Annuaire d' éditeur / Bernard Chauveau édition
logo

Bernard Chauveau édition

Maison d'édition à compte d'éditeur
150 livres au catalogue
Bernard Chauveau Édition propose plus de 150 titres dédiés à la création contemporaine dans les domaines suivants : arts plastiques, arts décoratifs, design, architecture, photographie ou mode. Ces éditions sont réparties dans les collections suivantes : Couleurs Contemporaines, Cahiers et Couleurs, Les Cahiers, Cher..., Regard d'artiste, La Collection du Parc, Lieux d’architecture, Un photographe/Un territoire.

Contact

info@bernardchauveau.com

Téléphone

33147423116

Adresse

36, rue de Turin, 75008 Paris
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Abordo Éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2009
3 publiés par an

« A bordo ! »  « (Montez) à bord ! »
Par cette injonction, nous vous invitons au voyage, à venir avec nous à la découverte de poésies nouvelles, ou à la redécouverte d'auteurs disparus dont la parole est toujours en résonance.
En gardant le cap d'une ligne éditoriale originale et singulière, nous appuyant sur la volonté d'affirmer l'acte poétique comme un lieu de réflexion et d'expression esthétique, nous fabriquons des livres qui privilégient les écritures vivantes, ouvertes sur le monde.


« Ne chantons pas la rose, faisons-la refleurir ! »

logo-similar-editor

Circé

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989

Créées en 1989, les éditions Circé publient de la littérature en traduction, des sciences humaines et des essais sur le théâtre et le cinéma.

Nous ne souhaitons pas recevoir de manuscrits par e-mail. Les manuscrits non sollicités sont retournés aux frais de l'expéditeur comme il est d'usage dans la profession. Nous invitons toute personne désireuse de nous soumettre un projet à visiter notre site au préalable.

logo-similar-editor

Tarabuste

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1986

Nul regret ne les taraude, eux, les compagnons de Tarabuste. Nul remords ne les traverse, ne les dévore. Ne se tracassent pas. Jamais. Jamais ou presque. Ne sont pas facilement troublés, bouleversés. Pertubateurs plus que perturbés, les compagnons.

Haïssent la tristesse. En la tristesse, écrit Descartes, dans "Les Passions de l'âme" (1649), "le pouls est faible et lent ; (...) on sent des liens autour du coeur, qui le serrent, et des glaçons qui le gèlent et communiquent leur froideur au reste du corps". Ne se sentent pas oppressés, pas ligotés, les Compagnons de Tarabuste. N'ont pas de glace dans le coeur, mais une flamme, tantôt timide, tantôt intense. Sont du côté de l'allégresse, les Compagnons. leur pouls est rapide.

Traboulent, les Compagnons de Tarabuste. Se faufilent dans les labyrinthes. Nomades. Ils errent. Traversent l'univers en des détours permanents. Rarement immobiles. Ne s'arrêtent un instant que pour s'offrir le plaisir de repartir brusquement, de commencer à nouveau un vagabondage que son interruption momentanée transfigure.

Traitent les obstacles, les limites, avec désinvolture. Avec impatience, se révèlent passe-muraille, sans toujours s'en rendre compte.

Sur leurs petits chevaux tatars, les Compagnons de Tarabuste parcourent en tous sens la toundra. Et leurs courses hasardeuses dessinent sur la terre, d'une écriture invisible, la forme des constellations.

Leurs rites sont hommages aux vents et aux tempêtes. Ils sacrifient des singes au simoun, des cygnes au sirocco, des ânes à la tramontane. En l'honneur du mistral, ils fracassent des miroirs. Ils sifflent pour appeler et apprivoiser les cyclones. Ils offrent aux ouragans des ourses noires. Ils dressent des autels dans les déserts et dans les clairières des forêts obscures.

Les Compagnons de Tarabuste sont barons du Tirliberly, ducs du Tohu-Bohu, comtes du Travestissement, princes de la Traverse. Tantôt ils désirent le silence ; plus souvent ils jouissent du Tintamarre.

Ils entrent en transe entre deux tranchées. Truculents, ils tentent de truander le destin, en trichant aux tarots. Ils tracent des trapèzes sur le sable que bleuit le crépuscule. Trapus, ils traquent les troupeaux de taureaux sauvages et les autruches dorées.

Gilbert Lascault

logo-similar-editor

Isabelle Sauvage

Maison d'édition à compte d'éditeur
98 livres au catalogue dont 10 publiés par an

Au départ, deux éditeurs, deux personnalités : Isabelle Sauvage et Alain Rebours, pour s’aider, se contredire, se compléter et s’enrichir… quatre petites mains pour le reste. Mais, jamais deux sans trois ?

Au 1er mars, Sarah Clément nous a rejoints, et comme deux plus un(e) égale trois, et que deux + deux + deux font six… petites mains…

Donc : Isabelle Sauvage : maîtrise d’histoire de l’art (médiévale), puis éditrice/relectrice en free-lance pour de nombreuses maisons d’édition (principalement de livres d’art ou catalogues d’expos, notamment pour le Jeu de Paume)… la typographie au plomb mobile apprise sur le tas dans un atelier de typographe-imprimeur (René Jeanne), puis un autre (Michael Caine), et c’est le premier livre d’artiste(s), puis l’achat de matériel typo, et la joie de retrouver et l’art et les mots, et la tête dans les doigts. Alain Rebours : un CAP de typographe tôt, très tôt, graphiste au fur et à mesure des années… métier qu’il transmet un temps à l’école Estienne…

Tardivement, un DEA de Lettres sur René Char, puis chargé de cours à l’université Paris VII… aujourd’hui éditeur et psychanalyste. Sarah Clément : longtemps assistante d’édition au Jeu de Paume, éditrice/relectrice en free-lance pour de nombreuses maisons d’édition (livres d’art ou catalogues d’expos)…

A fondé la librairie Interlignes à Limours (Essonne) qu’elle a tenue pendant 11 ans avant de s’installer en Bretagne, où commence sa nouvelle vie.

logo-similar-editor

Nous (éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur
72 livres au catalogue dont

Theodor W. Adorno, Bernard Aspe, Alain Badiou, Judith Balso, Jacques Barbaut, Michaël Batalla, Philippe Beck, Mehdi Belhaj Kacem, Luc Bénazet, Walter Benjamin, André Biély, Rémi Bouthonnier, Philippe Boutibonnes, Dominique Buisset, Benoît Casas, Paul Celan, Chateaubriand, Sonia Chiambretto, Francis Cohen, Collectif pour l'intervention, Bernard Collin, Marie Cosnay, Jean-Patrice Courtois, Robert Creeley, E. E. Cummings, Jean Daive, Milo De Angelis, Jacques Demarcq, Mladen Dolar, Antoine Dufeu, Alexandre Dumas, Bruno Fern, Aurélie Foglia, Frédéric Forte, Théophile Gautier, Joseph Julien Guglielmi, Edith de la Héronnière, Bénédicte Hébert, Gerard Manley Hopkins, Eric Houser, Andrea Inglese, Jacques Jouet, Alain Jugnon, Frantz Kafka, Eustachy Kossakowski, Emmanuel Laugier, Hervé Le Tellier, Carlo Levi, Aurélie Loiseleur, Mina Loy, Curzio Malaparte, Christophe Manon, Guy de Maupassant, Natacha Michel, Luis de Miranda, Frédéric Neyrat, Ovide, Pierre Parlant, Pier Paolo Pasolini, Oskar Pastior, Antonio Porta, Reinhard Priessnitz, Jacques Rancière, Ernest Renan, Lisa Robertson, Théo Robine-Langlois, Jacques Roubaud, Sade, Edoardo Sanguineti, Gertrude Stein, Sylvie Taussig, Yoann Thommerel, Elio Vittorini, Gérard Wajcman, Jonathan Williams, Andrea Zanzotto, Slavoj Žižek et Alenka Zupančič :

amorce d’élaboration d’un nous contemporain extrême disparate.

 

Pour se soumettre, sujet-éditeur, à la question de Mallarmé : “véritablement, aujourd’hui, qu’y a-t-il ?”.

logo-similar-editor

Arche éditeur (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1949
L'Arche est une maison d'édition française indépendante créée en 1949 par Robert Voisin. Si les premiers titres tentent de rendre familiers à un large public des domaines à l'époque surtout réservés aux spécialistes, telles la psychanalyse, la philosophie ou encore l'esthétique, L'Arche se tourne rapidement vers le théâtre : sont fondées une collection répertoriant les pièces jouées au Théâtre National Populaire de Jean Vilar ainsi que la fameuse revue Théâtre populaire. En 1954, L'Arche convient avec Bertolt Brecht d'une publication française de son œuvre. L'Arche dispose aujourd'hui d'un large catalogue d'auteurs dramatiques. Parmi eux, quelques-uns des plus célèbres des XIXe et XXe siècles (Thomas Bernhard, Federico García Lorca, Sean O'Casey, Eugene O'Neill, Bernard Shaw, August Strindberg, Anton Tchekhov et bien d'autres).Dirigée depuis 1986 par Rudolf Rach, L'Arche, fidèle à sa tradition, continue de publier du théâtre en soulignant l'importance de l'écriture contemporaine. Trois nouvelles collections ont été créées : Tête-à-tête, qui réunit des textes pour des lecteurs en quête de repères philosophiques, éthiques ou esthétiques. Théâtre jeunesse, qui a pour but de faire découvrir aux plus petits comme aux plus grands une littérature digne de ce nom. Et L'Arche/Amstramgram, qui donne à lire des textes tout public, et en particulier pour adolescents, en lien avec les créations du Théâtre Amstramgram à Genève.
logo-similar-editor

Editions Maïa

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Abordo

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2010
18 livres au catalogue dont 2 publiés par an

« A bordo ! »  « (Montez) à bord ! »


Par cette injonction, nous vous invitons au voyage, à venir avec nous à la découverte de poésies nouvelles, ou à la redécouverte d'auteurs disparus dont la parole est toujours en résonance.
En gardant le cap d'une ligne éditoriale originale et singulière, nous appuyant sur la volonté d'affirmer l'acte poétique comme un lieu de réflexion et d'expression esthétique, nous fabriquons des livres qui privilégient les écritures vivantes, ouvertes sur le monde.


« Ne chantons pas la rose, faisons-la refleurir ! »

logo-similar-editor

Magnard

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2011
22 livres au catalogue dont 4 publiés par an
Consacrées au livre illustré, les éditions Magnani attendent d’un auteur qu’il soit moderne, que son œuvre permette de prendre conscience d’une autre possibilité du réel, une possibilité nouvelle de voir, de penser, de se construire et d’exister. L’objet livre incarne tout le savoir-faire de la maison mais aussi toute sa conviction sur le métier d’éditeur. L’éditeur n’est pas seulement un pourvoyeur d’auteurs, un révélateur ou une sage-femme, mais un constructeur de livres et un metteur en pages. À l’heure de la dématérialisation des contenus, la croyance de la maison est que l’enfant, pour son développement, a besoin d’œuvres conçues sous forme de véritables livres, de leurs images immobiles, de leur silence, de leur unité, nécessaires pour enrichir son imagination, sa faculté à donner vie aux images, à les interpréter. Il ne doit pas y avoir un monopole de la culture par l’écran, le son et le mouvement. Les éditions Magnani considèrent le livre comme l’essence même du travail de l’éditeur, par la pérennité qu’il offre à l’œuvre de ses auteurs et sa potentielle éternité pour le lecteur. Objet qui se partage et se transmet entre les générations. Les éditions Magnani veulent offrir aux lecteurs une enfance qui n’est pas prête de s’effacer.
logo-similar-editor

Thierry Sajat

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985
La première raison : en arrivant à Paris en 1981 pour travailler (à la Poste), j’ai voulu rencontrer des poètes. J’ai voulu également publier mes premiers écrits. Je m’étais rendu à l’époque dans une maison d’édition parisienne (qui a été contrainte plus tard, par décision de justice, de fermer ses portes) qui faisait de la publicité à la radio chaque soir très tard. Après avoir envoyé un premier manuscrit, j’ai obtenu un rendez-vous pour signer un contrat, ce que je n’ai pu faire, tant était élevée la somme que l’on me demandait.
 
Un poète m’ayant mis en relation avec une autre association provinciale qui publiait des recueils de poèmes, j’ai publié un premier recueil mais cette maison m’a escroqué financièrement.
 
A partir de ce moment là, j’ai décidé que je serais mon propre éditeur. Ce que je fis avec un second recueil publié artisanalement avec les moyens du bord, les poèmes dactylographiés sur une simple machine à écrire.
Un Poète de mes amis n’étant pas assez riche pour publier ses textes, je lui ai proposé de lui présenter une maquette de ses poèmes afin de les relier en un recueil. Ce fut ma première publication en tant qu’éditeur, très artisanale, mais l’ami poète eut son ouvrage.
 
Ensuite j’ai amélioré mes propres éditions. 
 
J'ai créé la « Collection Sajat » La machine à écrire a laissé place à l’ordinateur et les reliures furent de meilleures qualités, mais toujours artisanales. Mes auteurs pouvaient publier pour un coût raisonnable un ouvrage.
 
Enfin,  après des années de recherches et de travail, j’ai rencontré des imprimeurs grâce auxquels j’ai pu présenter de vrais ouvrages de qualité. C’est ainsi qu’allaient naître « les Editions Thierry Sajat », avec une qualité de papier et de reliure.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.