Annuaire d' éditeur / Prosveta Editions
logo

Prosveta Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1972
195 livres au catalogue dont 4 publiés par an
Maison d'édition française indépendante créée en 1976, distributeur mondial de l''uvre original, en français, du Maître spirituel Omraam Mikhaël Aïvanhov. Ouvrages sur la spiritualité, psychologie, philosophie de la vie quotidienne, avec tous les thèmes abordant l'être humain, son développement et son perfectionnement dans tous les plans, ses possibilités intérieures. Une approche claire de la science initiatique. Les atouts de ses livres : une expression simple à la portée de tous ; des thèmes d'actualité, une vue d'ensemble sur toutes les grandes questions morales et philosophiques de notre société ; des livres de réflexion et de pratique quotidienne.

Contact

international@prosveta.com

Téléphone

0494193333

Adresse

ZA du Capitou, 83601 Fréjus
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Jourdan (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1999
Depuis notre création en 1999, la ligne éditoriale des Éditions Jourdan est restée la même : partager avec vous la passion du témoignage dans des ouvrages forts, qui bien souvent apportent un éclairage différent. En dix ans, nous n’avons cessé de nous développer et de grandir. Nous publions maintenant près d’une soixantaine d’ouvrages par an. Tout cela est rendu possible grâce à l’intérêt que vous, lecteurs, libraires et acteurs des média, vous nous portez depuis notre création. Renforcés par notre partenariat avec Interforum, nous continuons à réussir le joli défi que nous avons choisi lors de notre création, qui est celui de concilier, dans nos livres, la rigueur du témoignage et le plaisir de la lecture pour un public large. Nos maîtres-mots sont ceux de la qualité et du plaisir de lire.
logo-similar-editor

Le Temps Présent

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1937

1937 – 1940 : fondation

Août 1937 : le journal dominicain Sept, créé en 1934, dont le sous-titre est « l’hebdomadaire du temps présent », est condamné par le Vatican suite à la parution de deux articles : un entretien avec Léon Blum et une critique de Franco.
En réaction à cette interdiction, François MAURIAC et Jacques MARITAIN obtiennent de l’épiscopat français l’autorisation de faire paraître un hebdomadaire dirigé par des laïcs : Temps Présent.

5 novembre 1937 : premier numéro de Temps Présent, dont le rédacteur en chef est Stanislas Fumet.

On trouvera, parmi les signatures importantes :
Hubert BEUVE-MÉRY, le père Marie-Dominique CHENU, DANIEL-ROPS, Joseph FOLLIET, Stanislas FUMET, Georges HOURDIN, Gabriel MARCEL, Jacques MARITAIN, Louis MASSIGNON, René SCHWOB
François MAURIAC publie chaque semaine un « billet » en première page.

Si la ligne éditoriale est hostile au communisme et à la Russie soviétique, la dénonciation du nazisme et du fascisme est plus vigoureuse encore. Dans son autobiographie Histoire de Dieu dans ma vie, Stanislas FUMET écrit à ce propos :
« Personnellement, je n’assimilais pas l’idéal communiste à l’idéal fasciste, et surtout à l’idéal national-socialiste, pour ce que, dans le communisme, s’il se trompe sur la notion de l’âme humaine qu’il reste incapable de connaître, je vois un but à atteindre, qui est un idéal de justice, tandis que dans les totalitarismes nazi et fasciste il ne s’agit que d’un idéal d’injustice. »
Le tirage moyen du journal est de 30 000 exemplaires.

1940 – 1944 : Résistance

12 Avril 1940 : publication d’un article du colonel Charles DE GAULLE, « La guerre des engins », où ce dernier expose ses conceptions militaires, alors rejetées par l’état-major.
De GAULLE faisait partie des « Amis de Temps Présent », une association animée entre autres par Maurice SCHUMANN, qui soutient et diffuse le journal, et constituera un vivier de recrues pour la Résistance.

14 juin 1940 : le journal cesse de paraître.

20 décembre 1940 : À Lyon, encouragé, entre autres, par le cardinal GERLIER et les Jésuites de Fourvière, Stanislas FUMET fait renaître Temps Présent sous le titre Temps Nouveau, définitivement interdit en août 1941. Les locaux, rue de Constantine, sont un carrefour de la Résistance. Stanislas FUMET y organise notamment la rencontre entre Henri FRENAY, chef du réseau Combat, et Pierre CHAILLET : le premier aidera le second à fonder la revue clandestine des Cahiers du Témoignage Chrétien.

À Paris, Ella SAUVAGEOT, administratrice du journal depuis sa création, s’efforce de faire survivre la société Temps Présent et ses locaux du 68 rue de Babylone, dans le 7e arrondissement. Ces derniers accueillent des réunions clandestines du Conseil National de la Résistance.

1944 – 1947 : croissance et divisions

25 août 1944 : le journal paraît à nouveau.
Le tirage monte à 60 000 exemplaires en 1944 et jusqu’à 110 000 exemplaires en 1945.

Départ de Jacques MARITAIN, nommé ambassadeur de France auprès du Saint-Siège, et de François MAURIAC, passé au Figaro. Arrivée d’Hubert BEUVE-MÉRY, nommé rédacteur en chef, avant de fonder Le Monde. Il continuera à publier une chronique de politique extérieure sous son pseudonyme Sirius.

En 1945, Temps Présent lance l’hebdomadaire la Vie Catholique Illustrée (devenu la Vie) dont il confie la direction à deux journalistes membres de sa rédaction depuis 1937, Georges HOURDIN et Joseph FOLLIET.
La ligne éditoriale se veut alors indépendante de l’Église catholique, suite à l’attitude des évêques français pendant l’Occupation. Elle prône un socialisme humaniste et le maintien de l’unité réalisée dans la Résistance, notamment avec les communistes. Mais la rédaction, partagée entre démocrates chrétiens, gaullistes et progressistes, finit par se diviser autour de cette question. C’est sans doute une des raisons de l’arrêt de sa parution.
16 mai 1947 : dernier numéro de l’hebdomadaire Temps Présent.

Depuis 1947 : mouvements et édition

1950 : le bimensuel la Quinzaine, initié par Ella SAUVAGEOT et dirigé par Jacques CHATAGNER, succède à Temps Présent.
1955 : la Quinzaine est condamnée par l’Église pour son soutien aux prêtres ouvriers. Elle décide de cesser la parution.
1955 – 1992 : plusieurs titres succèdent à la Quinzaine : le Bulletin, Lettre, Il est une foi.

Dans les années 1990, le siège de Temps Présent, demeuré au 68 rue de Babylone, accueille des mouvements en désaccord avec le repli identitaire de l’Église catholique qui a suivi les espoirs nés avec Vatican II : Nous sommes aussi l’Église (NSAE), Droits et liberté dans les Églises (DLE), Femmes et hommes en Église (FHE)… Des mouvements qui sont nés ou qui ont pris de l’ampleur après que l’évêque d’Évreux, Jacques GAILLOT, a été déchargé de ses fonctions en 1995.

Février 1999 : sous l’impulsion de Jacques CHATAGNER, création de la Fédération Réseaux du Parvis qui rassemble quatorze de ces mouvements et leurs déclinaisons locales (dont David et Jonathan, Plein Jour, Évreux sans frontières…), et co-édition, avec Temps Présent, de la revue les Réseaux des Parvis.

2009 : Temps Présent se lance dans l’édition de livres, au croisement des questions religieuses, politiques et sociales.

logo-similar-editor

J'ai lu

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1958
Créées en 1958, les éditions J'ai lu (groupe Flammarion), publient chaque année près de 400 nouveautés au format poche. La variété des titres et des genres, qui fait la richesse du catalogue, répond à l'ambition de J'ai lu d'offrir au plus grand nombre un panorama des différentes littératures actuelles. Ainsi, autour de la littérature générale qui accueille des auteurs français et étrangers, classiques ou contemporains, J'ai lu propose de la science-fiction, du fantastique, du policier, des romans sentimentaux, de l’ésotérisme, du bien-être et des romans érotiques. Les ouvrages J'ai lu sont disponibles dans les librairies, les points de vente spécialisés et les grandes surfaces, ainsi que sur les sites Internet de vente de produits culturels. Bonne lecture !
logo-similar-editor

Ouest-France

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975
1500 livres au catalogue dont 200 publiés par an
Depuis plus de trente ans, les éditions Ouest-France occupent une place importante dans le peloton de tête des maisons d'édition françaises.
Elles jouent également un rôle notable dans le rayonnement culturel en se positionnant résolument comme la maison d'édition des régions de France.
Avec 200 nouveautés publiées par an et un catalogue de 1500 titres, elles travaillent avec plus de 2000 auteurs, tous spécialistes de leur domaine.
Spécialisées dans le tourisme, elles ont développé des collections histoire, patrimoine, cuisine, pratique, mer, nature, loisirs créatifs, architecture et beaux livres.
logo-similar-editor

Au Diable Vauvert

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
280 livres au catalogue dont 25 publiés par an
logo-similar-editor

De Vecchi

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1962

La maison d'édition De Vecchi (Giovanni De Vecchi Editore SpA) est fondée en Italie en 1962 par Giovanni De Vecchi, un italo-suisse. L'entreprise est initialement scindée en 2 structures: la publication d'un côté, la diffusion de l'autre1. En 1969, est créée l’entité De Vecchi Espagne, rejointe en 1972 par De Vecchi et en 1993 par De Vecchi Mexique.

De 1972 à 1999, les éditions De Vecchi se développent notamment sur le marché du livre sur les animaux, le marché de l’ésotérisme/sciences humaines. En 1999, De Vecchi lance la collection « Grands Procès de l'Histoire ». Cette collection est éventuellement stoppée par le droit des familles et des victimes qui freine la publication de certaines informations. Ses titres étaient parfois repris au micro de l'émission radio Café crimes.

En 1999, le fondateur historique décède. Argos Soditic et 3 managers, 2 italiens et 1 français, font alors l’acquisition des 4 sociétés De Vecchi et les constituent en un groupe international.

En juillet 2005 les éditions De Vecchi sont alors reprises par le groupe Albin Michel. En 2006, la maison d'édition Larus (Bergamo) reprend De Vecchi Italie. En avril 2009, Giunti Editore rachète les activités italiennes de De Vecchi France à Albin Michel pour consolider sa position sur le marché domestique1. Entre 2008 et 2011, le groupe Albin Michel cède la filière espagnole, puis la filière mexicaine.

En octobre 2012, les éditions De Vecchi France sont reprises par la société Le Livre Club.

En septembre 2016, les éditions De Vecchi changent de diffuseur distributeur et rejoignent l'équipe de Laurent Fontaine du groupe Centre France (CF2D) et la logistique est confiée à la SODIS3. En mars 2017, De Vecchi lance une collection de vulgarisation des sujets ésotériques avec un prix fixe de 3 euros l'ouvrage.

 

Wikipédia

logo-similar-editor

Camion Noir

Maison d'édition à compte d'éditeur
L'éditeur qui véhicule le soufre !
logo-similar-editor

Complicités

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991

Les éditions Complicités ont été fondées en 1991 par Chantal Vieuille, formée par l'éditeur Robert Morel puis devenue, entre autres, une collaboratrice de Christian de Bartillat alors éditeur chez Plon.

Au fil des années, la maison d'édition a développé un catalogue de livres autour de plusieurs collections où l'art se mêle à la littérature. La maison d’édition a ensuite été cédée en 2008 à Patrick Ardoin, auparavant patron de presses, qui a mis en place une nouvelle dynamique commerciale, de nouvelles ambitions, notamment en faveur de l'édition numérique.

Tout en poursuivant cette volonté de servir la culture de l'écrit, en utilisant les moyens technologiques mis à sa disposition. Après 8 années à la direction de la maison, Patrick Ardoin a choisi de se concentrer sur ses activités associatives et notamment la présidence de Teriya Amitié Mali. Il a donc cherché un successeur.

Désormais reprise par Olivier Petot, celui-ci poursuivra le développement de la maison dans le respect des fondements mis en place par ses glorieux prédécesseurs. Olivier Petot a créé en l’an 2000 les Editions Publibook et y a travaillé pendant 16 ans.

logo-similar-editor

Émeraude (Éditions de l')

Maison d'édition à compte d'éditeur

En 1995 et les deux années qui suivirent, la Vie me fit vivre une expérience que je n’aurais jamais pu prévoir, une fabuleuse rencontre avec les Lettres hébraïques qui est venue tout bouleverser. J’étais remplie de joie et d’amour, surprise par la puissance de cet impact d’autant plus que je n’avais pas vraiment été élevée dans la tradition juive, et j’ai commencé à écrire ce que me dictait mon coeur. L’enseignement est venu sous forme d’un conte, “l’histoire du Voyageur”. Au fur et à mesure que je l’écrivais je vivais avec lui ce Chemin initiatique qui me transforma en profondeur. Je vécu ces 22 étapes guidée par une présence de lumière dont je ressentais l’amour infini, sans savoir que cette histoire allait devenir un livre qui devait toucher beaucoup d’âmes de part le monde. Sous le titre Rencontres avec la Splendeur ­ le Pouvoir guérisseur des Lettres hébraïques, sa première parution en novembre 1998 chez Altess connut aussitôt un vif succès, porté par un souffle puissant qui depuis n’a jamais cessé de grandir.

En 2000 l’éditeur me proposa l’idée d’un Tarot des Lettres hébraïques. J’avoue que ma première réaction fut mitigée, car je me demandais si la dimension sacrée des Lettres pouvait être autant présente dans le Tarot que dans le livre. Comment les gens allaient-ils les utiliser sous forme de cartes ? « Cela ne te regarde pas », me répondit la Vie avec un grand sourire, et je m’ouvris à cette nouvelle aventure. Dans le Tarot, l’énergie des Lettres vient d’une façon différente, et ce fut un bonheur que d’écrire encore pour Elles.

En 2015 l’éditeur est décédé, pendant un an le livre et le Tarot n’ont plus été diffusés. C’était une période de transition qui préparait un nouveau départ. Renonçant à signer avec un nouvel éditeur pour écouter l’impulsion de mon cœur, je pris la décision de créer une maison d’édition, soutenue par mon mari Jean-Daniel qui partage ma vie depuis des années. (Nous animons ensemble tous les stages…)

Jean-Daniel est apiculteur, amoureux de la Vie, chercheur de vérité. Il m’accompagne dans ce projet avec toute sa sensibilité masculine.

Ainsi sont nées les Éditions de l’Émeraude.

Leur but n’est pas uniquement de permettre à la lumière des Lettres hébraïques de voyager plus loin, mais aussi de proposer des livres d’autres auteurs qui sont au service de la Vie, qui ouvrent des portes et offrent des clefs nouvelles aux Chercheurs sur le Chemin. Des livres qui ne sont pas destinés au mental mais qui s’adresse à l’entendement du cœur, pour aider ceux qui le veulent à s’incarner pleinement dans leurs corps, à s’alléger des multiples conditionnements du psychisme humain, à danser avec la Vie là où leur chemin les mène. Des livres, amis fidèles, qui viennent tendre la main pour franchir un passage délicat, ou simplement pour savourer un bon moment. Des livres comme un cadeau que l’on attend pas, offerts par la Vie qui nous aime et nous rappelle parfois avec son langage bien à Elle : « Tu vois chère âme, tu n’es pas seule, je suis là avec toi… »

Dans ce sens, l’Émeraude symbolise ce trésor inestimable qui nous attend au cœur de nous-même, et qui est notre véritable richesse.

Marie Elia

logo-similar-editor

Mamaéditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
50 livres au catalogue dont 7 publiés par an
Fondé par Tigrane Hadengue et Michka Seeliger-Chatelain en 2000, Mama Éditions publie en sciences humaines des ouvrages d'exception en français et en langues étrangères, réunissant des auteurs de renommée internationale. Les cinquante titres édités ont cumulé plus de 280 000 exemplaires vendus.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.