logo

Amavada

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1995
Amavada est une compagnie pluridisciplinaire caennaise fondée en 1995. Composée d’artistes professionnels et de nombreux amateurs, Amavada crée des spectacles, installe des expositions, édite des livres et dirige des ateliers ou des stages de pratique artistique. L'association est installée depuis 2011 à la Fermeture éclair, à Caen.

Contact

contact@amavada.com

Téléphone

0231832035

Adresse

23, quai François Mitterrand, 14000 Caen
France
Publicité Typolibris Publicité Typolibris

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Bragelonne

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

FYP éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2006
100 livres au catalogue dont 15 publiés par an
FYP Éditions publie des ouvrages de référence sur tous les champs de l’innovation et les questions de société, ainsi que sur les nouveaux usages. Nos collections offrent aux spécialistes et au grand public des clés pour comprendre, des réflexions et des outils pour agir, et explorent les tendances futures qui peuvent susciter de profondes mutations.
logo-similar-editor

Desclée de Brouwer

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1877
30 publiés par an

Les Éditions Desclée de Brouwer ont été fondées en 1877 à Bruges (Belgique) par Henri Desclée (1830-1917), industriel belge pionnier du gaz d'éclairage, à l'origine de la fondation de l'abbaye de Maredsous et du couvent des Clarisses de Roubaix, et par Alphonse de Brouwer (1850-1937), propriétaire d'une mégisserie appelée « Jean-Baptiste de Brouwer et Cie » (qui deviendra en 1883 l'imprimerie « Desclée, de Brouwer et Cie »), dans le but de promouvoir la culture chrétienne.

Dans les années 1930, cette maison d'édition s'installe à Paris tout en conservant son site en Belgique2. Elle défend alors une position libérale, sa filiale argentine diffusant ainsi les idées de Jacques Maritain malgré une forte opposition national-catholique3.

En 1982, DDB est rachetée par le groupe de publication La Vie, devenu entre temps propriété du groupe Le Monde.

En 2006, Le Monde revend DDB à l'éditeur suisse Parole et Silence, spécialisé dans la spiritualité chrétienne. DDB publie également des ouvrages de spiritualité (marquée par un « christianisme d'ouverture »), de sciences humaines et des essais4.

En 2009, DDB reprend les éditions du Rocher5 et, en 2011, les Éditions François-Xavier de Guibert.

Le 9 octobre 2012, DDB et Le Rocher sont placées en redressement judiciaire6

Le 19 mars 2014 DDB obtient la signature d'un plan de continuation présenté par les nouveaux actionnaires issus des Éditions Artège7, avec le soutien de Ernesto Rossi di Montelera. Marc et Sabine Larrivé conservent, eux, les Éditions Parole et Silence.

logo-similar-editor

POL

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1983
1300 livres au catalogue dont 50 publiés par an
Après avoir créé des collections chez Flammarion et Hachette Livre, Paul Otchakovsky-Laurens décide, en 1983, de fonder sa propre maison d'édition.
logo-similar-editor

L'Atteinte

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2017
1 publiés par an
L'Atteinte est une maison d'édition qui investit les champs marginaux de la création littéraire contemporaine.
logo-similar-editor

Dominique Leroy

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1970
280 livres au catalogue dont 6 publiés par an
Les éditions Dominique Leroy proposent les textes érotiques interdits et conservés par la Bibliothèque nationale de France du XVIIe siècle au XXe siècle, ainsi que les romans érotiques des années 1980, les BD pour adultes et les romans graphiques de son fonds numérisés. Est venu s'ajouter une nouvelle collection de textes inédits, la collection e-ros, créée par ChocolatCannelle, des textes érotiques courts, des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d’érotisme.
logo-similar-editor

Riveneuve

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2001
40 publiés par an

Riveneuve : la maison d’édition indépendante qui raconte le monde aux Français et les Français au monde

Nées en 2001 au bord de la Méditerranée, quai Rive-Neuve dans le vieux port de Marseille, les éditions Riveneuve publient d’abord une revue littéraire : Riveneuve Continents, revue des littératures de langue française. Mais, déjà, le parti pris est celui de l’ailleurs, des nouvelles rives, des nouvelles frontières. Montées à Paris en 2007, elles deviennent généralistes en sciences humaines et en littérature largement ouvertes sur le monde.

En 2016 la maison déménage dans un espace plus grand – une ancienne boutique d’opticien dont elle conserve l’enseigne lumineuse, au 85 rue de Gergovie dans le 14e arrondissement. C’est l’occasion d’un nouveau souffle et d’un nouveau concept : Riveneuve ne fait pas seulement près d’une cinquantaine de livres par an diffusés et distribués par Interforum, elle tisse du lien social autour des livres, elle « fait société ». Expositions, conférences, débats, lectures-musicales, concerts, ateliers d’écriture ou de calligraphie, marché de Noël, etc., Riveneuve est aussi un petit centre culturel en plein 14e !
 

À l’échelle d’une petite maison d’édition indépendante, il s’agit de penser global et d’agir local. En pleine conscience qu’une part conséquente de la littérature de langue française – c’est-à-dire du monde multiforme de la francophonie ou en traduction – et des sciences humaines est générée par l’exil et le voyage, Riveneuve entend contribuer aux débats qui animent la société française au travers de destins engagés en Europe, en Afrique, en Asie ou aux Amériques. Riveneuve est à l’écoute de la part étrangère qu’il y a dans chaque Français comme de la part française qui existe dans chaque auteur étranger qu’elle publie. Il s’agit de raconter le monde aux Français et les Français au monde.

Plutôt qu’une ligne éditoriale, il s’agit d’un environnement culturel auquel participe le nouveau concept (Riveneuve Concept-Store), le nouveau logo, la bande son de Riveneuve (texte et musique d’HK), le nouvel espace (« la boutique »), les nouvelles collections, le nouveau site web, la nouvelle équipe.

logo-similar-editor

Artisans-Voyageurs

Maison d'édition à compte d'éditeur
Parce que trop souvent dans les livres relatant des voyages les auteurs consacrent plus de pages à évoquer leur nombril et leurs "galères" que le Monde et ceux qui le font, les éditions Artisans-Voyageurs® ont décidé, au risque d'être considérées comme prétentieuses, de ne pas publier que des ouvrages d'expression, non pas de consommation ; de vrais ouvrages qui font la part belle au Monde, à ses peuples, à sa faune, à sa flore, à ses traditions, à ses arts. Ce Monde, nous proposons à nos lecteurs de le parcourir en compagnie d'hommes et de femmes de toutes époques aux sensibilités exacerbées. Pas de sentionnel destiné à faire frémir le naïf, chacun rapporte simplement ce qu'il a vu et entendu. Nul parti pris sinon l'honnêteté, nulle morale, sinon la spontanéité tant dans l'écriture que dans les graphismes beaux et savants. Rien donc de comparable aux récits formatés par la nécessité de gros - et fugitifs - tirages de commande que produisent les "adventure people" en vogue... Et le lecteur d'être à la fois ravi et déconcerté ! Il s'interroge même sur le Monde : il croyait le connaître, voilà qu'il le découvre ! Embarquons alors pour des destinations nous permettant de réapprendre le Monde...
logo-similar-editor

Equateurs (Editions des)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
200 livres au catalogue dont
Créées en 2003 par Olivier Frébourg, écrivain et journaliste, les Éditions des Équateurs ont un catalogue de plus de 200 titres, axé sur la littérature, l’histoire et les documents d’actualité. Particulièrement sensibles aux jeunes écrivains, aux voyages et à la société contemporaine, elles publient notamment Sylvain Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde; Géographie de l'instant), Flore Vasseur (Comment j'ai liquidé le siècle; En bande organisée), Isabelle Spaak (Ça ne se fait pas, Une allure folle), Hyam Yared (La Malédiction), Léonard Vincent (Athènes ne donne rien), Teresa Cremisi (La Triomphante), Jean-Paul Kauffmann (Outre-terre), Pierre Adrian (La piste Pasolini), et des auteurs américains comme Christopher Moore (Sacré Bleu) et B.J. Novak (Aura-t-on assez de temps au paradis pour voir Sinatra ?). Les Éditions des Équateurs se sont fait connaître en éditant le Rapport de la commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 et l'intégralité de l'Histoire de France de Jules Michelet. Elles ont notamment publié Le manifeste Chap. Savoir-vivre révolutionnaire pour gentleman moderne de Gustav Temple et Vic Darwood, Underground de Julian Assange et Suelette Dreyfus et, tout récemment, En cherchant Majorana. Le physicien absolu d'Etienne Klein, Golden Holocaust. La conspiration des industriels du tabac de Robert N. Proctor, ainsi que les best-sellers Un été avec Montaigne (Antoine Compagnon) et Un été avec Proust (sous la direction de Laura El Makki), Un été avec Baudelaire (Antoine Compagnon), Un été avec Victor Hugo (de Laura El Makki et Guillaume Gallienne) en coédition avec France Inter.
logo-similar-editor

Archipel (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur
Publicité Typolibris Publicité Typolibris
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.