logo

APComm

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2019

Nous avons tous appris à parler, malheureusement, nous n’avons pas tous appris à communiquer. Communiquer est beaucoup plus complexe, mais pourtant nécessaire.

Ayant constaté les difficultés de communication dans les familles, le Dr Sophie Benkemoun, médecin généraliste, a fondé en 2006 l’Atelier des Parents. Elle a tout d’abord œuvré pour la diffusion du matériel pédagogique Faber et Mazlish en France. Elle est rejointe en 2011 par Nadège LARCHER, psychologue spécialisée dans le développement de l'enfant et de l'adolescent.

Contact

info@apcomm.fr

Téléphone

0141816442

Adresse

56 Avenue Beaurepaire, 94100 Saint-Maur-des-Fossés
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Souffle d'Or (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1983

Après avoir passé plus de 20 ans à Barret-sur-Méouge, un village rural de basse montagne de 250 habitants, le Souffle d’Or a transféré ses bureaux et entrepôts à Gap, préfecture des Hautes Alpes. Yves Michel, gérant de la société, joue au jour le jour son rôle d’éditeur précurseur éclairé et rigoureux. Avec le soutien de la Région Provence Alpes Côte d'Azur, de la commune, de la Poste et des partenaires des environs, Le Souffle d’Or est un acteur de développement local. Son équipe est composée à ce jour de 6 personnes. 

Le Souffle d’Or est avant tout une maison d’édition indépendante de tout groupe financier et de tout groupe de pensée. Le Souffle d’Or est reconnu pour être précurseur, ouvert, non dogmatique et rigoureux dans sa démarche. Tous les concepts et outils proposés doivent pouvoir être débattus, et apporter des changements dans la vie quotidienne des lecteurs.

logo-similar-editor

Béliveau éditeur

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975

C’est avec une immense fierté et un très grand plaisir que je vous accueille sur le site BÉLIVEAU Éditeur!  Notre maison d’édition publie, à la base, des livres, mais j’ai toujours pensé que nous publions aussi des auteurs! Ils sont, bien sûr, nos partenaires d’affaires, mais j’aime les considérer aussi comme mes amis! Pouvoir partager avec eux de façon très privilégiée leurs connaissances, leur vécu, leurs expériences, et être en mesure de vous offrir les fruits de leur recherche est une grande satisfaction pour moi.

Depuis 1975, la maison nous a fait parcourir plusieurs sujets. D’abord, sous la bannière des Éditions Sciences et Culture (ESC), nous avons présenté plusieurs ouvrages en sciences pures (mathématiques, physique et chimie), qui étaient les sujets favoris du fondateur, Michel Béliveau.

Puis, au fil des ans, avec la nouvelle orientation de la maison et un changement de nom commercial pour Béliveau Éditeur nous nous sommes tournés vers les ouvrages de croissance personnelle, de motivation et de recouvrance, ainsi que vers des volumes en psychoéducation, en sciences humaines et sociales, en fiscalité, et plus encore.

Nos ouvrages sur le mieux-être se différencient des autres, grâce à : un langage clair et direct;une facilité de lecture;des exercices, des conseils, des solutions… qui vous mèneront vers des résultats directs et rapides, et vous apporteront des heures agréables afin de vivre un cheminement tout en douceur.  De nombreux auteurs québécois, conférenciers, coachs professionnels se sont joints à nous depuis quelques années, dont Marcia Pilote, Anick Lapratte, Alain Samson, Eudoxie Adopo, Kim Rusk, Annabelle Boyer, Geneviève Desautels, Pascale Dufresne, France Hutchison, Bill Marchesin, Marilyne Petit,  Hélène Meloche, Pascale Piquet, Francine Bourbeau, Marie-Pierre Chaumont, Philippe Bertrand Richard, Pierre Senez, Chantal Brault, Christian Alain, Vincent Fournier, Yannick Pagé, Rachel Graveline, Carl Potvin, Isabelle Lefebvre, Maryse Audet, Mélissa Malboeuf, Julie Brassard, Chantale Mercier, Johanne Brouillette, Serge Larochelle, Dominic Gagnon, Linda Cusson, Véronique Berthiaume, Christine Dubois et plusieurs autres.

Et nous continuons de publier les ouvrages de recherche en psychoéducation d’auteurs de renom, tels ceux de Gilles Gendreau, de Pierre Potvin, de Daniel Puskas, de Jocelyne Pronovost, de Marcel Renou, ainsi que de plusieurs intervenants du Centre jeunesse de Montréal et d’autres en lien avec l’université du Québec à Trois-Rivières.

De plus, n’oubliez pas la populaire série Bouillon de poulet pour l’âme s’est enrichie avec Bouillon de poulet pour l’âme des Québécois. Si vous avez besoin d’un petit remontant pour votre âme, ces histoires vraies sont la lecture tout indiquée pour vous remonter le moral et réchauffer votre cœur.

J’espère que vous saurez trouver les ouvrages qui répondront à vos besoins, que ceux-ci soient d’ordre professionnel, pour un mieux-être ou pour une simple détente.

logo-similar-editor

Editions Douro

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2016
159 livres au catalogue dont 70 publiés par an

Bien que créée en 2016, par une rédactrice-graphiste, une directrice commerciale de société et un ex-journaliste retraité, la société Éditions Douro n’a réellement démarré son activité qu’en 2020, à cause, notamment, de la problématique de la distribution des livres en France.

Nos publications sont aujourd’hui distribuées et diffusées par Hachette Livre. Nous avons publié 9 ouvrages en 2020, 77 en 2021 et 74 en 2022.

Les Éditions Douro ont pour objet la publication de tous textes de littérature française et étrangère : romans populaires (policier, polar, romance, science-fiction) récits de voyage, essais, livres d’histoire, poésie, théâtre…

Nous examinons avec soin, tout tapuscrit et nous engageons à fournir une réponse motivée en cas de refus.

Malgré son ancrage local, en Haute Marne, notre projet s’inscrit dans une perspective de promotion et de diffusion nationale et internationale de nos auteurs.

logo-similar-editor

Part Commune (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1998
240 livres au catalogue dont 13 publiés par an

Créée en 1998 par Yves Landrein, les Editions La Part Commune sont une enseigne qui publie en moyenne 12 à 15 titres par an. Il s'agit exclusivement de littérature : romans, correspondances, poésie et prose poétique. Depuis le décès d'Yves Landrein le 28 octobre 2012, sa compagne Mireille Lacour, accompagnée d'auteurs et d'amis, poursuit l'activité des Editions La Part Commune avec la même ligne éditoriale.

Le mot d'ordre de cette maison d'édition basée à Rennes, c'est la qualité littéraire du texte, l'universalité de l'écrit et l'éternité qui l'habite. Que l'auteur soit de tel ou tel siècle importe peu, la modernité peut en effet se manifester à travers toutes les époques.

Forte de cette identité, les Editions La Part Commune ont ainsi remis en lumière des textes injustement oubliés ou égarés dans les mailles du temps par les fluctuations des modes. Des ouvrages comme La Femme pauvre ou Le Désespéré, du pamphlétaire Léon Bloy, ont pu retrouver une actualité. Des œuvres introuvables depuis quelques années, comme la correspondance croisée entre Flaubert et Maupassant ou encore le témoignage de l'ancien professeur d'Arthur Rimbaud : Rimbaud tel que je l'ai connu, ont pris toute leur place au sein d'un catalogue de plus de 240 titres.

Parallèlement, la maison s'attache à poursuivre le travail de publication de l'abondante correspondance de Georges Perros - une des rencontres marquantes de la vie d'Yves Landrein.

logo-similar-editor

La Martinière

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
2870 livres au catalogue dont 150 publiés par an
Spécialiste français du livre illustré, le groupe La Martinière regroupe les Éditions de La Martinière (beaux-livres photo, art, patrimoine, art de vivre, gastronomie et cuisine pratique), Delachaux & Niestlé (ouvrages naturalistes pour adultes et la jeunesse), Éditions de La Martinière jeunesse (documentaire jeunesse et adolescence). Le groupe La Martinière est également présent dans le secteur de la littérature grâce aux éditions du Seuil qu'il a repris en 2004 et à l'étranger avec les maisons américaines Abrams et Stewart, Tabori & Chang ; et en Allemagne, Knesebeck Verlag.
logo-similar-editor

Le Temps Présent

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1937

1937 – 1940 : fondation

Août 1937 : le journal dominicain Sept, créé en 1934, dont le sous-titre est « l’hebdomadaire du temps présent », est condamné par le Vatican suite à la parution de deux articles : un entretien avec Léon Blum et une critique de Franco.
En réaction à cette interdiction, François MAURIAC et Jacques MARITAIN obtiennent de l’épiscopat français l’autorisation de faire paraître un hebdomadaire dirigé par des laïcs : Temps Présent.

5 novembre 1937 : premier numéro de Temps Présent, dont le rédacteur en chef est Stanislas Fumet.

On trouvera, parmi les signatures importantes :
Hubert BEUVE-MÉRY, le père Marie-Dominique CHENU, DANIEL-ROPS, Joseph FOLLIET, Stanislas FUMET, Georges HOURDIN, Gabriel MARCEL, Jacques MARITAIN, Louis MASSIGNON, René SCHWOB
François MAURIAC publie chaque semaine un « billet » en première page.

Si la ligne éditoriale est hostile au communisme et à la Russie soviétique, la dénonciation du nazisme et du fascisme est plus vigoureuse encore. Dans son autobiographie Histoire de Dieu dans ma vie, Stanislas FUMET écrit à ce propos :
« Personnellement, je n’assimilais pas l’idéal communiste à l’idéal fasciste, et surtout à l’idéal national-socialiste, pour ce que, dans le communisme, s’il se trompe sur la notion de l’âme humaine qu’il reste incapable de connaître, je vois un but à atteindre, qui est un idéal de justice, tandis que dans les totalitarismes nazi et fasciste il ne s’agit que d’un idéal d’injustice. »
Le tirage moyen du journal est de 30 000 exemplaires.

1940 – 1944 : Résistance

12 Avril 1940 : publication d’un article du colonel Charles DE GAULLE, « La guerre des engins », où ce dernier expose ses conceptions militaires, alors rejetées par l’état-major.
De GAULLE faisait partie des « Amis de Temps Présent », une association animée entre autres par Maurice SCHUMANN, qui soutient et diffuse le journal, et constituera un vivier de recrues pour la Résistance.

14 juin 1940 : le journal cesse de paraître.

20 décembre 1940 : À Lyon, encouragé, entre autres, par le cardinal GERLIER et les Jésuites de Fourvière, Stanislas FUMET fait renaître Temps Présent sous le titre Temps Nouveau, définitivement interdit en août 1941. Les locaux, rue de Constantine, sont un carrefour de la Résistance. Stanislas FUMET y organise notamment la rencontre entre Henri FRENAY, chef du réseau Combat, et Pierre CHAILLET : le premier aidera le second à fonder la revue clandestine des Cahiers du Témoignage Chrétien.

À Paris, Ella SAUVAGEOT, administratrice du journal depuis sa création, s’efforce de faire survivre la société Temps Présent et ses locaux du 68 rue de Babylone, dans le 7e arrondissement. Ces derniers accueillent des réunions clandestines du Conseil National de la Résistance.

1944 – 1947 : croissance et divisions

25 août 1944 : le journal paraît à nouveau.
Le tirage monte à 60 000 exemplaires en 1944 et jusqu’à 110 000 exemplaires en 1945.

Départ de Jacques MARITAIN, nommé ambassadeur de France auprès du Saint-Siège, et de François MAURIAC, passé au Figaro. Arrivée d’Hubert BEUVE-MÉRY, nommé rédacteur en chef, avant de fonder Le Monde. Il continuera à publier une chronique de politique extérieure sous son pseudonyme Sirius.

En 1945, Temps Présent lance l’hebdomadaire la Vie Catholique Illustrée (devenu la Vie) dont il confie la direction à deux journalistes membres de sa rédaction depuis 1937, Georges HOURDIN et Joseph FOLLIET.
La ligne éditoriale se veut alors indépendante de l’Église catholique, suite à l’attitude des évêques français pendant l’Occupation. Elle prône un socialisme humaniste et le maintien de l’unité réalisée dans la Résistance, notamment avec les communistes. Mais la rédaction, partagée entre démocrates chrétiens, gaullistes et progressistes, finit par se diviser autour de cette question. C’est sans doute une des raisons de l’arrêt de sa parution.
16 mai 1947 : dernier numéro de l’hebdomadaire Temps Présent.

Depuis 1947 : mouvements et édition

1950 : le bimensuel la Quinzaine, initié par Ella SAUVAGEOT et dirigé par Jacques CHATAGNER, succède à Temps Présent.
1955 : la Quinzaine est condamnée par l’Église pour son soutien aux prêtres ouvriers. Elle décide de cesser la parution.
1955 – 1992 : plusieurs titres succèdent à la Quinzaine : le Bulletin, Lettre, Il est une foi.

Dans les années 1990, le siège de Temps Présent, demeuré au 68 rue de Babylone, accueille des mouvements en désaccord avec le repli identitaire de l’Église catholique qui a suivi les espoirs nés avec Vatican II : Nous sommes aussi l’Église (NSAE), Droits et liberté dans les Églises (DLE), Femmes et hommes en Église (FHE)… Des mouvements qui sont nés ou qui ont pris de l’ampleur après que l’évêque d’Évreux, Jacques GAILLOT, a été déchargé de ses fonctions en 1995.

Février 1999 : sous l’impulsion de Jacques CHATAGNER, création de la Fédération Réseaux du Parvis qui rassemble quatorze de ces mouvements et leurs déclinaisons locales (dont David et Jonathan, Plein Jour, Évreux sans frontières…), et co-édition, avec Temps Présent, de la revue les Réseaux des Parvis.

2009 : Temps Présent se lance dans l’édition de livres, au croisement des questions religieuses, politiques et sociales.

logo-similar-editor

Hugo Roman

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Mercure de France

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1894
5000 livres au catalogue dont 50 publiés par an
logo-similar-editor

Grasset

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1907
5200 livres au catalogue dont 160 publiés par an
Grasset est un des leaders de l'édition-texte française de qualité : romans littéraires, essais et documents, littérature jeunesse. Fondées en 1907, les éditions ont 3 000 titres à leur catalogue et publient 180 titres en moyenne par an. Leur catalogue de fonds comprend des ouvrages d'André Malraux, François Mauriac, ou encore Jean Cocteau. Elles publient des auteurs français contemporains tels qu'Alexandre Jardin, Bernard-Henri Lévy, Michel Onfray, ou des auteurs étrangers tels que Gabriel Garcia Marquez, Umberto Eco ou Isabel Allende.
logo-similar-editor

Grancher éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1952
350 livres au catalogue dont 40 publiés par an
Les éditions Grancher ont fêté en 2012 leurs 60 ans et ont publié plus de 1 500 auteurs depuis leur création. Elles proposent environ 40 nouveautés par an dans les domaines tels que la santé, le bien-être, le développement personnel, l’ésotérisme et l’histoire ; son catalogue compte 350 titres dont la fameuse collection ABC (livres ou coffrets). En 2013, Grancher a rejoint le groupe éditorial Piktos.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.