logo

Itak

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2007

Maison d'édition créée en 2007, Itak Éditions conçoit et édite des ouvrages ludiques et pédagogiques pour les enfants en mettant la famille au cœur de la lecture.

Lors d'un voyage, en utilisant un guide "Kids'voyage", en découvrant une grande œuvre de la littérature de la collection "Destination Classiques" ou encore en apprenant l'origine des proverbes avec la collection "Pourquoi dit-on ?", nos livres offrent un terrain d'échange entre petits et grands.

Travaillant aux cotés de professeurs de l'éducation depuis le lancement de notre première collection, nous sommes à l'écoute des attentes des enfants et des centres d'intérêt des familles.

Depuis nos débuts, documentalistes et libraires nous ont réservé un accueil formidable. Il est donc très aisé de découvrir nos livres en bibliothèques... avant de les adopter en librairies !

Enfin, nos lecteurs (petits et grands) restent avant tout notre source d'inspiration et de motivation pour concevoir des livres de qualité et innovants.

Nous sommes toujours à votre écoute !

Itak Editions partenaire de la Maud Fontenoy Fondation :
Résolument impliquée dans la protection de l'environnement, Itak Editions est partenaire de la Maud Fontenoy Fondation et participe avec cette dernière à des opérations de sensibilisation des jeunes générations.

Contact

info@itakeditions.fr

Téléphone

0981683814

Adresse

4 Rue Jean Bachelet, 93360 Neuilly-Plaisance
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Le lamantin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2008
40 livres au catalogue dont 5 publiés par an

Le lamantin n’est pas un animal que l’on qualifie de « beau » au premier abord. Il ne répond pas aux critères esthétiques habituels, avec sa taille énorme et ses déplacements lents. Le lamantin a d’autres vertus. C’est un animal pacifique. Ses journées se déroulent tranquillement dans les eaux chaudes des Antilles ou de la Floride, où il broute l’herbe du fond des mers.

Les éditions du Lamantin sont fières de porter le nom de cet animal sympathique et sociable dont nous nous sentons proches.

Depuis notre naissance en janvier 2008, Les éditions du lamantin ont deux activités parallèles :

- une maison d’édition « classique » , qui publie les romans qui lui plaisent et qui portent “nos”  valeurs. Pour en savoir plus, plongez dans les eaux douces de ce site vers la page des "choix éditoriaux du Lamantin". Nous publions entre trois et cinq livres par an, romans policiers, romans pour ados… Notre catalogue dépasse les 40 titres. Et il ne cesse de grandir !

- un travail auprès des écrivains en herbe Cela passe par l’animation régulière d’ateliers d’écriture. Nous intervenons tous les ans dans des écoles et collèges pour animer des ateliers. Notre crédo : écrire ne doit pas être un devoir scolaire, mais aussi une porte ouverte vers l’imaginaire, accessible à tous.

logo-similar-editor

Encre Rouge

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Monhelios Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2001

Maison d'édition en région, MonHélios est implantée en Béarn, à Pau, cette porte naturelle pour entrer dans les Pyrénées, cette ville villégiature d'où partait Henry Russell pour découvrir "sa" montagne. Généraliste dans son catalogue puisque des livres photographiques côtoient des ouvrages historiques qui, eux-mêmes, jouxtent les romans et autres recueils littéraires, MonHélios a pourtant une ligne éditoriale forte, entièrement et exclusivement réservée aux Pyrénées... eh oui, toutes les publications ont ce point commun, ce lien étrange... viscéral... obligé d'être, de parler, d'évoquer les Pyrénées.

"Nos" Pyrénées,... les vôtres, celles que nous aimons tant et que nous cherchons à faire aimer encore un peu plus à tous ceux qui veulent nous lire. Pyrénées, montagnes choisies... Lo noste (notre) Béarn, Le saumon, seigneur des gaves et rois d'une vallée, Berger au pays de l'ours, Au pays des isards, Peuple d'Aspe, Bigorre... gens d'ici, Vallée d'Ossau, Voyage dans les Pyrénées à la rencontre de Fébus, Le Traité des Pyrénées, Autrefois, la vie fluviale dans les Pyrénées centrales, Les grands guides des Pyrénées, Aragon, terre de légendes, Nouvelles en Lavedan, Lourdes, Souvenirs d'un montagnard, ce sont les hommes, c'est la nature, ce sont les montagnes que MonHélios vous invite à découvrir et à rencontrer.

"Hélios", dieu grec du soleil... "MonHélios"... mon soleil, ma passion car c'est une personne seule qui anime MonHélios et qui, livre après livre, vous dévoile, avec ses auteurs tout aussi passionnés qu'elle, cette région, cette terre pyrénéenne, cette montagne si... "pyrénéenne"... entre Méditerranée et Atlantique. De Perpignan à Hendaye, de France ou d'Espagne, le territoire de MonHélios est vaste. Il est Pyrénées !
Nous nous attachons à faire des livres soignés, écrits par des auteurs qui ont le souci et le respect des lecteurs en accomplissant un véritable travail de recherche et d'écriture. Pour que le livre soit, et reste, un plaisir d'un bout à l'autre de la chaîne… de l'auteur au lecteur, MonHélios ne réalise que dix livres par an, accordant à chaque titre tout son savoir-faire et son enthousiasme.

MonHélios respecte la Charte nationale des éditeurs en région de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill).Les livres sont réalisés en France. Tous sans exception. S'entourer de professionnels français reconnus des métiers de la chaîne graphique, cela a un coût et les tentations peuvent être grandes de jeter un œil sur les tarifs proposés par des professionnels étrangers. Ceci étant, MonHélios édite en langue française, trouvant son lectorat parmi les locuteurs de cette langue, donc a priori son lectorat premier se trouve en France. Pour acheter un livre, il faut des moyens financiers : un salarié français en aura plus qu'une personne privée d'emploi. MonHélios a donc besoin de ce salarié qui peut s'accorder ce plaisir de lire, cette découverte de la lecture. Même si notre volonté est d'être grand public, en proposant des livres à des lectorats très divers et surtout curieux des Pyrénées ou voulant se divertir avec un roman bien écrit, nous savons pourtant que le livre n'entre malheureusement pas dans toutes les maisons... mais il reste à fréquenter les bibliothèques et donc pour ne priver personne nous avons la volonté de rendre la culture accessible à des prix raisonnés.

Cher un livre ? Non... Si vous saviez, lecteur, le travail qu'il faut réaliser avant que le livre arrive entre vos mains. Travail de l'auteur en premier lieu qui n'est jamais rétribué au vrai prix de son travail, long, solitaire car la maison d'édition est petite et les tirages modestes rendent les droits d'auteur bien symboliques même s'ils existent. Ensuite, il y a tout le travail éditorial. Dans son rôle de premier lecteur, l'éditeur demande bien souvent à l'auteur de peaufiner son texte, de gommer quelques scories qui substituent. Puis, il y a le travail de mise en forme de l'ouvrage... sa maquette. Peu gratifiante et pourtant si importante, cette maquette ! Pour nous, une maquette est réussie lorsqu'elle ne se voit pas. Un peu comme les artistes de cirque, les acteurs de théâtre où la difficulté disparaît, où la mise en scène est oubliée tellement tout coule de source, le maquettiste chargé de révéler les images ou les mots, se doit de disparaître : il se fait serviteur d'un texte, serviteur d'une image, il est l'obligé de l'auteur, du signataire des mots ou de la photographie.

La naissance d'une maison d'édition est un événement culturel en soi. C'était le cas le 31 octobre 2001 avec MonHélios. Que tous ceux qui ont compris le sens de notre démarche et œuvré d'une manière ou d'une autre à aider ou à faire connaître MonHélios trouvent ici l'expression de notre gratitude. Mais avant tout, MonHélios vit par ses lecteurs. Merci à vous de donner sens à notre slogan : "Le livre est notre passion, partageons-la !"

logo-similar-editor

Gaïa

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991
Les éditions Gaïa sont spécialisées dans l'édition de littérature scandinave. Elles ont été fondées en 1993 par Susanne Juul et Bernard Saint Bonnet. Au départ les fondateurs entendaient faire connaître aux lecteurs français les ouvrages de Jørn Riel, un auteur très populaire au Danemark et ils se mirent à publier des grands classiques, des textes contemporains et des auteurs aux univers tour à tour joyeux et passionné. Gaïa éditions propose en effet un vaste programme d'exploration de la littérature étrangère, en publiant principalement de la littérature scandinave mais il ouvre aussi son catalogue à la littérature serbo-croate, française et un peu de littérature anglophone.En 2003, naît la collection " Taille unique" . Dirigée par Jean-Baptiste Coursaud, cette collection entend sortir des sentiers battus en proposant une vision de la Scandinavie loin de l'image traditionnelle. Ces romans qui se destinent à tous ont comme autre particularité d'être écrits par des auteurs scandinaves qui évoluent dans différentes disciplines artistiques.
logo-similar-editor

Allia

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Glyphe

Maison d'édition à compte d'éditeur
« On croit que le Graal est la publication. Tant de personnes écrivent avec ce rêve d’y parvenir un jour, mais il y a pire violence que la douleur de ne pas être publié: l’être dans l’anonymat le plus complet. Au bout de quelques jours, on ne trouve plus votre livre nulle part, et on se retrouve d’une manière un peu pathétique à errer d’une librairie à l’autre à la recherche d’une preuve que tout cela a existé. Publier un roman qui ne rencontre pas son public, c’est permettre à l’indifférence de se matérialiser. » David Foenkinos, Le Mystère Henri Pick
logo-similar-editor

Atelier IN8

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Cabardès (Éditions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2006

Les Editions du Cabardès sont nées en Janvier 2006 dans le petit village de Ventenac-Cabardès, au pied de la Montagne Noire et à quelques kilomètres de Carcassonne.

Avec beaucoup d’enthousiasme, cette jeune maison s’est lancée dans l’édition de livres illustrés, de jeux et de produits dérivés en cherchant à renouveler la présentation de l’histoire et du patrimoine régional. Elle s’accorde également quelques coups de cœur pour la promotion de plasticiens ou de jeunes graphistes du terroir qu’elle accompagne dans leur démarche graphique. Travaillant dans une ambiance conviviale, les éditions du Cabardès ont le désir de souffler avec énergie et gaieté sur le monde de l’édition.

logo-similar-editor

Corridor Bleu (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997

Comme le suggère indirectement le précepte gravé à l’entrée du temple de Delphes, il est important de savoir de quoi l’on parle et surtout avec qui. Aussi le Corridor bleu se doit de vous dire qu’il est né à Douai, Nord de la France, en 1997 (là où Arthur Rimbaud composa ses cahiers et adressa ses lettres du voyant à son professeur Paul Demeny, rue de l’Abbaye-des-prés), un 22 septembre, jour de la fête nationale du Mali. Autour d’une poignée de poètes plus ou moins illuminés.

La première rencontre déterminante, si l’on suit une trame à la Gurdjieff dans ses Rencontres avec des hommes remarquables, fut, sans l’ombre d’un doute, celle de Michel-Georges Micberth qui catalysa énergies, volontés et beautés. La seconde fut celle d’Ivar Ch’Vavar, chaman et grand manitou de ce que d’aucuns appelleront la Grande Picardie Mentale, soit un territoire à la fois réel et surréel, qui s’étend du Hainaut belge jusqu’à la Picardie actuelle (pour combien de temps?) et dont les membres du Corridor bleu (car il y a eu, au début, un esprit d’équipe, enfin, une communion, qui ne portait pas même de nom et dont on conserva le souvenir à travers les ruines) arpentèrent les coins et les recoins à la recherche des lieux sacrés, des héros (dont le plus grand est saint Benoît-Joseph Labre) et des bandits comme il était indiqué dans le livre des livres Hölderlin au mirador du grand Ivar Ch’Vavar. Le plus grand livre de poésie de la fin du siècle précédent. Oui. À s’en taper la tête contre les draps du réel de stupeur.

Charles-Mézence Briseul, un peu, malgré lui, à l’origine de tout, exigeait que chacun des membres lût le livre au moins une fois par an. Ce qui ne fut pas forcément suivi. Au prix de grands tracas. D’où certaines dislocations. Qui finirent toujours, c’est vrai, plutôt bien.  Durant ces années d’initiation à la chose poétique et à l’édition underground, on put recenser de nombreuses participations à des salons, lectures, performances, festivals, plus ou moins obscurs. Mais au fond des ténèbres se tapit la vérité. Du moins une partie. Publication de la poésie la plus expérimentale: Henri Chopin, Pierre Garnier, Bernard Heidsieck.

Commencença une relative errance du Corridor bleu de par la France et le monde, depuis la Roumanie et Jérusalem, jusqu’en Inde, Bénarès (Varanasi), où devant les crémations, au bord du Gange, il devint évident, que sa mission, plus que jamais, serait de promouvoir la création, quelle qu’elle soit, littéraire, philosophique ou spirituelle, la plus exigeante et la plus marginale, celle que tous les autres, par lâcheté ou paresse, refusent et refuseront toujours de mettre en avant. Pas très loin du parc aux gazelles où le Bouddha prononça son premier sermon. On en pleura au milieu des mendiants estropiés. Et des saints reliés au grand créateur, même s’ils n’en parlaient pas ainsi. Publication des grands poètes contemporains: Laurent Albarracin, Pascal Boulanger, Louis-François Delisse.

Puis l’on changea d’hémisphère pour rejoindre La Réunion, qui est, à peu de chose près, comme l’a révélé Jules Hermann, plus ou moins, le centre, sinon l’origine, du monde ancien et à venir. Exploration des sociétés secrètes, des abysses, des cimes inaccessibles et ouverture du catalogue à une marginalité toujours plus importante devant la médiocrité de l’époque. Tout s’inversa. Les premiers, derniers, devinrent, et vice versa. Publication du texte fondateur du Japon, le Kojiki, des écrits mystiques d’Agnès Gueuret et d’une série d’entretiens avec un prêtre kanak, Roch Apikaoua.

Le futur est déjà là. Des livres à inventer. Ceux que l’on aurait voulu trouver au fond d’une librairie improbable. Que l’on aurait voulu voler ou offrir. Que les bourgeois jettent avec dégoût loin devant eux. Que l’on pose avec soin et crainte sur sa table de nuit avant de sombrer dans le sommeil en espérant qu’il soit court. Livres de pure farine et bons à caler un lit branlant un soir de cyclone.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.