou "Sociétales". La collection "Cinéma-Arts visuels" positionne Armand Colin comme l'éditeur de référence dans le domaine de l'enseignement des arts.
logo-similar-editor

Corridor Bleu (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997

Comme le suggère indirectement le précepte gravé à l’entrée du temple de Delphes, il est important de savoir de quoi l’on parle et surtout avec qui. Aussi le Corridor bleu se doit de vous dire qu’il est né à Douai, Nord de la France, en 1997 (là où Arthur Rimbaud composa ses cahiers et adressa ses lettres du voyant à son professeur Paul Demeny, rue de l’Abbaye-des-prés), un 22 septembre, jour de la fête nationale du Mali. Autour d’une poignée de poètes plus ou moins illuminés.

La première rencontre déterminante, si l’on suit une trame à la Gurdjieff dans ses Rencontres avec des hommes remarquables, fut, sans l’ombre d’un doute, celle de Michel-Georges Micberth qui catalysa énergies, volontés et beautés. La seconde fut celle d’Ivar Ch’Vavar, chaman et grand manitou de ce que d’aucuns appelleront la Grande Picardie Mentale, soit un territoire à la fois réel et surréel, qui s’étend du Hainaut belge jusqu’à la Picardie actuelle (pour combien de temps?) et dont les membres du Corridor bleu (car il y a eu, au début, un esprit d’équipe, enfin, une communion, qui ne portait pas même de nom et dont on conserva le souvenir à travers les ruines) arpentèrent les coins et les recoins à la recherche des lieux sacrés, des héros (dont le plus grand est saint Benoît-Joseph Labre) et des bandits comme il était indiqué dans le livre des livres Hölderlin au mirador du grand Ivar Ch’Vavar. Le plus grand livre de poésie de la fin du siècle précédent. Oui. À s’en taper la tête contre les draps du réel de stupeur.

Charles-Mézence Briseul, un peu, malgré lui, à l’origine de tout, exigeait que chacun des membres lût le livre au moins une fois par an. Ce qui ne fut pas forcément suivi. Au prix de grands tracas. D’où certaines dislocations. Qui finirent toujours, c’est vrai, plutôt bien.  Durant ces années d’initiation à la chose poétique et à l’édition underground, on put recenser de nombreuses participations à des salons, lectures, performances, festivals, plus ou moins obscurs. Mais au fond des ténèbres se tapit la vérité. Du moins une partie. Publication de la poésie la plus expérimentale: Henri Chopin, Pierre Garnier, Bernard Heidsieck.

Commencença une relative errance du Corridor bleu de par la France et le monde, depuis la Roumanie et Jérusalem, jusqu’en Inde, Bénarès (Varanasi), où devant les crémations, au bord du Gange, il devint évident, que sa mission, plus que jamais, serait de promouvoir la création, quelle qu’elle soit, littéraire, philosophique ou spirituelle, la plus exigeante et la plus marginale, celle que tous les autres, par lâcheté ou paresse, refusent et refuseront toujours de mettre en avant. Pas très loin du parc aux gazelles où le Bouddha prononça son premier sermon. On en pleura au milieu des mendiants estropiés. Et des saints reliés au grand créateur, même s’ils n’en parlaient pas ainsi. Publication des grands poètes contemporains: Laurent Albarracin, Pascal Boulanger, Louis-François Delisse.

Puis l’on changea d’hémisphère pour rejoindre La Réunion, qui est, à peu de chose près, comme l’a révélé Jules Hermann, plus ou moins, le centre, sinon l’origine, du monde ancien et à venir. Exploration des sociétés secrètes, des abysses, des cimes inaccessibles et ouverture du catalogue à une marginalité toujours plus importante devant la médiocrité de l’époque. Tout s’inversa. Les premiers, derniers, devinrent, et vice versa. Publication du texte fondateur du Japon, le Kojiki, des écrits mystiques d’Agnès Gueuret et d’une série d’entretiens avec un prêtre kanak, Roch Apikaoua.

Le futur est déjà là. Des livres à inventer. Ceux que l’on aurait voulu trouver au fond d’une librairie improbable. Que l’on aurait voulu voler ou offrir. Que les bourgeois jettent avec dégoût loin devant eux. Que l’on pose avec soin et crainte sur sa table de nuit avant de sombrer dans le sommeil en espérant qu’il soit court. Livres de pure farine et bons à caler un lit branlant un soir de cyclone.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.