Annuaire d' éditeur / Diane de Selliers
logo

Diane de Selliers

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
32 livres au catalogue dont 2 publiés par an
Les éditions Diane de Selliers proposent depuis plus de vingt ans des livres d'art de référence, au sein de la collection "Les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres".

Contact

bureau@dianedeselliers.com

Téléphone

0142680900

Adresse

19, rue Bonaparte, 75006 Paris
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Le Passeur éditeur

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2013
120 livres au catalogue dont 30 publiés par an
Le Passeur Éditeur est un éditeur de littérature générale indépendant, né en novembre 2012. Curieux de tout, ouvert aux rencontres, Le Passeur Éditeur refuse de s'enfermer dans une ligne éditoriale étroite. Il invite à ouvrir l'horizon au dialogue et à la connaissance de l'autre. Le Passeur Éditeur aime avant tout la littérature qui a du sens, la beauté qui témoigne de la vérité, la philosophie qui est questionnement permanent, les arts qui ouvrent à l'infini. "Rien de ce qui est humain ne lui est étranger" (Térence).
logo-similar-editor

Editions Hedna

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2018
35 publiés par an
logo-similar-editor

Millon

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985
420 livres au catalogue dont 10 publiés par an
Les éditions Jérôme Millon publient des livres de Philosophie, Religion, Histoire et Préhistoire. 
logo-similar-editor

Hemma

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1953
1000 livres au catalogue dont 300 publiés par an
Propose des albums et des livres pratiques. Le groupe est spécialisé dans l'édition de livres pour enfants, de la naissance à l' adolescence. La Société est réputée pour la richesse et la variété de ses collections.
logo-similar-editor

Manucius (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
120 livres au catalogue dont

Au début du XVIe siècle, Aldo Manuzio dit Manuce, humaniste vénitien, fonde sa propre imprimerie. Il inaugure ce qui sera plus tard appelé la «dynastie des Aldes» et lance un programme de publications qui va fournir quelques-uns des plus beaux volumes de l’histoire de l’édition. Dans la tradition de la Renaissance il se concentre sur les auteurs de l’antiquité et met à disposition les auteurs grecs et latins classiques dont il respecte scrupuleusement le texte original afin de laisser le lecteur «converser librement avec les morts glorieux».

Les volumes produits par son imprimerie portaient la fameuse marque au dauphin, symbole d’agilité, enlacé autour d’une ancre (repris dans le logo de la maison), symbolisant la stabilité et qu’entourait le nom «ALDVS» en deux syllabes. La devise des Aldes étant Festina lente autrement dit «hâte-toi lentement» qualité sans nul doute précieuse en matière d’édition…

Mais cet humaniste distingué ne va pas se contenter d’exhumer pour large part la culture gréco-latine, il va également s’entourer des plus fameux intellectuels de son temps et créer ce que l’on pourrait aujourd’hui appeler le premier comité de lecture. Autour d’Érasme ou d’Alberto Pio, il décidera collégialement des publications à venir et construire un catalogue unanimement reconnu.

logo-similar-editor

Cent mille milliards

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2013
20 livres au catalogue dont

Éditeur indépendant créé en 2013, Cent Mille Milliards publie une dizaine de titres par an dans tous les domaines : roman, nouvelle, essai, voyage, cuisine, religion, entreprise, politique… 

Tout est dans le nom : Cent mille milliards de poèmes publiés en une seule fois donnent une idée du potentiel de l’écriture comme de l’audace de l’édition. Avec Cent Mille Milliards, l’indépendance n’a pas de prix, et la créativité est illimitée…

Notre ambition est aussi d’augmenter l’influence du livre grâce aux nouvelles technologies : dans les relations avec les auteurs (qui trouvent enfin le public qu’ils cherchent), avec les lecteurs (qui accèdent à autre chose qu’à des têtes de gondoles) et avec les libraires (qui croulent déjà sous les cartons), dans l’impression à la demande (il n’y a plus de pilon), dans la gestion (vite imprimé, vite livré), dans les formes de paiement, dans la diffusion d’un contenu sur plusieurs médias, etc.

 

Le monde change radicalement, il est urgent de s’engager pour améliorer la vie et y apporter du rêve.

logo-similar-editor

Nous (éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur
72 livres au catalogue dont

Theodor W. Adorno, Bernard Aspe, Alain Badiou, Judith Balso, Jacques Barbaut, Michaël Batalla, Philippe Beck, Mehdi Belhaj Kacem, Luc Bénazet, Walter Benjamin, André Biély, Rémi Bouthonnier, Philippe Boutibonnes, Dominique Buisset, Benoît Casas, Paul Celan, Chateaubriand, Sonia Chiambretto, Francis Cohen, Collectif pour l'intervention, Bernard Collin, Marie Cosnay, Jean-Patrice Courtois, Robert Creeley, E. E. Cummings, Jean Daive, Milo De Angelis, Jacques Demarcq, Mladen Dolar, Antoine Dufeu, Alexandre Dumas, Bruno Fern, Aurélie Foglia, Frédéric Forte, Théophile Gautier, Joseph Julien Guglielmi, Edith de la Héronnière, Bénédicte Hébert, Gerard Manley Hopkins, Eric Houser, Andrea Inglese, Jacques Jouet, Alain Jugnon, Frantz Kafka, Eustachy Kossakowski, Emmanuel Laugier, Hervé Le Tellier, Carlo Levi, Aurélie Loiseleur, Mina Loy, Curzio Malaparte, Christophe Manon, Guy de Maupassant, Natacha Michel, Luis de Miranda, Frédéric Neyrat, Ovide, Pierre Parlant, Pier Paolo Pasolini, Oskar Pastior, Antonio Porta, Reinhard Priessnitz, Jacques Rancière, Ernest Renan, Lisa Robertson, Théo Robine-Langlois, Jacques Roubaud, Sade, Edoardo Sanguineti, Gertrude Stein, Sylvie Taussig, Yoann Thommerel, Elio Vittorini, Gérard Wajcman, Jonathan Williams, Andrea Zanzotto, Slavoj Žižek et Alenka Zupančič :

amorce d’élaboration d’un nous contemporain extrême disparate.

 

Pour se soumettre, sujet-éditeur, à la question de Mallarmé : “véritablement, aujourd’hui, qu’y a-t-il ?”.

logo-similar-editor

Du Bout de la Ville

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2012
Un prisonnier qui refuse de se laisser enterré vivant, les habitants d’une zone contaminée qui fustigent leur évacuation, des éleveurs écrasés par l’administration, une malade du cancer qui refuse de se faire confisquer sa fin de vie par l’hôpital, des salariées qui n’ont pas réussi à mener une lutte dans le cadre de leur entreprise. Celles et ceux qui ont à élaborer et à partager un point de vue critique sur le monde sont, le plus souvent, éloignés de l’écriture. Les éditions du bout de la ville veulent les aider à « accoucher » de leurs récits critiques.
Depuis la naissance des éditions en 2012 avec l’écriture et l’édition d’un livre qui raconte la catastrophe nucléaire de Fukushima, nous avons accompagné l’écriture et permis l’édition de sept livres. Empruntant à la fois au témoignage et à l’essai, chacun de ces livres veut contribuer à l’élaboration d’un langage commun, à la fois issu d’expériences singulières et inscrit dans l’histoire sociale.
Les conditions matérielles, le niveau d’exploitation et la communication numérique généralisée rendent difficile une telle production ; pourtant, ce sont ces mêmes raisons qui rendent l’écriture et l’édition de ces livres toujours plus nécessaires pour penser, vivre et pourquoi pas, changer le monde.
logo-similar-editor

Au Diable Vauvert

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
280 livres au catalogue dont 25 publiés par an
logo-similar-editor

Agone

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1998

Issues d’une revue du même nom, née à Marseille en 1990, les éditions Agone se sont construites sur une ligne éditoriale soucieuse des luttes de notre présent, soumise aux exigences du savoir et appuyée sur un mode d’organisation autogestionnaire.

Au moment où le marché du livre se caractérise par un emballement productiviste qui pousse les éditeurs, pour imposer leurs marques, à publier toujours davantage d’ouvrages de moins en moins maîtrisés et dont la durée de vie est toujours plus courte, nous avons opté pour la lenteur d’une politique de fonds. Aussi nous démarquons-nous de la logique du marketing, qui prétend financer la création sur la base des nécessités du compromis : notre pari fut de ne jamais publier un livre pour le seul motif de sa rentabilité, de ne pas choisir un auteur sur le seul critère de sa notoriété et de ne pas traiter un sujet en vertu de sa seule actualité.

Ce projet éditorial répond à un projet politique : proposer des livres qui fournissent au plus grand nombre des outils pour comprendre le monde dans lequel nous vivons. Et cette production est fondée sur une répartition égalitaire des tâches, l’égalité des salaires au sein de l’équipe, le temps consacré à la réalisation des ouvrages.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.