Annuaire d' éditeur / Centre national de la danse
logo

Centre national de la danse

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1999
60 livres au catalogue
Approches esthétiques, recherches historiques, réflexions théoriques, méthodes pédagogiques, sources iconographiques, écrits d’artistes : les éditions du Centre national de la danse offrent, à travers six collections principales, une grande diversité d’éclairages sur l’art chorégraphique, les personnalités, les pensées et les pratiques de la danse. Depuis 1999, ce sont plus de soixante livres que le Centre national de la danse a édité ou coédité dans les domaines de la création artistique et du patrimoine, de la recherche savante et de la pédagogie, de la production de repères et de la transmission de savoirs pratiques. Certains de ces ouvrages sont disponibles à la fois en édition papier et numérique.

Contact

Téléphone

0141832727

Adresse

1 rue Victor-Hugo, 93507 Pantin
France

Dépôt de manuscrits

Mise à jour le 18/12/21 14:15 :
Centre national de la danse n'accepte aucun nouveau manuscrit.
Pour plus d'informations, rendez-vous sur :

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Conran Octopus

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Braquage

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2014
logo-similar-editor

Clovis

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1995
250 livres au catalogue dont

CRÉATION DE LA REVUE FIDELITER

L'abbé Paul Aulagnier créa la revue Fideliter en 1977, afin de doter la Fraternité sacerdotale saint-Pie X de son premier outil de communication en France.

Le premier numéro de la revue Fideliter parut en janvier 1978, il fut tiré à 600 exemplaires sur les presses d’Ecône et fut distribué dans les chapelles du district de France. Petite anecdote amusante, en voyant ce premier numéro de 54 pages dactylographiées, Mgr Marcel Lefebvre – fondateur de la Fraternité saint-Pie X – s’exclama : « Cela fait un peu pot-pourri, votre affaire… Pourvu que ce ne soit pas un mort-né ! »

Heureusement, les collaborateurs à la revue n’ont pas manqué, ce qui lui a permis de se développer rapidement. L’abbé Didier Bonneterre – aujourd’hui décédé – a très vite rédigé une série d’articles sur la liturgie qui furent ensuite réunis en un seul volume, intitulé Le Mouvement liturgique. Ce fut le premier livre publié par Fideliter.

Transmettre la foi catholique, faire connaître le saint sacrifice de la messe, tels furent les premiers enjeux de la revue dans un contexte post-conciliaire de crise de l'Eglise. « Fideliter », cela veut dire en latin la fidélité à la doctrine catholique, c’est pour cela que Mgr Lefebvre avait fondé le séminaire d’Ecône. Fideliter se voulait dès le départ une revue de vulgarisation de la doctrine, accessible à tous les fidèles, mais abordant également l’histoire et la culture catholique.

Les éditions Fideliter commencèrent à publier quelques livres en complément de la revue, dès les premières années.

CRÉATION DES ÉDITIONS CLOVIS

En 1995, l’abbé Grégoire Celier prit la direction de Fideliter et créa les éditions Clovis, en lien avec la revue, dans le but de développer davantage la publication et la vente de livres, notamment à destination de la jeunesse.

Le nom de Clovis fut choisi en l’honneur du 1500e anniversaire du baptême du roi Clovis par saint Rémi (en l’an de grâce 496).

Au mois d'août 2006, l'abbé Philippe Toulza entra dans l'établissement, et un an après, il remplaça l'abbé Celier à la tête des éditions Clovis-Fideliter.

logo-similar-editor

Centro editoriale Valtortiano

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985

Le Centro Editoriale Valtortiano (CEV) a été constitué en 1985 par Emilio Pisani, fils de Michele Pisani (1896-1965), premier éditeur de Maria Valtorta (1897-1961).

Selon les termes de l’acte constitutif du CEV, “son but spécifique et prioritaire est de développer, documenter et diffuser la connaissance de Maria Valtorta, de sa personne, de ses écrits, de ses idéaux.

Sa personne, par la recherche historique et documentaire, les recueils des témoignages, la garde des objets lui ayant appartenu, la protection de son nom et de sa mémoire, les démarches visant à la faire connaître dans les domaines civil, culturel et ecclésial.

Ses écrits, par la presse et la diffusion des œuvres littéraires et de toute documentation soit celle laissée par Maria Valtorta elle-même, soit celle qui serait fournie par d’autres concernant sa personne, en italien et en d’autres langues.

Ses idéaux et sa spiritualité, par le moyen de la divulgation de l’instruction religieuse, notamment scripturaire dans l’esprit catholique”.

Le siège du CEV est à Isola del Liri, une agréable localité de l’Italie centrale, qui doit son nom au fleuve Liri. Celui-ci partage ses eaux en amont d’un ancien château, se jette ensuite en deux cascades dans la vallée, pour réunir en aval ses deux cours d’eau qui ont embrassé au passage le noyau du village.

Les eaux du fleuve ont favorisé le développement des usines de papier que, au début du XIXe s., des entrepreneurs français, venus à la suite de Joachim Murat, nommé roi de Naples par Napoleon Bonaparte, ont voulu installer sur le territoire de Isola del Liri.

Le lieu devint un des centres européens les plus importants de l’industrie du papier, et fut amplifié par la suite par la technique industrielle de la papeterie et du feutre.

Au siècle suivant s’y développa aussi, avec la production littéraire, une typographie éditrice, spécialisée surtout dans la presse catholique pour les Instituts religieux et les Congrégations romaines.

C’est ainsi qu’il a été possible à Michele Pisani, son propriétaire, de prendre connaissance des manuscrits de Maria Valtorta et de s’en constituer l’éditeur courageux.

Ce fut le départ du Cev: la branche valtortienne d’une entreprise éditoriale, qui devint un arbre…

Le CEV, compté en Italie parmi les éditeurs qui chaque année remportent le prix du Ministère pour les Biens de Culture en raison de ses exportations de livres, a obtenu en outre, plusieur fois, le prix de la Culture de la Présidence du Conseil des Ministres.

logo-similar-editor

Acoria

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1998

Fort de son expérience dans le monde de l'édition et de la presse ( Le matin de Paris, la maison d'édition Autrement, directeur littéraire) et homme de théatre, Caya Makhélé crée en 1998 la maison d'édition Acoria. Au départ, ce sont les textes de théatre assez exigent et d'autres dont les auteurs sont des amis que désire publier le directeur.

Au fil du temps, la maison se développe et élargit son champs à la littérature générale et puis à la littérature jeunesse. Avec un catalogue de 120 titres, Acoria base sa politique éditoriale sur la proximité, travaillant avec des auteurs de toutes origines avec le souci d'être au plus près de leur démarche.

Acoria attache aussi beaucoup d'importance à la rencontre ( dans les écoles, lors de manifestations) entre les auteurs et leur lecteurs. La maison s'intéresse particulièrement aux thèmes qui touchent à la compréhension de la différence et à l'autre dans la description de son vécu.

Dans le domaine de la littérature jeunesse, ces livres se destinent aux enfants qui savent lire, à partir de 10 ans. Sa production est avant tout des petits récits et des romans mais aussi des contes, des essais, des entretiens et explications. Ses principales collections pour la jeunesse sont "Partage" , "Conte d'ici et d'ailleurs" et "Petites graines" .

Une nouvelle collection intitulée "Comprendre le monde" , traitant de sujets pointus et sociaux, devrait bientôt voir le jour.

logo-similar-editor

Chronique Éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985

"Éditions Chronique" est une marque d'édition spécialisée dans les beaux livres et les livres sur mesure fondée en 1985.

Chronique appartient à la société Mediatoon Licensing une filiale du groupe Média participations.

Wikipédia

logo-similar-editor

François Baudez - Yveline (Édition)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
685 livres au catalogue dont 30 publiés par an

Créé en juin 2000, les éditions François Baudez ont publier plus de 685 ouvrages dont 50% à compte d'auteur. La maison d'édition est référence et est égaloement diffusée part deux distributeurs (La Générale du livre et Geste pour la réigion Grande Aquitaine).

Plusieurs collections permettent de mieux cibler le travail d'édition et de diffusion :

- livres en falc (Facile à lire et à comprendre, à destination d'enfants et de jeunes en difficulté de lecture)

- Inventaire des territoires (Encyclopédies des terroirs)

- Academiae (sujets autour de l'Algérie avant 1960)

- Au Fil du Rhône (collections régionale)

- Le dormeur du Val (poésie)

logo-similar-editor

POLI Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur

La revue Poli interroge les cultures visuelles, audiovisuelles et interactives. Du cinéma à la musique pop, de la télévision au web, de la photographie au jeu vidéo, Poli porte un regard neuf sur les images actuelles.

Poli aborde les enjeux de la production, médiation et réception des cultures visuelles et ouvre un espace de réflexion autour des industries culturelles et créatives via des contributions internationales provenant d’horizons variés.

logo-similar-editor

Docéo Éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1990
80 publiés par an

Docéo Éditions SAS.

Spécialiste de l'édition de manuels scolaires adaptés aux établissements professionnels et technologiques agricoles.
Fort de son expérience dans le domaine de l'agriculture, Docéo propose des ouvrages pour les BAC PRO de l'Éducation Nationale.

logo-similar-editor

CAPC Musée Art Bordeaux

Maison d'édition à compte d'éditeur
Le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux, anciennement Centre d'arts plastiques contemporains (CAPC) de Bordeaux, est le musée d'art contemporain de Bordeaux inauguré en 1983 dans l'ancien Entrepôt Lainé.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.