Annuaire d' éditeur / Arbre Vengeur
logo

Arbre Vengeur

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002
12 oeuvres publiés par an
L'Arbre vengeur est une maison d'édition de littérature créée en 2002. Elle publie des auteurs contemporains français et étrangers, et des rééditions ou des inédits d'auteurs disparus. Animée par Nicolas Etienne et David Vincent, elle publie entre dix et treize livres par an, dans le cadre de collections ou en dehors.

Contact

Adresse

15 rue Berthomé, 33400 Talence
France

Partenaire

Distributeur

logo
Harmonia Mundi

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

L'arbre vengeur C/O Vincent
23 rue Binaud
33300 Bordeaux
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Phénix d'Azur

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2014
80 livres au catalogue dont 20 publiés par an
logo-similar-editor

Temps qu'il fait (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1981
600 livres au catalogue dont
 
Les éditions Le temps qu’il fait, dont le nom s’inspire d’un titre du poète libertaire Armand Robin (1912-1961), ont été créées par Georges Monti en 1981.
Leur catalogue s’est développé dans une grande indépendance à l’égard des doctrines, modes ou influences du moment, guidé seulement par le goût des livres, l’amour de la littérature et la confiance peut-être un peu désuète dans la portée politique du langage — qui peut faire de l’expérience d’un seul le bien de tous.
Balançant, depuis leurs débuts, entre la figure (passablement péremptoire) de l’«éditeur d’honneur» et celle (trop réservée) de l’«éditeur introuvable», elles ont publié au cours de ces presque 40 années d’artisanat obstiné plus de 600 titres dans lesquels on devine leur passion sans exclusive pour la langue et leur intérêt non moins ouvert pour les images.
À toute «stratégie» éditoriale (dont, au reste, elles n’auraient pas eu les moyens) elles ont préféré la constitution, pour ainsi dire élective, d’un ensemble d’auteurs originaux, d’une addition de talents singuliers et l’affirmation d’un choix délibéré de livres qui valent avant (et après) tout par l’intensité de l’écriture, des livres qui (comme l’a écrit Giorgio Manganelli) «veulent la relecture».
 
Assumant pleinement leur statut de petit éditeur, elles poursuivent désormais, non sans faire, avec plusieurs autres, ce constat quelque peu désabusé : le rétrécissement de leur rôle (poisson-pilote ou voiture-balai), la raréfaction des grands lecteurs, l’accroissement des coûts réels de diffusion, la diminution de la reconnaissance médiatique ne sont que les symptômes apparents d’un profond bouleversement de la vie du livre — dont il incombe à chaque acteur, de l’auteur au lecteur en passant par tous les médiateurs possibles, de retarder la déconfiture, avec acharnement.
logo-similar-editor

Oeil d'Or (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1999
70 livres au catalogue dont

Maison fondée en décembre 1999, Œil d’Or fut rapidement qualifié d’éditeur spécialisé… en coups de cœur. Des monstres et prodiges et du Discours de la licorne, d’Ambroise Paré, avec ses 120 illustrations originelles aux mémoires de la danseuse américaine Loïe Fuller, Ma vie et la danse en passant par un dictionnaire de fruits, épices et légumes agrémentés de recettes et souvenirs d’enfance (Notre Méditerranée d’entre les mères), il est en effet difficile de classer les ouvrages de L’Œil d’Or dans un seul rayon.

Furieusement éclectique, elle traite aussi bien d’architecture et d’urbanisme que de littérature – publiant des romans américains ou des essais critiques – s’intéresse aussi bien qu’aux écrits du moyen-âge qu’aux mémoires contemporaines, et plus généralement aux formes inclassables.

Avouons toute même un goût pour la littérature américaine, l’architecture et l’urbanisme et surtout pour les arts de la scène – nous sommes ainsi une des rares maisons d’éditions à avoir publié des partitions choréologiques. L’ensemble de ces ouvrages partagent une présentation à l’iconographie (très souvent des gravures) soignée et sont tous imprimés sur papier FSC, avec de l’encre végétale, chez un imprimeur bénéficiant du label imprim’vert.

logo-similar-editor

Nord Avril

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002
La maison d’édition a été créée en 2002 par Patrice Dufossé, alors âgé de 40 ans. Ce fondateur était alors salarié et professionnel de l’action sociale et socioculturelle depuis 15 ans, après une formation et un mémoire universitaire portant sur les actions concertées de soutien scolaire auprès des populations en difficultés. Il a vécu l’évolution sociale et économique avec les avantages, les inconvénients et les laissés-pour-compte. Parallèlement, il a écrit quelques ouvrages destinés au grand public, traités au travers de la lunette historique, en y mêlant des témoignages collectés sur le terrain. Les contenus s’inspiraient des influences sociales et ethnologiques, découlant de l’évolution des outils industriels (la mine...), les bouleversements des transports notamment collectifs (les tramways, les autobus, la voiture...). Il évoque les impacts sur les petits commerces, les espaces de convivialités, l’immigration notamment polonaise, le parler populaire... Devenu éditeur, il entretient la fonction de passerelle entre les chercheurs de sentiments et les lecteurs, le vécu et l’acte de mémoire, l'expérience et le débat, tout en étant au plus près des gens.
logo-similar-editor

Losfeld (Joëlle)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1991
logo-similar-editor

Alter Ego éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002

Créée en 2002 à Céret (« La Mecque du Cubisme »…), dans les Pyrénées-Orientales, Alter Ego est une maison d’édition qui concentre son activité éditoriale sur ce qui a trait aux arts modernes et contemporains (arts plastiques, musiques, gastronomie) en partant le plus souvent d’un point de vue local ou régional.

Le but poursuivi est de populariser et mettre en valeur ce que le local a apporté au général : à l’Histoire de l’art en général et aux courants artistiques qui ont marqué le monde entier. En 2010, Alter ego a enrichi son catalogue d’une collection : « Jazz impressions » qui compte déjà parmi les auteurs publiés ceux qui font autorité en ce domaine: Alain Gerber, Michel Arcens, Alain Pailler, Jean-Pierre Moussaron…

logo-similar-editor

L'Age d'Homme

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996
4000 livres au catalogue dont
La maison d'édition L'Age d'Homme est fondée en 1966 à Lausanne par Vladimir Dimitrijevic. C'est sans doute à L'Age d'Homme, forte aujourd'hui de 4000 titres, que nous devons de ne plus réduire la littérature russe aux seuls noms de Dostoïevski , de Tolstoï ou de Gorki. Grâce à la collection «Classiques Slaves», les lecteurs ont pu découvrir les œuvres majeures du symbolisme russe, celle d'André Biely (Pétersbourg, La Colombe d'Argent, Kotik Letaiev), d'Ossip Mandelstam, d'Alexandre Blok ; des auteurs aussi considérables que les polonais Witkiewicz ou Ladislas Reymont ; les écrits esthétiques de Malévitch, les essais et les romans de Zamiatine, de Leskov ou de Boris Pilniak. De Ivo Andritch et Dobritsa Tchossitch aux chefs-d'œuvre d'Alexandre Zinoviev, la collection «Classiques Slaves» qui compte aujourd'hui plus de 500 titres, a permis de faire connaître un immense patrimoine littéraire que le «réalisme-socialiste» n'avait pas réussi à étouffer.
logo-similar-editor

Mémoire d'Encrier

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
300 livres au catalogue dont

Fondées à Montréal en mars 2003 par Rodney Saint-Éloi, les éditions Mémoire d’encrier se sont fixé pour mandat de réunir des auteurs de diverses origines autour d’une seule et même exigence : l’authenticité des voix. Mémoire d’encrier est ce lieu-carrefour où se tissent rencontres, dialogues et échanges pour que les voix soient visibles et vivantes.

Mémoire d’encrier publie de la fiction : roman, récit, nouvelle; aussi de la poésie, des essais, des chroniques. Un catalogue diversifié aménage des passerelles entre cultures et imaginaires du monde.

Mémoire d’encrier publie des auteurs québécois, amérindiens, antillais, arabes, africains… représentant ainsi une large plate-forme où se confrontent les imaginaires dans l’apprentissage et le respect de la différence et de la diversité culturelle. Mémoire d’encrier propose de penser l’autre autrement, l’autre au pluriel, en ouvrant de multiples fenêtres sur le monde, ceci de manière décomplexée.

Dans nos sociétés actuelles, rien ne manque plus que la compréhension. C’est dans cet esprit que Mémoire d’encrier a fondé en 2016, pour pouvoir sensibiliser, diffuser et promouvoir une pensée de la diversité, l’organisme à but non lucratif Espace de la Diversité (EDLD). Un espace de diffusion pour les littératures de la diversité, pour les valeurs du vivre-ensemble et pour confronter l’histoire, le racisme et les inégalités. À travers le catalogue de Mémoire d’encrier et les initiatives (ateliers, conférences, rendez-vous littéraires…) de L’Espace de la Diversité, un pont entre générations, visions et vécus du monde est en œuvre.

Le souhait est de rompre avec la rectitude éditoriale et la monoculture, qui dévident les êtres. Pour rassembler les continents et les humains, nous avons besoin de repousser la peur, la solitude et le repli afin d’imaginer et d’oser inventer un monde neuf. Mémoire d’encrier est cette manière de revisiter notre être le plus profond et de nous concilier avec nos parts manquantes, en regardant et en acceptant l’autre dans sa combien riche et complexe différence.

logo-similar-editor

Graziel Cytelle

Maison d'édition à compte d'éditeur
«Rendre les techniques utilisées par les professionnels accessibles à tous»
logo-similar-editor

Zellige Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2001
40 livres au catalogue dont 8 publiés par an
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.