Annuaire d' éditeur / Anne Carrière
logo

Anne Carrière

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993
500 livres au catalogue dont 37 publiés par an
Les Éditions Anne Carrière, fondées en 1993 par Anne et Alain Carrière, sont une maison d'édition indépendante installée à Paris (8e arrondissement), 39, Rue des Mathurins1. La société porte le nom de sa créatrice, Anne Carrière, sœur de l'animateur de télévision Patrice Laffont1, et fille de l'éditeur Robert Laffont1. En 2009, la société est mise en redressement judiciaire et Stephen Carrière reprend la direction de la maison. Il développe alors une nouvelle forme de collectif d'éditeurs indépendants, dont la formule est "Ensemble pour mieux publier". En plus des Éditions Anne Carrière, le collectif se compose de La Belle Colère (avec Dominique Bordes, éditeur de Monsieur Toussaint Louverture), les Éditions Plein Jour [archive], Le Nouvel Attila [archive] et Aux Forges de Vulcain.

Contact

infos@anne-carriere.fr

Téléphone

0144074757

Adresse

39, rue des Mathurins, 75008 Paris
France

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

S. N. Éditions Anne Carrière
39 rue des Mathurins
75008 Paris
France

Retours

Temps de réponse: de 2 à 3 mois
Accusé de réception: NON

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Rocher (Editions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1943
5200 livres au catalogue dont 70 publiés par an
Fondées en 1943, les Éditions du Rocher publient des fictions, essais, documents, des ouvrages pratiques ou sur la santé.
logo-similar-editor

Bragelonne

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Boréal (Editions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1963
C'est à Trois-Rivières, le 18 mars 1963, que Gilles Boulet, prêtre, Pierre Gravel, libraire, Jacques Lacoursière, professeur, Denis Vaugeois, historien, et Mgr Albert Tessier, cinéaste et historien, fondent les éditions du Boréal Express. La maison atteint vite la célébrité avec son journal d'histoire du Canada, qui marque une date dans l'enseignement de l'histoire au pays. Quelques années plus tard, les éditions du Boréal Express, dont Denis Vaugeois est le seul timonier, publient des livres sur des sujets historiques. En 1976, quand Denis Vaugeois quitte le poste d'éditeur, la maison compte 54 titres à son catalogue. Elle s'est fait connaître d'un vaste public et a été le lieu de l'affirmation d'une nouvelle historiographie québécoise. Elle se trouve donc en phase avec l'évolution des mentalités, car c'est l'époque où les Québécois, avant de construire l'avenir que leur a laissé entrevoir la Révolution tranquille, veulent sonder leur passé.
logo-similar-editor

Lurlure

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
6 publiés par an

Elles publient, à raison de cinq à sept titres par an, des ouvrages d’art, de littérature et de théorie, textes contemporains ou rééditions de textes devenus introuvables.

Lurlure ? Un mot d’argot que l’on pourrait traduire par l’expression “Ni fait, ni à faire”… Par clin d’œil, l’exact contraire du soin et de la rigueur que nous apportons à chaque livre que nous publions.

logo-similar-editor

Doucey éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur
On pourrait penser qu’une maison d’édition qui voit le jour n’a pas de mémoire, qu’elle n’est pas encore entrée dans l’Histoire. Ce n’est pas le cas pour les Éditions Bruno Doucey. À leur manière, ces dernières ont déjà une histoire parce qu’elles entretiennent une filiation avec une maison d’édition que j’ai longtemps dirigée, avant de devoir rendre les armes : les éditions Seghers, nées à la fin de la Seconde Guerre mondiale des valeurs de la Résistance et de la Libération. Leur récente mise en sommeil a renforcé ma détermination à créer une maison indépendante, libre de ses options et de sa politique éditoriale. Une poésie vivante et généreuse, ouverte et offerte à tous, une poésie qui ouvre nos horizons et nous rend plus forts ensemble, voilà la poésie que cette nouvelle maison d’édition veut promouvoir. Poète, éditeur de poètes, j’entends d’abord faire découvrir les richesses insoupçonnées des poésies du monde. Les premiers livres donnent le ton : les poètes que nous publions proviennent de tous les continents : de France bien sûr, mais aussi des États-Unis, d’Irak, du Canada, d’Haïti… Et nous préparons déjà, pour les années à venir, d’autres voyages autour du monde. À l’heure où la France fait valoir les prérogatives de son Identité nationale, nous tenons à rappeler que la langue française ne possède ni cadastre ni titre de propriété. Elle est un espace libéré des frontières où chaque être repousse les limites de l’horizon d’autrui. Poésie de combat, en somme ? Oui, dès lors que nous apprenons à métisser nos héritages culturels et humains pour bâtir un nouvel art de vivre ensemble. Et puisque nous avons réédité les poèmes qu’il écrivit pendant la Résistance, laissons à Pierre Seghers le soin de conclure par ces mots : « Si la poésie ne vous aide pas à vivre faites autre chose. Je la tiens pour essentielle à l’homme, autant que les battements de son cœur. »
logo-similar-editor

Mercure de France

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1894
5000 livres au catalogue dont 50 publiés par an
logo-similar-editor

Lunatique

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2016
70 livres au catalogue dont

Éditions Lunatique est une toute petite maison bretonne dédiée aux romans et nouvelles de fiction, en recueil ou à l'unité.

Elle se dote depuis 2016 d'une collection d'essais philosophiques (Parler debout), et d'une collection de livres illustrés dédiés à la jeunesse (Dos au mur). S'il n'y a pas véritablement de ligne éditoriale, le catalogue se singularise par des sujets dérangeants traités avec élégance et grincement de dents.

Non tenue de faire du chiffre, Lunatique se fait plaisir avant tout en sélectionnant des textes dont le propos ou la tournure ne s'inscriraient pas aisément dans une ligne éditoriale stricte. Les ouvrages retenus présentent une liberté de ton et de pensée qui, sans être provocante, prend parfois la morale à rebrousse-poils.

Lunatique ne cherche pas des textes qui vont choquer, ce n'est pas le propos ; mais ébranler ou faire réfléchir (revue de presse).

D'autre part, Lunatique a repris son compte la revue d'expression littéraire Le Cafard hérétique. Poésie, textes courts, pamphlets et présentation de deux petits éditeurs font désormais partie du sommaire qui s'étoffe de nouvelles rubriques ; et des hors-séries plus graphiques.

Plusieurs titres se sont fait remarquer :

- Mailles à l'envers (Marlene Tissot) faisait partie des 16 titres mis à l'honneur lors du 21e Festival du premier roman (Laval, 2013) et a représenté la France au Festival européen du premier roman de Kiel (Allemagne, 2013).

- La même année, Funambules (Julia Germillon) a obtenu le Prix 2013 du premier roman du Lions Club (District Ile-de-France Ouest). Puis, ce fut au tour de La toute petite fille monstre (A. S. Nebojša) d'être fêté lors du Festival du premier roman (Laval, 2014).

- En 2015, Tout pour Titou (Violaine Bérot) obtenait le prix SAD (Clermont-Ferrand).

- En 2016, Le Strudel aux pommes (A. Nebojša) a été récompensé du Prix de la nouvelle salée au Pouliguen. La même année, Prête-moi ta plume (Raymond Penblanc) arrivait 2e finaliste au prix Pierre Jakez Hélias (décerné par l'association des écrivains bretons).

- En 2017, La Mort embrasse mal (Philippe Vourch) a reçu le prix Cita'Livres, et Le Poids du monde (Marlene Tissot) a décroché le prix Livresse (décerné par les lycéens de Cordouan, Royan).

Certains ont également fait parler d'eux dans la presse nationale : Le Monde, L'Express, Libération, Paris-Match, Service littéraire (Danse avec Jésus, Tout pour Titou, Adrien de la vallée de Thurroch, La toute petite fille monstre, Mailles à l'envers, Pas moins que lui, Jehanne, Le Collège de Buchy, Les Murs), Technikart (Esthétique du viol), Le Matricule des anges (Ma (dé)conversion au judaïsme ou Je suis une usine).

logo-similar-editor

Elytis

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Seghers

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1944
Les Editions Seghers ont été fondées en 1944 par Pierre Seghers et rachetées par Robert Laffont en 1960.
Seghers a fait de la poésie son domaine de prédilection.
Sa collection la plus ancienne et la plus importante (elle compte 300 titres) est “Poètes d’aujourd’hui”. 
De Paul Eluard à Andrée Chedid, “Poésie d’abord” est une des collections phares de Seghers. Lancée il y a cinq ans, elle a vocation à diffuser des poètes qui appartiennent au fonds Seghers (Aragon, Eluard, Guillevic, Roger Bernard, ainsi que de nouveaux venus).
“Poètes et chansons”, qui compte une trentaine de titres, se consacre aux monstres sacrés de la chanson française (Brel, Brassens, Trenet, Renaud…) mais aussi à la création contemporaine avec des artistes tels que Les Têtes raides, Louis Chedid ou Matthieu Chedid.
logo-similar-editor

Equateurs (Editions des)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
200 livres au catalogue dont
Créées en 2003 par Olivier Frébourg, écrivain et journaliste, les Éditions des Équateurs ont un catalogue de plus de 200 titres, axé sur la littérature, l’histoire et les documents d’actualité. Particulièrement sensibles aux jeunes écrivains, aux voyages et à la société contemporaine, elles publient notamment Sylvain Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde; Géographie de l'instant), Flore Vasseur (Comment j'ai liquidé le siècle; En bande organisée), Isabelle Spaak (Ça ne se fait pas, Une allure folle), Hyam Yared (La Malédiction), Léonard Vincent (Athènes ne donne rien), Teresa Cremisi (La Triomphante), Jean-Paul Kauffmann (Outre-terre), Pierre Adrian (La piste Pasolini), et des auteurs américains comme Christopher Moore (Sacré Bleu) et B.J. Novak (Aura-t-on assez de temps au paradis pour voir Sinatra ?). Les Éditions des Équateurs se sont fait connaître en éditant le Rapport de la commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 et l'intégralité de l'Histoire de France de Jules Michelet. Elles ont notamment publié Le manifeste Chap. Savoir-vivre révolutionnaire pour gentleman moderne de Gustav Temple et Vic Darwood, Underground de Julian Assange et Suelette Dreyfus et, tout récemment, En cherchant Majorana. Le physicien absolu d'Etienne Klein, Golden Holocaust. La conspiration des industriels du tabac de Robert N. Proctor, ainsi que les best-sellers Un été avec Montaigne (Antoine Compagnon) et Un été avec Proust (sous la direction de Laura El Makki), Un été avec Baudelaire (Antoine Compagnon), Un été avec Victor Hugo (de Laura El Makki et Guillaume Gallienne) en coédition avec France Inter.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.