logo

Ad Solem

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Ad Solem, « vers le Soleil » : un nom, un esprit aussi, résolument tourné vers la « Lumière qui éclaire tout homme» (Jn 1, 12). Depuis 1992, chaque livre veut à sa manière être un éclat, une étincelle pour faire rayonner le sens ; un espace pour permettre la rencontre de l’Autre à travers le chemin des mots. Rencontre par le biais de l’écriture, laquelle, comme une trace, atteste le passage de Celui qui ne se laisse découvrir qu’après coup, dans la distance. Pendant quelques instants, le temps de lire une ligne ou une page, le lecteur abandonne sa volonté propre pour suivre l’empreinte laissée par les mots sur la surface de la page. Moments de communion avec l’auteur, dont les mots veulent réveiller en nous «le désir de l’éternité inconnue sous la douceur des mots connus» (saint Grégoire le Grand). On ne ressort jamais le même de la lecture d’un livre. L’édition est un art : un savoir-faire qui doit communiquer un savoir-vivre. Le livre, pour Ad Solem, n’est pas un moyen parmi d’autres de transmettre savoir et sagesse. Si le codex a remplacé le volumen aux premiers siècles du christianisme, c’est que sa forme traduisait le contenu de la foi dont son apparition est solidaire. Au déroulement infiniment répété du rouleau a succédé l’arrêt sur la page, la fin de la ligne. A l’éternel retour a succédé la Nouvelle Alliance. Aujourd’hui, les textes se déroulent sur l’écran des ordinateurs. Le temps du nihilisme se traduit par la civilisation du rouleau numérique. Comment être «à la page» aujourd’hui si le livre est menacé sinon de disparition du moins d’une marginalisation croissante ? Peut-être en reprenant conscience de ce que livre n’existe pas sans un regard qui se pose sur la page. Avant d’être un objet, le livre est un verbe : il «se livre» au regard. Quelqu’un s’y donne. Mais dans un retrait. « Il se tait et les mots qui nous restent s’écartent peu à peu pour laisser passer entre eux son regard » (Jean-Pierre Lemaire).

Contact

Téléphone

0140465400

Adresse

10, rue Mercoeur, 75011 Paris
France

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

Ad Solem – Groupe Elidia – M. Grégory Solari
10 rue Mercoeur
Paris
France

Modalité d'envois

Plus d'informations sur : https://www.editionsadsolem.fr/editeur/manuscrit

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Chum Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2013
LES ÉDITIONS CHUM est une jeune maison d'édition crée en 2013. D'abord associative elle s'est transformée en 2014 en société anonyme simplifiée pour avoir accès aux salons réservés aux éditeurs et signer un contrat avec Hachette Livres. Notre objectif est de donner à des auteurs qui peinent à trouver un éditeur la possibilité d'être publiés et disponibles dans les librairies physiques et en ligne. LES ÉDITIONS CHUM sont implantées à Avignon dans l'ancienne résidence des Papes, la ville qui s'est dédiée au théâtre, à quelques km des vignobles de Châteauneuf du pape. Il fait bon vivre au pays de Mistral et de Daudet. Dans un marché replié sur lui-même où les artisans ont du mal à trouver leur place, notre taille nous permet de mieux accueillir les jeunes auteurs et d'être plus réactifs. Nous ne pouvons pas tout mais nous nous efforçons de rendre nos auteurs et leurs titres visibles. Nos amis canadiens parlent de leur CHUM quand ils parlent d'un ami, d'un copain, d'un camarade... c'est la relation que nous établissons avec nos auteurs. Nous apposons notre nom sur un livre, dès lors nous devons la meilleure qualité de lecture possible.
logo-similar-editor

Editions de la Rémanence

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Gidouille (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur
Né de l’alchimie entre ses deux créateurs, le projet Gidouille voit le jour selon des principes et des idées communs : Publier des ouvrages d’auteurs inspirés d’horizons divers, sans préjugé ni tabou. L’empathie avec les auteurs et l’émotion dégagée par le texte sont les seuls critères retenus. Le choix va vers des romans, de préférence courts et denses, ou des nouvelles, qui côtoient les titres de la collection « Vive voie », récits de vies ou de tranches de vie méritantes, insolites, pittoresques ou remarquables, mais toujours enrichissants.
logo-similar-editor

Spinelle éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015

2016

Rachat de Spinel par le groupe GT3S qui rebaptise l'enseigne les Éditions Spinelle et décide de mener une politique de développement éditorial et commercial. L'ambition de la nouvelle structure est de s'intéresser aussi bien aux oeuvres contemporaines, que classiques qu'elle ré-édite. Tout en restant fidèle à ses valeurs d'origine, l'entreprise s'ouvre davantage au public. Elle devient une maison d'édition plurielle dont la vocation nouvelle est de donner aux auteurs, d'où qu'ils viennent, plus de choix et de liberté qu'ils n'en avaient jusque-là, de s'adapter aux nouvelles technologies et de favoriser l'émergence de nouveaux talents.

2015

Création de Spinel qui est une maison d'édition classique et généraliste, présente dans tous les domaines éditoriaux : littératures française et étrangère, thrillers et policiers, sciences sociales, sciences, jeunesse et vie pratique. la maison d’édition est constituée d’une équipe restreinte mais dynamique qui s’appuient sur une expérience et des compétences notables dans le domaine de la littérature.

logo-similar-editor

Rivages

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

mot et le reste (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996

Le mot pour dire le langage et le reste pour dire l’espace, le monde, le social. Mais c’est aussi le mot que confient les auteurs et l’éditeur s’applique au reste.

Créées en 1996 à Marseille par Yves Jolivet, les éditions Le mot et le reste publient environ vingt-cinq titres par an au sein de cinq collections. Les textes reflètent la volonté de fournir des éléments de réflexion sur le monde, de faire circuler des formes poétiques libres de tons, de faire entendre des voix nouvelles et singulières, d’introduire des questionnements esthétiques, le tout sans enfermement. Afin d’explorer ses multiples facettes, une même thématique peut être abordée au sein des différentes collections dans une intention de transversalité. Le lecteur est ainsi invité à s’aventurer au-delà des genres et dépasser les frontières usuelles entre le poétique et le politique, le document et l’esthétique.

Chacun des titres est défendu auprès des libraires, bibliothécaires, lieux de formations, sur Internet… afin qu’il puisse trouver ses lecteurs. Il est essentiel de créer une relation vivante entre le livre et les lecteurs, l’auteur et les lecteurs. Aussi, de nombreux temps d’échanges : rencontres, lectures, conférences… ont lieu tout au long de l’année.

logo-similar-editor

Vlb

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1976
logo-similar-editor

Le Festin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989
109 publiés par an

Hier
Le Festin a cette année 30 ans. Du chemin a été parcouru depuis le n° 1 de septembre 1989, sous-titré « Lettres, Lieux, Vues », et imprimé à quelque 1 000 exemplaires. La première page annonçait déjà en substance les grandes lignes directrices de ce que sera cette aventure éditoriale : ne pas aborder les patrimoines et la création en Nouvelle-Aquitaine sous un angle académique, mais selon une approche décomplexée et généreuse. Élevé au rang de doctrine, ce principe restera toujours le credo du Festin.

« L’Esprit Festin »
Il fallait redynamiser l’image vieillotte que véhiculait encore le patrimoine, en restituant la connaissance et en la rendant intelligible et attractive à tous, en défendant une vision plus prospective que nostalgique, plus régionale que régionaliste, plus familière qu’élitiste.
De fait, en tant qu’objet, la revue se présente à mi-chemin entre le livre et le magazine. Quant à son contenu, il associe des recherches scientifiques, inédites et documentées, à une démarche de vulgarisation. Partis pris, coups de cœur constituent le ferment de ce que l’on pourrait appeler « l’esprit Festin », autant éloigné du bulletin de société savante que du fanzine touristique. Un soin tout particulier est apporté aux images (recherches iconographiques ou actualité des reportages), car elles aiguillonnent la curiosité du lecteur. Elles éclairent, au même titre que la mise en page, le contenu rédactionnel, le soulignent en même temps qu’elle le divertit, afin qu’il n’y ait aucun hiatus entre le fond et la forme.
Enfin, le terrain d’action du Festin s'étend à toute la région Nouvelle-Aquitaine afin de proposer une lecture transversale du territoire. S’il existe une identité culturelle régionale, elle réside dans cet espace sensible où chaque site, chaque œuvre, chaque territoire est support d’interprétations, de correspondances et d’échanges. C’est aussi la diversité de la Nouvelle-Aquitaine qui fait la force de la revue. Réalisé par des amateurs passionnés pour d'autres passionnés, Le Festin se met au service de la connaissance, de l’expérience, de la découverte et du plaisir.

Aujourd’hui
En 2019, Le Festin fête ses 30 ans.  Entre temps, il a tenté d’évoluer et d’améliorer par petites touches son propos rédactionnel et visuel. D’abord semestriel, puis trimestriel (à partir de 2002), il s’est imposé comme un rendez-vous désormais attendu pour les lecteurs. Il comptabilise aujourd’hui un catalogue de 109 numéros (dont beaucoup sont épuisés), auquel s’ajoute une trentaine de hors-série thématiques. Parallèlement, la maison d’édition propose chaque année une vingtaine de nouveaux titres (littérature, catalogue d’exposition, livres d’art, essais) qui viennent ainsi compléter le fonds culturel et patrimonial régional. Pour la seule revue, les plus de 10 000 pages qu’elle totalise depuis ses débuts en font un sommaire encyclopédique unique pour la Nouvelle-Aquitaine. Ce sont quelque 10 000 exemplaires et 2500 abonnements qui sont diffusés chaque trimestre dans plus de 600 points de vente.

Avec le temps, Le Festin a ainsi inventé son propre modèle économique, sans y perdre son âme ni ses ambitions. Loin de là, la grande aventure demeure intacte, l’équipe rédactionnelle et l'équipe commerciale composées de 15 salariés s’impliquent aujourd’hui dans cette profusion d’ouvrages avec toujours la même passion.

logo-similar-editor

Denoël

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1930
5000 livres au catalogue dont 55 publiés par an
Fondées en 1928, les Éditions Denoël ont publié nombre de grands auteurs tels Blaise Cendrars, Georges Perec, Sébastien Japrisot, Boileau Narcejac, Barjavel... Aujourd'hui, filiale du groupe Gallimard, la maison continue de publier des auteurs du monde entier dans de nombreux domaines littéraires. À travers de prestigieuses collections (romans français et étrangers, essais, roman graphique et science-fiction), Denoël publie environ 60 titres par an.
logo-similar-editor

Marabout

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1949
1400 livres au catalogue dont 450 publiés par an
Fondée en 1949, la société Marabout a été le premier éditeur de livres au format de poche en français. Au sein du groupe Hachette Livre depuis l'année 2000, Marabout a continué d'affirmer sa présence à travers sa collection de livres de poche tout en développant plusieurs collections de livres illustrés dans les domaines de la cuisine, des loisirs créatifs, du bricolage et de la décoration, du jardin et des animaux, des loisirs et des jeux, de la santé et de la forme, de la psychologie et de l'enfant et de l'éducation et publie également "Les petits guides des Paresseuses". Précurseur et créateur de tendances, leader du secteur du livre pratique, Marabout propose un catalogue reconnu pour sa diversité, sa créativité, son accessibilité à tous les goûts et à tous les budgets.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.