Annuaire d' éditeur / Armançon (Editions de l')
logo

Armançon (Editions de l')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
Créées en 1987 par Chantal et Gérard GAUTIER, les éditions de l'Armançon sont installées à Précy-sous-Thil, chef-lieu d'un canton situé aux limites du pays d'Auxois et du Morvan, traversé par l'Armançon, reliant ainsi le pays de Vincenot à celui de Colette. Les fondateurs des éditions de l'Armançon se sont fixé pour ambition de promouvoir la Bourgogne par la publication d’ouvrages ayant trait à la région et l’édition de textes d'auteurs nés ou vivants en Bourgogne. Les Editions de l'Armançon sont animées par Gérard GAUTIER et Marc REY, co-gérants, Claire MIGNARD, responsable de production, et Brigitte REY, responsable administrative.

Contact

contact@editions-armancon.fr

Téléphone

0380644187

Adresse

24 rue de l'hotel de ville, 21390 Precy-sous-thil
France
Publicité Typolibris Publicité Typolibris

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Rocher (Editions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1943
5200 livres au catalogue dont 70 publiés par an
Fondées en 1943, les Éditions du Rocher publient des fictions, essais, documents, des ouvrages pratiques ou sur la santé.
logo-similar-editor

Corti (Editions José)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1925
José Corti (J. Corticchiato, 1895-1984), d’origine corse, a ouvert dès 1925 une librairie au 6, rue de Clichy à Paris. Il a commencé à éditer la plupart des auteurs surréalistes, ses amis: Breton, Éluard, Aragon, Char, Péret, Crevel, Dali. Il se fixe ensuite 11, rue Médicis, où les éditions ont conservé leur siège jusqu’en décembre 2016. En 1938, il fait la connaissance de Julien Gracq qui, tout au long de sa vie n’aura pas d’autre éditeur (hormis La Pléiade). Pendant la seconde guerre mondiale, il édite des textes clandestins de résistants. Son fils est arrêté et meurt en déportation. Après la guerre, il publiera beaucoup de textes poétiques, parmi les plus hardis, des recherches critiques écrites par des universitaires novateurs (Georges Blin, Jean Rousset, Charles Mauron, Gilbert Durand) et rééditera des classiques méconnus du romantisme européen (Beckford, Blake, de Maistre, Walpole, Radcliffe).
logo-similar-editor

Flamant noir éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur
Lors de cette rencontre, un groupe littéraire s’est formé, puis le projet de cette maison d'édition "Flamant Noir" a germé. Publié chez diverses éditeurs, chaque membre possèdait un parcours unique, mais une passion commune les reliait : la littérature. Leurs expériences ont clairement démontré toutes les difficultés que pouvaient rencontrer les auteurs : écriture du manuscrit (relecture, corrections...), recherche d’un éditeur, parution du livre, jusqu’à sa promotion et sa vente. C'est pourquoi, nous souhaitons adopter une nouvelle approche de l’édition. Notre désir est d'accompagner et de valoriser le travail d'auteurs aux écritures uniques, originales, atypiques et de diffuser le plus largement possible leurs ouvrages, avec sérieux et professionnalisme.
logo-similar-editor

Cerf

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1929
4000 livres au catalogue dont 200 publiés par an
Fondées en 1929, les Éditions du Cerf, premier éditeur religieux francophone, publient près de 120 nouveautés par an. Son catalogue de 5 000 titres couvre l'ensemble des religions monothéistes, l'histoire antique et médiévale, la philosophie, les sciences humaines.
logo-similar-editor

Citadelles et Mazenod

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1936
300 livres au catalogue dont 25 publiés par an
logo-similar-editor

Bragelonne

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Au Diable Vauvert

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
280 livres au catalogue dont 25 publiés par an
logo-similar-editor

Le Festin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989
109 publiés par an

Hier
Le Festin a cette année 30 ans. Du chemin a été parcouru depuis le n° 1 de septembre 1989, sous-titré « Lettres, Lieux, Vues », et imprimé à quelque 1 000 exemplaires. La première page annonçait déjà en substance les grandes lignes directrices de ce que sera cette aventure éditoriale : ne pas aborder les patrimoines et la création en Nouvelle-Aquitaine sous un angle académique, mais selon une approche décomplexée et généreuse. Élevé au rang de doctrine, ce principe restera toujours le credo du Festin.

« L’Esprit Festin »
Il fallait redynamiser l’image vieillotte que véhiculait encore le patrimoine, en restituant la connaissance et en la rendant intelligible et attractive à tous, en défendant une vision plus prospective que nostalgique, plus régionale que régionaliste, plus familière qu’élitiste.
De fait, en tant qu’objet, la revue se présente à mi-chemin entre le livre et le magazine. Quant à son contenu, il associe des recherches scientifiques, inédites et documentées, à une démarche de vulgarisation. Partis pris, coups de cœur constituent le ferment de ce que l’on pourrait appeler « l’esprit Festin », autant éloigné du bulletin de société savante que du fanzine touristique. Un soin tout particulier est apporté aux images (recherches iconographiques ou actualité des reportages), car elles aiguillonnent la curiosité du lecteur. Elles éclairent, au même titre que la mise en page, le contenu rédactionnel, le soulignent en même temps qu’elle le divertit, afin qu’il n’y ait aucun hiatus entre le fond et la forme.
Enfin, le terrain d’action du Festin s'étend à toute la région Nouvelle-Aquitaine afin de proposer une lecture transversale du territoire. S’il existe une identité culturelle régionale, elle réside dans cet espace sensible où chaque site, chaque œuvre, chaque territoire est support d’interprétations, de correspondances et d’échanges. C’est aussi la diversité de la Nouvelle-Aquitaine qui fait la force de la revue. Réalisé par des amateurs passionnés pour d'autres passionnés, Le Festin se met au service de la connaissance, de l’expérience, de la découverte et du plaisir.

Aujourd’hui
En 2019, Le Festin fête ses 30 ans.  Entre temps, il a tenté d’évoluer et d’améliorer par petites touches son propos rédactionnel et visuel. D’abord semestriel, puis trimestriel (à partir de 2002), il s’est imposé comme un rendez-vous désormais attendu pour les lecteurs. Il comptabilise aujourd’hui un catalogue de 109 numéros (dont beaucoup sont épuisés), auquel s’ajoute une trentaine de hors-série thématiques. Parallèlement, la maison d’édition propose chaque année une vingtaine de nouveaux titres (littérature, catalogue d’exposition, livres d’art, essais) qui viennent ainsi compléter le fonds culturel et patrimonial régional. Pour la seule revue, les plus de 10 000 pages qu’elle totalise depuis ses débuts en font un sommaire encyclopédique unique pour la Nouvelle-Aquitaine. Ce sont quelque 10 000 exemplaires et 2500 abonnements qui sont diffusés chaque trimestre dans plus de 600 points de vente.

Avec le temps, Le Festin a ainsi inventé son propre modèle économique, sans y perdre son âme ni ses ambitions. Loin de là, la grande aventure demeure intacte, l’équipe rédactionnelle et l'équipe commerciale composées de 15 salariés s’impliquent aujourd’hui dans cette profusion d’ouvrages avec toujours la même passion.

logo-similar-editor

Denoël

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1930
5000 livres au catalogue dont 55 publiés par an
Fondées en 1928, les Éditions Denoël ont publié nombre de grands auteurs tels Blaise Cendrars, Georges Perec, Sébastien Japrisot, Boileau Narcejac, Barjavel... Aujourd'hui, filiale du groupe Gallimard, la maison continue de publier des auteurs du monde entier dans de nombreux domaines littéraires. À travers de prestigieuses collections (romans français et étrangers, essais, roman graphique et science-fiction), Denoël publie environ 60 titres par an.
logo-similar-editor

Hugo Roman

Maison d'édition à compte d'éditeur
Publicité Typolibris Publicité Typolibris
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.