Annuaire d' éditeur / Al Dante éditions
logo

Al Dante éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1994
Créées en 1994, les éditions Al Dante oeuvrent à faire sortir de la marge les écritures les plus contemporaines. Cultivant l’exigence, sous toutes ses formes, comme une nécessité, Al Dante publie des livres – poésie, proses poétiques et expérimentales, essais théoriques, catalogues et publications d’artistes, anthologies, revues –, mais également des CD (poésie sonore, musique), des DVD, des journaux, participe à et organise des manifestations – lectures, performances, colloques, expositions… Ce travail de mise au jour n’obéit à aucun courant ni à aucun mouvement, il ne suit ni ne cherche à initier aucune mode. Ce qu’opèrent les éditions Al Dante, c’est l’ouverture d’un champ, la création d’un espace de pensée, d’expérimentation et de confrontation publiques : un travail de décloisonnement qui cherche à mettre en faillite l’intellectualisme pédant comme l’abrutissement de masse, par la mise en action d’une pensée critique.

Contact

contact@al-dante.org

Téléphone

0491534079

Adresse

1 Rue du Loisir, 13001 Marseille
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Nouvelle Cité

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1957
400 livres au catalogue dont 30 publiés par an
Les Éditions Nouvelle Cité, nées en 1957 avec la revue Nouvelle Cité – suivi par les premiers livres en 1962, et par le trimestriel Connaissance des pères de l’Église en 1981 – comptent maintenant plus de 350 titres disponibles au catalogue et produisent environ 25 nouveautés par an.Nouvelle Cité est une maison d’édition issue du mouvement des Focolari très actif dans les domaines inter-religieux et interculturel – qui s’adresse au grand public
logo-similar-editor

Alidades

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1981
170 livres au catalogue dont

Créées en 1981 sous la forme d'une revue, les éditions Alidades passent assez vite au livre, avec 'La Toile / La Tela' de Mirella Muià, poème narratif à plusieurs voix sur le thème méditerranéen du voyageur et de la femme enfermée dans l'attente.

Le bonheur des rencontres et des amitiés conduit à explorer des champs tels que ceux de la poésie russe du vingtième siècle, et aussi de la littérature contemporaine de Sibérie orientale, prose et poésie.

Des hasards mènent à d'autres domaines au départ de différentes collections : textes satiriques (L'impertinent), poésie chantée (Le chant), essais (travaux), curiosités (trouvures), correspondances de peintres et publication de traductions historiques s'ajoutent à la Petite Bibliothèque Russe et à la collection Création qui accueille des poètes contemporains français et étrangers. Les années 2009 et 2010 sont marquées par le lancement d'une collection dédiée à la poésie irlandaise du XXIème siècle (Irlande 21) et par la découverte, grâce à Claude Krul, des poètes syriens Chawqî Baghdâdî et Nazîh Abou Afach, qui, avec d'autres, nous accompagnent depuis.

Le catalogue compte aujourd'hui plus de 170 titres. Nos ouvrages, pour la plupart de fabrication "maison" et de petit volume (de 24 à 64 pages), sont diffusés par nos soins, pour peu qu'on les demande, notre logique restant associative et non commerciale.

Comme de nombreux petits ou "micro" éditeurs, nous ne sommes guère en mesure de définir ni de tenir une "ligne éditoriale" : certains textes s'imposent, d'autres nous ennuient. C'est question de musique, d'originalité, d'exigence (ou de ce que nous croyons tel).

Comme d'autres nous recevons nombre de manuscrits – actuellement au moins un par jour – que nous n'avons matériellement pas le temps de lire. Alidades est d'abord préoccupée par les questions de traduction et la découverte d'auteurs et d'œuvres étrangers. Nous entendons affirmer plus clairement ce choix : décision a été prise de ne plus accueillir de nouveaux auteurs écrivant en français. De très nombreuses maisons le font, qui les servent mieux que nous ne saurions le faire. E.M.

logo-similar-editor

Amourier (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1995

Contrairement à ce qui saute aux yeux, le nom de l’Amourier ne doit rien à Cupidon. C’est tout simplement le nom du quartier où se situe la maison d’édition; ce lieu était jadis complanté de mûriers – amourier en occitan – arbres dont les feuilles sont utilisées pour l’élevage des vers à soie. On est ici dans la patience et l’obstination, dans le tissage, le textile; dans l’avènement des textes en somme.

Notre maison ne publie pas ce qu’on appelle des « nouveautés »; sa taille ne lui confère pas la visibilité indispensable à ce genre d’exercice. En revanche, depuis plus de 25 ans nous nous appliquons, titre après titre, à bâtir un catalogue où, à travers romans, poésie, nouvelles et formes narratives courtes, nous essayons de privilégier la diversité. Celle-ci découle naturellement des contributions apportées par chacune des personnes qui constituent notre comité de lecture.

Aux carrefours de nos mondes, plus encore depuis ces dernières années, s’ouvrent des voies funestes propres à compromettre la vie. La vie sur terre et celle de chacun dans son intégrité, dans sa dignité. Depuis 2015, année de nos 20 ans, nous avons ouvert une collection  « Bio », certes elle contient un choix de biographies; grandes figures qui par l’exemple de leur détermination, de leurs luttes concourent à l’expression de la vie, mais aussi l’exploration par les textes de mouvements, de pensées, de perspectives nous permettant d’envisager de nouvelles ressources pour alimenter nos devenirs.

Nous voudrions avec ce nouveau site intensifier les échanges au moyen d’informations, de chroniques, d’entretiens, de relations d’événements en rapport avec nos réseaux et publications.

Au-delà de ces quelques mots destinés à vous ouvrir les portes de la maison, nous vous laissons découvrir ce site et le catalogue des éditions…

logo-similar-editor

Mémoire d'Encrier

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
300 livres au catalogue dont

Fondées à Montréal en mars 2003 par Rodney Saint-Éloi, les éditions Mémoire d’encrier se sont fixé pour mandat de réunir des auteurs de diverses origines autour d’une seule et même exigence : l’authenticité des voix. Mémoire d’encrier est ce lieu-carrefour où se tissent rencontres, dialogues et échanges pour que les voix soient visibles et vivantes.

Mémoire d’encrier publie de la fiction : roman, récit, nouvelle; aussi de la poésie, des essais, des chroniques. Un catalogue diversifié aménage des passerelles entre cultures et imaginaires du monde.

Mémoire d’encrier publie des auteurs québécois, amérindiens, antillais, arabes, africains… représentant ainsi une large plate-forme où se confrontent les imaginaires dans l’apprentissage et le respect de la différence et de la diversité culturelle. Mémoire d’encrier propose de penser l’autre autrement, l’autre au pluriel, en ouvrant de multiples fenêtres sur le monde, ceci de manière décomplexée.

Dans nos sociétés actuelles, rien ne manque plus que la compréhension. C’est dans cet esprit que Mémoire d’encrier a fondé en 2016, pour pouvoir sensibiliser, diffuser et promouvoir une pensée de la diversité, l’organisme à but non lucratif Espace de la Diversité (EDLD). Un espace de diffusion pour les littératures de la diversité, pour les valeurs du vivre-ensemble et pour confronter l’histoire, le racisme et les inégalités. À travers le catalogue de Mémoire d’encrier et les initiatives (ateliers, conférences, rendez-vous littéraires…) de L’Espace de la Diversité, un pont entre générations, visions et vécus du monde est en œuvre.

Le souhait est de rompre avec la rectitude éditoriale et la monoculture, qui dévident les êtres. Pour rassembler les continents et les humains, nous avons besoin de repousser la peur, la solitude et le repli afin d’imaginer et d’oser inventer un monde neuf. Mémoire d’encrier est cette manière de revisiter notre être le plus profond et de nous concilier avec nos parts manquantes, en regardant et en acceptant l’autre dans sa combien riche et complexe différence.

logo-similar-editor

La Contre Allée

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2008
42 livres au catalogue dont 9 publiés par an
logo-similar-editor

Fabrique (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
150 livres au catalogue dont 12 publiés par an
logo-similar-editor

Les herbes rouges

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1968
Fondées en octobre 1968, à Montréal, par les frères François et Marcel Hébert, les herbes rouges font leur apparition sous la forme d’une revue littéraire. En 1972, après quatre numéros collectifs (consacrés uniquement à la poésie dès le numéro 2), le numéro 5, Sauterelle dans jouet, est signé par un seul auteur, Marcel Hébert. Par la suite, les herbes rouges publieront de plus en plus de ces «numéros d’auteur·e», jusqu’à abandonner les numéros collectifs de poésie en 1974. Bientôt, la revue ne se limitera plus à la poésie, s’ouvrant aux genres de l’essai, du récit, du roman et du théâtre.
logo-similar-editor

Au Diable Vauvert

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
280 livres au catalogue dont 25 publiés par an
logo-similar-editor

Bruit du temps (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2008

Les éditions Le Bruit du temps ont été créées le 4 juin 2008 par Antoine Jaccottet et sa femme Shoshana Rappaport-Jaccottet.

Les premiers locaux étaient situés dans une charmante demeure familiale du XVIIIe siècle, au 62 rue du Cardinal Lemoine, anciennement rue des Fossés Saint-Victor. Au fond de la cour, la célèbre enceinte de Philippe-Auguste. Des fenêtres, vue sur la plaque indiquant que Valery Larbaud, poète, romancier, essayiste et traducteur, a habité en face, au 71, de 1919 à 1937, adresse à laquelle James Joyce a achevé le manuscrit d'Ulysse. De janvier 2014 à janvier 2020, Le Bruit du temps s'était installé à deux pas de porte, au 66 rue du Cardinal Lemoine, dans une boutique à devanture verte avec vitrine où ont eu lieu de nombreuses rencontres et lectures mémorables. Nous avons eu aussi la joie d'accueilir des expositions d'artistes amis des éditions : Jacques Bibonne, Claude Garache, Jean-Claude Hesselbarth, Anne-Marie Jaccottet, Gérard Macé, Sander Ort. 

logo-similar-editor

Table Ronde (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1944
3345 livres au catalogue dont 40 publiés par an
C’est en 1944, à Paris, que Roland Laudenbach, Jean Turlais et Roger Mouton, trois jeunes gens réunis par le goût de la littérature, lancent l’aventure de La Table Ronde.
L’idée première est de créer une revue. Conviés autour de la table, Thierry Maulnier, André Fraigneau et Jean Cocteau participent au projet. André Fraigneau suggère un titre énigmatique : La Couronne fermée. Jean Cocteau lui préfère La Table Ronde, qui correspond davantage à l’esprit du groupe. François Salvat dessine les maquettes et le premier numéro des « Cahiers de La Table Ronde » voit le jour fin 1944. Jean Anouilh confie alors sa pièce Antigone à Roland Laudenbach, sans limitation de tirage. Ce sera le premier livre en édition courante, celui qui fait de La Table Ronde une maison d’édition à part entière.
L’effervescence littéraire et intellectuelle du demi-siècle ne perdant rien de sa vigueur, des auteurs tels François Mauriac et Henry de Montherlant collaborent à la revue, tandis que Paul Morand livre son Journal d’un attaché d’ambassade et Jean Giono Un roi sans divertissement. Au fil des années cinquante, une génération d’écrivains turbulents fait son apparition. Parmi eux, Antoine Blondin, Michel Déon, Jacques Laurent, Roger Nimier, tous amis de Roland Laudenbach, que Bernard Frank réunira — un peu rapidement — sous le nom de « hussards ».
Au cœur de cette époque, La Table Ronde publie des romans drôles et mélancoliques, sensibles et délicats.
L’éclosion d’écrivains comme Alphonse Boudard, Gabriel Matzneff, Frédéric Musso ou encore Eric Neuhoff, offre aux hussards des successeurs pleins de panache. Les années quatre-vingt-dix s’ouvrent sur les disparitions successives de Roland Laudenbach et Antoine Blondin. Avec l’arrivée de Denis Tillinac à la tête de La Table Ronde en 1990, le catalogue accueille Jean-Paul Kauffmann, Frédéric Fajardie, Yves Charnet, Jean-Claude Pirotte, Xavier Patier, le poète William Cliff ou plus récemment Michel Monnereau. En 1997, La Table Ronde reprend la collection Quai Voltaire, pour la dédier à la littérature étrangère, en publiant, entre autres, Alice Mc Dermott, Tracy Chevalier, et Richard Russo. Dirigées aujourd’hui par Alice Déon, Les Éditions de La Table Ronde continuent de réunir des auteurs restés fidèles à la liberté de ton de leurs fondateurs.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.