Annuaire d' éditeur / Des Mots Qui Trottent
logo

Des Mots Qui Trottent

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2017
35 livres au catalogue dont 8 publiés par an

Contact

contact@desmotsquitrottent.fr

Téléphone

0760143690

Adresse

229 rue Solférino, 59000 Lille
France

Partenaire

Dépôt de manuscrits

Par internet:

contact@desmotsquitrotten t.fr

Retours

Temps de réponse: de 1 à 2 mois
Accusé de réception: NON

En chiffre

Nombre de manuscrits recus par an: 100
Nombre de nouveaux auteurs publiés par an: 10

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Corridor Bleu (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997

Comme le suggère indirectement le précepte gravé à l’entrée du temple de Delphes, il est important de savoir de quoi l’on parle et surtout avec qui. Aussi le Corridor bleu se doit de vous dire qu’il est né à Douai, Nord de la France, en 1997 (là où Arthur Rimbaud composa ses cahiers et adressa ses lettres du voyant à son professeur Paul Demeny, rue de l’Abbaye-des-prés), un 22 septembre, jour de la fête nationale du Mali. Autour d’une poignée de poètes plus ou moins illuminés.

La première rencontre déterminante, si l’on suit une trame à la Gurdjieff dans ses Rencontres avec des hommes remarquables, fut, sans l’ombre d’un doute, celle de Michel-Georges Micberth qui catalysa énergies, volontés et beautés. La seconde fut celle d’Ivar Ch’Vavar, chaman et grand manitou de ce que d’aucuns appelleront la Grande Picardie Mentale, soit un territoire à la fois réel et surréel, qui s’étend du Hainaut belge jusqu’à la Picardie actuelle (pour combien de temps?) et dont les membres du Corridor bleu (car il y a eu, au début, un esprit d’équipe, enfin, une communion, qui ne portait pas même de nom et dont on conserva le souvenir à travers les ruines) arpentèrent les coins et les recoins à la recherche des lieux sacrés, des héros (dont le plus grand est saint Benoît-Joseph Labre) et des bandits comme il était indiqué dans le livre des livres Hölderlin au mirador du grand Ivar Ch’Vavar. Le plus grand livre de poésie de la fin du siècle précédent. Oui. À s’en taper la tête contre les draps du réel de stupeur.

Charles-Mézence Briseul, un peu, malgré lui, à l’origine de tout, exigeait que chacun des membres lût le livre au moins une fois par an. Ce qui ne fut pas forcément suivi. Au prix de grands tracas. D’où certaines dislocations. Qui finirent toujours, c’est vrai, plutôt bien.  Durant ces années d’initiation à la chose poétique et à l’édition underground, on put recenser de nombreuses participations à des salons, lectures, performances, festivals, plus ou moins obscurs. Mais au fond des ténèbres se tapit la vérité. Du moins une partie. Publication de la poésie la plus expérimentale: Henri Chopin, Pierre Garnier, Bernard Heidsieck.

Commencença une relative errance du Corridor bleu de par la France et le monde, depuis la Roumanie et Jérusalem, jusqu’en Inde, Bénarès (Varanasi), où devant les crémations, au bord du Gange, il devint évident, que sa mission, plus que jamais, serait de promouvoir la création, quelle qu’elle soit, littéraire, philosophique ou spirituelle, la plus exigeante et la plus marginale, celle que tous les autres, par lâcheté ou paresse, refusent et refuseront toujours de mettre en avant. Pas très loin du parc aux gazelles où le Bouddha prononça son premier sermon. On en pleura au milieu des mendiants estropiés. Et des saints reliés au grand créateur, même s’ils n’en parlaient pas ainsi. Publication des grands poètes contemporains: Laurent Albarracin, Pascal Boulanger, Louis-François Delisse.

Puis l’on changea d’hémisphère pour rejoindre La Réunion, qui est, à peu de chose près, comme l’a révélé Jules Hermann, plus ou moins, le centre, sinon l’origine, du monde ancien et à venir. Exploration des sociétés secrètes, des abysses, des cimes inaccessibles et ouverture du catalogue à une marginalité toujours plus importante devant la médiocrité de l’époque. Tout s’inversa. Les premiers, derniers, devinrent, et vice versa. Publication du texte fondateur du Japon, le Kojiki, des écrits mystiques d’Agnès Gueuret et d’une série d’entretiens avec un prêtre kanak, Roch Apikaoua.

Le futur est déjà là. Des livres à inventer. Ceux que l’on aurait voulu trouver au fond d’une librairie improbable. Que l’on aurait voulu voler ou offrir. Que les bourgeois jettent avec dégoût loin devant eux. Que l’on pose avec soin et crainte sur sa table de nuit avant de sombrer dans le sommeil en espérant qu’il soit court. Livres de pure farine et bons à caler un lit branlant un soir de cyclone.

logo-similar-editor

Bruit du temps (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2008

Les éditions Le Bruit du temps ont été créées le 4 juin 2008 par Antoine Jaccottet et sa femme Shoshana Rappaport-Jaccottet.

Les premiers locaux étaient situés dans une charmante demeure familiale du XVIIIe siècle, au 62 rue du Cardinal Lemoine, anciennement rue des Fossés Saint-Victor. Au fond de la cour, la célèbre enceinte de Philippe-Auguste. Des fenêtres, vue sur la plaque indiquant que Valery Larbaud, poète, romancier, essayiste et traducteur, a habité en face, au 71, de 1919 à 1937, adresse à laquelle James Joyce a achevé le manuscrit d'Ulysse. De janvier 2014 à janvier 2020, Le Bruit du temps s'était installé à deux pas de porte, au 66 rue du Cardinal Lemoine, dans une boutique à devanture verte avec vitrine où ont eu lieu de nombreuses rencontres et lectures mémorables. Nous avons eu aussi la joie d'accueilir des expositions d'artistes amis des éditions : Jacques Bibonne, Claude Garache, Jean-Claude Hesselbarth, Anne-Marie Jaccottet, Gérard Macé, Sander Ort. 

logo-similar-editor

Esperluète

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Alternatives théâtrales

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1979
100 publiés par an

L'association Alternatives théâtrales édite et diffuse depuis sa création en 1979 une revue du même nom, consacrée à la présentation, l'étude et l'analyse des arts de la scène dans le monde.

Plus de cent numéros ont été réalisés à ce jour. Ils sont conçus autour d'un thème, d’une discipline, d’un pays, d’un dramaturge ou d’une œuvre et prennent part à la constitution d'une mémoire des arts de la scène contemporains en Europe et dans le monde.

Alternatives théâtrales ne prêche aucun prosélytisme, elle est ouverte à toute pratique artistique de qualité de quelque tendance qu'elle soit. Elle est attentive aux expériences et aux formes nouvelles des arts de la scène et à ses évolutions dans la société actuelle. Elle analyse, critique, rapporte et questionne toutes les disciplines que les arts scéniques mettent en œuvre : l'écriture, la mise en scène, le jeu, la scénographie, la chorégraphie, le cirque, la marionnette, l’objet, la musique, les lieux ; etc.

Alternatives théâtrales réfléchit avec des praticiens et des chercheur(euse)s à la relation entre le répertoire, le public et l'art. Elle s'interroge sur son évolution et son devenir.

La revue s'adresse à de nombreuses catégories de lecteurs : praticiens des arts de la scène professionnels ou amateurs, mais aussi des étudiants, professeurs, en Belgique et en France, en Europe et dans le monde.

logo-similar-editor

Gidouille (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur
Né de l’alchimie entre ses deux créateurs, le projet Gidouille voit le jour selon des principes et des idées communs : Publier des ouvrages d’auteurs inspirés d’horizons divers, sans préjugé ni tabou. L’empathie avec les auteurs et l’émotion dégagée par le texte sont les seuls critères retenus. Le choix va vers des romans, de préférence courts et denses, ou des nouvelles, qui côtoient les titres de la collection « Vive voie », récits de vies ou de tranches de vie méritantes, insolites, pittoresques ou remarquables, mais toujours enrichissants.
logo-similar-editor

Materia Scritta

Maison d'édition à compte d'éditeur
Les éditions MATERIA SCRITTA viennent de voir le jour. La ligne éditoriale se tient en priorité à l'écoute de l'île et de ses auteurs : à découvrir, au présent, à redécouvrir ou à susciter pour demain. Mais elles entendent bien aussi demeurer ouvertes à d'autres voix venues d'ailleurs. L'aventure est lancée sur cette base : littérature et sciences humaines. Et une exigence de la qualité de l'écrit et de l'objet-livre.
logo-similar-editor

Ad Solem

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Ad Solem, « vers le Soleil » : un nom, un esprit aussi, résolument tourné vers la « Lumière qui éclaire tout homme» (Jn 1, 12). Depuis 1992, chaque livre veut à sa manière être un éclat, une étincelle pour faire rayonner le sens ; un espace pour permettre la rencontre de l’Autre à travers le chemin des mots. Rencontre par le biais de l’écriture, laquelle, comme une trace, atteste le passage de Celui qui ne se laisse découvrir qu’après coup, dans la distance. Pendant quelques instants, le temps de lire une ligne ou une page, le lecteur abandonne sa volonté propre pour suivre l’empreinte laissée par les mots sur la surface de la page. Moments de communion avec l’auteur, dont les mots veulent réveiller en nous «le désir de l’éternité inconnue sous la douceur des mots connus» (saint Grégoire le Grand). On ne ressort jamais le même de la lecture d’un livre. L’édition est un art : un savoir-faire qui doit communiquer un savoir-vivre. Le livre, pour Ad Solem, n’est pas un moyen parmi d’autres de transmettre savoir et sagesse. Si le codex a remplacé le volumen aux premiers siècles du christianisme, c’est que sa forme traduisait le contenu de la foi dont son apparition est solidaire. Au déroulement infiniment répété du rouleau a succédé l’arrêt sur la page, la fin de la ligne. A l’éternel retour a succédé la Nouvelle Alliance. Aujourd’hui, les textes se déroulent sur l’écran des ordinateurs. Le temps du nihilisme se traduit par la civilisation du rouleau numérique. Comment être «à la page» aujourd’hui si le livre est menacé sinon de disparition du moins d’une marginalisation croissante ? Peut-être en reprenant conscience de ce que livre n’existe pas sans un regard qui se pose sur la page. Avant d’être un objet, le livre est un verbe : il «se livre» au regard. Quelqu’un s’y donne. Mais dans un retrait. « Il se tait et les mots qui nous restent s’écartent peu à peu pour laisser passer entre eux son regard » (Jean-Pierre Lemaire).
logo-similar-editor

Éditions du Canoë

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2017

Historique


Les Éditions du Canoë sont nées après le dépôt de bilan des Éditions de la Différence en juin 2017.

Ne pouvant se résoudre à renoncer aux liens qu’elle avait noués depuis de longues années avec artistes et écrivains, Colette Lambrichs décide en septembre 2017 de fonder seule une petite maison d’édition où elle puisse poursuivre le travail éditorial commencé il y a plus de quarante ans.

 

Pourquoi les Éditions du Canoë ?


Jadis, en des temps très anciens, c’est sur des canoës que circulaient et se transmettaient poèmes, histoires, contes et légendes. Les Éditions du Canoë entendent s’inscrire dans ce sillage. Elles dissémineront les paroles qui portent en elles la civilisation. D’un bord à l’autre des océans qui recouvrent la majeure partie de la terre, elles s’efforceront de recueillir la part la plus précieuse de notre humanité. Au sein des courants, des rapides, des tempêtes, la fragilité de l’embarcation s’imposera comme une force.

logo-similar-editor

Editions de la Rémanence

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

La Boîte à Bulles

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
Créée en 2003 par Vincent Henry, alors journaliste BD, La Boîte à Bulles est une maison d’édition spécialisée dans la BD indépendante.Sa ligne éditoriale est d’accueillir des œuvres narratives centrées sur le témoignage, l’intime, le voyage, la poésie, le militantisme mais aussi l’humour.La Boîte à Bulles s’est construite en donnant leur chance à de nouveaux ou jeunes talents tels Vanyda, Nancy Peña, Clément Baloup, Nicolas Wild puis Simon Hureau, Maximilien Le Roy... avec lesquels elle a établi une relation de confiance.Fidèle à cette vocation initiale, la BàB inscrit, chaque année, à son programme plusieurs premières œuvres de création.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.