Annuaire d' éditeur / Le Bateau Ivre
logo

Le Bateau Ivre

Maison d'édition à compte d'éditeur

Embarquer sur Le bateau ivre, c’est à coup sûr, d’une allure hésitante et sinueuse, tenter de rejoindre l’horizon
pour voir ce qu’il y a derrière cette ligne qu’on dit imaginaire.

Sans doute parce qu’elle se dérobe au voyageur et s’enfuit aussitôt qu’il s’approche.

On ne sait jamais vraiment là où elle est.
Parfois même il arrive qu’elle se laisse surprendre, au point qu’on la franchisse, sans même s’en rendre compte.

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Pygmalion

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975

Depuis 1975, les Éditions Pygmalion, tel le sculpteur de légende qui a inspiré leur nom, créent, façonnent et imaginent des ouvrages grand public.

Département de Flammarion, leur catalogue riche et audacieux offre un large éventail de textes de fiction et de non-fiction : fantasy – Le Trône de Fer de George R.R. Martin ou les sagas de Robin Hobb –, feel-good books, comédie ou encore suspense – historique, psychologique ou fantastique –, Pygmalion s’attache à cerner et à anticiper les envies des lecteurs. La maison propose également des témoignages poignants ou engagés et des essais de spiritualité pour penser le monde différemment.

Quarante ans de littérature 100 % tendance.

logo-similar-editor

Luc Pire

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2011
1600 livres au catalogue dont

La marque Éditions Luc Pire dispose d’une forte notoriété puisque, sous ce label, plus de 1 600 ouvrages ont été édités en 19 ans. Le catalogue des Éditions Luc Pire investit différentes collections :

- Société – Politique
- Documents – Récits de vie
- Histoire et Patrimoine
- Humour
- Romans de gare
- Arts contemporains

Avec des auteurs aussi variés que Jean-Luc Fonck, Jacques Sondron, Thierry Coljon, Jean-Baptiste Baronian, Véronique Biefnot, Jacques Mercier ou encore Xavier Deutsch, les Éditions Luc Pire s’affirment comme une maison d’édition indépendante, belge et francophone. Elles entretiennent également des partenariats réguliers avec des éditeurs flamands.

logo-similar-editor

Christian Bourgois

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1966
35 publiés par an
logo-similar-editor

Cabédita

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
L'existence des Editions Cabédita, fondées en 1987 par Eric Caboussat, est liée au souci de doter les régions d'un créneau littéraire consacré avant tout à l'histoire, à la mémoire, au patrimoine et aux traditions.
logo-similar-editor

Kennes

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Ex Aequo

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2009
500 livres au catalogue dont 50 publiés par an
logo-similar-editor

Armançon (Editions de l')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
Créées en 1987 par Chantal et Gérard GAUTIER, les éditions de l'Armançon sont installées à Précy-sous-Thil, chef-lieu d'un canton situé aux limites du pays d'Auxois et du Morvan, traversé par l'Armançon, reliant ainsi le pays de Vincenot à celui de Colette. Les fondateurs des éditions de l'Armançon se sont fixé pour ambition de promouvoir la Bourgogne par la publication d’ouvrages ayant trait à la région et l’édition de textes d'auteurs nés ou vivants en Bourgogne. Les Editions de l'Armançon sont animées par Gérard GAUTIER et Marc REY, co-gérants, Claire MIGNARD, responsable de production, et Brigitte REY, responsable administrative.
logo-similar-editor

Éditions du geste - théâtre

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2018
4 livres au catalogue dont

Les éditions du geste ont vu le jour en septembre 2018.

Elles voudraient contribuer à rendre au théâtre sa place dans la littérature, et pourquoi pas dans la vie.

Elles proposent, obéissant au double geste du théâtre, des textes littéraires et des textes à jouer.

logo-similar-editor

Quidam Editeur

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2002

Quidam éditeur a été créé par Pascal Arnaud à Meudon (Hauts-de-Seine) en 2002, sous le signe du curieux personnage d'Arzach, dessin offert par Moebius pour devenir le logo de la maison, conséquence d'une interview sur une radio libre menée par Pascal Arnaud auparavant.

La maison accède progressivement à une certaine notoriété, se signalant par son opiniâtreté dans la recherche d'auteurs "à part", tant français qu'étrangers, et obtient une réelle reconnaissance publique, notamment en tant qu'éditeur de B.S. Johnson et de la biographie que lui consacre Jonathan Coe.

La maison d'édition rencontre des difficultés en 2011-2013, durant laquelle un ouvrage devra notamment être produit en souscription, mais surmonte cette crise et repart de l'avant dès 2014, grâce notamment à la solidarité des lecteurs et des libraires.

Interrogé en 2014 sur ce qui l'a poussé à cette création, Pascal Arnaud répond : « Un faisceau de circonstances : une mort, une naissance à venir, un dessin de Moebius, un coup de pied au cul symbolique, l’autodidacte cet animal, l’envie d’être étonné, l’envie d’étonner, le fantasme peut-il prendre corps, le goût du risque enfin, tenter de faire grand (de sens) avec rien (no pépètes) ».

La démarche d'édition est principalement volontariste, l'éditeur mentionnant n'avoir en quatorze ans publié que cinq textes reçus par la poste, soit environ 10 % de son catalogue français (ces envois acceptés étant les romans de Philippe Annocque, Denis Decourchelle, Pierre Terzian, Romain Verger et Catherine Ysmal).

La maison a publié 17 ouvrages durant ses cinq premières années (2002-2006), 46 durant les cinq suivantes (2007-2011) et 26 entre 2012 et 2016.

Wikipedia

logo-similar-editor

A vol d'oiseaux éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2013
5 publiés par an
Autant vous le dire tout de suite, nous ne sommes même pas une véritable « maison d’édition » au sens classique du terme, mais tout au plus une « cabane » d’édition, voire une « petite hutte » d’édition, née fin 2013 sous un statut associatif. Nous sommes tous bénévoles, et probablement un peu fous pour nous obstiner à consacrer autant de temps à cette micro-structure éditoriale qui ne rapportera sans doute jamais un sou (tout au plus, on n’en perd plus… C’est déjà pas si mal !!). Alors pourquoi faire tout cela ? Peut-être tout simplement parce que, au détour d’un salon, un enfant s’arrête, pointe du doigt un de nos livres et s’exclame : « papa, maman, c’est celui-là que je veux ! » Ben oui, parfois cela suffit à nous remplir de joie et à donner un sens à tout ce qu’on fait…
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.