Annuaire d' éditeur / Temps des Cerises (Le)
logo

Temps des Cerises (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993
600 livres au catalogue

Le Temps des Cerises a été créé en 1993, à l'initiative de 33 écrivains qui voulaient ouvrir un espace d’expression, hors des sentiers battus de la pensée dominante.

En choisissant comme nom le titre de la chanson de Jean-Baptiste Clément, ils voulaient indiquer à la fois leur attachement aux idéaux de la Commune et à une certaine tradition de poésie populaire, le plus souvent occultée.

Le petit "e" de Cerises disant à sa façon que cette espérance maintenue l’est dans un temps de Crises … Depuis 20 ans, Le Temps des Cerises a constitué un fonds de plus de 850 titres, textes inédits ou introuvables, d’auteurs contemporains ou classiques, dans les domaines de la poésie, du roman et des essais, qui contribuent à penser et rêver un autre monde...

Contact

contact@letempsdescerises.net

Téléphone

0141699468

Adresse

47 av. Mathurin Moreau, 75019 Paris
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

D'en bas (Éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1976

Créées en 1976 par Michel Glardon, les Éditions d’en bas se sont imposées depuis lors comme une maison au profil affirmé, aspirant à donner la parole aux « exclu-e-s » de tous bords et à développer de nouveaux regards sur la vie politique et sociale contemporaine. Organisées autour d’un réseau de coopérateurs et de souscripteurs liés aux multiples engagements de son fondateur, les Éditions ont accompagné et diffusé, à travers plusieurs collections, les luttes et mouvements sociaux du moment. Essais et dossiers historiques, sociologiques et politiques, témoignages et récits de vie, textes littéraires d’horizons multiples, traductions témoignent de la diversité d’un catalogue riche aujourd’hui de plus de 350 titres.

Dans un contexte politique et social tourmenté, un regard à la fois rétrospectif et prospectif nous paraît précieux afin de rappeler la cohérence d’un projet éditorial qui, tout en ne cessant de s’ouvrir à de nouvelles thématiques, est resté fidèle à ses objectifs initiaux. Grâce aux nombreuses contributions d’auteur-e-s, de collaboratrices et de collaborateurs, 1976-2006, Lutte au pied de la lettre offre un éclairage diversifié sur le parcours des Éditions d’en bas. Une première partie explore la genèse de la maison d’éditions et son développement jusqu’à aujourd’hui. Dans une deuxième partie, des auteur-e-s témoignent, réfléchissent et dialoguent autour de deux axes majeurs du catalogue : les récits de vie et l’histoire populaire. Finalement, une dernière partie donne la parole à des auteur-e-s qui font le point sur les principales luttes menées à travers les publications et collections des Éditions reliant ainsi les problématiques du passé à celles du présent et de l’avenir.

logo-similar-editor

Castor Astral (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975
Les éditions Le Castor Astral ont été créées à Bordeaux en 1975 par deux étudiants en « Carrières du Livre », Jean-Yves Reuzeau et Marc Torralba. Aujourd’hui, cette aventure éditoriale est menée par plusieurs équipes autour de Marc Torralba à Bordeaux, Jean-Yves Reuzeau à Paris et Francis Dannemark à Bruxelles. François Tétreau est le correspondant à Montréal. Le catalogue est principalement axé sur la littérature française, la littérature étrangère (notamment la littérature flamande) et sur la musique. Il se distingue à la fois par une grande exigence de contenu et un soin tout particulier apporté à l’objet livre. Tout est maîtrisé en interne, dans un esprit artisanal, du manuscrit aux fichiers remis aux imprimeurs. La production est d’une quarantaine de livres par an, diffusés en librairie par Volumen. La maison d’édition attache autant d’importance à la réhabilitation d’auteurs majeurs (Emmanuel Bove, René Guy Cadou, Louis Parrot, etc.) qu’à la publication de textes méconnus d’auteurs classiques (collection « Les Inattendus »), ainsi qu’à la découverte et la défense d’auteurs contemporains (Claude Bourgeyx, Yves Buin, Jean-Louis Crimon, Francis Dannemark, Patrice Delbourg, Xavier Deutsch, Eva Kavian, Philippe Lacoche, Hervé Le Tellier, Bernard Morlino, Marie-Ève Sténuit, Régine Vandamme, etc.). Loin des préoccupations des « grandes » maisons d’édition inféodées à la rentabilité forcenée, Le Castor Astral publie avec passion et plaisir, cherchant à instaurer des liens privilégiés avec ses auteurs et ses lecteurs.
logo-similar-editor

Moundarren

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1994
Les éditions Moundarren ont été créées en 1984, de façon inintentionnelle, à l’initiative de CHENG Wing fun et de Hervé COLLET pour publier leur traduction de l’oeuvre des grands poètes chinois classiques et des grands maîtres japonais du haïku. Moundarren est le nom d’une montagne du Béarn, en quelque sorte berceau de la maison d’édition éponyme, un peu comme les maîtres zen chinois prenaient pour nom celui de la montagne ou ils s’étaient établis. Contempler poétiquement le monde, telle est la raison d’être, si tant est qu’il y en ait une, de Moundarren. Le mot poésie 詩 en chinois est étymologiquement parole 言 du temple 寺. Le temple c’est-à-dire l’endroit sacré d’où l’on contemple le monde.
logo-similar-editor

Nouvelle Cité

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1957
400 livres au catalogue dont 30 publiés par an
Les Éditions Nouvelle Cité, nées en 1957 avec la revue Nouvelle Cité – suivi par les premiers livres en 1962, et par le trimestriel Connaissance des pères de l’Église en 1981 – comptent maintenant plus de 350 titres disponibles au catalogue et produisent environ 25 nouveautés par an.Nouvelle Cité est une maison d’édition issue du mouvement des Focolari très actif dans les domaines inter-religieux et interculturel – qui s’adresse au grand public
logo-similar-editor

Lurlure

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
6 publiés par an

Elles publient, à raison de cinq à sept titres par an, des ouvrages d’art, de littérature et de théorie, textes contemporains ou rééditions de textes devenus introuvables.

Lurlure ? Un mot d’argot que l’on pourrait traduire par l’expression “Ni fait, ni à faire”… Par clin d’œil, l’exact contraire du soin et de la rigueur que nous apportons à chaque livre que nous publions.

logo-similar-editor

Vlb

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1976
logo-similar-editor

Cap de l’Étang éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2017
20 publiés par an
logo-similar-editor

Bleu autour

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997
120 livres au catalogue dont
logo-similar-editor

Doucey éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur
On pourrait penser qu’une maison d’édition qui voit le jour n’a pas de mémoire, qu’elle n’est pas encore entrée dans l’Histoire. Ce n’est pas le cas pour les Éditions Bruno Doucey. À leur manière, ces dernières ont déjà une histoire parce qu’elles entretiennent une filiation avec une maison d’édition que j’ai longtemps dirigée, avant de devoir rendre les armes : les éditions Seghers, nées à la fin de la Seconde Guerre mondiale des valeurs de la Résistance et de la Libération. Leur récente mise en sommeil a renforcé ma détermination à créer une maison indépendante, libre de ses options et de sa politique éditoriale. Une poésie vivante et généreuse, ouverte et offerte à tous, une poésie qui ouvre nos horizons et nous rend plus forts ensemble, voilà la poésie que cette nouvelle maison d’édition veut promouvoir. Poète, éditeur de poètes, j’entends d’abord faire découvrir les richesses insoupçonnées des poésies du monde. Les premiers livres donnent le ton : les poètes que nous publions proviennent de tous les continents : de France bien sûr, mais aussi des États-Unis, d’Irak, du Canada, d’Haïti… Et nous préparons déjà, pour les années à venir, d’autres voyages autour du monde. À l’heure où la France fait valoir les prérogatives de son Identité nationale, nous tenons à rappeler que la langue française ne possède ni cadastre ni titre de propriété. Elle est un espace libéré des frontières où chaque être repousse les limites de l’horizon d’autrui. Poésie de combat, en somme ? Oui, dès lors que nous apprenons à métisser nos héritages culturels et humains pour bâtir un nouvel art de vivre ensemble. Et puisque nous avons réédité les poèmes qu’il écrivit pendant la Résistance, laissons à Pierre Seghers le soin de conclure par ces mots : « Si la poésie ne vous aide pas à vivre faites autre chose. Je la tiens pour essentielle à l’homme, autant que les battements de son cœur. »
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.