Annuaire d' éditeur / Grasset jeunesse
logo

Grasset jeunesse

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1973

Né en 1881 à Montpellier, Bernard Grasset, orphelin très jeune, est élevé par son oncle. Reçu Docteur en Sciences économiques, il « monte » à Paris et s'installe rue Gay-Lussac, avec son ami Louis Brun. Il fréquente le Café Vachette où il rencontre Moréas, Faguet, Giraudoux... En 1907, il fonde « Les Editions Nouvelles » et publie son premier livre Mounette, suivi de plusieurs autres, souvent à compte d'auteur, jusqu'au premier et énorme succès de A la manière de...  pastiches signés Paul Reboux et Charles Muller, et deux Goncourt consécutifs en 1911 et 1912 : Monsieur des Lourdines d'Alphonse de Chateaubriant et Filles de la pluie d'André Savignon. Il s'installe alors au 61 rue des Saints Pères : les Editions Grasset y sont toujours.
En 1913, il publie à compte d'auteur le premier livre d'un certain Marcel Proust, Du côté de chez Swann, après que le manuscrit a été refusé au Mercure, chez Ollendorf et chez Fasquelle.

1920 : s'ouvre pour lui la grande période ; il lance les quatre M : André Maurois, François Mauriac, Henry de Montherlant et Paul Morand. En 1921, il confie à Daniel Halevy la - future - prestigieuse collection « Les Cahiers verts » avec comme premier titre Maria Chapdelaine de Louis Hémon, et le succès que l'on sait.

Puis s’attachent à lui Radiguet, Cendrars, Drieu la Rochelle, Guehenno, Giono, Soupault, Delteil, Ramuz, Malraux … C'est à lui que l'on doit le passage de l'édition traditionnelle (à la fin du XIXe siècle, les tirages étaient de 2 000 à 2 500 exemplaires) aux premiers livres vendus à 10 000 exemplaires ; c'est à lui que l'on doit la publicité littéraire, l'envoi des services de presse, bref l'événement littéraire. Il clamait : « il ne faut pas dire : Radiguet est un génie, mais : il a quinze ans ! ».

Puis la coupure de la guerre, et en 1944 l'accusation de collaboration qui débouche sur une amnistie. Bernard Grasset reprend en 1950 la direction de la maison. Il découvre Hervé Bazin et Jacques Laurent, entre autres, avant de céder le capital de sa maison à Hachette en 1954.

En 1955, la maison est alors réorganisée sous la présidence de Bernard Privat, neveu de Bernard Grasset, écrivain lui-même, avant de fusionner avec les Editions Fasquelle en 1967. Bernard Grasset meurt en 1955.

En une dizaine d'années, Bernard Privat, ce neveu si différent de l'oncle, fédère autour de lui une équipe passionnée de la chose écrite : Jean-Claude Fasquelle, petit-fils de l'éditeur de Zola, Yves Berger, François Nourissier, Françoise Mallet-Joris, Matthieu Galey, Françoise Verny... et redonne à la maison un nouveau souffle.

En 1966, le premier Goncourt de l'après-guerre avec Oublier Palerme d'Edmonde Charles-Roux ; et Michel Butor, André Pieyre Mandiargues, Pierre Teilhard de Chardin, René deObaldia, Jacques Laurent, Dominique Fernandez, Kléber Haedens, Christine de Rivoyre, Christiane Rochefort, Bernard-Henri Lévy et les nouveaux philosophes…

Bernard Privat se retire en 1981 et meurt en 1985. Jean-Claude Fasquelle devient PDG des Editions Grasset et Fasquelle. Rejoignent la maison, notamment, Gabriel García Marquez, Umberto Eco, T.C. Boyle.

En 2000, Olivier Nora lui succède en tant que Président du Directoire puis en 2006 en tant que PDG, Jean-Claude Fasquelle acceptant la Présidence d’Honneur de la maison. 

S’ouvre une nouvelle étape, conforme à la tradition littéraire de Grasset : Samuel Benchetrit, Anne Berest, Delphine Coulin, Charles Dantzig, Dan Franck, Olivier Guez, Dany Laferrière, Andreï Makine, Léonora Miano, Pascal Quignard, Jean Rouaud, rejoignent, parmi d’autres, le chemin de la Rue des Saints-Pères, où naissent et se développent de nouveaux talents comme Laurent Binet, Guy Boley, Sorj Chalandon, Laetitia Colombani, Gaël Faye, Philippe Grimbert… 

Le domaine étranger s’enrichit d’écrivains aussi variés et prestigieux qu’ Edwidge Danticat, Joan Didion, Charles Frazier, Robert Galbraith, Nadine Gordimer, Mohsin Hamid, V.S. Naipaul, Annie Proulx, J.K. Rowling, Jón Kalman Stefánsson, Sandro Veronesi…

Contact

Adresse

61 rue des Saints-Pères, 75006 Paris
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

SEDRAP (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985
Il y a 19 ans maintenant, deux instituteurs toulousains quittent leur métier d’enseignant et fondent les Éditions SEDRAP avec une idée en tête : créer des outils d’enseignement qui intègrent à la fois la réalité de la pratique pédagogique et les résultats de la recherche et des programmes officiels. S’appuyant sur les aspects les plus innovants de la recherche en sciences de l’éducation, les productions des éditions Sedrap sont respectueuses des rythmes d’apprentissage et de la progression de l’enfant. En terme de culture et d’identité, la SEDRAP se définit comme un espace de créativité, où rigueur, efficacité et résultats s’associent pour contribuer à la réussite de l’enfant.Avec 500 titres à leur catalogue, les éditions SEDRAP publient en moyenne 50 titres par an. Leur catalogue se décline selon domaines suivants: scolaire, parascolaire et jeunesse. Notons qu'en 2003, les éditions ont fêté le 2 millionième ouvrage de littérature jeunesse vendu.
logo-similar-editor

Milan

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1980
2800 livres au catalogue dont 350 publiés par an
Installé à Toulouse, Milan est d'abord un groupe de presse spécialisé dans la presse enfantine. Il est fondé par Patrice Amen, Bernard Grimaud, Alain Oriol et Michel Mazériès. Les magazines se déclinent selon les âges : pour les plus petits, Picoti (9 mois à 3 ans), Toupie (3 à 5 ans, créé en 1985), Toboggan (5 à 7 ans, créé en 1980), Wapiti (7 à 13 ans, créé en 1987), ou encore Julie (8 à 12 ans, créé en 1998). Les éditions Milan naissent quant à elles en 1983. Le catalogue jeunesse compte plus de 30 collections, du documentaire (Patte à patte - Carnets nature) au sport, du cartonné pour les tout-petits aux grands albums. Aujourd'hui, les Editions Milan sont une filiale de Milan Presse, dont le groupe Bayard est le principal actionnaire depuis 2004. En 1996, Milan ouvre également un espace librairie pour enfants à Toulouse. Aujourd'hui, Milan représente un catalogue de 2500 titres et 250 nouveautés par an.Une démarche originale de l'album au roman, du jeu au documentaire, des images et des récits pour accompagner l'enfant dans sa découverte.
logo-similar-editor

Alice

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1995

Alice Éditions, fondée en 1995, est passée, en janvier 2015, sous la direction de Mélanie Roland qui accompagnait les choix éditoriaux depuis plusieurs années.

Forte d’une riche tradition belge dans l’illustration, Alice Jeunesse, qui s’ouvre également largement aux auteurs étrangers, privilégie émotion, plaisir et épanouissement personnel de l’enfant, avec toute la force de l’imaginaire qui le fait grandir, intellectuellement et affectivement.

 

Alice Éditions est présente dans la plupart des foires internationales (Francfort, Bologne, New York, Taipei, etc.), et ses livres sont diffusés et traduits dans le monde entier.

logo-similar-editor

Ecole des Loisirs (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1965
5000 livres au catalogue dont 200 publiés par an
En marge de la maison d'édition scolaire "L'Ecole", Jean Fabre crée en 1965 les éditions de L'Ecole des Loisirs. Avec Jean Delas et Arthur Hubschmid, ils vont constituer, au cours des années, un fonds de valeurs sûres de l'édition de jeunesse, venant du monde entier, qui leur permettra d'imposer leurs propres créations. Ils modifient en profondeur l'image du livre pour enfant en publiant les ouvrages novateurs de
Tomi Ungerer, Maurice Sendak, mais également Léo Lionni, Arnold Lobel, Binette Schroeder. Sur des styles diffèrents, allant de l'art abstrait au collage et au dessin d'humour, les éditeurs conçoivent des livres de qualité, dont la fonction essentielle est de conter en images. Après avoir édité Sonia Delaunay et André François, et après connu un grand succès avec la série de Barbapapa de Annette Tison et Talus Taylor, Jean Fabre encourage la vocation d'illustrateurs et d'auteurs français.
logo-similar-editor

Portaparole

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2004
Fondée à Rome en 2004 par Emilia Aru, puis implantée en Arles depuis 2014, Portaparole est une maison d’édition multilingue, orientée vers de larges horizons. Le nom Portaparole — porter les paroles — résume à lui seul sa vocation.
logo-similar-editor

Thierry Magnier

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1998
960 livres au catalogue dont 80 publiés par an
Thierry Magnier a fondé en 1998 la maison d'édition qui porte son nom. Le logo, un petit ange lecteur, est une métaphore du lecteur : "Un ange, ça n'a pas de sexe, pas d'âge". La maison produit environ 75 titres par an. Le premier succès vient avec
logo-similar-editor

Gallimard Jeunesse

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1972
4000 livres au catalogue dont 450 publiés par an
Les premiers livres Gallimard Jeunesse voient le jour en 1972 ; c'est le début d'une longue collaboration avec les plus grands illustrateurs de l'époque. Les premiers poches sont lancés en 1977 tandis que les séries documentaires et encyclopédiques deviendront, dans les années 1980, l'emblème de ce département. En 40 ans, Gallimard Jeunesse a pris une place prépondérante sur le marché de l'édition jeunesse française, grâce au soutien et à la richesse du fonds Gallimard, au talent de ses nouveaux auteurs et illustrateurs, à la capacité d'innovation de ses équipes graphiques et éditoriales et au développement de la coédition internationale.
logo-similar-editor

Syros

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1974
275 livres au catalogue dont 20 publiés par an
logo-similar-editor

Sarbacane Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
675 livres au catalogue dont 70 publiés par an
En 2013, les éditions Sarbacane fêtent leurs dix ans. Dix ans de création, de passion partagée avec des auteurs et des illustrateurs au talent étonnant, et un catalogue reconnu pour sa qualité et sa diversité, à la fois ouvert et exigeant. Riche de près de 450 titres, il se répartit entre albums jeunesse, fiction pour jeunes adultes et BD jeunesse et adulte. Histoires au point de vue original, éveil, livres-jeux, livres-objets, livres transgénérationnels, classiques illustrés, romans graphiques ; tous bénéficient d'une fabrication soignée et beaucoup, de formats inattendus.
logo-similar-editor

Rouergue

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1984
880 livres au catalogue dont 80 publiés par an
Le département jeunesse des éditions du Rouergue a été créé en 1994 par Olivier Douzou juste après la parution de son premier album, Jojo la Mache. Auparavant, Olivier Douzou, alors salarié d'une agence de graphisme parisienne, avait réalisé la mise en page de plusieurs ouvrages des éditions du Rouergue, spécialisées dans les beaux livres. On lui demande alors de devenir Directeur Artistique du Rouergue, ce qui motive son retour à Rodez, en Aveyron. En janvier 1994, on lui propose de créer une collection jeunesse et d'en devenir le directeur. Dès lors, cette maison d'édition qui n'avait à l'origine aucune vocation pour le secteur jeunesse développe une ligne éditoriale novatrice et surprenante.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.