Annuaire d' éditeur / Grancher (Editions)
logo

Grancher (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1952
350 livres au catalogue dont 40 publiés par an
Les éditions Grancher ont fêté en 2012 leurs 60 ans et ont publié plus de 1 500 auteurs depuis leur création. Elles proposent environ 40 nouveautés par an dans les domaines tels que la santé, le bien-être, le développement personnel, l’ésotérisme et l’histoire ; son catalogue compte 350 titres dont la fameuse collection ABC (livres ou coffrets). En 2013, Grancher a rejoint le groupe éditorial Piktos.

Contact

Adresse

355 rue de la Montagne noire, 31750 Escalquens
France
Publicité Typolibris Publicité Typolibris

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

Groupe Editorial PIKTOS Service Manuscrit
355 rue de la Montagne noire
31750 Escalquens
France

Par internet:

contact@piktos.fr

Modalité d'envois

Merci d'accompagner votre manuscrit d’un synopsis et d’une lettre de présentation.

Merci de ne pas envoyer d’originaux, l’éditeur n’est pas responsable des manuscrits qui lui sont adressés. Aucune perte ou détérioration ne peut lui être imputable.
Les manuscrits ne seront pas retournés, sauf demande expresse accompagnée d’une enveloppe suffisamment affranchie.

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

ABM Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2004
logo-similar-editor

4 chemins

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003

En novembre 2003, paraissait aux Quatre Chemins Une enfance volée, notre premier titre. Son auteur, Jean-Jacques Martial était le premier à révéler la scandaleuse affaire de ces enfants de La Réunion déportés, dans les années soixante, vers la France métropolitaine.

 

Avec ce titre, nous marquions clairement notre vocation éditoriale qui consiste à publier principalement des essais, des documents et des témoignages hors du commun.

Des livres, en somme, pour tenter de comprendre les hommes et le monde. Nous publions nos livres pour vous, alors profitez de ce site pour découvrir notre catalogue et nos nouveautés. Inscrivez-vous à notre newsletter et n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et de vos attentes. Bonne visite et bonne lecture!

logo-similar-editor

J'ai lu

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1958
Créées en 1958, les éditions J'ai lu (groupe Flammarion), publient chaque année près de 400 nouveautés au format poche. La variété des titres et des genres, qui fait la richesse du catalogue, répond à l'ambition de J'ai lu d'offrir au plus grand nombre un panorama des différentes littératures actuelles. Ainsi, autour de la littérature générale qui accueille des auteurs français et étrangers, classiques ou contemporains, J'ai lu propose de la science-fiction, du fantastique, du policier, des romans sentimentaux, de l’ésotérisme, du bien-être et des romans érotiques. Les ouvrages J'ai lu sont disponibles dans les librairies, les points de vente spécialisés et les grandes surfaces, ainsi que sur les sites Internet de vente de produits culturels. Bonne lecture !
logo-similar-editor

Camion Noir

Maison d'édition à compte d'éditeur
L'éditeur qui véhicule le soufre !
logo-similar-editor

Le Temps Présent

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1937

1937 – 1940 : fondation

Août 1937 : le journal dominicain Sept, créé en 1934, dont le sous-titre est « l’hebdomadaire du temps présent », est condamné par le Vatican suite à la parution de deux articles : un entretien avec Léon Blum et une critique de Franco.
En réaction à cette interdiction, François MAURIAC et Jacques MARITAIN obtiennent de l’épiscopat français l’autorisation de faire paraître un hebdomadaire dirigé par des laïcs : Temps Présent.

5 novembre 1937 : premier numéro de Temps Présent, dont le rédacteur en chef est Stanislas Fumet.

On trouvera, parmi les signatures importantes :
Hubert BEUVE-MÉRY, le père Marie-Dominique CHENU, DANIEL-ROPS, Joseph FOLLIET, Stanislas FUMET, Georges HOURDIN, Gabriel MARCEL, Jacques MARITAIN, Louis MASSIGNON, René SCHWOB
François MAURIAC publie chaque semaine un « billet » en première page.

Si la ligne éditoriale est hostile au communisme et à la Russie soviétique, la dénonciation du nazisme et du fascisme est plus vigoureuse encore. Dans son autobiographie Histoire de Dieu dans ma vie, Stanislas FUMET écrit à ce propos :
« Personnellement, je n’assimilais pas l’idéal communiste à l’idéal fasciste, et surtout à l’idéal national-socialiste, pour ce que, dans le communisme, s’il se trompe sur la notion de l’âme humaine qu’il reste incapable de connaître, je vois un but à atteindre, qui est un idéal de justice, tandis que dans les totalitarismes nazi et fasciste il ne s’agit que d’un idéal d’injustice. »
Le tirage moyen du journal est de 30 000 exemplaires.

1940 – 1944 : Résistance

12 Avril 1940 : publication d’un article du colonel Charles DE GAULLE, « La guerre des engins », où ce dernier expose ses conceptions militaires, alors rejetées par l’état-major.
De GAULLE faisait partie des « Amis de Temps Présent », une association animée entre autres par Maurice SCHUMANN, qui soutient et diffuse le journal, et constituera un vivier de recrues pour la Résistance.

14 juin 1940 : le journal cesse de paraître.

20 décembre 1940 : À Lyon, encouragé, entre autres, par le cardinal GERLIER et les Jésuites de Fourvière, Stanislas FUMET fait renaître Temps Présent sous le titre Temps Nouveau, définitivement interdit en août 1941. Les locaux, rue de Constantine, sont un carrefour de la Résistance. Stanislas FUMET y organise notamment la rencontre entre Henri FRENAY, chef du réseau Combat, et Pierre CHAILLET : le premier aidera le second à fonder la revue clandestine des Cahiers du Témoignage Chrétien.

À Paris, Ella SAUVAGEOT, administratrice du journal depuis sa création, s’efforce de faire survivre la société Temps Présent et ses locaux du 68 rue de Babylone, dans le 7e arrondissement. Ces derniers accueillent des réunions clandestines du Conseil National de la Résistance.

1944 – 1947 : croissance et divisions

25 août 1944 : le journal paraît à nouveau.
Le tirage monte à 60 000 exemplaires en 1944 et jusqu’à 110 000 exemplaires en 1945.

Départ de Jacques MARITAIN, nommé ambassadeur de France auprès du Saint-Siège, et de François MAURIAC, passé au Figaro. Arrivée d’Hubert BEUVE-MÉRY, nommé rédacteur en chef, avant de fonder Le Monde. Il continuera à publier une chronique de politique extérieure sous son pseudonyme Sirius.

En 1945, Temps Présent lance l’hebdomadaire la Vie Catholique Illustrée (devenu la Vie) dont il confie la direction à deux journalistes membres de sa rédaction depuis 1937, Georges HOURDIN et Joseph FOLLIET.
La ligne éditoriale se veut alors indépendante de l’Église catholique, suite à l’attitude des évêques français pendant l’Occupation. Elle prône un socialisme humaniste et le maintien de l’unité réalisée dans la Résistance, notamment avec les communistes. Mais la rédaction, partagée entre démocrates chrétiens, gaullistes et progressistes, finit par se diviser autour de cette question. C’est sans doute une des raisons de l’arrêt de sa parution.
16 mai 1947 : dernier numéro de l’hebdomadaire Temps Présent.

Depuis 1947 : mouvements et édition

1950 : le bimensuel la Quinzaine, initié par Ella SAUVAGEOT et dirigé par Jacques CHATAGNER, succède à Temps Présent.
1955 : la Quinzaine est condamnée par l’Église pour son soutien aux prêtres ouvriers. Elle décide de cesser la parution.
1955 – 1992 : plusieurs titres succèdent à la Quinzaine : le Bulletin, Lettre, Il est une foi.

Dans les années 1990, le siège de Temps Présent, demeuré au 68 rue de Babylone, accueille des mouvements en désaccord avec le repli identitaire de l’Église catholique qui a suivi les espoirs nés avec Vatican II : Nous sommes aussi l’Église (NSAE), Droits et liberté dans les Églises (DLE), Femmes et hommes en Église (FHE)… Des mouvements qui sont nés ou qui ont pris de l’ampleur après que l’évêque d’Évreux, Jacques GAILLOT, a été déchargé de ses fonctions en 1995.

Février 1999 : sous l’impulsion de Jacques CHATAGNER, création de la Fédération Réseaux du Parvis qui rassemble quatorze de ces mouvements et leurs déclinaisons locales (dont David et Jonathan, Plein Jour, Évreux sans frontières…), et co-édition, avec Temps Présent, de la revue les Réseaux des Parvis.

2009 : Temps Présent se lance dans l’édition de livres, au croisement des questions religieuses, politiques et sociales.

logo-similar-editor

Jouvence

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989
800 livres au catalogue dont 100 publiés par an

Les éditions Jouvence revendiquent fièrement une stature humaine, une véritable « maison » du livre, avec des auteurs passionnés, le tout « inspiré » et chapeauté par son éditeur Jacques Maire.

Les Éditions Jouvence sont spécialisées dans le bien-être au sens général :

Santé,
Alimentation,
Thérapie de santé,
Psychologie,
Développement personnel,
Écologie,
Spiritualité ;
…en trois mots : Corps-Âme-Esprit !

Avec près de 800 titres et 250 auteurs « actifs » qui tous, dans leur diversité, transmettent un même message : rendre notre démarche plus authentique, plus sincère, plus généreuse et… oser sortir parfois des chemins (trop) consensuels pour tester et trouver notre propre voie. Pour faciliter votre lecture, nous avons créé des mises en évidence de points forts de notre approche du bien-être, où nous pensons avoir un engagement sincère et une expertise reconnue parmi lesquels la naturopathie, la Communication NonViolente, la spiritualité, la psychologie positive.

 

logo-similar-editor

Armand Colin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1870
1800 livres au catalogue dont 200 publiés par an
Maison créée en 1870, Armand Colin est l'un des principaux éditeurs universitaires francophones de lettres, histoire, sciences humaines et sociales. Fort d'un catalogue de près de 1 500 ouvrages, cet éditeur publie environ 200 nouveautés par an ainsi que des revues scientifiques. Les collections "U" et "Cursus" sont emblématiques de la marque. Ancrée dans l'enseignement supérieur et la recherche, Armand Colin s'ouvre également à d'autres publics. Il propose une analyse des grands enjeux contemporains dans diverses collections comme "Nouvelles biographies historiques" ou "Sociétales". La collection "Cinéma-Arts visuels" positionne Armand Colin comme l'éditeur de référence dans le domaine de l'enseignement des arts.
logo-similar-editor

Mortagne (Editions de)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1979
Fondées en 1979 par Max Permingeat, les éditions de Mortagne éditent des livres correspondant au désir d'évasion des lecteurs, au plaisir de s'informer, au besoin de comprendre, d'évoluer et de mieux se sentir. Ils publient des biographies,des romans fantastiques, thrillers, romans à caractère historique.
logo-similar-editor

Ouest-France

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975
1500 livres au catalogue dont 200 publiés par an
Depuis plus de trente ans, les éditions Ouest-France occupent une place importante dans le peloton de tête des maisons d'édition françaises.
Elles jouent également un rôle notable dans le rayonnement culturel en se positionnant résolument comme la maison d'édition des régions de France.
Avec 200 nouveautés publiées par an et un catalogue de 1500 titres, elles travaillent avec plus de 2000 auteurs, tous spécialistes de leur domaine.
Spécialisées dans le tourisme, elles ont développé des collections histoire, patrimoine, cuisine, pratique, mer, nature, loisirs créatifs, architecture et beaux livres.
logo-similar-editor

Bussière (Edition)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1927
400 publiés par an

En 1927 Georges Niclaus, succéda à ses parents, couple de libraires installés Rue des Ecoles dans le quartier latin depuis les années 1900. Il déménagea la société dans un ancien hôtel, 34 rue Saint-Jacques, près de la Sorbonne et il développa l’édition et la vente de livres ésotériques (prières, spiritualité, occultisme) sous le label éditions Niclaus et découvra des auteurs aussi fameux que l’Abbé Julio, Robert Ambelain ou Janduz.
En 1964 il transmit la maison d’édition à sa nièce, Nicole Bussière, qui lui donna son nom, et lui donna un nouvel élan, grâce à un rare talent pour découvrir des auteurs (Hadès, Haziel…) et se positionner sur des créneaux majeurs.  

Rigoureuse et entreprenante, elle racheta en 1985 le fonds Flandre-Artois, composé de livres d’astrologie, puis en 1994 La diffusion Scientifique (plus spécialisé en magie blanche et guérison), et en 2007 les éditions Astra (Le Jeu de la Vie, Le Hasard n’existe pas…).

Depuis une dizaine d’année, sa fille, Anne-Laure Le Lidec, a repris la direction générale de l’entreprise, ouvrant le catalogue à de nouvelles thématiques et à de nouveaux auteurs.

Publicité Typolibris Publicité Typolibris
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.