Annuaire d' éditeur / Monographic
logo

Monographic

Maison d'édition à compte d'éditeur
300 livres au catalogue

Aucune conjoncture n'a jamais aboli une passion  

 

« LE MÉTIER D'ÉDITEUR TIENT D'ABORD D'UNE PASSION QUI S'ENRICHIT D'EXPÉRIENCES ET DU SOUCI DE TOUJOURS ŒUVRER AU MIEUX ».
 

C'est le bilan de Roger Salamin dont le premier ouvrage est paru il y a plus de quarante ans à l'enseigne des Editions Monographic (Légendes et Réalités du Val d'Anniviers, Symphorien Florey, 1974).

Plus de 300 titres se sont égrainés au fil des années avec la collaboration d'historiens, d'écrivains et de divers spécialistes permettant ainsi d’offrir un large éventail de thèmes.

Souvent, les maisons d'éditions s'éteignent avec leur fondateur. Fortes de l'expérience acquise, les Editions Monographic entendent relever le défi. Conserver la ligne éditoriale, la réactualiser, telle est l'ambition que manifeste Monographic à travers ses dernières parutions.

Contact

editions@monographic.ch

Adresse

Technopôle 2 CP 636, 3960 Sierre
Suisse

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

La lettre volée

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989

Les éditions de La Lettre volée, sises à Bruxelles, fondées à l’automne 1989 par Daniel Vander Gucht, Pierre-Yves Soucy et Louis Jacob dans le cadre de l’a.s.b.l. Ante Post, poursuivent une politique éditoriale qui tient en trois points :

1° La volonté de proposer, à travers diverses collections, une réflexion destinée à un public élargi sur les enjeux éthiques et esthétiques de la société, de la culture et de l’art contemporains. Le dialogue entre sciences humaines, littérature et esthétique y est entretenu dans la perspective d’une saisie globale des phénomènes sociaux et artistiques.
2° L’option internationale qui préside au choix des œuvres de réflexion et de création publiées, et qui répond au procès même de la pensée et procède du refus d’enfermer les auteurs dans des ghettos, intellectuels ou culturels.
3° Le souci du beau livre qui conjugue le plaisir de la main, de l’œil et de l’esprit, en présentant au lecteur des textes de qualité dans une présentation soignée et élégante, tant du point de vue de la typographie que du choix des papiers et du graphisme. Plusieurs de nos titres comportent un tirage de tête.

logo-similar-editor

Atelier de l'Agneau

Maison d'édition à compte d'éditeur
10 publiés par an
logo-similar-editor

Editions Alcyone

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Exley éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur
300 livres au catalogue dont

Voilà plus de 30 ans que, depuis l’Angleterre, HELEN EXLEY crée de « beaux-petits-livres-cadeaux », recueils de citations, de petits textes courts, de paroles de sagesse du monde ou livres d’humour.

Depuis le début, HELEN EXLEY ne ménage aucun effort pour que chaque ouvrage soit vraiment le plus touchant, le plus profond possible et plein de signification pour celui qui l’offre comme pour celui qui le reçoit.

En effet, comme nombre d’entre nous, Helen attache beaucoup d’importance à ce qui touche aux relations et aux valeurs humaines, au sens de l’existence, à la beauté, et toute son œuvre s’y consacre.

Avec un soin infini et un discernement attentif, chaque page de chaque livre est rehaussée par une illustration (photo, dessin, aquarelle, reproduction d’une œuvre d’art…) qui donne à l’ouvrage toute sa profondeur et sa sagesse.

Depuis plus de 20 ans, en étroite collaboration avec HELEN EXLEY et mue par la même passion, une jeune maison d’édition belge les adapte en langue française en recherchant des citations et des textes courts émanant directement de notre patrimoine.

Les Editions EXLEY s.a. sont installées en Belgique, au sud de Bruxelles.

Nos quelque 300 titres, issus d’une trentaine de collections différentes, sont diffusés aux quatre coins de la France, de la Belgique, de la Suisse et du Québec.

logo-similar-editor

Aiguille (Éditions de L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2009
Les éditions de l'Aiguille sont une nouvelle maison d'éditions créée à l'Etretat, en 2009. Elles se proposent de publier des ouvrages de type littéraire comprenant tous les genres : poésie, essais, récits et romans, théâtre. Elles ont édité Gilles Boulan, François David, Yoland Simon...
logo-similar-editor

Ad Solem

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Ad Solem, « vers le Soleil » : un nom, un esprit aussi, résolument tourné vers la « Lumière qui éclaire tout homme» (Jn 1, 12). Depuis 1992, chaque livre veut à sa manière être un éclat, une étincelle pour faire rayonner le sens ; un espace pour permettre la rencontre de l’Autre à travers le chemin des mots. Rencontre par le biais de l’écriture, laquelle, comme une trace, atteste le passage de Celui qui ne se laisse découvrir qu’après coup, dans la distance. Pendant quelques instants, le temps de lire une ligne ou une page, le lecteur abandonne sa volonté propre pour suivre l’empreinte laissée par les mots sur la surface de la page. Moments de communion avec l’auteur, dont les mots veulent réveiller en nous «le désir de l’éternité inconnue sous la douceur des mots connus» (saint Grégoire le Grand). On ne ressort jamais le même de la lecture d’un livre. L’édition est un art : un savoir-faire qui doit communiquer un savoir-vivre. Le livre, pour Ad Solem, n’est pas un moyen parmi d’autres de transmettre savoir et sagesse. Si le codex a remplacé le volumen aux premiers siècles du christianisme, c’est que sa forme traduisait le contenu de la foi dont son apparition est solidaire. Au déroulement infiniment répété du rouleau a succédé l’arrêt sur la page, la fin de la ligne. A l’éternel retour a succédé la Nouvelle Alliance. Aujourd’hui, les textes se déroulent sur l’écran des ordinateurs. Le temps du nihilisme se traduit par la civilisation du rouleau numérique. Comment être «à la page» aujourd’hui si le livre est menacé sinon de disparition du moins d’une marginalisation croissante ? Peut-être en reprenant conscience de ce que livre n’existe pas sans un regard qui se pose sur la page. Avant d’être un objet, le livre est un verbe : il «se livre» au regard. Quelqu’un s’y donne. Mais dans un retrait. « Il se tait et les mots qui nous restent s’écartent peu à peu pour laisser passer entre eux son regard » (Jean-Pierre Lemaire).
logo-similar-editor

Corti (Editions José)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1925
José Corti (J. Corticchiato, 1895-1984), d’origine corse, a ouvert dès 1925 une librairie au 6, rue de Clichy à Paris. Il a commencé à éditer la plupart des auteurs surréalistes, ses amis: Breton, Éluard, Aragon, Char, Péret, Crevel, Dali. Il se fixe ensuite 11, rue Médicis, où les éditions ont conservé leur siège jusqu’en décembre 2016. En 1938, il fait la connaissance de Julien Gracq qui, tout au long de sa vie n’aura pas d’autre éditeur (hormis La Pléiade). Pendant la seconde guerre mondiale, il édite des textes clandestins de résistants. Son fils est arrêté et meurt en déportation. Après la guerre, il publiera beaucoup de textes poétiques, parmi les plus hardis, des recherches critiques écrites par des universitaires novateurs (Georges Blin, Jean Rousset, Charles Mauron, Gilbert Durand) et rééditera des classiques méconnus du romantisme européen (Beckford, Blake, de Maistre, Walpole, Radcliffe).
logo-similar-editor

Impressions nouvelles (Les)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985

Fondées en 1985 et riches d’un catalogue de près de 350 titres, les Impressions Nouvelles sont une maison d’édition indépendante et généraliste, ouverte à tous les médias qui façonnent la vie contemporaine.

L’ambition des Impressions Nouvelles est au moins double.

D’une part, la maison publie des textes de création et de réflexion littéraires : roman, poésie, reportage, autobiographie, mais aussi essai littéraire. Les fictions et les analyses publiées par les Impressions Nouvelles allient souci du style et enjeux sociaux, culturels, politiques ou philosophiques. Le parti pris des mots y va de pair avec le compte tenu des choses.

D’autre part, les Impressions Nouvelles accordent une large place aux images et éditent des essais sur les grands médias de la culture moderne : bande dessinée, cinéma, photographie, télévision, mais aussi architecture, philosophie, sociologie, esthétique. Dans tous ces domaines, les Impressions Nouvelles publient des livres qui allient lisibilité, goût de l’engagement et désir de vulgarisation intelligente.

Par l’attention accordée à la qualité du livre comme à celle de l’écriture et des images, par la volonté d’intervenir dans les débats les plus actuels, mais aussi d’accompagner des auteurs dans la durée et de construire une politique à long terme, les Impressions Nouvelles s’imposent comme un acteur important de l’édition en langue française.

logo-similar-editor

Complicités

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991

Les éditions Complicités ont été fondées en 1991 par Chantal Vieuille, formée par l'éditeur Robert Morel puis devenue, entre autres, une collaboratrice de Christian de Bartillat alors éditeur chez Plon.

Au fil des années, la maison d'édition a développé un catalogue de livres autour de plusieurs collections où l'art se mêle à la littérature. La maison d’édition a ensuite été cédée en 2008 à Patrick Ardoin, auparavant patron de presses, qui a mis en place une nouvelle dynamique commerciale, de nouvelles ambitions, notamment en faveur de l'édition numérique.

Tout en poursuivant cette volonté de servir la culture de l'écrit, en utilisant les moyens technologiques mis à sa disposition. Après 8 années à la direction de la maison, Patrick Ardoin a choisi de se concentrer sur ses activités associatives et notamment la présidence de Teriya Amitié Mali. Il a donc cherché un successeur.

Désormais reprise par Olivier Petot, celui-ci poursuivra le développement de la maison dans le respect des fondements mis en place par ses glorieux prédécesseurs. Olivier Petot a créé en l’an 2000 les Editions Publibook et y a travaillé pendant 16 ans.

logo-similar-editor

Thierry Sajat

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985
La première raison : en arrivant à Paris en 1981 pour travailler (à la Poste), j’ai voulu rencontrer des poètes. J’ai voulu également publier mes premiers écrits. Je m’étais rendu à l’époque dans une maison d’édition parisienne (qui a été contrainte plus tard, par décision de justice, de fermer ses portes) qui faisait de la publicité à la radio chaque soir très tard. Après avoir envoyé un premier manuscrit, j’ai obtenu un rendez-vous pour signer un contrat, ce que je n’ai pu faire, tant était élevée la somme que l’on me demandait.
 
Un poète m’ayant mis en relation avec une autre association provinciale qui publiait des recueils de poèmes, j’ai publié un premier recueil mais cette maison m’a escroqué financièrement.
 
A partir de ce moment là, j’ai décidé que je serais mon propre éditeur. Ce que je fis avec un second recueil publié artisanalement avec les moyens du bord, les poèmes dactylographiés sur une simple machine à écrire.
Un Poète de mes amis n’étant pas assez riche pour publier ses textes, je lui ai proposé de lui présenter une maquette de ses poèmes afin de les relier en un recueil. Ce fut ma première publication en tant qu’éditeur, très artisanale, mais l’ami poète eut son ouvrage.
 
Ensuite j’ai amélioré mes propres éditions. 
 
J'ai créé la « Collection Sajat » La machine à écrire a laissé place à l’ordinateur et les reliures furent de meilleures qualités, mais toujours artisanales. Mes auteurs pouvaient publier pour un coût raisonnable un ouvrage.
 
Enfin,  après des années de recherches et de travail, j’ai rencontré des imprimeurs grâce auxquels j’ai pu présenter de vrais ouvrages de qualité. C’est ainsi qu’allaient naître « les Editions Thierry Sajat », avec une qualité de papier et de reliure.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.