logo

Steinkis

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
500 livres au catalogue dont 115 publiés par an
Steinkis publie des livres accessibles et stimulants autour du thème de la relation à l'Autre.Nos livres, qu'il s'agisse de romans, de romans graphiques, de documents ou d'essais, déclinent les thèmes des relations entre les peuples, les cultures, les civilisations ; des questions d'identité et d'appartenance ou du rôle et de l'intégration des minorités, qu'elles soient religieuses, ethniques, sexuelles, etc.Ces sujets sont, de façon récurrente, au cœur de l'actualité et de nos préoccupations. Notre démarche est de prendre du recul et d'apporter un regard parfois décalé afin de publier des ouvrages de fond.Notre passion, proposer des livres capables de stimuler la réflexion et d'ouvrir l'esprit, avec le souci de mettre l'accent sur les « ponts » plutôt que sur les « murs »...

Contact

fboffy@steinkis-groupe.com

Téléphone

0142653264

Adresse

31 rue d'Amsterdam, 75008 Paris
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Algonquin Books

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1983

In 1983, Algonquin Books set up shop in a woodshed behind cofounder Louis Rubin’s Chapel Hill, NC, home. He and Shannon Ravenel founded Algonquin as an independent press devoted to publishing literary fiction and nonfiction by undiscovered writers, mostly from the South. And from its very first books Algonquin garnered national attention, with authors—including Julia Alvarez, Jill McCorkle, Robert Morgan, Larry Brown, and, later, Lee Smith—who earned great acclaim and devoted fans.

Acquired by Workman in 1989, Algonquin expanded to include offices in both New York City and Chapel Hill, while holding true to its founding principles to publish quality narrative work that stimulates, enriches, and entertains readers. Algonquin has earned international recognition with numerous bestsellers, in both fiction—including Sara Gruen’s Water for Elephants, Gabrielle Zevin’s The Storied Life of A. J. Fikry, B. A. Shapiro’s The Art Forger, and Robert Goolrick’s A Reliable Wife—and nonfiction, including Amy Stewart’s The Drunken Botanist and Richard Louv’s Last Child in the Woods. In 2013, Algonquin launched the Algonquin Young Readers imprint featuring middle grade and young adult books.

logo-similar-editor

Editions Maïa

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Ad Solem

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Ad Solem, « vers le Soleil » : un nom, un esprit aussi, résolument tourné vers la « Lumière qui éclaire tout homme» (Jn 1, 12). Depuis 1992, chaque livre veut à sa manière être un éclat, une étincelle pour faire rayonner le sens ; un espace pour permettre la rencontre de l’Autre à travers le chemin des mots. Rencontre par le biais de l’écriture, laquelle, comme une trace, atteste le passage de Celui qui ne se laisse découvrir qu’après coup, dans la distance. Pendant quelques instants, le temps de lire une ligne ou une page, le lecteur abandonne sa volonté propre pour suivre l’empreinte laissée par les mots sur la surface de la page. Moments de communion avec l’auteur, dont les mots veulent réveiller en nous «le désir de l’éternité inconnue sous la douceur des mots connus» (saint Grégoire le Grand). On ne ressort jamais le même de la lecture d’un livre. L’édition est un art : un savoir-faire qui doit communiquer un savoir-vivre. Le livre, pour Ad Solem, n’est pas un moyen parmi d’autres de transmettre savoir et sagesse. Si le codex a remplacé le volumen aux premiers siècles du christianisme, c’est que sa forme traduisait le contenu de la foi dont son apparition est solidaire. Au déroulement infiniment répété du rouleau a succédé l’arrêt sur la page, la fin de la ligne. A l’éternel retour a succédé la Nouvelle Alliance. Aujourd’hui, les textes se déroulent sur l’écran des ordinateurs. Le temps du nihilisme se traduit par la civilisation du rouleau numérique. Comment être «à la page» aujourd’hui si le livre est menacé sinon de disparition du moins d’une marginalisation croissante ? Peut-être en reprenant conscience de ce que livre n’existe pas sans un regard qui se pose sur la page. Avant d’être un objet, le livre est un verbe : il «se livre» au regard. Quelqu’un s’y donne. Mais dans un retrait. « Il se tait et les mots qui nous restent s’écartent peu à peu pour laisser passer entre eux son regard » (Jean-Pierre Lemaire).
logo-similar-editor

Editions de l'Olivier

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991
700 livres au catalogue dont 40 publiés par an
Nées en 1991, les éditions de l'Olivier (40 titres par an) ont imposé leur marque grâce à leur catalogue de littérature américaine et à un groupe d'auteurs français. S'y ajoute la collection Penser/Rêver, à la frontière entre psychanalyse et littérature, et une ligne de romans graphiques.
logo-similar-editor

Doucey éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur
On pourrait penser qu’une maison d’édition qui voit le jour n’a pas de mémoire, qu’elle n’est pas encore entrée dans l’Histoire. Ce n’est pas le cas pour les Éditions Bruno Doucey. À leur manière, ces dernières ont déjà une histoire parce qu’elles entretiennent une filiation avec une maison d’édition que j’ai longtemps dirigée, avant de devoir rendre les armes : les éditions Seghers, nées à la fin de la Seconde Guerre mondiale des valeurs de la Résistance et de la Libération. Leur récente mise en sommeil a renforcé ma détermination à créer une maison indépendante, libre de ses options et de sa politique éditoriale. Une poésie vivante et généreuse, ouverte et offerte à tous, une poésie qui ouvre nos horizons et nous rend plus forts ensemble, voilà la poésie que cette nouvelle maison d’édition veut promouvoir. Poète, éditeur de poètes, j’entends d’abord faire découvrir les richesses insoupçonnées des poésies du monde. Les premiers livres donnent le ton : les poètes que nous publions proviennent de tous les continents : de France bien sûr, mais aussi des États-Unis, d’Irak, du Canada, d’Haïti… Et nous préparons déjà, pour les années à venir, d’autres voyages autour du monde. À l’heure où la France fait valoir les prérogatives de son Identité nationale, nous tenons à rappeler que la langue française ne possède ni cadastre ni titre de propriété. Elle est un espace libéré des frontières où chaque être repousse les limites de l’horizon d’autrui. Poésie de combat, en somme ? Oui, dès lors que nous apprenons à métisser nos héritages culturels et humains pour bâtir un nouvel art de vivre ensemble. Et puisque nous avons réédité les poèmes qu’il écrivit pendant la Résistance, laissons à Pierre Seghers le soin de conclure par ces mots : « Si la poésie ne vous aide pas à vivre faites autre chose. Je la tiens pour essentielle à l’homme, autant que les battements de son cœur. »
logo-similar-editor

Murmure (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur
65 livres au catalogue dont
Les Éditions du Murmure ont pour volonté de s’ouvrir à des cultures, des minorités ou plus simplement des auteurs encore non traduits ou restés dans l’ombre. D’autre part, elles désirent promouvoir certains travaux universitaires en sciences humaines et lettres.
logo-similar-editor

Avant-Propos

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2010
Hervé Gérard qui a assuré différentes fonctions chez d’importants éditeurs et qui préside depuis 2008 la Foire du Livre de Bruxelles se promet de réaliser un vieux rêve : monter sa propre maison d’édition ! Historien, journaliste et écrivain, l’homme est passionné… et déterminé ! Le défi est de taille, mais l’idée fait son chemin. Mûrit pendant des mois. Il s’associe à un ami de qualité : Jacques Hayez, fondateur des chaînes de vêtements Cassis et Paprika et exploitant des EXKI en Wallonie, et lance Avant-Propos en 2010. Fin 2014, la maison d’édition compte une centaine de titres, de prestigieuses collaborations avec des musées et des initiatives privées, avec les Archives générales du Royaume, avec l’Académie royale de lettres et littérature françaises de Belgique et avec la Fondation Matanel. Avant-Propos connaît également de gros succès de librairie notamment avec les livres de Philippe Maystadt, Hervé Hasquin, Mark Eyskens et des succès fin 2014 avec Femmes prix Nobel de la paix d’Esmeralda de Belgique, Somme toute de Xavier Magnée ou encore Histoire du jazz en Belgique de Marc Danval. Le polar de Frédéric Ernotte, C’est dans la boîte, couronné par un important prix français, caracole en tête des meilleures ventes notamment dans sa version numérique. Par ailleurs, l’Académie royale de lettres et littérature françaises de Belgique a décerné, en mai 2014, un prix important à L’année dernière à Saint-Idesbald de Jean Jauniaux, et on ne compte plus les titres sélectionnés pour d’autres distinctions en attente d’être attribuées. Dans un univers éditorial particulièrement complexe et difficile, Avant-Propos fait sans doute exception avec près d’une trentaine de titres prévus en 2015, dont certains sont également publiés en numérique. S’y mêleront livres d’art de qualité, notamment en support d’importantes expositions ou collections, une série d’ouvrages publiés en partenariat avec les Archives Générales du Royaume, d’autres avec l’aide d’institutions publiques ou privées, livres d’entreprises ou d’artistes, essais signés par des plumes bien connues, ou littérature de fiction sous la signature d’auteurs français, belges ou simplement citoyens du monde. Avant-Propos est connue pour avoir une assise financière particulièrement solide qui met tous ses auteurs et partenaires à l’abri de tout désagrément, ainsi que pour la grande qualité de ses prestations éditoriales. Depuis octobre 2014, une troisième personne à temps plein chargée de la communication est venue renforcer l’équipe. Avec comme partenaire Media Service, département du grand groupe éditorial Media-Participations, la maison d’édition Avant-Propos est présente sur tout le marché francophone européen voire mondial via les sites de vente en ligne où toute sa production est disponible. Tous ces partenaires de qualité contribuent au magnifique retentissement de tous les titres publiés par la maison.
logo-similar-editor

Les Allusifs éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2001

Depuis 2001, la maison d’édition Les Allusifs publie, à partir de Montréal, des œuvres littéraires qui ouvrent des horizons inépuisables sur la pluralité des expériences humaines. Fascinés par les voix singulières, plus grandes que soi, nous avons élaboré un catalogue-kaléidoscope, multiculturel, composé de nouvelles et de romans courts.

De plumes affûtées comme des poignards à des proses légères et flottantes, notre maison d’édition poursuit toujours sa recherche de beauté. Incisives et plurielles, les voies que nous empruntons viennent d’ici et d’ailleurs pour former un chœur harmonieux.

POLITIQUE ÉDITORIALE
La ligne éditoriale des Allusifs consiste à dénicher des trésors littéraires du monde entier, novateurs, créateurs, uniques, et à les rassembler en un tout cohérent. C’est un échange de mots entre les différentes cultures qui constitue l’essence de notre maison d’édition, toujours tournée vers ce que chaque coin du globe a de meilleur à offrir.

logo-similar-editor

Bord de l'eau (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993
Fondées en 1993 autour de la revue littéraire éponyme, les éditions LE BORD DE L’EAU se sont progressivement installées comme un éditeur en Région reconnu aux niveaux national et international. Notre ligne éditoriale, essentiellement consacrée aujourd’hui aux sciences humaines, se veut pédagogique, ancrée dans le présent pour mieux faire connaître le passé, pour comprendre le monde afin de contribuer à « faire société » pour reprendre les mots de Jaurès. « Transformer le monde » et/ou « changer la vie » — Marx et Rimbaud réunis… — voilà le terrain des idées que nos livres cherchent à féconder… Nous ne renonçons pas à l’exigence de sens, à sa construction collective… à donner à lire et à relire des textes donnant accès à des outils de résistance intellectuelle dans un monde qui se proclame si souvent univoque. « Je suis ce que je fais » écrivait Castoriadis… Nous souhaitons simplement contribuer, par nos livres, à la construction d’un « être collectif » agissant autant que possible les « yeux ouverts ».
logo-similar-editor

A contresens

Maison d'édition à compte d'éditeur

Des gens. Des gens qui, un jour, se sont mis à penser que pour le monde du livre aussi, les choses pouvaient être différentes. Des gens qui refusent de se laisser broyer par un système unique, par une chaîne du livre qui sert les groupes éditoriaux et asservit les éditeurs indépendants. Pour mieux comprendre, il suffit de penser à la grande distribution : d’un côté un paysan, de l’autre des consommateurs et, au milieu, des intermédiaires, trop nombreux. Résultat : le paysan ne gagne plus sa vie et les consommateurs trouvent les produits trop coûteux et surtout sans saveur.

Le livre aujourd’hui, c’est exactement la même chose. L’auteur est un paysan déçu par sa condition et le lecteur aimerait de temps en temps goûter à autre chose. Tant pis si ce n’est pas standardisé, tant pis si l’on n’est pas dans la norme, tant pis si on a l’impression d’être au bout du pinceau de l’illustrateur, tant pis si l’auteur nous semble tout à coup vivant, si on l’imagine penché sur le clavier de son ordinateur au beau milieu de la nuit… Tant pis ou tant mieux ?

Des gens. Des gens qui se sont retroussé les manches et ont osé casser les codes du système, repousser les murs, briser les chaînes. Pas seuls, évidemment. On ne gagne jamais seul. Bientôt, d’autres gens nous ont rejoints, pleins de rêves, d’idéaux, d’énergie, d’envie de bien vivre cette époque, de communiquer leur passion et leur bonne humeur… des auteurs. Mais ce n’est pas tout, la chaîne traditionnelle du livre étant brisée, une autre chaîne s’est créée, mais d’amitié cette fois, une chaîne où se retrouvent tous ceux qui aiment le livre, le vrai livre.

Des gens qui, pour faire en sorte que le rêve devienne réalité, ont pris conscience que le monde changeait. Le paysan refuse de bombarder son champ de produits bizarres et va vendre lui-même ses légumes à la ville ; le circuit court. Là, il partage son attachement au beau travail et ravit le consommateur qui l’encourage et entre ainsi dans la chaîne des choses bien faites. Il devient lui aussi acteur du nouveau monde : l’économie locale et équitable. Équation saine et simple qu’il suffit d’appliquer au livre.

C’est pourquoi, persuadés que le talent est là, à nos portes, dans notre belle région de Picardie et maintenant des Hauts-de-France, nous aimons éditer des auteurs qui sont vos voisins, qui demain viendront vous rencontrer, parler de ce qui les a poussés à écrire, de leur façon de vivre cette aventure extraordinaire. Ils vous entraîneront alors avec une émotion sincère dans leur univers. Au détour de la conversation ne vous étonnez pas de les trouver très dynamiques, joyeux et confiants dans l’avenir. Que voulez-vous, ils sont comme ça…

Et en bref, A Contresens Editions, c’est une maison située près de Soissons, dans l’Aisne. On y trouve de nombreux genres, albums jeunesse, romans jeunesse, heroic-fantasy, romans et nouvelles, romans historiques et de terroir, littérature régionale, bandes dessinées, livres photos, romans policiers et des créations originales.

Nous sommes très présents dans les salons du livre de la région et d’ailleurs également. Vous pourrez donc nous rencontrer dans beaucoup de journées dédicace et manifestations culturelles, Abbeville, Arras, Aumale, Bapaume, Château- Thierry, Chauny, Creil, Etroeungt, Lannoy, Le Crotoy, Lille, Maubeuge, Merlieux, Neuilly-en-Thelle, Saint-Quentin, Soissons, Reims, Wavrin… 

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.