Annuaire d' éditeur / Ophrys Editions
logo

Ophrys Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1963
Spécialisées dans l'enseignement des langues étrangères et la linguistique, les éditions Ophrys accueillent aussi les disciplines telles que l'histoire, la géographie, la sociologie ou l'histoire de l'art. Les Editions Ophrys développent également une collection pour la jeunesse intitulée " Science et Poésie" où figure actuellement une dizaine d'ouvrages. Cette collection est une promenade de page en page entre science et poésie. La poésie c’est la musique des mots qui éveillent l’imagination pour exprimer le monde qui nous entoure. La science c’est  avec d'autres mots l’explication de ce monde, réponses qui forment le savoir . Dans chaque ouvrage les illustrations et les textes documentaires répondent aux compositions des poètes d’hier et d’aujourd’hui : double plaisir du lecteur, celui de la connaissance, celui de la poésie.

Contact

info@ophrys.fr

Adresse

27, rue Ginoux, 75015 Paris
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Armand Colin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1870
1800 livres au catalogue dont 200 publiés par an
Maison créée en 1870, Armand Colin est l'un des principaux éditeurs universitaires francophones de lettres, histoire, sciences humaines et sociales. Fort d'un catalogue de près de 1 500 ouvrages, cet éditeur publie environ 200 nouveautés par an ainsi que des revues scientifiques. Les collections "U" et "Cursus" sont emblématiques de la marque. Ancrée dans l'enseignement supérieur et la recherche, Armand Colin s'ouvre également à d'autres publics. Il propose une analyse des grands enjeux contemporains dans diverses collections comme "Nouvelles biographies historiques" ou "Sociétales". La collection "Cinéma-Arts visuels" positionne Armand Colin comme l'éditeur de référence dans le domaine de l'enseignement des arts.
logo-similar-editor

Bec en l'air (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1999

Créée en 1999, Le Bec en l’air est une maison d’édition indépendante. Le catalogue est diffusé et distribué en France et en Belgique par Harmonia Mundi ; en Suisse par Zoé ; au Québec par Dimédia.
Après dix années passées à Manosque, en haute Provence,  Le Bec en l’air est installé depuis 2010 à Marseille, à la Friche La Belle de Mai.

Notre taille nous permet de concevoir et d’élaborer des projets à une échelle raisonnable, où nous maîtrisons l’ensemble de la chaîne éditoriale. Si nous refusons l’étiquette d’« éditeur régionaliste », nous nous reconnaissons dans l’image d’un éditeur méditerranéen indépendant, ouvert sur le monde. En témoignent plusieurs coéditions internationales et notre participation à de nombreux salons du livre en France et à l’étranger. Le Bec en l’air est membre de l’association Éditeurs du Sud qui regroupe une vingtaine d’éditeurs de la région PACA. La maison est également membre de France PhotoBook, qui réunit les principaux éditeurs français de livres de photographie.

LIGNE ÉDITORIALE
On nous demande souvent ce qui caractérise la ligne éditoriale de notre maison d’édition. Notre catalogue s’articule en effet autour de plusieurs thèmes : photographie, art, littérature, patrimoine, guides de balades… Un point commun réunit pourtant la plupart du temps nos publications : le dialogue entre l’image et le texte, entre photographie et récit, qu’il soit en harmonie ou en opposition, à travers une mise en page contemporaine et des photographies d’auteur. Au fil des ans, le catalogue s’enrichit d’écritures photographiques variées qui trouvent néanmoins une cohérence éditoriale : la photographie comme outil de questionnement du monde contemporain, qu’il s’agisse de préoccupations documentaires, esthétiques ou intimistes. Quant aux auteurs des textes – écrivains, essayistes, critiques d’art… – ils découvrent dans le dialogue avec l’image un mode d’expression stimulant, qui donne souvent lieu à des formes inédites.

logo-similar-editor

Cicada Books

Maison d'édition à compte d'éditeur

Cicada Books is a New York Times Award winning children’s book publisher based in London. We started out making adult art and design books, but now specialise in beautiful, high-end books for kids aged 4-11. We have an eclectic list that includes activity books, picture books and non-fiction. 


We love stories that make us laugh, exciting new illustration talent, nice paper stock, immaculate design, information that is engagingly presented and independent booksellers who share our passion for gorgeous books.

We publish a small number of books each year, but we are always keen to hear ideas and opinions, and we will endeavour to reply individually to book proposals. 


Our team is currently busy working on several new and exciting titles, including books about mammalian reproduction, Ancient Egypt, a history of space exploration, and our first venture into the world of graphic novels!

logo-similar-editor

L'Atelier Contemporain

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Actes Sud

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1978
10850 livres au catalogue dont 500 publiés par an
Créées en 1978, dans la vallée des Baux, par Hubert Nyssen et Christine Le B'uf, rejoints par les autres fondateurs, Françoise Nyssen, Bertrand Py, Jean-Paul Capitani, les éditions Actes Sud développent une politique éditoriale généraliste. Elles se sont distinguées par leur implantation en région, leur identité graphique, mais également par une ouverture de leur catalogue aux littératures étrangères. Installées depuis 1983 à Arles, elles poursuivent leur développement dans une volonté d'indépendance et un esprit de découverte. Leur catalogue (plus de 6 500 titres), réserve une place essentielle à la littérature (une soixantaine de domaines  linguistiques et un domaine français riche de 500 titres), et accueille des auteurs venus de multiples disciplines artistiques.
logo-similar-editor

La Découverte

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1983
160 publiés par an
Fondées en 1983, les Éditions La Découverte ont pris le relais des Éditions François Maspero (elles-mêmes créées en 1959). Éditeur principalement de non-fiction, La Découverte publie des livres pour comprendre, des livres pour agir : dans notre monde bousculé et complexe, saturé d'informations et d'images, notre conviction est que le livre occupe une place essentielle. Qu'il s'agisse de se former professionnellement ou de s'informer pour lutter efficacement contre les scandales, les inégalités et les violences du siècle, l'accès aux travaux et aux réflexions des chercheurs, journalistes ou acteurs de terrain est plus que jamais indispensable. C'est d'abord cette conviction qui nous anime et qui guide nos choix éditoriaux.
logo-similar-editor

Saxe (Editions de)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1962
600 livres au catalogue dont 180 publiés par an
Edisaxe est une société d'édition de périodiques et de livres.
logo-similar-editor

Parenthèses (Éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1978

Dans maison d’édition il y a maison. Deux architectes, ébouriffés de Buckminster Fuller, Taos ou Theotiuacan, s’obstinèrent à vouloir dire combien «  des hommes ont longtemps regardé la terre autrement qu’avec des yeux dédaigneux. Ils en ont soulevé la pellicule supérieure pour édifier leurs abris et s’y insérer. » Ce fut Archi de terre. D’abord vingt-six feuilles, deux cent quatre-vingt-dix millimètres sur quatre cent vingt, reprographiés recto verso d’après des originaux de deux feuilles issus d’une IBM à boule Letter Gothie surtitrés en lettres transfert Franklin, fixées sur une carte de deux cents grammes, le tout plié et doté de deux agrafes métalliques de douze millimètres. 

Vint ensuite l’odeur du plomb fondu et des bains de fixatif de l’imprimerie de la rue Sainte­ très exactement en face de la librairie Lire, celle-là même qui nous donnait à voir tous les Maspero [toutes deux, l’imprimerie et la librairie ont depuis longtemps disparu, l’une sous les faux billets l’autre sous les attentats]. Le premier livre était presque là. Il fallait maintenant trouver un nom à la maison-demeure qui allait l’héberger. Elle aurait pu s’appeler NO REPRODUCTION, car ces termes légaux figuraient, prêts à poncer, sur toutes les planches de Letraset. Ce sera­ défi plus que choix-la marque d’un attachement à la précision typographique, la dénomination de ces signes de ponctuation doublés — pour venir s’intercaler. Archi de terre, aux Éditions Parenthèses, douze mille exemplaires diffusés première ivresse d’un métier encore à découvrir. Des livres d’architecture donc, mais bien sûr des livres d’architectes, menés comme un projet — « projet éditorial » — façonnant le matériau brut pour abriter, pérenniser. Des livres considérés comme un espace de découverte à aménager, au prix d’une implication absolue dans le confinement de la page — du moindre attribut typographique à l’image choisie et traitée.

L’architecture dans tous ses états — histoire, pratique ou objets emblématiques-mais surtout architecture pour s’ouvrir au monde collection « Architectures traditionnelles » — « l’architecture traditionnelle reste l’enseigne ethnique la plus démonstrative, mais aussi, souvent, la plus menacée ». L’architecture toujours à l’écoute, à l’écoute notamment du jazz, musique de l’esclavage oublié : collection « Epistrophy » — « accompagnements du jazz, de ses éclats, ses inassurances, ses colères, dans une passion cherchant à susciter ou renforcer la passion de ses gestes ». L’architecture s’ouvrant à l’art, aux origines de l’art : collection « Arts témoins » — « Témoins de la perfection des gestes fondateurs. Témoins aussi des Histoires qui,toujours, alimentent l’acte créatif. Témoins de ces altérités, les documents, gravures ou photographies mis en scène et confrontés à une connaissance en devenir, révèlent les richesses des mondes qui restent à découvrir. » Des collections, des livres pour une édition sans cloisonnements, fusionnelle, aqueduc dans l’espace ouvert de la découverte : collection « Eupalinos » où se confrontent des approches toutes complémentaires-art, architecture, urbanisme, musique (jazz, musiques improvisées, cultures musicales) , histoire, société ; collection « Diasporales » pour dire que « toute authenticité est un exil ».

L’édition sans perdre conscience : le livre n’est qu’un livre.

L’édition sans oublier de lever les yeux.

logo-similar-editor

Hachette Pratique

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
500 livres au catalogue dont 250 publiés par an
Éditeur du groupe Hachette Livre, Hachette Pratique est reconnu depuis plus de vingt ans pour la fiabilité et la richesse créative de ses ouvrages pratiques. Avec 280 nouveautés par an, son catalogue aborde tous les sujets de la vie : cuisine et vins, santé, puériculture, bien-être, psychologie, jardinage et loisirs créatifs. De grandes signatures font d'Hachette Pratique une marque de référence : chefs incontournables ou nouveaux talents de la cuisine, professeurs en médecine, psychologues, 'nologues et sommeliers. Créateur de tendances, Hachette Pratique a développé une vaste collection de livres de coloriages pour adultes et de livres-cadeaux, élégants et ludiques, dans les domaines de la cuisine, du bien-être et des jeux.
logo-similar-editor

Cinquième Couche (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993

La Cinquième Couche est une maison d'édition belge indépendante. La Cinquième Couche, dite aussi 5c, publie essentiellement de la bande dessinée depuis 1993.
Fondée par un groupe d'auteurs de l'atelier de bande dessinée de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles (Damien Rocour, Sarah Masson, Michel Squarci, Sibylle Loof, Olivier Fable, Vincent Dutreuil, Nicholas Wood, Sébastien Kempenaers, Christophe Poot, Renaud De Heyn et Xavier Löwenthal), elle demeure jusqu'à la fin des années 1990, un groupe informel qui auto-publie ses productions. Ce n'est qu'au tournant des années 2000 qu'elle devient une réelle structure d'édition. Elle est actuellement pilotée par William Henne.
Cinq collections ont été créées : F., Extracteur, écritures, ESSAIM et Point métal.


En 2016, le catalogue compte 110 publications (5 revues publiées entre 1993 et 1998 et le reste publié à partir de 1999), par une soixantaine d’auteurs, provenant d’une dizaine de pays différents (Belgique, France, Suisse, Allemagne, Autriche, Portugal, Grèce, Finlande, États-Unis, Corée…)
La 5e Couche n’a jamais clairement définit sa ligne éditoriale a priori, sinon qu’en redéfinissant sans cesse son média, elle inscrit la bande dessinée dans les pratiques contemporaines (Tout ce qui frôle la bande dessinée et tend à l’en éloigner intéresse la 5e Couche, extrait du catalogue). Cependant, on peut dégager une tendance lourde en survolant le catalogue de l’éditeur : l’approche conceptuelle. Les publications procèdent majoritairement d’un dispositif narratif ou graphique d’ordre ludique, spéculatif, théorique, poétique ou auto-référentiel, qui préside au propos de l’auteur. Alors certes ce sont des dispositifs que l’on pourra trouver ailleurs (que ce soit en bande dessinée, en littérature ou dans les arts visuels), mais il y a incontestablement, dans les choix du comité éditorial, une inclination jubilatoire pour les jeux sur le langage et les codes visuels : les détournements, les mises en abîme, les structures narratives renversées et/ou systématiques, le jeu sur les contraintes, la déconstruction du récit, la parodie, les postulats surréalistes (poétiques, insolites, absurdes), la déconstruction de l’image, le rapport texte/image dissocié, l’abstraction, le récit métaphorique, la structure musicale, l'imposture,... Tous ces dispositifs formels n’oblitèrent pas les propos de leurs auteurs, au contraire, ils les réactivent : en abordant un thème, déjà mille fois traité, sous une forme renouvelée ou inusitée, l’auteur met en avant son sujet, qu’il soit politique, autobiographique, philosophique ou social.


Cette inclination conceptuelle et ludique n’escamote pas non plus les préoccupations formelles purement rétiniennes des auteurs : couleur, matière, techniques, texture, forme, dessin, composition… (ce sont des aspects traditionnels et modernistes déjà très présents chez d’autres éditeurs, y compris plus classiques).
De même que La 5e Couche participe d’une tendance générale de ces dernières décennies, le décloisonnement. Les livres publiés par la 5C sont pour la plupart à la lisière de la bande dessinée. Les auteurs publiés investissent le plus souvent d’autres disciplines et cela se répercute sur leur pratique de la bande dessinée : le théâtre, la performance et l’installation, la musique, la peinture, la sculpture, le graphisme, la sérigraphie, le cinéma d’animation et la vidéo, le dessin contemporain, la photo, l’affiche, la littérature,… (cet aspect n’est pas forcément spécifique à La 5e Couche et se retrouve chez de nombreux auteurs publiés ailleurs).
Quelques épisodes marquant ont jalonné l’histoire de la 5C : de 2004 à 2007, elle a repris à son catalogue la revue de littérature contemporaine écritures. De 2010 à 2013, elle a publié également la revue "Soldes, Fins de Séries", de Marc Borgers et Jean-Louis Sbille. Elle a été l'éditeur de la Bande dessinée Katz, détournement controversé de Maus, de Art Spiegelman, dans lequel l'auteur anonyme (Ilan Manouach) avait remplacé toutes les têtes des différentes espèces représentées par des têtes de chats. La 5e Couche est aussi l'éditeur de Judith Forest, succès de la bande dessinée féminine, en réalité une imposture littéraire de ses éditeurs de l’époque, William Henne, Xavier Löwenthal et Thomas Boivin.


Texte du catalogue : La bande dessinée est une forme contemporaine parmi d'autres.5C la tient en haute estime, elle et ses lecteurs. Tout ce qui frôle la bande dessinée intéresse La 5e Couche et tend à l’en éloigner. Son champ d’action est, par définition, poreux et illimité. Il ne serait pas étonnant de trouver, parmi ses livres, un précis d’urbanisme tatare ou de dodécaphonisme bantou, pourvu qu’ils s’articulent. Deux images / photos / mots etc. peuvent suffire à établir une articulation narrative. 5C montre. Du jamais vu, jamais comme ça, s’il en est.


5C agence. 5C fomente les conditions qui rendent la création possible. 5C n’a pas de cible. Son manifeste, ce sont ses livres.
Dès l’origine, le sens fusait de toutes parts. Parce que le sens n’est pas dans l’ordre des causes et des conséquences jusqu’au dénouement. Parce que le sens n’est pas dans l’élucidation. Comme un robot privé de sa fonction : il est inutile et libre. 5C aujourd’hui, c’est un catalogue de plus de vingt ans de publications, depuis les expériences collectives du groupe initial jusqu’aux livres d’aujourd’hui. Vous le tenez entre vos mains.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.