logo

Salvator

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1924
850 livres au catalogue dont 100 publiés par an
Salvator publie des livres pour permettre à ses lecteurs d'approfondir leur recherche intellectuelle et spirituelle. Pour éclairer leurs choix de vie dans une perspective chrétienne et dans un esprit de dialogue, de respect et d'ouverture à la différence des croyances et des cultures. Salvator veut faire connaître la différence et l'espérance chrétiennes comme chemin de vie pour les hommes et les femmes de notre époque. Salvator est partie prenante, du débat public sur les grandes questions de l'existence humaine individuelle et collective.

Contact

contact@editions-salvator.com

Téléphone

0153103838

Adresse

103, rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Petit Pavé

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1995
400 livres au catalogue dont 30 publiés par an

Un éditeur généraliste en région

Les éditions du Petit Pavé sont nées au siècle dernier en bord de Loire, au pays de Rabelais, Hervé Bazin, ou Julien Gracq...

Créées en Novembre 1995 par deux fous du délit d’encre et de la bouteille à la mer, Noëlle JOFFARD et Gérard CHERBONNIER, les Éditions du Petit Pavé publient, à compte d’éditeur, une vingtaine d’ouvrages par an et possèdent aujourd’hui un catalogue de plus de 500 titres : romans, nouvelles, essai, poésie, histoire, biographie, jeunesse, etc., répartis dans plusieurs collections : Dans les pas, Maison Noire, Arkhaia, Livresk, Obzor, Le Semainier, Points et contrepoints, etc.

logo-similar-editor

Table Ronde (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1944
3345 livres au catalogue dont 40 publiés par an
C’est en 1944, à Paris, que Roland Laudenbach, Jean Turlais et Roger Mouton, trois jeunes gens réunis par le goût de la littérature, lancent l’aventure de La Table Ronde.
L’idée première est de créer une revue. Conviés autour de la table, Thierry Maulnier, André Fraigneau et Jean Cocteau participent au projet. André Fraigneau suggère un titre énigmatique : La Couronne fermée. Jean Cocteau lui préfère La Table Ronde, qui correspond davantage à l’esprit du groupe. François Salvat dessine les maquettes et le premier numéro des « Cahiers de La Table Ronde » voit le jour fin 1944. Jean Anouilh confie alors sa pièce Antigone à Roland Laudenbach, sans limitation de tirage. Ce sera le premier livre en édition courante, celui qui fait de La Table Ronde une maison d’édition à part entière.
L’effervescence littéraire et intellectuelle du demi-siècle ne perdant rien de sa vigueur, des auteurs tels François Mauriac et Henry de Montherlant collaborent à la revue, tandis que Paul Morand livre son Journal d’un attaché d’ambassade et Jean Giono Un roi sans divertissement. Au fil des années cinquante, une génération d’écrivains turbulents fait son apparition. Parmi eux, Antoine Blondin, Michel Déon, Jacques Laurent, Roger Nimier, tous amis de Roland Laudenbach, que Bernard Frank réunira — un peu rapidement — sous le nom de « hussards ».
Au cœur de cette époque, La Table Ronde publie des romans drôles et mélancoliques, sensibles et délicats.
L’éclosion d’écrivains comme Alphonse Boudard, Gabriel Matzneff, Frédéric Musso ou encore Eric Neuhoff, offre aux hussards des successeurs pleins de panache. Les années quatre-vingt-dix s’ouvrent sur les disparitions successives de Roland Laudenbach et Antoine Blondin. Avec l’arrivée de Denis Tillinac à la tête de La Table Ronde en 1990, le catalogue accueille Jean-Paul Kauffmann, Frédéric Fajardie, Yves Charnet, Jean-Claude Pirotte, Xavier Patier, le poète William Cliff ou plus récemment Michel Monnereau. En 1997, La Table Ronde reprend la collection Quai Voltaire, pour la dédier à la littérature étrangère, en publiant, entre autres, Alice Mc Dermott, Tracy Chevalier, et Richard Russo. Dirigées aujourd’hui par Alice Déon, Les Éditions de La Table Ronde continuent de réunir des auteurs restés fidèles à la liberté de ton de leurs fondateurs.
logo-similar-editor

L'Aire (Editions de)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1978
1500 livres au catalogue dont 40 publiés par an
Dans les années cinquante, des élèves et des amis d’André Bonnard, helléniste de renom, ont créé une revue, Rencontre. Parmi eux figuraient Michel Dentan, Jean-Pierre Schlunegger, Jean Pache, Georges Haldas, Lucien Dallinges, Philippe Jaccottet, Henri Debluë. Trois ans plus tard, la revue se transforma en coopérative et édita les principales traductions des classiques grecs. Philippe Jaccottet traduisit Le Banquet de Platon, Haldas se pencha sur Anacréon et Lucien Dallinges nous offrit une remarquable traduction de Travaux et les Jours d’Hésiode. Sous le nom de Coopérative Rencontre s’éditèrent les traductions d’André Bonnard. Celle d’Antigone reste la plus inspirée et la plus poétique. La plupart de ces titres ont été réédités plus tard dans la collection LE CHANT DU MONDE des éditions de l’Aire. [...]
logo-similar-editor

Robert Laffont

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1941
6700 livres au catalogue dont 170 publiés par an
Depuis 1941, les éditions Robert Laffont s'illustrent dans tous les genres littéraires. Parmi nos auteurs à succès nous comptons des écrivains tels que Marc Levy, Marek Halter, Jean d'Ormesson, Paul Eluard, Frédéric Mitterrand, Ken Follett, Bret Easton Ellis, et Carlos Ruiz Zafòn. Julliard, la maison d'édition qui a fait connaître Françoise Sagan au grand public, a joint Robert Laffont en 1995 et continue de révéler les grands noms de la littérature contemporaine à l'instar de Mazarine Pingeot, Yasmina Khadra, et Jean Teulé. L'ambition de Robert Laffont n'a pas changé : toujours informer, émouvoir, et amuser, mais aussi étonner et provoquer ! Le groupe Robert Laffont rassemble quatre maisons d'édition : Robert Laffont, Julliard, Seghers, et Nil. Chaque année, ils publient 200 titres nouveaux et ce dans tous les domaines : romans français et étrangers, essais, documents, récits, mémoires, témoignages, biographies, poésies, théâtre.
logo-similar-editor

Ypsilon Editeur

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2007

Ypsilon Éditeur est né, en septembre 2007, d’un désir : celui de publier Un coup de Dés d’après les épreuves* – corrigées par Mallarmé – de l’édition qui devait paraître chez Ambroise Vollard : le choix du format et des caractères était fixé tout comme celui des illustrations d’Odilon Redon.

Le poème venait d’être publié à moitié dans la revue Cosmopolis, quand l’édition Vollard se proposait d’être définitive : « Cosmopolis a été crâne et délicieux ; mais je n’ai pu lui présenter la chose qu’à moitié, déjà c’était, pour lui, tant risquer ! Le poème s’imprime, en ce moment, tel que je l’ai conçu »**.

Finalement, la première édition du poème en volume ne parut qu’en 1914 chez Gallimard et cette édition dite originale (toujours rééditée depuis) ne respecte pas le projet initial.

Son format n’est pas conforme à celui voulu par Mallarmé, l’emploi de caractères elzéviriens (Garamont) contredit le choix de Mallarmé de composer le texte en Didot et les illustrations de Redon sont ignorées, et pour cause le sont restées longtemps.

La publication, pour nous fondatrice, du Coup de Dés tel que prévu par Mallarmé a, évidemment, déterminé notre orientation : les livres de littérature côtoient les ouvrages concernant la typographie et, récemment, une nouvelle collection de livres illustrés est venue compléter notre catalogue.

logo-similar-editor

Busclats (éditions des)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2010
20 livres au catalogue dont 5 publiés par an
Les éditions des Busclats se proposent de publier des écrivains reconnus à qui elles demandent de faire un pas de côté. D’écrire en marge de leur œuvre, un texte court, récit, essai, nouvelles, lettres… qui sera, selon leur cœur, une fantaisie, un coin de leur jardin secret, un voyage inattendu dans leur imaginaire.Cependant les éditions des Busclats ne s’interdisent pas d’ouvrir leurs pages à des inédits de grands écrivains disparus, ni de se laisser séduire par des textes d’écrivains inconnus et prometteur
logo-similar-editor

CNRS

Maison d'édition à compte d'éditeur
CNRS Éditions publie le meilleur de la recherche française et européenne, qu'elle provienne des laboratoires, des universités ou des centres d'excellence. Cette mission essentielle auprès de la communauté savante ne se départit jamais d'un autre souci, tout aussi fondamental : transmettre l'avancée des connaissances auprès du grand public. Albums, documents, essais, compendiums mais également collections et revues internationales concourent ainsi à former une bibliothèque qui, innovante et exigeante, prépare les classiques de demain. Entre érudition et divulgation, entre expertise et débat, nos grands domaines d'activité couvrent donc tous les champs de l'intelligence contemporaine.
logo-similar-editor

Unes (éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1978
10 publiés par an
Rester attentif aux voix qui étonnent tout en cultivant les longues relations de reconnaissance pour les écrivains majeurs de notre temps, mettre à jour les résonances qui unissent poètes et plasticiens, imprimer nos ouvrages en typographie ; Unes est une maison ouverte à toutes les voix, dont les livres portent les paysages pluriels du langage.
logo-similar-editor

Solitaires Intempestifs (Les)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992

Créées en 1992 par Jean-Luc Lagarce et François Berreur au sein du Théâtre de la Roulotte, compagnie Jean-Luc Lagarce.

L'écrit étant le centre du travail de création de la compagnie et celle-ci ne disposant pas de lieu pour défendre des écritures qui semblaient novatrices, c'est devant le constat que l'écriture d'Olivier Py ne trouvait pas d'éditeur que la décision fut prise de passer à l'acte et de créer une maison d'édition : Les Solitaires Intempestifs.

Suite au décès de Jean-Luc Lagarce, en 1995, le Théâtre de la Roulotte est mis en liquidation judiciaire.

En 1998, une nouvelle structure (SARL) les Solitaires Intempestifs est créée et rachète le fonds éditorial (6 titres). Elle a publié depuis plus de 300 textes sous la direction éditoriale de François Berreur.

logo-similar-editor

Fédérop

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975
155 livres au catalogue dont

Les éditions fédérop sont nées à Lyon en 1975. Nées des rêves et de l’obstination de Bernard Lesfargues, poète et traducteur. Il était entouré d’amis qui avaient tous en commun d’être partisans d’un fédéralisme européen – d’où le nom de « fédérop ». Occitan, très attaché à sa langue, Bernard Lesfargues eut à cœur de défendre les langues des minorités, il créa une collection de langue occitane qui réunit des auteurs tels que Robert Lafont, Bernard Manciet, Jean-Yves Casanova, Pierre Bec, Max Rouquette, Alem Surre-Garcia, Philippe Gardy…

Il fut également le premier en France à publier les auteurs d’expression catalane : Quim Monzó et Baltasar Porcel. Après avoir repris la collection Solaire, les éditions fédérop se sont attachées à faire découvrir des poètes d’expression française et étrangère, en créant la collection Paul Froment. Dans cette collection, en 1976, fut publié pour la première fois en français le grand poète espagnol, Vicente Aleixandre, (Prix Nobel 1977), suivirent Yannis Ritsos, Julio Llamazares, Franco Fortini, entre autres. Reprises en 1999 par Bernadette Paringaux, les éditions fédérop, maintenant implantées en Périgord, entendent poursuivre dans la voie tracée par Bernard Lesfargues.

 

Elles continuent de publier des poètes français ou étrangers, des ouvrages en occitan en version bilingue, ainsi que des auteurs catalans ; des romans, récits, nouvelles et essais d’auteurs français ou étrangers, entre autres : John Burroughs (L’art de voir les choses) et Ralph W. Emerson. Elles publient également des textes de littérature de voyage, notamment dans la collection « Chemins du Monde ».

En 2011, elles ont créé la collection Troubadours qui se donne pour but de populariser la poésie des troubadours occitans.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.