Annuaire d' éditeur / Chemin de Fer (Editions du)
logo

Chemin de Fer (Editions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2005
64 livres au catalogue

Les éditions du Chemin de fer éditent, depuis 2005, des textes courts illustrés par des artistes contemporains. Basés dans la Nièvre, en lisière de forêt et du monde, notre volonté est de construire petit à petit mais avec opiniâtreté et constance une collection qui se dessine au long cours.

Car chaque nouveau projet, chaque nouvelle rencontre doit savoir enthousiasmer et participer à la réponse à ces questions : pourquoi des mots, comment des images, pourquoi un livre ?

Contact

contact@chemindefer.org

Téléphone

0386680482

Adresse

Cours, Rigny, 58700 Nolay
France
Publicité Typolibris Publicité Typolibris

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

Service des manuscrits
Cours, Rigny
58700 Nolay
France

Modalité d'envois

Les éditions du Chemin de fer publient exclusivement des livres d'une seule longue nouvelle (entre 40 000 et 90 000 signes). Les éditions du Chemin de fer ne publient ni recueil de nouvelles, ni poésie.

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Fleuve

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1949

Fleuve éditions (ou Fleuve Noir jusqu'en 2013) est une maison d'édition française spécialisée dans le roman populaire, qui a été créée en 1949 par Armand de Caro, André (Hector) de Caro, Robert Bonhomme et Guy Krill. Parmi les collections les plus célèbres de Fleuve Noir, on peut citer : Spécial Police (lancée en 1949), Espionnage (1950) et Anticipation (1951-1997, le numéro 2001 étant le dernier de la collection, suivi par un hors-série).

Parmi les romans publiés par cet éditeur figurent les premiers OSS 117, San-Antonio, Coplan, la série allemande des Perry Rhodan ou La Compagnie des glaces de Georges-Jean Arnaud. On peut également citer le best-seller de Plum Sykes, Blonde Attitude, paru dans la collection Comédie ou encore Le Diable s'habille en Prada de Lauren Weisberger. Fleuve Noir est aussi l'éditeur d'Harlan Coben, de Brice Pelman, de Maurice Limat et de Franck Thilliez notamment. En hommage à Fleuve Noir Anticipation, la société d'éditions californienne Hollywood Comics qui, sous le sigle BCP (Black Coat Press), a popularisé la « SF » et le « polar » français en langue anglaise, lançait le 1er septembre 2004 un nouveau département de publication en langue française de romans d'anticipation sous le label Rivière Blanche, dirigé par deux spécialistes du genre, Jean-Marc Lofficier et son épouse Randy.

Depuis ses origines, Fleuve Noir a publié 100 collections, 1 000 auteurs, 10 000 titres et a vendu près d'un milliard d'exemplaires de ses ouvrages (chiffres 2004).

En 2013, Fleuve Noir change de nom et devient Fleuve éditions.

Wikipédia

 

logo-similar-editor

Hachette Black Moon

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Thierry Sajat

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1985
La première raison : en arrivant à Paris en 1981 pour travailler (à la Poste), j’ai voulu rencontrer des poètes. J’ai voulu également publier mes premiers écrits. Je m’étais rendu à l’époque dans une maison d’édition parisienne (qui a été contrainte plus tard, par décision de justice, de fermer ses portes) qui faisait de la publicité à la radio chaque soir très tard. Après avoir envoyé un premier manuscrit, j’ai obtenu un rendez-vous pour signer un contrat, ce que je n’ai pu faire, tant était élevée la somme que l’on me demandait.
 
Un poète m’ayant mis en relation avec une autre association provinciale qui publiait des recueils de poèmes, j’ai publié un premier recueil mais cette maison m’a escroqué financièrement.
 
A partir de ce moment là, j’ai décidé que je serais mon propre éditeur. Ce que je fis avec un second recueil publié artisanalement avec les moyens du bord, les poèmes dactylographiés sur une simple machine à écrire.
Un Poète de mes amis n’étant pas assez riche pour publier ses textes, je lui ai proposé de lui présenter une maquette de ses poèmes afin de les relier en un recueil. Ce fut ma première publication en tant qu’éditeur, très artisanale, mais l’ami poète eut son ouvrage.
 
Ensuite j’ai amélioré mes propres éditions. 
 
J'ai créé la « Collection Sajat » La machine à écrire a laissé place à l’ordinateur et les reliures furent de meilleures qualités, mais toujours artisanales. Mes auteurs pouvaient publier pour un coût raisonnable un ouvrage.
 
Enfin,  après des années de recherches et de travail, j’ai rencontré des imprimeurs grâce auxquels j’ai pu présenter de vrais ouvrages de qualité. C’est ainsi qu’allaient naître « les Editions Thierry Sajat », avec une qualité de papier et de reliure.
logo-similar-editor

Lazare et Capucine

Maison d'édition à compte d'éditeur

« Lazare et Capucine » est née de la volonté de promouvoir une réflexion sur la spiritualité en Occident à travers l’écriture. Nous vous proposerons des textes sous différentes formes, romans, essais, enseignements,au gré des auteurs qui viendront nous rejoindre dans cette aventure. Parmi les voies spirituelles, celles qui ne relèvent d’aucune Eglise, spiritualité pure, et celles qui se rattachent à une tradition, et, bien sûr le christianisme, mais un christianisme loin du dogmatisme, détaché de la rationalité latine et non enfermé dans de trop lourdes institutions. Une spiritualité à redécouvrir, une mystique oubliée que certains sont allés chercher sur les chemins de l’Orient au lieu de se pencher vers leurs racines, là où elles leur ont donné fièrement rendez-vous.

Le vent de l’histoire a effacé les traces d’une Bonne-Nouvelle. Ici et là pourtant, de nouvelles pousses osent se frayer un chemin vers la lumière à travers les sédiments des siècles passés. La fleur de capucine puisera sa sève dans cette richesse. Lazare nous rappellera que nous voulons être un pont entre l’Orient et l’Occident.

logo-similar-editor

Castor Astral (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975
Les éditions Le Castor Astral ont été créées à Bordeaux en 1975 par deux étudiants en « Carrières du Livre », Jean-Yves Reuzeau et Marc Torralba. Aujourd’hui, cette aventure éditoriale est menée par plusieurs équipes autour de Marc Torralba à Bordeaux, Jean-Yves Reuzeau à Paris et Francis Dannemark à Bruxelles. François Tétreau est le correspondant à Montréal. Le catalogue est principalement axé sur la littérature française, la littérature étrangère (notamment la littérature flamande) et sur la musique. Il se distingue à la fois par une grande exigence de contenu et un soin tout particulier apporté à l’objet livre. Tout est maîtrisé en interne, dans un esprit artisanal, du manuscrit aux fichiers remis aux imprimeurs. La production est d’une quarantaine de livres par an, diffusés en librairie par Volumen. La maison d’édition attache autant d’importance à la réhabilitation d’auteurs majeurs (Emmanuel Bove, René Guy Cadou, Louis Parrot, etc.) qu’à la publication de textes méconnus d’auteurs classiques (collection « Les Inattendus »), ainsi qu’à la découverte et la défense d’auteurs contemporains (Claude Bourgeyx, Yves Buin, Jean-Louis Crimon, Francis Dannemark, Patrice Delbourg, Xavier Deutsch, Eva Kavian, Philippe Lacoche, Hervé Le Tellier, Bernard Morlino, Marie-Ève Sténuit, Régine Vandamme, etc.). Loin des préoccupations des « grandes » maisons d’édition inféodées à la rentabilité forcenée, Le Castor Astral publie avec passion et plaisir, cherchant à instaurer des liens privilégiés avec ses auteurs et ses lecteurs.
logo-similar-editor

Espace nord

Maison d'édition à compte d'éditeur
300 livres au catalogue dont
La collection Espace Nord rassemble plus de 300 titres du patrimoine littéraire francophone belge. Elle offre un catalogue d’auteurs remarquables et veille à la réédition d’œuvres indisponibles. Caractérisée par son format de poche, son prix accessible et la présence d’un appareil pédagogique à la fin de chaque volume, la collection Espace Nord est une référence auprès du monde scolaire et du public. Propriété de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la collection est gérée par Les Impressions Nouvelles et Cairn.info. Son comité de lecture se compose de spécialistes reconnus de la littérature francophone belge : Paul Aron, Laurence Boudart, Françoise Chatelain, Aurore Dumont, Rony Demaeseneer, Laurent Demoulin, Christian Libens, Jean-Luc Outers, Pierre Piret et Rossano Rosi.
logo-similar-editor

Autrement (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975
1500 livres au catalogue dont 40 publiés par an
40 collections créées depuis 1975, mêlant sciences humaines  et littérature. Observateur indépendant ouvert au monde, Autrement est un acteur social impliqué dans le changement, dans le mouvement des idées et des pratiques. Notre démarche se nourrit de tous les matériaux disponibles : recherches, enquêtes, analyses, fictions, pour saisir au plus près les mutations dans les mentalités, les représentations, les passages à l'acte. Conscients de la complexité des choses et des êtres, nous voulons appréhender les sociétés contemporaines dans leurs flux permanents, où se mêlent l'ici et l'ailleurs, hier et aujourd'hui, le privé et le public. Inscrit sur un long terme, notre projet va au-delà d'un simple programme éditorial. Il s'agit de bâtir un lieu d'éveil et d'incitation pour tous.
logo-similar-editor

Chloé des Lys

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1999

Créées en 1999, les Editions Chloé des Lys sont situées à Barry, dans la « couronne verte » de la ville de Tournai.  Elles publient romans, nouvelles, poésies, témoignages à compte d’éditeur. 

Atypique dans le paysage du monde de l'édition, notre maison est pilotée par des bénévoles, eux-mêmes écrivains donc sensibilisés aux problèmes que les auteurs rencontrent au jour le jour.

Si nous avons choisi de ne pas limiter notre ligne éditoriale, nous ne publions que les textes de qualité qui sauront trouver leur place auprès des lecteurs.

Ethique, entraide, écoute restent le credo de notre maison d'édition. Nous évoluons sans cesse afin de coller aux exigences d'un monde éditorial en perpétuelle mutation.

logo-similar-editor

Tarabuste

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1986

Nul regret ne les taraude, eux, les compagnons de Tarabuste. Nul remords ne les traverse, ne les dévore. Ne se tracassent pas. Jamais. Jamais ou presque. Ne sont pas facilement troublés, bouleversés. Pertubateurs plus que perturbés, les compagnons.

Haïssent la tristesse. En la tristesse, écrit Descartes, dans "Les Passions de l'âme" (1649), "le pouls est faible et lent ; (...) on sent des liens autour du coeur, qui le serrent, et des glaçons qui le gèlent et communiquent leur froideur au reste du corps". Ne se sentent pas oppressés, pas ligotés, les Compagnons de Tarabuste. N'ont pas de glace dans le coeur, mais une flamme, tantôt timide, tantôt intense. Sont du côté de l'allégresse, les Compagnons. leur pouls est rapide.

Traboulent, les Compagnons de Tarabuste. Se faufilent dans les labyrinthes. Nomades. Ils errent. Traversent l'univers en des détours permanents. Rarement immobiles. Ne s'arrêtent un instant que pour s'offrir le plaisir de repartir brusquement, de commencer à nouveau un vagabondage que son interruption momentanée transfigure.

Traitent les obstacles, les limites, avec désinvolture. Avec impatience, se révèlent passe-muraille, sans toujours s'en rendre compte.

Sur leurs petits chevaux tatars, les Compagnons de Tarabuste parcourent en tous sens la toundra. Et leurs courses hasardeuses dessinent sur la terre, d'une écriture invisible, la forme des constellations.

Leurs rites sont hommages aux vents et aux tempêtes. Ils sacrifient des singes au simoun, des cygnes au sirocco, des ânes à la tramontane. En l'honneur du mistral, ils fracassent des miroirs. Ils sifflent pour appeler et apprivoiser les cyclones. Ils offrent aux ouragans des ourses noires. Ils dressent des autels dans les déserts et dans les clairières des forêts obscures.

Les Compagnons de Tarabuste sont barons du Tirliberly, ducs du Tohu-Bohu, comtes du Travestissement, princes de la Traverse. Tantôt ils désirent le silence ; plus souvent ils jouissent du Tintamarre.

Ils entrent en transe entre deux tranchées. Truculents, ils tentent de truander le destin, en trichant aux tarots. Ils tracent des trapèzes sur le sable que bleuit le crépuscule. Trapus, ils traquent les troupeaux de taureaux sauvages et les autruches dorées.

Gilbert Lascault

logo-similar-editor

Temps qu'il fait (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1981
600 livres au catalogue dont
 
Les éditions Le temps qu’il fait, dont le nom s’inspire d’un titre du poète libertaire Armand Robin (1912-1961), ont été créées par Georges Monti en 1981.
Leur catalogue s’est développé dans une grande indépendance à l’égard des doctrines, modes ou influences du moment, guidé seulement par le goût des livres, l’amour de la littérature et la confiance peut-être un peu désuète dans la portée politique du langage — qui peut faire de l’expérience d’un seul le bien de tous.
Balançant, depuis leurs débuts, entre la figure (passablement péremptoire) de l’«éditeur d’honneur» et celle (trop réservée) de l’«éditeur introuvable», elles ont publié au cours de ces presque 40 années d’artisanat obstiné plus de 600 titres dans lesquels on devine leur passion sans exclusive pour la langue et leur intérêt non moins ouvert pour les images.
À toute «stratégie» éditoriale (dont, au reste, elles n’auraient pas eu les moyens) elles ont préféré la constitution, pour ainsi dire élective, d’un ensemble d’auteurs originaux, d’une addition de talents singuliers et l’affirmation d’un choix délibéré de livres qui valent avant (et après) tout par l’intensité de l’écriture, des livres qui (comme l’a écrit Giorgio Manganelli) «veulent la relecture».
 
Assumant pleinement leur statut de petit éditeur, elles poursuivent désormais, non sans faire, avec plusieurs autres, ce constat quelque peu désabusé : le rétrécissement de leur rôle (poisson-pilote ou voiture-balai), la raréfaction des grands lecteurs, l’accroissement des coûts réels de diffusion, la diminution de la reconnaissance médiatique ne sont que les symptômes apparents d’un profond bouleversement de la vie du livre — dont il incombe à chaque acteur, de l’auteur au lecteur en passant par tous les médiateurs possibles, de retarder la déconfiture, avec acharnement.
Publicité Typolibris Publicité Typolibris
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.