Annuaire d' éditeur / Cabardès (Éditions du)
logo

Cabardès (Éditions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2006

Les Editions du Cabardès sont nées en Janvier 2006 dans le petit village de Ventenac-Cabardès, au pied de la Montagne Noire et à quelques kilomètres de Carcassonne.

Avec beaucoup d’enthousiasme, cette jeune maison s’est lancée dans l’édition de livres illustrés, de jeux et de produits dérivés en cherchant à renouveler la présentation de l’histoire et du patrimoine régional. Elle s’accorde également quelques coups de cœur pour la promotion de plasticiens ou de jeunes graphistes du terroir qu’elle accompagne dans leur démarche graphique. Travaillant dans une ambiance conviviale, les éditions du Cabardès ont le désir de souffler avec énergie et gaieté sur le monde de l’édition.

Contact

contact@editions-du-cabardes.fr

Téléphone

0468249681

Adresse

16 Chemin d'Aragon, 11610 Ventenac-Cabardès
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Hachette Romans

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Glyphe

Maison d'édition à compte d'éditeur
« On croit que le Graal est la publication. Tant de personnes écrivent avec ce rêve d’y parvenir un jour, mais il y a pire violence que la douleur de ne pas être publié: l’être dans l’anonymat le plus complet. Au bout de quelques jours, on ne trouve plus votre livre nulle part, et on se retrouve d’une manière un peu pathétique à errer d’une librairie à l’autre à la recherche d’une preuve que tout cela a existé. Publier un roman qui ne rencontre pas son public, c’est permettre à l’indifférence de se matérialiser. » David Foenkinos, Le Mystère Henri Pick
logo-similar-editor

Corti (Editions José)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1925
José Corti (J. Corticchiato, 1895-1984), d’origine corse, a ouvert dès 1925 une librairie au 6, rue de Clichy à Paris. Il a commencé à éditer la plupart des auteurs surréalistes, ses amis: Breton, Éluard, Aragon, Char, Péret, Crevel, Dali. Il se fixe ensuite 11, rue Médicis, où les éditions ont conservé leur siège jusqu’en décembre 2016. En 1938, il fait la connaissance de Julien Gracq qui, tout au long de sa vie n’aura pas d’autre éditeur (hormis La Pléiade). Pendant la seconde guerre mondiale, il édite des textes clandestins de résistants. Son fils est arrêté et meurt en déportation. Après la guerre, il publiera beaucoup de textes poétiques, parmi les plus hardis, des recherches critiques écrites par des universitaires novateurs (Georges Blin, Jean Rousset, Charles Mauron, Gilbert Durand) et rééditera des classiques méconnus du romantisme européen (Beckford, Blake, de Maistre, Walpole, Radcliffe).
logo-similar-editor

Finitude Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Geste éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
1972 : de jeunes gens décident d’aller à la rencontre de leurs aînés, afin de collecter, conserver et transmettre les savoirs populaires. La Geste paysanne est née. Devenue Geste éditions en 1992, elle a trois métiers : l’édition, la diffusion, la distribution. Du tout premier Bestiaire aux actuelles publications, un catalogue de plus de 2500 titres est né façonnant une identité culturelle de l’Ouest de la France : récits de vie, monographies patrimoniales, beaux livres, carnets de voyages, guides, polars, albums jeunesse, jeux, etc., autant de collections qui témoignent de l’activité humaine en région. De son nom d’origine, La Geste Paysanne, la maison conserve sa philosophie humaniste fondée sur l’étude des pratiques populaires, les arts et les sciences du langage. En 2017, la maison d’édition retrouve ses racines et redevient : La Geste, comme l’élan d’un peuple à la rencontre de sa culture, de son histoire. Parallèlement à son activité éditoriale, La Geste s’est spécialisée dans la diffusion de livres auprès des libraires de l’ouest, elle représente désormais près d’une centaine d’éditeurs.
logo-similar-editor

Citadelles et Mazenod

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1936
300 livres au catalogue dont 25 publiés par an
logo-similar-editor

Arche éditeur (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1949
L'Arche est une maison d'édition française indépendante créée en 1949 par Robert Voisin. Si les premiers titres tentent de rendre familiers à un large public des domaines à l'époque surtout réservés aux spécialistes, telles la psychanalyse, la philosophie ou encore l'esthétique, L'Arche se tourne rapidement vers le théâtre : sont fondées une collection répertoriant les pièces jouées au Théâtre National Populaire de Jean Vilar ainsi que la fameuse revue Théâtre populaire. En 1954, L'Arche convient avec Bertolt Brecht d'une publication française de son œuvre. L'Arche dispose aujourd'hui d'un large catalogue d'auteurs dramatiques. Parmi eux, quelques-uns des plus célèbres des XIXe et XXe siècles (Thomas Bernhard, Federico García Lorca, Sean O'Casey, Eugene O'Neill, Bernard Shaw, August Strindberg, Anton Tchekhov et bien d'autres).Dirigée depuis 1986 par Rudolf Rach, L'Arche, fidèle à sa tradition, continue de publier du théâtre en soulignant l'importance de l'écriture contemporaine. Trois nouvelles collections ont été créées : Tête-à-tête, qui réunit des textes pour des lecteurs en quête de repères philosophiques, éthiques ou esthétiques. Théâtre jeunesse, qui a pour but de faire découvrir aux plus petits comme aux plus grands une littérature digne de ce nom. Et L'Arche/Amstramgram, qui donne à lire des textes tout public, et en particulier pour adolescents, en lien avec les créations du Théâtre Amstramgram à Genève.
logo-similar-editor

Rêve (Éditions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur
Les éditions du Rêve sont une jeune maison d’édition qui a pour ambition d’apporter un regard moderne, dynamique et créatif dans différents univers éditoriaux destinés à une cible de lecteurs contemporains et avertis.
logo-similar-editor

Perrin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1827
1350 livres au catalogue dont 120 publiés par an
logo-similar-editor

Le Passager Clandestin

Maison d'édition à compte d'éditeur
75 livres au catalogue dont

Le passager clandestin publie des textes de critique sociale qui se rapportent notamment à l’écologie, à la décroissance, à la désobéissance civile... Nous ne croyons pas à un quelconque ordre immuable de la société. Nous dénonçons chaque fois qu’il est possible les fondements idéologiques d’un système qui se donne pour « naturel » et auquel il n'y aurait d'autre issue que de s'adapter. Le choix de l’édition indépendante, dont on sait qu’elle doit constamment lutter pour survivre, constitue, en soi, une prise de position. Cette indépendance est à la fois une condition et l’un des buts de notre activité. Elle repose sur un ensemble de pratiques et d’échanges peu formalisés, en prise directe avec les lieux et les gens.


Le passager clandestin aborde souvent des sujets réputés graves, mais nous n’avons aucun goût pour le dogmatisme et les « passions tristes ». Nos livres se veulent honnêtes, rigoureux ; ils exigent parfois un effort pour déplacer le regard. Mais notre activité se nourrit aussi de l’imagination, de la joie et de l’humour, sans lesquels ce monde ne serait décidément pas habitable.


Outre la réédition de textes anciens, nous avons publié récemment le Petit livre noir des grands projets inutiles ; un essai consacré à l’Utopie du logiciel libre ; le Rapport Brazza, document historique inédit à ce jour sur les dégâts du colonialisme français au Congo au début du XXe siècle. Nous avons a également créé deux nouvelles collections en 2013 : une collection de science-fiction, « Dyschroniques », série de textes d’anticipation écrits vers le milieu du XXe siècle par des auteurs renommés dans le genre ; et la collection les « Précurseurs de la décroissance » dirigée par Serge Latouche.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.