Annuaire d' éditeur / 6 Pieds sous Terre
logo

6 Pieds sous Terre

Maison d'édition à compte d'éditeur

Contact

66pieds@gmail.com

Téléphone

0467475497

Adresse

2 rue du Bayle, 34000 Montpellier
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Casterman

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1780
5000 livres au catalogue dont 350 publiés par an
Fondée en 1780, Casterman est une maison d'édition belge qui, dès 1930, a intégré le monde de la BD. Depuis la publication du premier Tintin, qui est toujours le fleuron de son catalogue, Casterman reste fidèle à la même démarche : mettre à la portée de tous des 'uvres de qualité, et est l'éditeur d'auteurs aussi prestigieux qu'Hugo Pratt, Tardi, Enkil Bilal ou Benoit Peeters et François Schuiten. Parallèlement à son activité d'éditeur BD, Casterman publie de nombreux ouvrages pour la jeunesse de la petite enfance, livres animés, albums, livres d'activités et documentaires aux romans pour adolescents, avec des auteurs et illustrateurs de renom tels que Anne Herbauts, François Place, Emile Jadoul ou encore David Sala. Parmi ses personnages légendaires, on peut citer Martine, l'héroïne qui enchante les enfants de par le monde depuis plus de 60 ans, Emilie qui fête en 2015 ses 40 ans d'existence ou encore les intemporels Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent.
logo-similar-editor

Akileos

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002
Les éditions Akileos ont été créées à la fin de l’année 2002 par deux inconscients : Emmanuel Bouteille et Richard Saint Martin. Ils s’étaient connus quelques années auparavant lors d’un stage chez… un éditeur BD, puis ils avaient travaillé ensemble en librairie durant quelques années. En créant leur propre maison d’édition, leur ambition était de dénicher de nouveaux talents et de gagner beaucoup d’argent. Ce deuxième point s’étant rapidement révélé être un doux rêve, ils ont malgré tout décidé de s’accrocher et se sont consacrés corps et âme au premier objectif. Inconsciente du danger, Diane Roy les a ensuite rejoints pour apporter ses compétences au développement de la maison. BD, art-books, beaux livres cinéma : les éditions Akileos s’intéressent à l’association de l’image et du texte sous toutes ses formes. Année après année, Akileos construit un catalogue riche et diversifié, célébrant la créativité d’artistes venus du monde entier que la maison est fière de représenter.
logo-similar-editor

Goater (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2009
70 livres au catalogue dont

Créées en 2009, les Éditions Goater sont issues du café-librairie Le Papier Timbré (39, rue de Dinan 35000 Rennes) et est une marque de la SARL Le Papier Timbré. Cet ensemble forme l’un des rares voire unique café-éditeur de Bretagne et de France. Le fondateur, Jean-Marie Goater, a une longue expérience dans la librairie et l’édition.

Il a travaillé pour les principales enseignes de Rennes (Nourritures terrestres, Coop Breizh, Virgin) et a été pendant 4 ans, responsable commercial aux éditions Apogée. Il est aussi le fondateur de deux cafés-librairies sur Rennes et engagé dans la fédération des cafés-librairies de Bretagne.

Il préside la toute jeune association des éditeurs de Rennes, La Rennaise d’édition et intervient régulièrement auprès des lycéens ou étudiants pour présenter son métier et ses passions. Les Éditions Goater sont disponibles dans les principales librairies de Bretagne et de France par le biais de ses deux diffuseurs : Coop Breizh depuis juillet 2013 pour la Bretagne et Hobo diffusion/Makassar Distribution pour la France, la Suisse et la Belgique depuis novembre 2014. Notre maison fait imprimer ses livres tous à compte d’éditeur en France, généralement en Bretagne ou dans l’Ouest.

Cette démarche écologique et économique garantie à nos livres une éthique irréprochable. Éditeur responsable, nos papiers sont recyclés ou FSC, nos imprimeurs Imprim’vert, et nos encres végétales. En tant qu’éditeur, nous sommes adhérents au galléco, monnaie solidaire et complémentaire d’Ille et Vilaine.

logo-similar-editor

Cornelius (Éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991

Les éditions Cornélius publient depuis 1991 des bandes dessinées et des livres d’illustration.
Dans cette maison qui mêle velours et courants d'air, on accueille débutants et créateurs renommés à la même table, autour de bons petits plats; car la vie est courte et le succès fugace.
Autrefois connu pour ses couvertures en sérigraphie, la maison Cornélius n’a jamais coupé le lien avec l’aspect artisanal du métier.

Ici, l’édition est considérée comme une forme de mise en scène: il y a d'abord une œuvre à défendre, que l'éditeur se doit de présenter aux lecteurs sous l'angle le plus ouvert possible. Cette approche s'accompagne d'un soin tout particulier apporté à la fabrication des ouvrages qui visent à magnifier la création et à faire de la lecture un moment parfait (à prix très bien placé, cela va de soi). 
Ce souci du bon, du juste et du manque d'argent a préservé la maison des ambitions malsaines et des illusions fragiles. Puisque le commerce est ingrat, il faut prendre le temps de vivre et de bien faire les choses…

logo-similar-editor

Futuropolis

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1974
400 livres au catalogue dont 45 publiés par an
logo-similar-editor

Vraoum

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2005

A l'origine de VRAOUM, il y a les éditions Warum, fondée en 2005 par Benoà®t Preteseille et Wandrille. Warum est un label indépendant classe et de bon goût qui reflète les deux facettes des deux fondateurs.

Cependant, au fil du temps, l'un des deux a ressenti l'envie de faire des projets plus grands publics qui n'auraient pas forcément trouvé leur place dans le label originel.

Voilà  pourquoi, en 2008 est fondé VRAOUM ! un label qui se consacre à  une bande dessinée plus ouverte au grand public, sur les nouveaux supports de publications, notamment internet (Blog, webcomics, interactivité…), afin de mettre l'exigence qui était celle de WARUM dans la conception de ses livres au service d'une bande dessinée populaire dans la lignée de Gotlib, Goscinny, Morris ou Charlier.


VRAOUM ! ouvre donc son catalogue avec quatre collections Autoblographie (autobio plus ou moins fictive issue du blog), puis Heromytho ( livres portant sur des héros à  tendance mythique), qui sont suivie en 2010 par deux nouvelles collections : Bàªte comme chou (série animalière, fuitrière, légumière) et ConConcept (série à  concept un peu bàªte).

La première action de VRAOUM ! aura été l'organisation du concours Révélation Blog lors du festival d'Angoulême, qui a récompensé Aseyn en 2008, Lommsek en 2009, puis Lilla en 2010. Il sera un des premiers auteurs publiés de ce nouveau label. Les deux premiers livres seront celui de Monsieur Le Chien, et La Boucherie de Bastien Vives, auteurs qu'on ne présentent plus.S'ensuivront, entre autre chose l'adaptation en 2009 du blog de Laurel, Un crayon dans le cÅ“ur ainsi qu'une flopée de projets issus de la publication internet... ou pas.

Que ce soient WARUM ou VRAOUM, on retrouve dans les deux cas, le soin apporté à  la conception des livres et la volonté de faire les choses différemment et de réinventer certains codes.

Les deux structures s'impliquent régulièrement dans la promotion d'événements atypiques, mélangeant le spectacle vivant et la création internet dans les festivals où ils sont présents (Lyon-BD, Colommiers, Angoulêe...) Benoît Preteseille et Wandrille, les deux auteurs fondateurs animent aussi régulièrement des conférences, sérieuses ou irrévérencieuse portant sur leur métier d'éditeur, sur la création en ligne, ou sur la bd en générale. En deux ans d'existence, VRAOUM a publié une dizaine de titre, creusant dans le paysage de la bande dessinée son sillon de trublion graphique et narratifs, impertinents et innovants.

En 2014, Warum-Vraoum rejoint le groupe Steinkis et commence à  conquérir le monde.

En 2042 Warum Vraoum rachète Media Participation, Lagardère et Total. Le monde connait une période de paix sans précédent.

logo-similar-editor

Agrume (Éditions de L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2011
L'Agrume est une maison d'édition dédiée à l'illustration contemporaine, qui a le désir de raconter des histoires belles et incarnées. Explorant les formats, l'Agrume s'articule autour de 3 collections : la revue de société thématique Citrus, des bandes-dessinées d'auteurs venus des quatre coins du monde, et des livres jeunesse innovants et spectaculaires qui proposent aux enfants des expériences de lecture originales, hautes en couleurs et en poésie. L'Agrume est une aventure passionnante qui rassemble des illustrateurs, des auteurs, des chercheurs, des journalistes et autres ingénieurs du graphisme et du papier, qui partagent le désir de rendre les livres vivants, à l'image de notre société en perpétuel mouvement.
logo-similar-editor

Cinquième Couche (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993

La Cinquième Couche est une maison d'édition belge indépendante. La Cinquième Couche, dite aussi 5c, publie essentiellement de la bande dessinée depuis 1993.
Fondée par un groupe d'auteurs de l'atelier de bande dessinée de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles (Damien Rocour, Sarah Masson, Michel Squarci, Sibylle Loof, Olivier Fable, Vincent Dutreuil, Nicholas Wood, Sébastien Kempenaers, Christophe Poot, Renaud De Heyn et Xavier Löwenthal), elle demeure jusqu'à la fin des années 1990, un groupe informel qui auto-publie ses productions. Ce n'est qu'au tournant des années 2000 qu'elle devient une réelle structure d'édition. Elle est actuellement pilotée par William Henne.
Cinq collections ont été créées : F., Extracteur, écritures, ESSAIM et Point métal.


En 2016, le catalogue compte 110 publications (5 revues publiées entre 1993 et 1998 et le reste publié à partir de 1999), par une soixantaine d’auteurs, provenant d’une dizaine de pays différents (Belgique, France, Suisse, Allemagne, Autriche, Portugal, Grèce, Finlande, États-Unis, Corée…)
La 5e Couche n’a jamais clairement définit sa ligne éditoriale a priori, sinon qu’en redéfinissant sans cesse son média, elle inscrit la bande dessinée dans les pratiques contemporaines (Tout ce qui frôle la bande dessinée et tend à l’en éloigner intéresse la 5e Couche, extrait du catalogue). Cependant, on peut dégager une tendance lourde en survolant le catalogue de l’éditeur : l’approche conceptuelle. Les publications procèdent majoritairement d’un dispositif narratif ou graphique d’ordre ludique, spéculatif, théorique, poétique ou auto-référentiel, qui préside au propos de l’auteur. Alors certes ce sont des dispositifs que l’on pourra trouver ailleurs (que ce soit en bande dessinée, en littérature ou dans les arts visuels), mais il y a incontestablement, dans les choix du comité éditorial, une inclination jubilatoire pour les jeux sur le langage et les codes visuels : les détournements, les mises en abîme, les structures narratives renversées et/ou systématiques, le jeu sur les contraintes, la déconstruction du récit, la parodie, les postulats surréalistes (poétiques, insolites, absurdes), la déconstruction de l’image, le rapport texte/image dissocié, l’abstraction, le récit métaphorique, la structure musicale, l'imposture,... Tous ces dispositifs formels n’oblitèrent pas les propos de leurs auteurs, au contraire, ils les réactivent : en abordant un thème, déjà mille fois traité, sous une forme renouvelée ou inusitée, l’auteur met en avant son sujet, qu’il soit politique, autobiographique, philosophique ou social.


Cette inclination conceptuelle et ludique n’escamote pas non plus les préoccupations formelles purement rétiniennes des auteurs : couleur, matière, techniques, texture, forme, dessin, composition… (ce sont des aspects traditionnels et modernistes déjà très présents chez d’autres éditeurs, y compris plus classiques).
De même que La 5e Couche participe d’une tendance générale de ces dernières décennies, le décloisonnement. Les livres publiés par la 5C sont pour la plupart à la lisière de la bande dessinée. Les auteurs publiés investissent le plus souvent d’autres disciplines et cela se répercute sur leur pratique de la bande dessinée : le théâtre, la performance et l’installation, la musique, la peinture, la sculpture, le graphisme, la sérigraphie, le cinéma d’animation et la vidéo, le dessin contemporain, la photo, l’affiche, la littérature,… (cet aspect n’est pas forcément spécifique à La 5e Couche et se retrouve chez de nombreux auteurs publiés ailleurs).
Quelques épisodes marquant ont jalonné l’histoire de la 5C : de 2004 à 2007, elle a repris à son catalogue la revue de littérature contemporaine écritures. De 2010 à 2013, elle a publié également la revue "Soldes, Fins de Séries", de Marc Borgers et Jean-Louis Sbille. Elle a été l'éditeur de la Bande dessinée Katz, détournement controversé de Maus, de Art Spiegelman, dans lequel l'auteur anonyme (Ilan Manouach) avait remplacé toutes les têtes des différentes espèces représentées par des têtes de chats. La 5e Couche est aussi l'éditeur de Judith Forest, succès de la bande dessinée féminine, en réalité une imposture littéraire de ses éditeurs de l’époque, William Henne, Xavier Löwenthal et Thomas Boivin.


Texte du catalogue : La bande dessinée est une forme contemporaine parmi d'autres.5C la tient en haute estime, elle et ses lecteurs. Tout ce qui frôle la bande dessinée intéresse La 5e Couche et tend à l’en éloigner. Son champ d’action est, par définition, poreux et illimité. Il ne serait pas étonnant de trouver, parmi ses livres, un précis d’urbanisme tatare ou de dodécaphonisme bantou, pourvu qu’ils s’articulent. Deux images / photos / mots etc. peuvent suffire à établir une articulation narrative. 5C montre. Du jamais vu, jamais comme ça, s’il en est.


5C agence. 5C fomente les conditions qui rendent la création possible. 5C n’a pas de cible. Son manifeste, ce sont ses livres.
Dès l’origine, le sens fusait de toutes parts. Parce que le sens n’est pas dans l’ordre des causes et des conséquences jusqu’au dénouement. Parce que le sens n’est pas dans l’élucidation. Comme un robot privé de sa fonction : il est inutile et libre. 5C aujourd’hui, c’est un catalogue de plus de vingt ans de publications, depuis les expériences collectives du groupe initial jusqu’aux livres d’aujourd’hui. Vous le tenez entre vos mains.

logo-similar-editor

Dargaud

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1936
4977 livres au catalogue dont 227 publiés par an
Mediatoon a été créé par le Groupe Média-Participations, leader européen sur le marché de la bande dessinée et du manga en langue française et l'un des plus importants producteurs de dessins animés en Europe. Le département Mediatoon Foreign Rights est chargé de la vente aux éditeurs, journaux et magazines étrangers des droits des bandes dessinées publiées par les cinq éditeurs du Groupe (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Lucky Comics, Kana) et par quelques éditeurs indépendants tels que Les Deux Royaumes et Ankama, ainsi que des droits des livres illustrés jeunesse publiés par le nouveau label Little Urban. MFR commercialise également les droits étrangers des éditions dérivées des séries d'animation produites par Média-Participations. Plus d'1,5 million d'albums de bandes dessinées en langues étrangères sont vendus chaque année sous licence, dans plus de 40 pays et dans plus de 30 langues.
logo-similar-editor

Magnani Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2011
22 livres au catalogue dont 4 publiés par an
Consacrées au livre illustré, les éditions Magnani attendent d’un auteur qu’il soit moderne, que son œuvre permette de prendre conscience d’une autre possibilité du réel, une possibilité nouvelle de voir, de penser, de se construire et d’exister. L’objet livre incarne tout le savoir-faire de la maison mais aussi toute sa conviction sur le métier d’éditeur. L’éditeur n’est pas seulement un pourvoyeur d’auteurs, un révélateur ou une sage-femme, mais un constructeur de livres et un metteur en pages. À l’heure de la dématérialisation des contenus, la croyance de la maison est que l’enfant, pour son développement, a besoin d’œuvres conçues sous forme de véritables livres, de leurs images immobiles, de leur silence, de leur unité, nécessaires pour enrichir son imagination, sa faculté à donner vie aux images, à les interpréter. Il ne doit pas y avoir un monopole de la culture par l’écran, le son et le mouvement. Les éditions Magnani considèrent le livre comme l’essence même du travail de l’éditeur, par la pérennité qu’il offre à l’œuvre de ses auteurs et sa potentielle éternité pour le lecteur. Objet qui se partage et se transmet entre les générations. Les éditions Magnani veulent offrir aux lecteurs une enfance qui n’est pas prête de s’effacer.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.