logo

Bayard

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1873
3000 livres au catalogue dont 400 publiés par an
Depuis plus d'un siècle, le groupe Bayard Presse crée des journaux, des magazines et des livres au service de millions de lecteurs dans le monde. Trois marques pour ses livres : Bayard édition, Bayard poche et pour le religieux, Le Centurion.

Créées en 1870, les éditions Bayard ont surtout pour origine la presse enfantine. Cette nébuleuse, au puissant réseau de distribution étend son activité à tous les âges de l'enfance, au travers des revues Pomme d'Api, Okapi, Astrapi, Phosphore. Cette position permet aux éditions Bayard de collaborer avec des nombreux illustrateurs et la plupart ont débuté dans ces revues.

Sous les marques Bayard Éditions et Bayard Poche, c'est une édition jeunesse qui est présente dans le monde entier, en coproduction avec les plus grands éditeurs en Europe, aux États-Unis et en Asie. Des ouvrages spécialement conçus pour le divertissement et l'éveil des enfants d'aujourd'hui : des albums, des documentaires, des bandes dessinées, des livres religieux et Bayard Poche qui, avec plus de 400 titres à son catalogue, propose 13 séries pour tous les appétits de lecture, de 12 mois à 12 ans. Premier éditeur pour les ventes moyennes au titre, Bayard Poche a vendu près de 15 millions d'exemplaires depuis sa création en 1990.

Bayard a opéré depuis le début 2000 un rapprochement avec Gallimard jeunesse. En 2004, le groupe Bayard a racheté les éditions Milan.

Contact

communication.jeunesse@bayard-presse.com

Téléphone

0174316322

Adresse

18, rue Barbès, 92128 Montrouge Cedex
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Le Tripode

Maison d'édition à compte d'éditeur

Le Tripode est une maison d'édition de littératures au service d'auteurs dont elle admire la seule liberté possible : privilégier la sensibilité aux doctrines, le cheminement de l’imaginaire à l'immédiateté du discours.

Le lyrisme de Jacques Abeille, l'exigence de Robert Alexis, l’irrévérence d’Edgar Hilsenrath, l’iconoclasme d’Andrus Kivirähk, l'espièglerie de Jacques Roubaud, la virtuosité de Juan José Saer, le désir sans limite de Goliarda Sapienza, la rigueur de Jonathan Wable, la lucidité de Louis Wolfson ou encore la fantaisie de Fabienne Yvert?... voici quelques-uns des regards rassemblés ici qui, de façon salutaire, nous sortent de la marche ordinaire du monde.

logo-similar-editor

Ocrée (éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2018
15 livres au catalogue dont 6 publiés par an
Soucieux de satisfaire au plus grand nombre de lecteurs, nous proposons d’une part, des genres inscrits dans la littérature générale : romans, récits, nouvelles, santé... Et d’autre part, des ouvrages du 7 e art, principalement des scénarios de film.
 
Collection Court Scénar
La collection Court Scénar réunit les scénarios de film de court-métrage (durée inférieure à 59 minutes). Notre premier auteur, Benjamin Belando a inauguré cette collection en 2016 avec son tout premier ouvrage « Happiness », une histoire dramatico-romantique touchante. Tous nos ouvrages de cette collection sont facilement identifiables par un numéro et un code couleur.
 
Collection Long Scénar
La collection Long Scénar réunit les scénarios de film de long-métrage (durée supérieure à 60 minutes). Notre premier auteur, Benjamin Belando a inauguré cette collection en 2016 avec son titre « Sharkane », qui, au-delà de son histoire, dénonce avec ferveur la captivité des animaux dans les parcs à thème, notamment les mammifères marins. Tous nos ouvrages de cette collection sont facilement identifiables par un numéro et un code couleur.
logo-similar-editor

Le Temps Présent

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1937

1937 – 1940 : fondation

Août 1937 : le journal dominicain Sept, créé en 1934, dont le sous-titre est « l’hebdomadaire du temps présent », est condamné par le Vatican suite à la parution de deux articles : un entretien avec Léon Blum et une critique de Franco.
En réaction à cette interdiction, François MAURIAC et Jacques MARITAIN obtiennent de l’épiscopat français l’autorisation de faire paraître un hebdomadaire dirigé par des laïcs : Temps Présent.

5 novembre 1937 : premier numéro de Temps Présent, dont le rédacteur en chef est Stanislas Fumet.

On trouvera, parmi les signatures importantes :
Hubert BEUVE-MÉRY, le père Marie-Dominique CHENU, DANIEL-ROPS, Joseph FOLLIET, Stanislas FUMET, Georges HOURDIN, Gabriel MARCEL, Jacques MARITAIN, Louis MASSIGNON, René SCHWOB
François MAURIAC publie chaque semaine un « billet » en première page.

Si la ligne éditoriale est hostile au communisme et à la Russie soviétique, la dénonciation du nazisme et du fascisme est plus vigoureuse encore. Dans son autobiographie Histoire de Dieu dans ma vie, Stanislas FUMET écrit à ce propos :
« Personnellement, je n’assimilais pas l’idéal communiste à l’idéal fasciste, et surtout à l’idéal national-socialiste, pour ce que, dans le communisme, s’il se trompe sur la notion de l’âme humaine qu’il reste incapable de connaître, je vois un but à atteindre, qui est un idéal de justice, tandis que dans les totalitarismes nazi et fasciste il ne s’agit que d’un idéal d’injustice. »
Le tirage moyen du journal est de 30 000 exemplaires.

1940 – 1944 : Résistance

12 Avril 1940 : publication d’un article du colonel Charles DE GAULLE, « La guerre des engins », où ce dernier expose ses conceptions militaires, alors rejetées par l’état-major.
De GAULLE faisait partie des « Amis de Temps Présent », une association animée entre autres par Maurice SCHUMANN, qui soutient et diffuse le journal, et constituera un vivier de recrues pour la Résistance.

14 juin 1940 : le journal cesse de paraître.

20 décembre 1940 : À Lyon, encouragé, entre autres, par le cardinal GERLIER et les Jésuites de Fourvière, Stanislas FUMET fait renaître Temps Présent sous le titre Temps Nouveau, définitivement interdit en août 1941. Les locaux, rue de Constantine, sont un carrefour de la Résistance. Stanislas FUMET y organise notamment la rencontre entre Henri FRENAY, chef du réseau Combat, et Pierre CHAILLET : le premier aidera le second à fonder la revue clandestine des Cahiers du Témoignage Chrétien.

À Paris, Ella SAUVAGEOT, administratrice du journal depuis sa création, s’efforce de faire survivre la société Temps Présent et ses locaux du 68 rue de Babylone, dans le 7e arrondissement. Ces derniers accueillent des réunions clandestines du Conseil National de la Résistance.

1944 – 1947 : croissance et divisions

25 août 1944 : le journal paraît à nouveau.
Le tirage monte à 60 000 exemplaires en 1944 et jusqu’à 110 000 exemplaires en 1945.

Départ de Jacques MARITAIN, nommé ambassadeur de France auprès du Saint-Siège, et de François MAURIAC, passé au Figaro. Arrivée d’Hubert BEUVE-MÉRY, nommé rédacteur en chef, avant de fonder Le Monde. Il continuera à publier une chronique de politique extérieure sous son pseudonyme Sirius.

En 1945, Temps Présent lance l’hebdomadaire la Vie Catholique Illustrée (devenu la Vie) dont il confie la direction à deux journalistes membres de sa rédaction depuis 1937, Georges HOURDIN et Joseph FOLLIET.
La ligne éditoriale se veut alors indépendante de l’Église catholique, suite à l’attitude des évêques français pendant l’Occupation. Elle prône un socialisme humaniste et le maintien de l’unité réalisée dans la Résistance, notamment avec les communistes. Mais la rédaction, partagée entre démocrates chrétiens, gaullistes et progressistes, finit par se diviser autour de cette question. C’est sans doute une des raisons de l’arrêt de sa parution.
16 mai 1947 : dernier numéro de l’hebdomadaire Temps Présent.

Depuis 1947 : mouvements et édition

1950 : le bimensuel la Quinzaine, initié par Ella SAUVAGEOT et dirigé par Jacques CHATAGNER, succède à Temps Présent.
1955 : la Quinzaine est condamnée par l’Église pour son soutien aux prêtres ouvriers. Elle décide de cesser la parution.
1955 – 1992 : plusieurs titres succèdent à la Quinzaine : le Bulletin, Lettre, Il est une foi.

Dans les années 1990, le siège de Temps Présent, demeuré au 68 rue de Babylone, accueille des mouvements en désaccord avec le repli identitaire de l’Église catholique qui a suivi les espoirs nés avec Vatican II : Nous sommes aussi l’Église (NSAE), Droits et liberté dans les Églises (DLE), Femmes et hommes en Église (FHE)… Des mouvements qui sont nés ou qui ont pris de l’ampleur après que l’évêque d’Évreux, Jacques GAILLOT, a été déchargé de ses fonctions en 1995.

Février 1999 : sous l’impulsion de Jacques CHATAGNER, création de la Fédération Réseaux du Parvis qui rassemble quatorze de ces mouvements et leurs déclinaisons locales (dont David et Jonathan, Plein Jour, Évreux sans frontières…), et co-édition, avec Temps Présent, de la revue les Réseaux des Parvis.

2009 : Temps Présent se lance dans l’édition de livres, au croisement des questions religieuses, politiques et sociales.

logo-similar-editor

Parenthèses (Éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1978

Dans maison d’édition il y a maison. Deux architectes, ébouriffés de Buckminster Fuller, Taos ou Theotiuacan, s’obstinèrent à vouloir dire combien «  des hommes ont longtemps regardé la terre autrement qu’avec des yeux dédaigneux. Ils en ont soulevé la pellicule supérieure pour édifier leurs abris et s’y insérer. » Ce fut Archi de terre. D’abord vingt-six feuilles, deux cent quatre-vingt-dix millimètres sur quatre cent vingt, reprographiés recto verso d’après des originaux de deux feuilles issus d’une IBM à boule Letter Gothie surtitrés en lettres transfert Franklin, fixées sur une carte de deux cents grammes, le tout plié et doté de deux agrafes métalliques de douze millimètres. 

Vint ensuite l’odeur du plomb fondu et des bains de fixatif de l’imprimerie de la rue Sainte­ très exactement en face de la librairie Lire, celle-là même qui nous donnait à voir tous les Maspero [toutes deux, l’imprimerie et la librairie ont depuis longtemps disparu, l’une sous les faux billets l’autre sous les attentats]. Le premier livre était presque là. Il fallait maintenant trouver un nom à la maison-demeure qui allait l’héberger. Elle aurait pu s’appeler NO REPRODUCTION, car ces termes légaux figuraient, prêts à poncer, sur toutes les planches de Letraset. Ce sera­ défi plus que choix-la marque d’un attachement à la précision typographique, la dénomination de ces signes de ponctuation doublés — pour venir s’intercaler. Archi de terre, aux Éditions Parenthèses, douze mille exemplaires diffusés première ivresse d’un métier encore à découvrir. Des livres d’architecture donc, mais bien sûr des livres d’architectes, menés comme un projet — « projet éditorial » — façonnant le matériau brut pour abriter, pérenniser. Des livres considérés comme un espace de découverte à aménager, au prix d’une implication absolue dans le confinement de la page — du moindre attribut typographique à l’image choisie et traitée.

L’architecture dans tous ses états — histoire, pratique ou objets emblématiques-mais surtout architecture pour s’ouvrir au monde collection « Architectures traditionnelles » — « l’architecture traditionnelle reste l’enseigne ethnique la plus démonstrative, mais aussi, souvent, la plus menacée ». L’architecture toujours à l’écoute, à l’écoute notamment du jazz, musique de l’esclavage oublié : collection « Epistrophy » — « accompagnements du jazz, de ses éclats, ses inassurances, ses colères, dans une passion cherchant à susciter ou renforcer la passion de ses gestes ». L’architecture s’ouvrant à l’art, aux origines de l’art : collection « Arts témoins » — « Témoins de la perfection des gestes fondateurs. Témoins aussi des Histoires qui,toujours, alimentent l’acte créatif. Témoins de ces altérités, les documents, gravures ou photographies mis en scène et confrontés à une connaissance en devenir, révèlent les richesses des mondes qui restent à découvrir. » Des collections, des livres pour une édition sans cloisonnements, fusionnelle, aqueduc dans l’espace ouvert de la découverte : collection « Eupalinos » où se confrontent des approches toutes complémentaires-art, architecture, urbanisme, musique (jazz, musiques improvisées, cultures musicales) , histoire, société ; collection « Diasporales » pour dire que « toute authenticité est un exil ».

L’édition sans perdre conscience : le livre n’est qu’un livre.

L’édition sans oublier de lever les yeux.

logo-similar-editor

Fayard

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1857
7800 livres au catalogue dont 230 publiés par an
Dès sa création en 1857 par Arthème Fayard, la Librairie Arthème Fayard avait pour objectif de rendre le livre accessible à tous, et publiait des ouvrages historiques et des romans populaires. À la mort de son fondateur, en 1895, son successeur du même nom développa l'édition d'auteurs classiques et contemporains à prix réduits, la littérature étrangère et créa une collection de romans policiers qu'il dirigea jusqu'à sa mort en 1936. En 1956, Fayard devient une société anonyme, et en 1958 une filiale d'Hachette. Aujourd'hui, son catalogue compte des collections d'histoire, de sciences, de littérature classique et contemporaine, française et étrangère, de musique et de sciences humaines, ainsi que des documents d'actualité.
logo-similar-editor

Epure (Éditions de l')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991

Une marque de fabrique singulière

Depuis 28 ans, Les éditions de l’Épure tracent en toute indépendance leur élégant sillon dans le monde du livre. Une ambition : offrir une ligne éditoriale guidée, tant sur le fond que sur la forme, par le fil de la genèse de la création. Une démarche : avoir toute l’audace d’offrir la liberté d’expression à des auteurs de tout poil pourvu que la passion et le plaisir les animent…

Insolite, l’objet épurien élève la gastronomie au rang du livre d’art et donne la part belle au texte, au graphisme et aux papiers de création. Si l’Épure est indiscutablement reconnue comme maison d’édition culinaire, il faut entendre alors la branche à contre-courant, décalée, à la limite de l’iconoclaste.

Meilleur éditeur au Gourmand World Cookbook Awards, 2008
Grand prix éditeur de l’Académie Nationale de Cuisine, 2011
Plusieurs de nos ouvrages ont été récompensés : Prix de l’Académie Nationale de Cuisine, Prix Brazier, Prix de la Nuit du livre.

Une philosophie, une éthique

Depuis notre création, nous respectons une cohérence dans la conception, le contenu et la fabrication de nos livres. Nous publions chaque année quelques ouvrages rares à nos yeux, inédits ou de réimpression, de véritables coups de cœur, conçus pour durer.
Nous imprimons en France sur du papier recyclé ou du papier certifié issu de forêts gérées durablement.

Nous ne pilonnons aucun de nos ouvrages retournés par les librairies, quel que soit leur état, ils sont conservés, accumulés et stockés. Ces livres prennent alors une tout autre dimension avec leur vieillissement, leur patine… Tous nos livres soldés sont des retours de librairie à qui nous offrons l’occasion d’une nouvelle vie.

logo-similar-editor

Imago

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1977
300 livres au catalogue dont 20 publiés par an

Imago, comme image, imaginaire… Marie-Jeanne et Thierry Auzas fondent, en 1977, les Éditions Imago.

Avec une vingtaine de titres par an, la maison compte aujourd'hui à son catalogue plus de trois cents titres. Privilégiant le croisement des disciplines, Imago publie des ouvrages de référence — faits de société, ethnologie, histoire, psychanalyse, critique littéraire — destinés à l'« honnête homme », au large public cultivé, avec une prédilection toujours vive pour les sujets insolites, curieux et rares…

logo-similar-editor

Milan

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1980
2800 livres au catalogue dont 350 publiés par an
Installé à Toulouse, Milan est d'abord un groupe de presse spécialisé dans la presse enfantine. Il est fondé par Patrice Amen, Bernard Grimaud, Alain Oriol et Michel Mazériès. Les magazines se déclinent selon les âges : pour les plus petits, Picoti (9 mois à 3 ans), Toupie (3 à 5 ans, créé en 1985), Toboggan (5 à 7 ans, créé en 1980), Wapiti (7 à 13 ans, créé en 1987), ou encore Julie (8 à 12 ans, créé en 1998). Les éditions Milan naissent quant à elles en 1983. Le catalogue jeunesse compte plus de 30 collections, du documentaire (Patte à patte - Carnets nature) au sport, du cartonné pour les tout-petits aux grands albums. Aujourd'hui, les Editions Milan sont une filiale de Milan Presse, dont le groupe Bayard est le principal actionnaire depuis 2004. En 1996, Milan ouvre également un espace librairie pour enfants à Toulouse. Aujourd'hui, Milan représente un catalogue de 2500 titres et 250 nouveautés par an.Une démarche originale de l'album au roman, du jeu au documentaire, des images et des récits pour accompagner l'enfant dans sa découverte.
logo-similar-editor

Sud Ouest éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1988
500 livres au catalogue dont
Filiale du Groupe Sud Ouest, les Éditions Sud Ouest ont à leur catalogue plus de 500 titres embrassant une grande variété de domaines : tourisme et patrimoine, histoire, gastronomie  et vin, nature, chasse et pêche, randonnées, contes et récits…
Nos livres sont diffusés au niveau national par la société Cap Diffusion en librairies, maisons de la presse, grandes surfaces culturelles et internet.
logo-similar-editor

François Bourin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
Créées en 1987, les Éditions François Bourin ont marqué le paysage de l’édition française en publiant un certain nombre d’auteurs comme Jeanne Bourin, Michel Serres, Jacques Testard, Alain Etchegoyen, autour d’une ligne éditoriale privilégiant une approche tranchée des grandes questions de société. Après avoir rejoint le groupe de la Cité en 1994, la maison reprend son indépendance en 2002 et publie des auteurs comme Marc Fiorentino avec Tu seras un homme riche, mon fils, Laurence Benhamou avec Le Grand Bazar Mondial, Charles Gave, Christian Saint-Etienne, Philippe Chalmin, Patrice Romain, auteur des Mots d’excuse ou l’écrivain chinois Jian Rong, auteur du best-seller Le Totem du Loup. Mais à la suite de difficultés personnelles, François Bourin a été contraint de céder sa maison en 2013. Après une période de flottement, François Bourin a repris la tête de sa Maison en Mai 2016 avec l’appui financier du Groupe Chevrillon et de plusieurs actionnaires privés. Le groupe Chevrillon, dirigé par Cyrille Chevrillon, est une société à actionnariat familial qui investit dans des entreprises industrielles, de services et de haute technologie. Il développe également ses activités dans le domaine culturel, notamment dans la production cinématographique, musicale et théâtrale. Les Éditions François Bourin représentent son premier investissement dans le secteur de l’édition. La maison reste aujourd’hui fidèle à son ADN : les questions de sociétés et s’applique à éclairer les grandes ruptures de notre époque, qu’elles soient sociétales, économiques, politiques ou scientifiques, en s’appuyant sur les auteurs qui lui sont restés fidèles et en suscitant l’émergence de nouveaux talents. La Maison s’efforce de répondre à ces questions dans tous les domaines, littérature, essais, documents mais aussi humour ou livres illustrés. Le rythme de publication, une vingtaine de titres par an, nous permet de défendre au mieux chacun d’eux auprès de la presse et des libraires. Les couvertures ont également été retravaillées pour améliorer la qualité de nos parutions et leur visibilité en librairie.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.