Annuaire d' éditeur / La Dernière Goutte
logo

La Dernière Goutte

Maison d'édition à compte d'éditeur
La dernière goutte aime le verbe, les mots, ce qui claque, ce qui fuse, ce qui gifle et qui griffe et qui mord. Les contes cruels, les dialogues acides. Et les images aussi, irréelles, contrastées, vénéneuses et absurdes. La dernière goutte met en selle des rêves éveillés qui hachurent la réalité d’un sentiment d’étrangeté. Elle défend des textes aux univers forts, grotesques, bizarres ou sombres. Les romans et nouvelles qu’elle publie reflètent la beauté qui miroite dans l’ombre.

Contact

Téléphone

0369097622

Adresse

19 Rue Saint-Fiacre, 67000 Strasbourg
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Quadrature

Maison d'édition à compte d'éditeur

C’est à la nouvelle, exclusivement, qu’entend se consacrer Quadrature.

Un genre qui a ses fidèles et même ses amoureux ! QUADRATURE, c’est :

- un projet précis : la publication de recueils de nouvelles de langue française (formats papier et numérique)

- un critère unique : la qualité des textes qui sont soumis au comité de lecture  

- l’utilisation des technologies nouvelles

- une gestion rigoureuse et totalement professionnelle

- le refus du compte d’auteur.

logo-similar-editor

Presses de la Cité

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1942

Au fil de son catalogue, riche en auteurs de best-sellers internationaux – Jonas Jonasson, Danielle Steel, Elizabeth George, Mo Hayder, John Connolly –, de nouvelles voix – Hallgrímur Helgason, Hannah Kent, Fredrik Backman, Justin St-Germain, Angelika Klüssendorf, Emmi Itaranta – et d'auteurs oubliés – Ernst Haffner, Hans Herbert Grimm, Grace Metalious, Jacqueline Susann –, Les Presses de la Cité vous invitent à lire le monde entier. Du suspense au roman féminin, du roman d'aventure au thriller psychologique, du témoignage au roman d'anticipation, Les Presses de la Cité, ce sont des histoires pour frémir, sourire, rêver, s'interroger avec la promesse de redécouvrir le plaisir de lire.

Dans le domaine français, Michel Bussi, premier auteur français de polars et deuxième auteur français le plus lu en 2016, la collection Terres de France au succès jamais démenti et aux auteurs incontournables tels Christian Laborie, Daniel Cario, Françoise Bourdon, Jean-Paul Malaval, Jean Anglade, Hervé Jaouen, Elise Fischer, … ainsi que la série des aventures du commissaire Dupin en Bretagne, plébiscitée en Allemagne et dans de nombreux pays, sous la plume de Jean-Luc Bannalec. Les Presses de la Cité domaine français publient par ailleurs des documents, et développent une nouvelle collection en partenariat avec L’Express.

logo-similar-editor

Champ Vallon

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1980
Les Éditions Champ Vallon, fondées à Seyssel, sur le Rhône en 1980, sont installées depuis 2014 à Ceyzérieu dans l’Ain.
Elles sont animées par Patrick Beaune.
Elles publient chaque année une vingtaine de titres nouveaux dans les domaines des sciences humaines, de l’histoire et de l’histoire environnementale, de la littérature française, de la poésie et de la critique littéraire.
Les livres sont diffusés et distribués en France et en Belgique par Harmonia Mundi Livres, par Zoé en Suisse et Dimédia au Canada.
logo-similar-editor

4 etoiles editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2017
3 publiés par an
logo-similar-editor

Equateurs (Editions des)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
200 livres au catalogue dont
Créées en 2003 par Olivier Frébourg, écrivain et journaliste, les Éditions des Équateurs ont un catalogue de plus de 200 titres, axé sur la littérature, l’histoire et les documents d’actualité. Particulièrement sensibles aux jeunes écrivains, aux voyages et à la société contemporaine, elles publient notamment Sylvain Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde; Géographie de l'instant), Flore Vasseur (Comment j'ai liquidé le siècle; En bande organisée), Isabelle Spaak (Ça ne se fait pas, Une allure folle), Hyam Yared (La Malédiction), Léonard Vincent (Athènes ne donne rien), Teresa Cremisi (La Triomphante), Jean-Paul Kauffmann (Outre-terre), Pierre Adrian (La piste Pasolini), et des auteurs américains comme Christopher Moore (Sacré Bleu) et B.J. Novak (Aura-t-on assez de temps au paradis pour voir Sinatra ?). Les Éditions des Équateurs se sont fait connaître en éditant le Rapport de la commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 et l'intégralité de l'Histoire de France de Jules Michelet. Elles ont notamment publié Le manifeste Chap. Savoir-vivre révolutionnaire pour gentleman moderne de Gustav Temple et Vic Darwood, Underground de Julian Assange et Suelette Dreyfus et, tout récemment, En cherchant Majorana. Le physicien absolu d'Etienne Klein, Golden Holocaust. La conspiration des industriels du tabac de Robert N. Proctor, ainsi que les best-sellers Un été avec Montaigne (Antoine Compagnon) et Un été avec Proust (sous la direction de Laura El Makki), Un été avec Baudelaire (Antoine Compagnon), Un été avec Victor Hugo (de Laura El Makki et Guillaume Gallienne) en coédition avec France Inter.
logo-similar-editor

Doumayrenc

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Zinedi

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002
44 livres au catalogue dont 10 publiés par an

Les éditions Zinedi ont été créées en 2002 par Fabienne Germain. Elles ont pour vocation de faire découvrir de nouveaux auteurs de langue française.

Ses thèmes de prédilection sont essentiellement la fiction. Tous les genres sont permis pourvu que les textes soient de qualité, qu'ils n'aient jamais été publiés et qu'ils emportent notre enthousiasme.

Compte tenu de la taille de notre structure et de l'aspect chronophage de notre activité, nous publions moins de dix par an.

logo-similar-editor

Ewing Publication

Maison d'édition à compte d'éditeur
1 livres au catalogue dont 2 publiés par an

Ewing Publication est une filiale de la maison-mère Mason Ewing Corporation, elle-même basée aux États-Unis.

La société Ewing Publications est née des ambitions humanitaires et de la passion de Mason Ewing pour la culture et le partage. 

Dans son enfance, il a fait l'expérience de la maltraitance dans sa chair et dans son esprit maltraité. La seule chose qui lui a permis de ne pas perdre pied, c'est la lecture. Il lisait beaucoup en cachette : des livres de jeunesse, des romans, des bandes dessinées et des revues. 

Même quand plus tard, à l'âge de 14 ans, après un coma, il s'est retrouvé aveugle, Mason a été extrêmement heureux de trouver des livres en braille et en cassettes audio ; ce qui lui permis de continuer à assouvir sa passion.

Dans le monde, beaucoup d'enfants se retrouvent isolés. Mason est convaincu qu'on peut les aider, grâce aux livres, à s'épanouir malgré tout et à rêver.

logo-similar-editor

Rivages

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Droz

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1924

Telle fut la notice qui figura longtemps en tête des catalogues de la maison d'édition.

II fallait de l'intelligence, du cran et du caractère à une femme pour fonder et diriger une maison d'édition dans le Paris des années folles. C'est en décembre 1924 exactement que la neuchâteloise Eugénie Droz, alors âgée de trente et un ans, publia ses premiers livres, avec pour adresse le 13 avenue Félix-Faure, dans le XVe arrondissement, son adresse personnelle.

Ce fut bientôt l'inévitable VIe et le 25 rue de Tournon, dans cette maison donnée par un roi à un poète.

L'érudite demoiselle resta à Paris jusqu'en 1947, date de son installation au 8 de la rue Verdaine à Genève.

Dès l'origine l'ancrage genevois de la maison était inscrit, sinon dans les astres, du moins sur la page de tous les titres, puisqu'Eugénie Droz avait choisi comme marque celle de l'imprimeur Jean de Stalle, actif à Genève de 1487 à 1493, et dont le troisième et vraisemblablement dernier livre, un Ars minor de Donat édité par Antonio Mancinelli, qu'il imprime le 15 mai 1493, fut le seul à porter la marque aux quatre putti tenant son propre monogramme.La seule modification qu'osa l'éditrice moderne fut de remplacer les initiales I.S. par les siennes.

Plus tard, elle voulut que son affaire restât genevoise et, en 1963, c'est à deux jeunes historiens aux intérêts complémentaires, Giovanni Busino et Alain Dufour, qu'elle céda la société. Ils perpétuèrent l'audience scientifique de la maison. En 1966 eut lieu le dernier déménagement; le 11, rue Firmin-Massot étant depuis l'adresse de la Librairie Droz S.A.

Depuis 1995, une troisième génération a pris la relève et Max Engammare dirige les destinées de la Librairie Droz.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.