Annuaire d' éditeur / Sarbacane Editions
logo

Sarbacane Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
675 livres au catalogue dont 70 publiés par an
En 2013, les éditions Sarbacane fêtent leurs dix ans. Dix ans de création, de passion partagée avec des auteurs et des illustrateurs au talent étonnant, et un catalogue reconnu pour sa qualité et sa diversité, à la fois ouvert et exigeant. Riche de près de 450 titres, il se répartit entre albums jeunesse, fiction pour jeunes adultes et BD jeunesse et adulte. Histoires au point de vue original, éveil, livres-jeux, livres-objets, livres transgénérationnels, classiques illustrés, romans graphiques ; tous bénéficient d'une fabrication soignée et beaucoup, de formats inattendus.

Contact

delphine.martin@sarbacane.net

Téléphone

0142462400

Adresse

35, rue d'Hauteville, 75010 Paris
France

Dépôt de manuscrits

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Ewing Publication

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2019
15 livres au catalogue dont 10 publiés par an

Ewing Publication est une filiale de la maison-mère Mason Ewing Corporation, elle-même basée aux États-Unis.

La société Ewing Publications est née des ambitions humanitaires et de la passion de Mason Ewing pour la culture et le partage. 

Dans son enfance, il a fait l'expérience de la maltraitance dans sa chair et dans son esprit maltraité. La seule chose qui lui a permis de ne pas perdre pied, c'est la lecture. Il lisait beaucoup en cachette : des livres de jeunesse, des romans, des bandes dessinées et des revues. 

Même quand plus tard, à l'âge de 14 ans, après un coma, il s'est retrouvé aveugle, Mason a été extrêmement heureux de trouver des livres en braille et en cassettes audio ; ce qui lui permis de continuer à assouvir sa passion.

Dans le monde, beaucoup d'enfants se retrouvent isolés. Mason est convaincu qu'on peut les aider, grâce aux livres, à s'épanouir malgré tout et à rêver.

logo-similar-editor

Amateur (Éditions de l')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1970
500 livres au catalogue dont

Fondées au milieu des années 1970 par le directeur de La Gazette de l’Hôtel Drouot, les Éditions de l’Amateur sont nées sous les couleurs du marché de l’art, des galeries et des salles de vente, des experts et des commissaires priseurs, des collectionneurs, en un mot des amateurs d’art au sens large. C’est pourquoi, dès l’origine, sa ligne éditoriale s’est nourrie au creuset des arts décoratifs : mobilier, design, céramique, verre, orfèvrerie, mais aussi peinture, sculpture, estampe, dessins… En plus des monographies et des catalogues raisonnés (ceux de René Lalique ou de Marinot, de Rembrandt Bugatti ou de Théodore Rousseau), les dictionnaires à caractère encyclopédique constituent de véritables piliers éditoriaux, parmi lesquels, au premier chef, les sommes de Pierre Kjellberg sur le mobilier (du XVIIIe au XXe siècle), réédités plusieurs fois, augmentés et rajeunis d’édition en édition.

La proximité qu’entretiennent les Éditions de l’Amateur avec le monde de Drouot a aussi permis de faire naître l’incontournable BDM, Trésors de la Bande Dessinée, catalogue encyclopédique recensant l’intégralité des albums de langue française parus depuis les origines de la BD et dont la vingtième édition verra le jour en novembre 2014.
Au fil des années le catalogue s’est ouvert à la photographie, aux arts premiers, au patrimoine architectural, à l’histoire de l’art et la littérature artistique… Avec plus de 500 ouvrages publiés et 100 titres actifs au catalogue, notre vœu est à présent de nous tourner vers l’art contemporain, de développer des partenariats avec des musées, des galeries et des institutions.

logo-similar-editor

Baker Street (Éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2007

C’est fin 2007 que les Éditions Baker Street furent créées par Cynthia Liebow, américaine vivant à Paris, après avoir été vingt ans éditrice de littérature étrangère dans plusieurs grandes maisons d’édition parisiennes.

Avec la littérature anglo-saxonne pour axe principal, les Éditions Baker Street publient également des textes français. La production est composée de 2/3 de fiction et d’1/3 de documents, ainsi que de quelques livres illustrés.

Les Éditions Baker Street ont pour vocation de favoriser les échanges entre l’édition et tous les autres arts, en permettant aux livres de trouver des déclinaisons ailleurs, à travers expositions, débats, lectures, tables rondes, pièces de théâtre ou encore vente des droits au cinéma et à la télévision, afin de prolonger et diversifier la vie du livre.

Outre la qualité de ses textes – une exigence essentielle –, son ambition est de publier des livres qui comptent, susceptibles de faire bouger les choses. Les événements organisés autour de chaque titre ont pour but de donner aux livres une place et même, parfois, un rôle clef dans la vie de la cité.

logo-similar-editor

La Différence

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1976
Fondées en 1976 par Joaquim Vital, Marcel Paquet et Patrick Waldberg, rejoints la même année par Colette Lambrichs, les Éditions de la Différence ont poursuivi depuis le début une politique centrée sur la littérature française et étrangère, les essais, la poésie et l’art contemporain.
logo-similar-editor

La Musardine

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996

Notre histoire

Aux origines de la Musardine, il y a Média 1000, label de littérature érotique exploité depuis 1980 par Hachette. En 1995, Claude Bard quitte le groupe et décide d’exploiter Média 1000 en créant sa propre maison d’édition. Ainsi naît la Musardine, qui étoffera rapidement son catalogue en l’ouvrant à toutes les formes littéraires.

Nos métiers

La librairie la Musardine (122 rue du Chemin Vert à Paris) est créée en même temps que la maison d’édition éponyme, en 1996, et propose l’essentiel de la production érotique disponible en France : fiction, essais, BD, beaux-livres, revues spécialisées et autres raretés font rapidement la réputation de la boutique, en parallèle de laquelle se développe un système de ventes par correspondance efficace et performant.

Nos livres
Côté édition, La Musardine célèbre l’érotisme, la sexualité et l’amour sous toutes les formes du livre : la littérature, d’Esparbec à Octavie Delvaux, avec nos différents labels et collections de fiction (« Lectures amoureuses de Jean-Jacques Pauvert », « Osez 20 histoires », les romans Média 1000 et Sabine Fournier), les guides sexos avec l’incontournable collection « Osez », les essais de « L’Attrape Corps » et autres documents sur la sexualité d’aujourd’hui, sans oublier la BD sous le label Dynamite … Chaque année La Musardine et ses différents labels publient une cinquantaine d’ouvrages.

Nos valeurs
La Musardine assume sans complexe une politique éditoriale frondeuse et militante. Convaincu que l’évolution des mœurs passe aussi par le livre, elle porte sans rougir le flambeau de la sexualité libre et décomplexée sans craindre de se heurter aux cerbères de la morale et de la bienpensance. De la pédagogie coquine des guides « Osez » aux pamphlets engagés en passant par les brûlots pornographiques aptes à choquer le bourgeois, La Musardine et ses auteurs mènent le combat sur tous les fronts !

logo-similar-editor

Nutty Sheep

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2016
logo-similar-editor

Cherche-Midi (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1978
500 livres au catalogue dont
Fondé en 1978, Le Cherche Midi éditeur compte plus de 500 titres à son catalogue dont les lignes éditoriales sont : l'humour, y compris le dessin, la poésie, les documents, la littérature, les livres d'art, l'aéronautique, les guides, la gastronomie et les coéditions avec Amnesty International, la ligue des droits de l'Homme, la ligue de l'Enseignement.
logo-similar-editor

Michel Lafon

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1980
700 livres au catalogue dont 150 publiés par an
En 1980, Michel Lafon créait sa maison d'édition, avec derrière lui un parcours déjà riche et atypique où il fut tour à tour patron de presse (il a créé le magazine Podium, puis dirigé Hachette Presse Jeunesse) et producteur de télévision.Cette pluralité, ce goût d'une culture grand public de qualité sont rapidement devenus l'empreinte d'une maison d'édition qui, à raison de plus de 150 livres par an, s'est hissée parmi les plus importantes de France, sans pour autant renoncer à son indépendance.Il en résulte un catalogue d'une très grande variété. - Des témoignages emblématiques d'un monde en mouvement et des documents largement relayés dans les médias parce qu'offrant une autre vision de l'actualité ; - Des romans signés par les plus grandes plumes de la littérature contemporaine, qui permettent l'évasion tout en éveillant les consciences ; - Des thrillers qui ne laissent au lecteur aucun répit et utilisent les moyens les plus insolites pour des frissons garantis ; - Une littérature jeunesse foisonnante, explorant des univers fantastiques plébiscités par les petits comme les plus grands ; - Des beaux livres événements, qui célèbrent les hommes qui ont fait notre Histoire, nos passions, la France des terroirs ou encore les saveurs de l'enfance...Distribuées en France et dans tous les pays francophones (Belgique, Suisse, Luxembourg) par Editis-Interforum et les messageries ADP (Canada), les éditions Michel Lafon bénéficient d'une diffusion particulièrement équilibrée entre les deux plus grands réseaux que sont les librairies (1er et 2d niveau) et les grandes surfaces.Cette belle visibilité est encore renforcée par des partenariats réguliers avec les enseignes (Fnac, Virgin, Cultura, etc.), les sites de vente en ligne, de vastes campagnes d'affichage et de promotion.Enfin, forte d'un puissant réseau international, la maison d'édition a développé, avec le soutien de l'Unesco, une collection d'ouvrages scolaires pour les élèves et les étudiants d'Afrique.
logo-similar-editor

J'ai lu

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1958
Créées en 1958, les éditions J'ai lu (groupe Flammarion), publient chaque année près de 400 nouveautés au format poche. La variété des titres et des genres, qui fait la richesse du catalogue, répond à l'ambition de J'ai lu d'offrir au plus grand nombre un panorama des différentes littératures actuelles. Ainsi, autour de la littérature générale qui accueille des auteurs français et étrangers, classiques ou contemporains, J'ai lu propose de la science-fiction, du fantastique, du policier, des romans sentimentaux, de l’ésotérisme, du bien-être et des romans érotiques. Les ouvrages J'ai lu sont disponibles dans les librairies, les points de vente spécialisés et les grandes surfaces, ainsi que sur les sites Internet de vente de produits culturels. Bonne lecture !
logo-similar-editor

Cinquième Couche (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993

La Cinquième Couche est une maison d'édition belge indépendante. La Cinquième Couche, dite aussi 5c, publie essentiellement de la bande dessinée depuis 1993.
Fondée par un groupe d'auteurs de l'atelier de bande dessinée de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles (Damien Rocour, Sarah Masson, Michel Squarci, Sibylle Loof, Olivier Fable, Vincent Dutreuil, Nicholas Wood, Sébastien Kempenaers, Christophe Poot, Renaud De Heyn et Xavier Löwenthal), elle demeure jusqu'à la fin des années 1990, un groupe informel qui auto-publie ses productions. Ce n'est qu'au tournant des années 2000 qu'elle devient une réelle structure d'édition. Elle est actuellement pilotée par William Henne.
Cinq collections ont été créées : F., Extracteur, écritures, ESSAIM et Point métal.


En 2016, le catalogue compte 110 publications (5 revues publiées entre 1993 et 1998 et le reste publié à partir de 1999), par une soixantaine d’auteurs, provenant d’une dizaine de pays différents (Belgique, France, Suisse, Allemagne, Autriche, Portugal, Grèce, Finlande, États-Unis, Corée…)
La 5e Couche n’a jamais clairement définit sa ligne éditoriale a priori, sinon qu’en redéfinissant sans cesse son média, elle inscrit la bande dessinée dans les pratiques contemporaines (Tout ce qui frôle la bande dessinée et tend à l’en éloigner intéresse la 5e Couche, extrait du catalogue). Cependant, on peut dégager une tendance lourde en survolant le catalogue de l’éditeur : l’approche conceptuelle. Les publications procèdent majoritairement d’un dispositif narratif ou graphique d’ordre ludique, spéculatif, théorique, poétique ou auto-référentiel, qui préside au propos de l’auteur. Alors certes ce sont des dispositifs que l’on pourra trouver ailleurs (que ce soit en bande dessinée, en littérature ou dans les arts visuels), mais il y a incontestablement, dans les choix du comité éditorial, une inclination jubilatoire pour les jeux sur le langage et les codes visuels : les détournements, les mises en abîme, les structures narratives renversées et/ou systématiques, le jeu sur les contraintes, la déconstruction du récit, la parodie, les postulats surréalistes (poétiques, insolites, absurdes), la déconstruction de l’image, le rapport texte/image dissocié, l’abstraction, le récit métaphorique, la structure musicale, l'imposture,... Tous ces dispositifs formels n’oblitèrent pas les propos de leurs auteurs, au contraire, ils les réactivent : en abordant un thème, déjà mille fois traité, sous une forme renouvelée ou inusitée, l’auteur met en avant son sujet, qu’il soit politique, autobiographique, philosophique ou social.


Cette inclination conceptuelle et ludique n’escamote pas non plus les préoccupations formelles purement rétiniennes des auteurs : couleur, matière, techniques, texture, forme, dessin, composition… (ce sont des aspects traditionnels et modernistes déjà très présents chez d’autres éditeurs, y compris plus classiques).
De même que La 5e Couche participe d’une tendance générale de ces dernières décennies, le décloisonnement. Les livres publiés par la 5C sont pour la plupart à la lisière de la bande dessinée. Les auteurs publiés investissent le plus souvent d’autres disciplines et cela se répercute sur leur pratique de la bande dessinée : le théâtre, la performance et l’installation, la musique, la peinture, la sculpture, le graphisme, la sérigraphie, le cinéma d’animation et la vidéo, le dessin contemporain, la photo, l’affiche, la littérature,… (cet aspect n’est pas forcément spécifique à La 5e Couche et se retrouve chez de nombreux auteurs publiés ailleurs).
Quelques épisodes marquant ont jalonné l’histoire de la 5C : de 2004 à 2007, elle a repris à son catalogue la revue de littérature contemporaine écritures. De 2010 à 2013, elle a publié également la revue "Soldes, Fins de Séries", de Marc Borgers et Jean-Louis Sbille. Elle a été l'éditeur de la Bande dessinée Katz, détournement controversé de Maus, de Art Spiegelman, dans lequel l'auteur anonyme (Ilan Manouach) avait remplacé toutes les têtes des différentes espèces représentées par des têtes de chats. La 5e Couche est aussi l'éditeur de Judith Forest, succès de la bande dessinée féminine, en réalité une imposture littéraire de ses éditeurs de l’époque, William Henne, Xavier Löwenthal et Thomas Boivin.


Texte du catalogue : La bande dessinée est une forme contemporaine parmi d'autres.5C la tient en haute estime, elle et ses lecteurs. Tout ce qui frôle la bande dessinée intéresse La 5e Couche et tend à l’en éloigner. Son champ d’action est, par définition, poreux et illimité. Il ne serait pas étonnant de trouver, parmi ses livres, un précis d’urbanisme tatare ou de dodécaphonisme bantou, pourvu qu’ils s’articulent. Deux images / photos / mots etc. peuvent suffire à établir une articulation narrative. 5C montre. Du jamais vu, jamais comme ça, s’il en est.


5C agence. 5C fomente les conditions qui rendent la création possible. 5C n’a pas de cible. Son manifeste, ce sont ses livres.
Dès l’origine, le sens fusait de toutes parts. Parce que le sens n’est pas dans l’ordre des causes et des conséquences jusqu’au dénouement. Parce que le sens n’est pas dans l’élucidation. Comme un robot privé de sa fonction : il est inutile et libre. 5C aujourd’hui, c’est un catalogue de plus de vingt ans de publications, depuis les expériences collectives du groupe initial jusqu’aux livres d’aujourd’hui. Vous le tenez entre vos mains.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.