Annuaire d' éditeur / Cicada Books
logo

Cicada Books

Maison d'édition à compte d'éditeur

Cicada Books is a New York Times Award winning children’s book publisher based in London. We started out making adult art and design books, but now specialise in beautiful, high-end books for kids aged 4-11. We have an eclectic list that includes activity books, picture books and non-fiction. 


We love stories that make us laugh, exciting new illustration talent, nice paper stock, immaculate design, information that is engagingly presented and independent booksellers who share our passion for gorgeous books.

We publish a small number of books each year, but we are always keen to hear ideas and opinions, and we will endeavour to reply individually to book proposals. 


Our team is currently busy working on several new and exciting titles, including books about mammalian reproduction, Ancient Egypt, a history of space exploration, and our first venture into the world of graphic novels!

Contact

info@cicadabooks.co.uk

Adresse

Studio 9- 6 Cliff Road, NW1 9AN London
Royaume-Uni

Dépôt de manuscrits

Par internet:

info@cicadabooks.co.uk

Modalité d'envois

We accept submissions both of books and of creative talent. If you are submitting a book proposal, please send it to us as a low-res PDF with a clear synopsis of the idea followed by a selection of visuals. If you are submitting a story, a word document is fine, or if you would like to work with us as an illustrator, please send us a link to your website or Instagram.

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

La Musardine

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996

Notre histoire

Aux origines de la Musardine, il y a Média 1000, label de littérature érotique exploité depuis 1980 par Hachette. En 1995, Claude Bard quitte le groupe et décide d’exploiter Média 1000 en créant sa propre maison d’édition. Ainsi naît la Musardine, qui étoffera rapidement son catalogue en l’ouvrant à toutes les formes littéraires.

Nos métiers

La librairie la Musardine (122 rue du Chemin Vert à Paris) est créée en même temps que la maison d’édition éponyme, en 1996, et propose l’essentiel de la production érotique disponible en France : fiction, essais, BD, beaux-livres, revues spécialisées et autres raretés font rapidement la réputation de la boutique, en parallèle de laquelle se développe un système de ventes par correspondance efficace et performant.

Nos livres
Côté édition, La Musardine célèbre l’érotisme, la sexualité et l’amour sous toutes les formes du livre : la littérature, d’Esparbec à Octavie Delvaux, avec nos différents labels et collections de fiction (« Lectures amoureuses de Jean-Jacques Pauvert », « Osez 20 histoires », les romans Média 1000 et Sabine Fournier), les guides sexos avec l’incontournable collection « Osez », les essais de « L’Attrape Corps » et autres documents sur la sexualité d’aujourd’hui, sans oublier la BD sous le label Dynamite … Chaque année La Musardine et ses différents labels publient une cinquantaine d’ouvrages.

Nos valeurs
La Musardine assume sans complexe une politique éditoriale frondeuse et militante. Convaincu que l’évolution des mœurs passe aussi par le livre, elle porte sans rougir le flambeau de la sexualité libre et décomplexée sans craindre de se heurter aux cerbères de la morale et de la bienpensance. De la pédagogie coquine des guides « Osez » aux pamphlets engagés en passant par les brûlots pornographiques aptes à choquer le bourgeois, La Musardine et ses auteurs mènent le combat sur tous les fronts !

logo-similar-editor

DDB

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1877

Les origines
La fondation en 1877 à Bruges de la maison d’édition Desclée de Brouwer et Compagnie suit de trois ans celle de Desclée, créée par Henri et Jules Desclée qui s’associent Alphonse de Brouwer, propriétaire d’une mégisserie. Ensemble ils créent l’imprimerie Saint-Augustin, destinée à appuyer les efforts de la société Saint-Jean l’Évangéliste de Desclée. Cette initiative s’inscrit dans une période d’industrialisation de la Belgique où, comme la plupart des autres pays européens, la scolarisation progresse et où l’édition catholique voit se développer de prestigieuses maisons comme Brepols ou Casterman.

1877-1920 : les débuts d’une puissante société franco-belge
Très vite Desclée de Brouwer et Cie songe à s’installer en France et apparaît complémentaire de Desclée, reconnu « éditeur pontificale » et publiant des livres pour des clercs. Desclée de Brouwer oriente ses productions vers la culture chrétienne en général comme l’attestent ses premières parutions : La Revue de l’art chrétien, les Vitraux de la cathédrale de Bourges, avant de se lancer grâce à son imprimerie de Bruges dans la publication du Missel de dom Gaspar Lefebvre. Plusieurs librairies s’ouvrent à Lille, ensuite à Paris (rue du Vieux-Colombiers, puis rue de Rennes), à Nîmes et même à Rome. Devenue une puissante société, Desclée de Brouwer et Cie est l’une des premières maisons à utiliser la machine Typograph de Rogers ; elle devient tout normalement un des membres actifs du Syndicat des éditeurs belges.

1920-1946 : les années des « grandes amitiés »
Avec la collaboration d’éditeurs de renom tels qu’Étienne Gilson et Jacques Maritain, disciple de Léon Bloy, la politique éditoriale connaît une véritable explosion après le Première Guerre mondiale. Réunissant autour d’eaux des représentants du « renouveau catholique » qui a caractérisé la France dès le début du siècle – Charles Péguy, Paul Claudel, Julien Green par exemple –, Pierre Van der Meer de Walcheren, anarchiste converti par Léon Bloy, devenu directeur littéraire avant Stanislas Fumet, publie les œuvres des nouveaux convertis (Gertrude von Le Fort), les textes des mystiques (Jean de la Croix, Thérèse d’Avila). Le catalogue s’enrichit de titres qui connaissent de grands succès, comme Distinguer pour unir les degrés du savoir de Jacques Maritain (1932). Lui-même fonde et dirige plusieurs collections nouvelles : « Questions disputées », « Choisir », « Temps et visages », « Bibliothèque française de philosophie ».
Sous la houlette de Pierre Van der Meer, les collections se multiplient : « Les Grands Mystiques » ; on lance des revues de réputations internationale : Les Études carmélitaines, la Revue thomiste; on entreprend la publication d’une œuvre monumentale avec la « Bibliothèque augustinienne », etc. En 1932, la revue Esprit voit aussi le jour au sein de cette équipe éditoriale. Le renouveau intellectuel se caractérise alors par un éclectisme catholique, par l’affirmation d’une autonomie de la pensée laïque et l’engagement politique avec la guerre d’Espagne. Le dialogue avec l’humanisme est représenté par Bernard Guyon (collection « Les Écrivains devant Dieu ») de Henri Gouthier.
 

1946-1970 : une multinationale
Malgré le départ de plusieurs auteurs vers la nouvelle maison d’édition du Seuil, DDB, selon l’abréviation un temps adoptée, connaît une extension internationale : l’imprimerie se modernise pour produire La Sainte Bible qui sera traduite en plusieurs langues ; la maison d’édition s’implante à Bilbao, Buenos-Aires, Utrecht, New York et Montréal, tout en développant une chaîne de librairie à Bruxelles, Louvain, Utrecht, Breda. Elle négocie avec le Cerf la diffusion de la fameuse Bible de poche, ainsi que la collection « Foi vivante » et promeut la publication d’œuvres considérables : celles notamment de Michel de Certeau, Pierre Emmanuel, Hans Küng, Karl Rahner, Hans Urs von Balthasar, les cardinaux Léon-Joseph Suenens et Charles Journet, dom Helder Camara et Maurice Zundel. La maison ouvre ainsi largement ses portes aux auteurs conciliaires et développe une collaboration intense avec des ordres religieux, notamment avec les jésuites (en lançant la collection « Christus »). En 1966, Maritain, alors retiré chez les Petits Frères à Toulouse, signe un dernier livre qui devient en quelques jours un manifeste retentissant, Le Paysan de la Garonne.

De 1970 à 2000 : du déclin au sursaut
La prise du pouvoir de la structure familiale de DDB revient à Marc Desclée de Maredsous, à qui Georges de Halleux doit céder le pouvoir, alors que la maison traverse des années difficiles : les librairies sont vendues, l’imprimerie est en faillite, les filiales s’autonomisent, la multinationale se désagrège, le catalogue est dénaturé et beaucoup d’auteurs partent.

En 1982, le groupe de Publications de la Vie catholique (PVC) rachète à 100 % le capital de Desclée de Brouwer. Le redressement s’effectue en plusieurs années, grâce à un renouvellement de l’équipe éditoriale dirigée désormais par André Bourgeois, directeur général, riche d’une longue expérience éditoriale et commerciale, épaulé par Jacques Deschanel qui, ayant fait toute sa carrière chez DDB, en est la mémoire et l’âme, et enfin grâce à Michel Houssin qui depuis 1987 assure la présidence.

Le succès sourit à nouveau à la maison qui conjugue fidélité à l’histoire, innovation éditoriale, réorganisation des services commerciaux ; soucieuse d’enraciner le religieux dans une culture ouverte (philosophie, psychologie et littérature), elle intègre le Catalogue de la maison quadragénaire l’Épi en le prolongeant. Appelée un temps DDB, la maison renoue aussi avec la dénomination plus classique Desclée de Brouwer.

Entre-temps, elle est redevenue une société importante (30 personnes à l’effectif pour l’édition), réalisant un chiffre d’affaires qui a plus que triplé en quinze ans (dont 20 % à l’exportation) ; il était de 12 millions en 1982, en 1996 d’environ 46 millions, et le nombre de titres annuel est passé de quelque 50 à plus de 120). Sa collaboration ne se limite pas au Cerf, elle s’ouvre à d’autres maisons telles que Grasset et Flammarion. Si elle fait encore 30 % de son chiffre d’affaires avec la Bible (Bible de Jérusalem, Chouraqui et sœur Jeanne d’Arc), la maison s’honore de valoriser l’œuvre de Jean Guitton, Marcel Légaut, Maurice Bellet et Éloi Leclerc, et de publier des ouvrages d’André Frossard, Jean Delumeau, Jeanne Bourin et Sylvie Germain, tout en promouvant des études sur l’islam (Denise Masson, Louis Gardet), sur le judaïsme, sans négliger ni les sagesses orientales (Jean Déchanet) ni les diverses confessions chrétiennes et notamment l’orthodoxie. Par ailleurs de nouvelles collections se sont imposées : « Petit vie de… », « L’Aventure spirituelle », « Petite encyclopédie moderne du christianisme », « Anthropologique », etc. Le Jésus de Jacques Duquesnes publié fin 1994 en collaboration avec Flammarion a été un best-seller qui a relancé le débat sur la christologie.

Comme l’a souhaité expressément André Bourgeois, directeur générale de 1982 à 2000, Desclée de Brouwer cherche « à s’ancrer dans la pensée contemporaine sous toutes ses formes ».

Après celui du groupe Le Monde, le rachat par la maison d’édition religieuse suisse Parole et Silence en 2006 fait entrer Desclée de Brouwer dans une nouvelle phase. La maison édite à présent près de 130 nouveautés par an, et se concentre principalement sur des problématiques très religieuses. En 2012, la maison est placée en redressement judiciaire et a accumulé de très fortes dettes. Elle est rachetée en 2014 par le groupe Elidia, présidé par Bruno Nougayrède et Loïc Mérian.

Aujourd’hui
Le nombre de nouveautés par an est ramené à une trentaine et, sous la houlette de Bruno Nougayrède, les éditions Desclée de Brouwer se recentrent sur les sciences humaines, les sciences religieuses et les essais. La maison d’édition Artège, membre du même groupe, reprenant le fond « confessionnel chrétien » de la maison. Les éditions Desclée de Brouwer retrouvent ainsi leur vocation de maison de savoir et de connaissance. Elles participent à l’intelligence de la société et des phénomènes religieux.

Elles publient à l’automne 2015, dans l’esprit de ce renouveau éditorial, l’essai remarqué et remarquable de Pierre Manent sur la place des religions dans la société, Situation de la France.

Une politique ambitieuse de développement des fonds numériques et papier est enclenchée.

Fidèle à ses origines et à son histoire, les éditions Desclée de Brouwer entrent ainsi résolument dans le XXIe siècle et participent, à leur mesure, à la transmission du savoir et à la réflexion autour de ce savoir.

Cet historique s’appuie très largement sur un article de Charles Chauvin que nous remercions pour ce travail.

logo-similar-editor

Loupe (Editions de la)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002
550 livres au catalogue dont 55 publiés par an

C’est en 2002 qu’Alban du Cosquer crée Les éditions de la Loupe, maison d’édition spécialisée dans les livres en gros caractères. Depuis 12 ans, chaque année, ce sont 50 à 60 livres pour malvoyants qui sont choisis parmi les meilleurs titres des nouveautés littéraires. En tout, un catalogue de 550 livres balaie tous les domaines de la littérature contemporaine, romans, récits, biographies, témoignages, récits d’aventure, essais, thrillers, policiers, détectives…

En lien avec les plus grands éditeurs, Les Editions de La Loupe adaptent en grands caractères, en exclusivité, chaque titre du catalogue.

logo-similar-editor

Decoopman (Éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2005
20 publiés par an
Créées en 2005, les éditions Decoopman se sont au départ spécialisées dans les rééditions d’ouvrages techniques, puis régionaux et généraux suivant une ligne de conduite générale : l’illustration. En effet, les ouvrages réédités par nos soins sont tous très illustrés de schémas, plans, photos qui rendent le fac-similé impossible ou très dégradé. C’est pourquoi tous nos livres sont de véritables rééditions, recomposés entièrement. Un gros travail de numérisation et de nettoyage est apporté sur les gravures, permettant ainsi de rénover considérablement de vieux textes. Les éditions Decoopman sont maintenant de plus en plus sollicitées par des auteurs contemporains, permettant ainsi de mélanger de nouveaux textes à d’autres connus mais oubliés et élargir le catalogue et les thématiques. Distribuées et diffusées par Hachette depuis 2014, nos éditions se développent régionalement, nationalement et internationalement. Le particulier n’est pas oublié grâce à notre site internet (www.decoopman.com) doté d’une boutique en ligne. Nous proposons à nos clients professionnels et particuliers un catalogue papier remis à jour deux fois par an qui nous permet aujourd’hui de présenter plus d’une centaine d’ouvrages et de l’augmenter d’environ une vingtaine de nouveaux titres par an.
logo-similar-editor

Ceysson

Maison d'édition à compte d'éditeur
5 publiés par an
Depuis 2005, les éditions Ceysson publient des beaux livres, des catalogues d’exposition, des essais et des monographies d’artistes. Elles présentent de manière privilégiée les œuvres d’artistes modernes et contemporains.
Leurs livres se distinguent par la proximité qu’ils permettent avec l’artiste et sa création. Les entretiens, propos et témoignages inédits sont éclairés par des textes d’historiens, philosophes, critiques d’art et poètes. L’objectif est de permettre une approche scientifique et pédagogique plus approfondie du paysage artistique contemporain.
Chaque livre fait l’objet d’un traitement de l’image rigoureux et d’un travail graphique approfondi s’adaptant au travail de l’artiste.
Rythmé par un processus visant à faire de chaque publication un objet unique, le catalogue des éditions Ceysson s’enrichit de 3 à 5 titres chaque année.
logo-similar-editor

Michel de Maule

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
400 livres au catalogue dont

Créées en 1987, les Éditions Michel de Maule ont plus 30 ans.

Elles ont aujourd'hui 400 titres actifs réunis autour de 6 collections :

- Littérature française
- Littérature étrangère
- Histoire et Sciences sociales
- Musique
- Beaux-Livres
- Esthétique

logo-similar-editor

Contrepoint (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur
Le Contrepoint est un éditeur de livres décomplexés et audacieux, qu’il s’agisse de découvrir de nouveaux territoires, de plonger dans les grands débats qui n’en finissent pas ou de se frotter à des sujets improbables mais qui en disent long… C’est par le biais de publications et collections curieuses et décalées que nous souhaitons offrir au lecteur une expérience toujours renouvelée, avec des objets éditoriaux à la forme aussi soignée que le fond, le tout financièrement abordable. Petite équipe hétérogène et volontaire pour trouver sujets et auteurs à la mesure de nos projets, nous espérons que vous aurez envie de suivre nos aventures, de découvrir nos livres, et d’aider Le Contrepoint à rencontrer ses lecteurs !
logo-similar-editor

Dokument Press

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Dokument Press is both a publisher and a knowledge providing company with its roots in the Swedish hip hop movement. The company started in 2000 sprung out of the graffiti magazine UP that was founded in 1992. Today, we cover a broad range of cultural expressions.
Our publishing includes book titles that both reaches large audiences and affects social discourse.
We give lectures and workshops both in Sweden and abroad, mainly on street culture, creativity, civic participation and the right to public space.
We also act as producers. We set up exhibitions, put together books and catalogs, do mural painting as well as research and investigation, risk analysis and media management at cultural production.
In total this makes us a dynamic and innovative company with broad expertise and the ability to reach a large audience.
Our clients include Riksutställningar, ABF, White architects, Sweco, Copenhagen Municipality, College of Arts (Konstfack), The Royal Academy of Fine Arts, Stockholm and Uppsala University, the City of Gothenburg and the Swedish Parliament.
logo-similar-editor

Echo des vagues (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2012

A l’origine des éditions l’écho des vagues, il y eut une librairie éponyme fondée à Rouen en 2004. D’abord située rue Alsace-Lorraine, puis rue des Boucheries Saint-Ouen à l’ombre de l’abbatiale, près du Robec, la librairie était spécialisée dans le fonds normand, l’histoire et l’archéologie.

En parallèle, la librairie s’était, dès 2009, lancée dans l’édition. Aujourd’hui, ce sont plus de vingt-cinq titres qui auront été publiés.

Fin 2012, la librairie cessait son activité et les éditions l’écho des vagues volaient de leurs propres ailes.

Poursuivant leur parcours éditorial, les éditions l’écho des vagues travaillent à la mise en valeur de l’histoire et du patrimoine régional en proposant des ouvrages aux thématiques inédites ou renouvelées.

logo-similar-editor

Demi-Lune (Éditions)

Maison d'édition à compte d'éditeur
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.