Annuaire d' éditeur / Ballantine Books
logo

Ballantine Books

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1952

Ballantine Books was established in 1952 by the legendary paperback pioneers Ian and Betty Ballantine, publishing original works of both award-winning fiction and nonfiction in both hardcover and paperback formats under one umbrella, including such bestselling novelists as Jodi Picoult, Emily Giffin, Debbie Macomber, Jonathan Kellerman, Tess Gerritsen, Justin Cronin, Jeff Shaara, Alison Weir, and Paula McLain, as well as bestselling nonfiction authors including Bob Harper, David Zinczenko, and Kelly Corrigan.

This company was acquired by Random House in 1973, which in turn was acquired by Bertelsmann in 1998 and remains part of that company today.

Contact

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Mots Magiques (Les)

Maison d'édition à compte d'éditeur

Les éditions la Magie des mots : pour une édition éthique et écologique
Notre structure et nos livres sont en accord avec nos valeurs personnelles et celles que nous voulons transmettre : construire le monde de demain d'une autre manière !

Pour prendre soin de la planète, nous garantissons une édition éthique et écologique, qui conçoit, imprime et commercialise ses livres dans une démarche globale de développement durable, qui respecte à la fois l’être humain et notre terre :

- Impression locale (Devisu impression, Panaget, située à 9km de chez nous et garantissant le label Imprim’vert : Encres végétales, papiers issus de forêts gérées durablement, papiers recyclés…)
- Mise en lumière d’illustrateurs talentueux, aux univers graphiques forts et personnels
- Co-construction des ouvrages : grâce à un dialogue riche et constructif entre l’auteur, l’illustrateur et l’éditeur pour que leurs talents assemblés permettent à toute la beauté de l’ouvrage de ressortir
- Respect des auteurs/illustrateurs/libraires dans les tarifs
- Livres relus par un relecteur professionnel, pour garantir la qualité de l’ouvrage
- Des messages forts dans une démarche globale de développement personnel et de contact à la nature
- De la joie pour faire renaitre l’optimisme
- De l’entraide dans les livres comme à chaque étape de leur construction

Annie et Pierre Camus-Pottier sont parents de 4 enfants et ont été tous deux professeurs des écoles pendant 15 ans. Ils sont formés en :
communication non violente
médiation
analyse transactionnelle
libération émotionnelle
Ils menent une vie proche de la nature et ils aiment emmener chacun sur le chemin de l'écoute de soi et des autres dans leurs livres comme dans leurs formations.

logo-similar-editor

Pourpenser éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002
100 livres au catalogue dont

Cette maison d'édition que nous avons créée en 2002 autour des livres d'Aline de Pétigny compte aujourd'hui une trentaine d'auteur-e-s et une centaine de titres au catalogue.

Notre souhait est de regrouper dans un catalogue des histoires et des contes adaptés pour aborder quelques-unes des "grandes questions" avec les enfants.

Des histoires et des contes à travers lesquels les auteurs souhaitent partager un point de vue, une sensibilité.

En tant que maison d'édition, nous ne commandons pas de sujets. Nous accueillons ce que des auteur(e)s souhaitent transmettre et non ce que nous aurions repéré comme "niche marketing".

logo-similar-editor

La Musardine

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996

Notre histoire

Aux origines de la Musardine, il y a Média 1000, label de littérature érotique exploité depuis 1980 par Hachette. En 1995, Claude Bard quitte le groupe et décide d’exploiter Média 1000 en créant sa propre maison d’édition. Ainsi naît la Musardine, qui étoffera rapidement son catalogue en l’ouvrant à toutes les formes littéraires.

Nos métiers

La librairie la Musardine (122 rue du Chemin Vert à Paris) est créée en même temps que la maison d’édition éponyme, en 1996, et propose l’essentiel de la production érotique disponible en France : fiction, essais, BD, beaux-livres, revues spécialisées et autres raretés font rapidement la réputation de la boutique, en parallèle de laquelle se développe un système de ventes par correspondance efficace et performant.

Nos livres
Côté édition, La Musardine célèbre l’érotisme, la sexualité et l’amour sous toutes les formes du livre : la littérature, d’Esparbec à Octavie Delvaux, avec nos différents labels et collections de fiction (« Lectures amoureuses de Jean-Jacques Pauvert », « Osez 20 histoires », les romans Média 1000 et Sabine Fournier), les guides sexos avec l’incontournable collection « Osez », les essais de « L’Attrape Corps » et autres documents sur la sexualité d’aujourd’hui, sans oublier la BD sous le label Dynamite … Chaque année La Musardine et ses différents labels publient une cinquantaine d’ouvrages.

Nos valeurs
La Musardine assume sans complexe une politique éditoriale frondeuse et militante. Convaincu que l’évolution des mœurs passe aussi par le livre, elle porte sans rougir le flambeau de la sexualité libre et décomplexée sans craindre de se heurter aux cerbères de la morale et de la bienpensance. De la pédagogie coquine des guides « Osez » aux pamphlets engagés en passant par les brûlots pornographiques aptes à choquer le bourgeois, La Musardine et ses auteurs mènent le combat sur tous les fronts !

logo-similar-editor

Sixto éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur

C’est une maison à flanc de falaise, caressée par les vents océaniques. Les jours de tempêtes, les vagues viennent lécher ses fenêtres. On jurerait qu’elles tentent ainsi d’engloutir les livres abrités au cœur de la bicoque.

Il y a là des romans, des bandes dessinées, des livres pour enfants... Celui qui les lit à la nuit tombée doit s’attendre à frissonner, car Sixto, maison d’édition bretonne, se consacre aux littératures policières : polar, thriller, intrigue, roman noir.

Si ces littératures sont plurielles, toutes explorent un indicible : le passage à l’acte. Avec un angle de vue propre à chacune, elles interrogent sa mécanique, sa logique, ses résonances sur une trajectoire de vie et les réponses que les sociétés et les époques vont y apporter. Elles sont un outil d’investigation sans égal pour décrypter un milieu, une ville, des mentalités, un pays et son histoire.

Décrypter et bien souvent dénoncer aussi, avec l’efficacité qu’autorise le mirage de la fiction. Les littératures policières portent un regard lucide sur leur temps.

Au sein du collectif Sixto qui réunit Nantais, Rennais et Brestois, nous faisons une place particulière au roman noir. Dans la lignée de Patrick Raynal, nous pensons que le roman noir est un genre à part entière, sans doute le plus pertinent pour décrire une société en mutation et ses écueils.

Enfin, être éditeur, c’est pour nous créer à partir de la rencontre d’un auteur et d’une écriture, et soutenir l’expression de talents singuliers. La langue des littératures policières est une langue souvent brute, rude, voire argotique. C’est une écriture du détail et une langue du réel. Si les histoires et les personnages sont fictionnels, les intrigues sont ancrées dans des lieux et des contextes réels.

logo-similar-editor

Cinquième Couche (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993

La Cinquième Couche est une maison d'édition belge indépendante. La Cinquième Couche, dite aussi 5c, publie essentiellement de la bande dessinée depuis 1993.
Fondée par un groupe d'auteurs de l'atelier de bande dessinée de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles (Damien Rocour, Sarah Masson, Michel Squarci, Sibylle Loof, Olivier Fable, Vincent Dutreuil, Nicholas Wood, Sébastien Kempenaers, Christophe Poot, Renaud De Heyn et Xavier Löwenthal), elle demeure jusqu'à la fin des années 1990, un groupe informel qui auto-publie ses productions. Ce n'est qu'au tournant des années 2000 qu'elle devient une réelle structure d'édition. Elle est actuellement pilotée par William Henne.
Cinq collections ont été créées : F., Extracteur, écritures, ESSAIM et Point métal.


En 2016, le catalogue compte 110 publications (5 revues publiées entre 1993 et 1998 et le reste publié à partir de 1999), par une soixantaine d’auteurs, provenant d’une dizaine de pays différents (Belgique, France, Suisse, Allemagne, Autriche, Portugal, Grèce, Finlande, États-Unis, Corée…)
La 5e Couche n’a jamais clairement définit sa ligne éditoriale a priori, sinon qu’en redéfinissant sans cesse son média, elle inscrit la bande dessinée dans les pratiques contemporaines (Tout ce qui frôle la bande dessinée et tend à l’en éloigner intéresse la 5e Couche, extrait du catalogue). Cependant, on peut dégager une tendance lourde en survolant le catalogue de l’éditeur : l’approche conceptuelle. Les publications procèdent majoritairement d’un dispositif narratif ou graphique d’ordre ludique, spéculatif, théorique, poétique ou auto-référentiel, qui préside au propos de l’auteur. Alors certes ce sont des dispositifs que l’on pourra trouver ailleurs (que ce soit en bande dessinée, en littérature ou dans les arts visuels), mais il y a incontestablement, dans les choix du comité éditorial, une inclination jubilatoire pour les jeux sur le langage et les codes visuels : les détournements, les mises en abîme, les structures narratives renversées et/ou systématiques, le jeu sur les contraintes, la déconstruction du récit, la parodie, les postulats surréalistes (poétiques, insolites, absurdes), la déconstruction de l’image, le rapport texte/image dissocié, l’abstraction, le récit métaphorique, la structure musicale, l'imposture,... Tous ces dispositifs formels n’oblitèrent pas les propos de leurs auteurs, au contraire, ils les réactivent : en abordant un thème, déjà mille fois traité, sous une forme renouvelée ou inusitée, l’auteur met en avant son sujet, qu’il soit politique, autobiographique, philosophique ou social.


Cette inclination conceptuelle et ludique n’escamote pas non plus les préoccupations formelles purement rétiniennes des auteurs : couleur, matière, techniques, texture, forme, dessin, composition… (ce sont des aspects traditionnels et modernistes déjà très présents chez d’autres éditeurs, y compris plus classiques).
De même que La 5e Couche participe d’une tendance générale de ces dernières décennies, le décloisonnement. Les livres publiés par la 5C sont pour la plupart à la lisière de la bande dessinée. Les auteurs publiés investissent le plus souvent d’autres disciplines et cela se répercute sur leur pratique de la bande dessinée : le théâtre, la performance et l’installation, la musique, la peinture, la sculpture, le graphisme, la sérigraphie, le cinéma d’animation et la vidéo, le dessin contemporain, la photo, l’affiche, la littérature,… (cet aspect n’est pas forcément spécifique à La 5e Couche et se retrouve chez de nombreux auteurs publiés ailleurs).
Quelques épisodes marquant ont jalonné l’histoire de la 5C : de 2004 à 2007, elle a repris à son catalogue la revue de littérature contemporaine écritures. De 2010 à 2013, elle a publié également la revue "Soldes, Fins de Séries", de Marc Borgers et Jean-Louis Sbille. Elle a été l'éditeur de la Bande dessinée Katz, détournement controversé de Maus, de Art Spiegelman, dans lequel l'auteur anonyme (Ilan Manouach) avait remplacé toutes les têtes des différentes espèces représentées par des têtes de chats. La 5e Couche est aussi l'éditeur de Judith Forest, succès de la bande dessinée féminine, en réalité une imposture littéraire de ses éditeurs de l’époque, William Henne, Xavier Löwenthal et Thomas Boivin.


Texte du catalogue : La bande dessinée est une forme contemporaine parmi d'autres.5C la tient en haute estime, elle et ses lecteurs. Tout ce qui frôle la bande dessinée intéresse La 5e Couche et tend à l’en éloigner. Son champ d’action est, par définition, poreux et illimité. Il ne serait pas étonnant de trouver, parmi ses livres, un précis d’urbanisme tatare ou de dodécaphonisme bantou, pourvu qu’ils s’articulent. Deux images / photos / mots etc. peuvent suffire à établir une articulation narrative. 5C montre. Du jamais vu, jamais comme ça, s’il en est.


5C agence. 5C fomente les conditions qui rendent la création possible. 5C n’a pas de cible. Son manifeste, ce sont ses livres.
Dès l’origine, le sens fusait de toutes parts. Parce que le sens n’est pas dans l’ordre des causes et des conséquences jusqu’au dénouement. Parce que le sens n’est pas dans l’élucidation. Comme un robot privé de sa fonction : il est inutile et libre. 5C aujourd’hui, c’est un catalogue de plus de vingt ans de publications, depuis les expériences collectives du groupe initial jusqu’aux livres d’aujourd’hui. Vous le tenez entre vos mains.

logo-similar-editor

Monde à l'envers (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur

Le monde à l’envers, c'est l’association de quelques complices qui s'improvisent éditeurs pour diffuser des livres de critique sociale au-delà du cercle militant.

Éditer des livres, car nous croyons au pouvoir des idées plus qu’à l'idée de pouvoir. La diffusion d'idées politiques est l’un de nos moyens de bouleverser le monde.

Mesurer le possible, ou prendre conscience de nos forces. Pour changer le monde, il faut savoir que c’est possible. Le monde à l'envers documente, enrichit et critique les luttes contre le capitalisme, le patriarcat, la technologie, la police. L’ordre des choses n'est ni juste, ni naturel, ni éternel. Encore faut-il réussir à le changer.

Mesurer le possible, ou prendre la mesure des forces des adversaires. La conscience de la situation, aussi laide soit-elle, est nécessaire à sa transformation. Le monde à l’envers documente l’état du monde et de ses infrastructures en vue de sa subversion.

Le possible, dans ces temps de globalisation, semble de plus en plus imposé. Ça se passe chez nous, c’est à dire partout. Le monde à l'envers met en avant les aspects locaux d’une critique sociale globale car un ancrage territorial permet une emprise sur le monde.

Pour qu’un jour les possibles soient incommensurables.

logo-similar-editor

Eure du Terroir (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur
Les éditions l'Eure du Terroir BD ont pour but la promotion du patrimoine culturel normand et son histoire. Nous adaptons des contes, des légendes et des anecdotes de la petite ou grande Histoire de la région en bande dessinée..
logo-similar-editor

Helice helas

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2011

Fondé en Suisse romande en 2011, Hélice Hélas Editeur fabrique et publie des livres d'auteur et de la bande-dessinée indépendante. Nos publications se trouvent en librairie dans toute la francophonie.

Hélice Hélas Editeur est difficilement réfutable, comme la théorie des cordes. Il produit de la narration baroque, épique et punk et organise des événements en général imprévisibles, et donc imprévus. 

Si votre libraire n'a pas une de nos publications en stock, n'hésitez pas à la lui faire commander (nos diffuseurs sont ici pour la Suisse et là pour la France, la Belgique et le Canada).

Notre motto : dum vivimus, vivamus (ris bedoume, la vie est belle).

logo-similar-editor

Casterman

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1780
5000 livres au catalogue dont 350 publiés par an
Fondée en 1780, Casterman est une maison d'édition belge qui, dès 1930, a intégré le monde de la BD. Depuis la publication du premier Tintin, qui est toujours le fleuron de son catalogue, Casterman reste fidèle à la même démarche : mettre à la portée de tous des 'uvres de qualité, et est l'éditeur d'auteurs aussi prestigieux qu'Hugo Pratt, Tardi, Enkil Bilal ou Benoit Peeters et François Schuiten. Parallèlement à son activité d'éditeur BD, Casterman publie de nombreux ouvrages pour la jeunesse de la petite enfance, livres animés, albums, livres d'activités et documentaires aux romans pour adolescents, avec des auteurs et illustrateurs de renom tels que Anne Herbauts, François Place, Emile Jadoul ou encore David Sala. Parmi ses personnages légendaires, on peut citer Martine, l'héroïne qui enchante les enfants de par le monde depuis plus de 60 ans, Emilie qui fête en 2015 ses 40 ans d'existence ou encore les intemporels Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent.
logo-similar-editor

Des Bulles dans l'Océan

Maison d'édition à compte d'éditeur
12 publiés par an

Il y a une dizaine d’années, nous nous lancions dans l’édition. La passion… mais pas que. L’envie d’être indépendant, le défi de promouvoir de jeunes auteurs en devenir,

Le désir de faire notre métier différemment – libraire-éditeur est un plaisir double – et, disons-le, d’être perçu autrement que comme un vendeur relais de ce que font les autres.

Grâce à ceux qui nous font confiance la DAC OI et la Région Réunion, nous avons pu surmonter les pires difficultés, aidés en cela par un lectorat de plus en plus nombreux et Fidèle. Merci à vous.

Cette année est un tournant. 12 nouveautés, 1 par mois, ce qui est pour nous un véritable test de notre capacité à répandre ces belles histoires des auteurs de l’indianocéanie ou d’ailleurs.

Qui en parlent avec passion. Nos auteurs des Mascareignes sont libres de leur sujet car nous considérons que leur talent est plus important que leur identité. Si les deux se conjuguent cela n’en est que Meilleur. Que ceux d’au-delà notre océan qui nous rejoignent dans cette aventure soient remerciés car grâce à eux nous pouvons réaliser plus d’albums mettant en valeur la richesse de notre patrimoine.


Nous allons, en autres, publier le premier manga d’un auteur réunionnais. Donnons ainsi encore plus de sens à notre démarche.
Des Bulles dans l’Océan, plus que jamais créateur d’émotions !!


Jean-Luc Schneider, Libraire éditeur DBDO

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.