Annuaire d' éditeur / Nil (Editions)
logo

Nil (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993
10 oeuvres publiés par an
NiL, lancée par Nicole Lattès en 1994, a toujours été une petite maison généraliste à forte personnalité qui a rapidement imposé son style dans des domaines aussi variés que celui de la littérature étrangère, de la littérature française, des documents politiques ou encore des essais. Sans se poser la question des genres, cette « petite généraliste » a toujours défendu avec passion les regards d’auteurs originaux. En 2018, sous la direction de Claire Do Sêrro, la marque s’est parée de nouvelles couleurs : changement de maquette et auteurs inédits – français et étrangers –ont fait leur entrée : Maude Mihami, Joy Raffin, Mary Simses, Eve Chase, Christina Dalcher, Virginie Nuyen, Rupi Kaur, Janice Pariat, Albane Linÿer ou encore Kristen Roupenian ont rejoint la croisière sur le NiL. Un pari sur de nouvelles voix pétillantes, incarnées, modernes et impétueuses.

Contact

nileditions@gmail.com
Publicité Typolibris Publicité Typolibris

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Corridor Bleu (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1997

Comme le suggère indirectement le précepte gravé à l’entrée du temple de Delphes, il est important de savoir de quoi l’on parle et surtout avec qui. Aussi le Corridor bleu se doit de vous dire qu’il est né à Douai, Nord de la France, en 1997 (là où Arthur Rimbaud composa ses cahiers et adressa ses lettres du voyant à son professeur Paul Demeny, rue de l’Abbaye-des-prés), un 22 septembre, jour de la fête nationale du Mali. Autour d’une poignée de poètes plus ou moins illuminés.

La première rencontre déterminante, si l’on suit une trame à la Gurdjieff dans ses Rencontres avec des hommes remarquables, fut, sans l’ombre d’un doute, celle de Michel-Georges Micberth qui catalysa énergies, volontés et beautés. La seconde fut celle d’Ivar Ch’Vavar, chaman et grand manitou de ce que d’aucuns appelleront la Grande Picardie Mentale, soit un territoire à la fois réel et surréel, qui s’étend du Hainaut belge jusqu’à la Picardie actuelle (pour combien de temps?) et dont les membres du Corridor bleu (car il y a eu, au début, un esprit d’équipe, enfin, une communion, qui ne portait pas même de nom et dont on conserva le souvenir à travers les ruines) arpentèrent les coins et les recoins à la recherche des lieux sacrés, des héros (dont le plus grand est saint Benoît-Joseph Labre) et des bandits comme il était indiqué dans le livre des livres Hölderlin au mirador du grand Ivar Ch’Vavar. Le plus grand livre de poésie de la fin du siècle précédent. Oui. À s’en taper la tête contre les draps du réel de stupeur.

Charles-Mézence Briseul, un peu, malgré lui, à l’origine de tout, exigeait que chacun des membres lût le livre au moins une fois par an. Ce qui ne fut pas forcément suivi. Au prix de grands tracas. D’où certaines dislocations. Qui finirent toujours, c’est vrai, plutôt bien.  Durant ces années d’initiation à la chose poétique et à l’édition underground, on put recenser de nombreuses participations à des salons, lectures, performances, festivals, plus ou moins obscurs. Mais au fond des ténèbres se tapit la vérité. Du moins une partie. Publication de la poésie la plus expérimentale: Henri Chopin, Pierre Garnier, Bernard Heidsieck.

Commencença une relative errance du Corridor bleu de par la France et le monde, depuis la Roumanie et Jérusalem, jusqu’en Inde, Bénarès (Varanasi), où devant les crémations, au bord du Gange, il devint évident, que sa mission, plus que jamais, serait de promouvoir la création, quelle qu’elle soit, littéraire, philosophique ou spirituelle, la plus exigeante et la plus marginale, celle que tous les autres, par lâcheté ou paresse, refusent et refuseront toujours de mettre en avant. Pas très loin du parc aux gazelles où le Bouddha prononça son premier sermon. On en pleura au milieu des mendiants estropiés. Et des saints reliés au grand créateur, même s’ils n’en parlaient pas ainsi. Publication des grands poètes contemporains: Laurent Albarracin, Pascal Boulanger, Louis-François Delisse.

Puis l’on changea d’hémisphère pour rejoindre La Réunion, qui est, à peu de chose près, comme l’a révélé Jules Hermann, plus ou moins, le centre, sinon l’origine, du monde ancien et à venir. Exploration des sociétés secrètes, des abysses, des cimes inaccessibles et ouverture du catalogue à une marginalité toujours plus importante devant la médiocrité de l’époque. Tout s’inversa. Les premiers, derniers, devinrent, et vice versa. Publication du texte fondateur du Japon, le Kojiki, des écrits mystiques d’Agnès Gueuret et d’une série d’entretiens avec un prêtre kanak, Roch Apikaoua.

Le futur est déjà là. Des livres à inventer. Ceux que l’on aurait voulu trouver au fond d’une librairie improbable. Que l’on aurait voulu voler ou offrir. Que les bourgeois jettent avec dégoût loin devant eux. Que l’on pose avec soin et crainte sur sa table de nuit avant de sombrer dans le sommeil en espérant qu’il soit court. Livres de pure farine et bons à caler un lit branlant un soir de cyclone.

logo-similar-editor

Nouveau Monde

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
650 livres au catalogue dont 50 publiés par an
Nouveau Monde éditions, maison fondée en l'an 2000 et spécialisée dans les domaines de l'histoire et des sciences humaines, publie des ouvrages sur le cinéma, l'histoire du renseignement, des romans policiers adultes et des dictionnaires illustrés, ainsi qu'une revue, Sang-froid, consacrée à la justice, l'investigation et au polar.
logo-similar-editor

Calmann-Lévy

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1836
1800 livres au catalogue dont 100 publiés par an
Calmann-Lévy est une maison d'édition française fondée en 1836 par Michel (1821-1875) et Kalmus — dit « Calmann » — Lévy (1819-1891), de Phalsbourg en Moselle, sous la raison sociale « Michel Lévy frères », devenue « Calmann Lévy » après la mort de Michel en 1875. Elle fait partie du groupe Hachette depuis 1993. Elle est dirigée depuis mai 2016 par Philippe Robinet.
logo-similar-editor

Slatkine (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1960
30 publiés par an

Depuis plus de trente ans, à côté de son activité de réimprimeur et d’éditeur universitaire, SLATKINE REPRINTS a développé une activité d’édition « grand public » sous la marque Éditions Slatkine.

Les Éditions Slatkine publient une trentaine de nouveautés par an, principalement à caractère régionaliste. Le catalogue permet de découvrir plus de 400 auteurs anciens et modernes : écrivains, historiens, poètes, journalistes, scientifiques, romanciers, conteurs, peintres, qui font découvrir au fil des pages et des images les traditions, les coutumes, les légendes, l’histoire, l’iconographie, la poésie et l’écriture de la Suisse romande et de ses contrées frontalières. Au surplus, de nombreux sujets d’actualité sont également traités.

logo-similar-editor

Exley (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur
300 livres au catalogue dont

Voilà plus de 30 ans que, depuis l’Angleterre, HELEN EXLEY crée de « beaux-petits-livres-cadeaux », recueils de citations, de petits textes courts, de paroles de sagesse du monde ou livres d’humour.

Depuis le début, HELEN EXLEY ne ménage aucun effort pour que chaque ouvrage soit vraiment le plus touchant, le plus profond possible et plein de signification pour celui qui l’offre comme pour celui qui le reçoit.

En effet, comme nombre d’entre nous, Helen attache beaucoup d’importance à ce qui touche aux relations et aux valeurs humaines, au sens de l’existence, à la beauté, et toute son œuvre s’y consacre.

Avec un soin infini et un discernement attentif, chaque page de chaque livre est rehaussée par une illustration (photo, dessin, aquarelle, reproduction d’une œuvre d’art…) qui donne à l’ouvrage toute sa profondeur et sa sagesse.

Depuis plus de 20 ans, en étroite collaboration avec HELEN EXLEY et mue par la même passion, une jeune maison d’édition belge les adapte en langue française en recherchant des citations et des textes courts émanant directement de notre patrimoine.

Les Editions EXLEY s.a. sont installées en Belgique, au sud de Bruxelles.

Nos quelque 300 titres, issus d’une trentaine de collections différentes, sont diffusés aux quatre coins de la France, de la Belgique, de la Suisse et du Québec.

logo-similar-editor

Parole et Silence

Maison d'édition à compte d'éditeur

Les Editions Parole et Silence publient des textes unissant spiritualité et formation chrétienne. Elles éditent également de nombreux ouvrages relevant de l'humanisme chrétien, s'attachant particulièrement aux domaines de l'éducation, de la famille, de l'engagement dans la société (débats, politique, culture, écologie…).

Elles concourent au rayonnement des grandes traditions spirituelles (chartreux, bénédictins, dominicains, cisterciens, franciscains, carmes...), des lieux de formation de référence (Collège des Bernardins, diocèses de Lyon, Lille, Toulouse...) mais aussi universitaires (Institut Catholique de Toulouse, d'Angers, Studium Notre-Dame de Vie).

Une place importante est accordée au dialogue judéo-chrétien à travers des auteurs de renom. C'est également, en partenariat avec la Librairie Vaticane, l'éditeur des écrits de Jean-Paul II, de Benoit XVI/Joseph Ratzinger et du pape François.

logo-similar-editor

Terre de Brume

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989

Créées à Paris en 1989, et installées en Bretagne depuis1991, les éditions Terre de Brume travaillent depuis près d'un quart de siècle sur les littératures de l’imaginaire et laissent, dans ce domaine, une large place à la Bretagne et aux pays celtiques.

Après avoir mis à la disposition du public, par le biais de collection comme la « Bibliothèque celte » , la « Bibliothèque arthurienne » ou «  Petites Histoires de… »,  plus d’une centaine d’ouvrages sur les contes et légendes traditionnels de Bretagne et des pays celtiques des XIXe et XXe siècles, elles se sont intéressées aux textes fondateurs de la littérature fantastique dont les origines irlandaises  — Bram Stoker, Lord Dunsany ou John Sheridan Le Fanu —, écossaises — Walter Scott, James Barrie ou John Buchan — ou galloises — Arthur Machen, John Cowper Powys ou Sax Rohmer — ne sont plus à démontrer.
Afin de compléter leur panorama des littératures de l’imaginaire, les éditions Terre de Brume ont créé un pôle science-fiction avec deux collections, Poussière d’étoiles et Terra incognita.

Plus récemment, enfin, est née une collection traitant de la sociologie des phénomènes étranges, Pulp Science.

Cet éventail permet ainsi aux éditions Terre de Brume de couvrir la totalité du spectre de cette littérature de genre, laboratoire des possibles, du conte traditionnel à la science-fiction…

De plus, attentives à la forme autant qu’au fond, les éditons Terre de Brume ont également toujours cherché à faire de leurs ouvrages des objets de plaisir où graphisme, typographie, choix de papier se mêlent pour revêtir, au final, une importance cruciale, et faire du livre une entité cohérente et un bel objet chargé des émotions du créateur et, à terme, de son lecteur.

Pour ce faire, il y a plus de dix ans, elles ont fait appel à un studio de design indépendant, le Studio Paola Fava Design,  qui développait une approche nouvelle et originale de cette profession, l’Éthique du design. Cette réflexion — où se combinaient philosophie, science de la vision, quête de l’identité et réflexion sur l’« être » du lecteur — a permis de développer des concepts peu usités dans le domaine de l’édition, comme les logo-titres qu’on a pu découvrir dans Écosse, le pays derrière les noms, Irlande,voyage intimiste ou Délicieuses Obsèques, de créer des collections entièrement graphiques comme « Pulp Science », « Petites Histoires de… », « Bibliothèque galicienne » ou encore notre logotype ainsi que le site internet de la maison…

Cette collaboration a permis de donner à la maison une cohérence accrue avec son projet éditorial.

logo-similar-editor

Le Festin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989
109 publiés par an

Hier
Le Festin a cette année 30 ans. Du chemin a été parcouru depuis le n° 1 de septembre 1989, sous-titré « Lettres, Lieux, Vues », et imprimé à quelque 1 000 exemplaires. La première page annonçait déjà en substance les grandes lignes directrices de ce que sera cette aventure éditoriale : ne pas aborder les patrimoines et la création en Nouvelle-Aquitaine sous un angle académique, mais selon une approche décomplexée et généreuse. Élevé au rang de doctrine, ce principe restera toujours le credo du Festin.

« L’Esprit Festin »
Il fallait redynamiser l’image vieillotte que véhiculait encore le patrimoine, en restituant la connaissance et en la rendant intelligible et attractive à tous, en défendant une vision plus prospective que nostalgique, plus régionale que régionaliste, plus familière qu’élitiste.
De fait, en tant qu’objet, la revue se présente à mi-chemin entre le livre et le magazine. Quant à son contenu, il associe des recherches scientifiques, inédites et documentées, à une démarche de vulgarisation. Partis pris, coups de cœur constituent le ferment de ce que l’on pourrait appeler « l’esprit Festin », autant éloigné du bulletin de société savante que du fanzine touristique. Un soin tout particulier est apporté aux images (recherches iconographiques ou actualité des reportages), car elles aiguillonnent la curiosité du lecteur. Elles éclairent, au même titre que la mise en page, le contenu rédactionnel, le soulignent en même temps qu’elle le divertit, afin qu’il n’y ait aucun hiatus entre le fond et la forme.
Enfin, le terrain d’action du Festin s'étend à toute la région Nouvelle-Aquitaine afin de proposer une lecture transversale du territoire. S’il existe une identité culturelle régionale, elle réside dans cet espace sensible où chaque site, chaque œuvre, chaque territoire est support d’interprétations, de correspondances et d’échanges. C’est aussi la diversité de la Nouvelle-Aquitaine qui fait la force de la revue. Réalisé par des amateurs passionnés pour d'autres passionnés, Le Festin se met au service de la connaissance, de l’expérience, de la découverte et du plaisir.

Aujourd’hui
En 2019, Le Festin fête ses 30 ans.  Entre temps, il a tenté d’évoluer et d’améliorer par petites touches son propos rédactionnel et visuel. D’abord semestriel, puis trimestriel (à partir de 2002), il s’est imposé comme un rendez-vous désormais attendu pour les lecteurs. Il comptabilise aujourd’hui un catalogue de 109 numéros (dont beaucoup sont épuisés), auquel s’ajoute une trentaine de hors-série thématiques. Parallèlement, la maison d’édition propose chaque année une vingtaine de nouveaux titres (littérature, catalogue d’exposition, livres d’art, essais) qui viennent ainsi compléter le fonds culturel et patrimonial régional. Pour la seule revue, les plus de 10 000 pages qu’elle totalise depuis ses débuts en font un sommaire encyclopédique unique pour la Nouvelle-Aquitaine. Ce sont quelque 10 000 exemplaires et 2500 abonnements qui sont diffusés chaque trimestre dans plus de 600 points de vente.

Avec le temps, Le Festin a ainsi inventé son propre modèle économique, sans y perdre son âme ni ses ambitions. Loin de là, la grande aventure demeure intacte, l’équipe rédactionnelle et l'équipe commerciale composées de 15 salariés s’impliquent aujourd’hui dans cette profusion d’ouvrages avec toujours la même passion.

logo-similar-editor

Luc Pire

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2011
1600 livres au catalogue dont

La marque Éditions Luc Pire dispose d’une forte notoriété puisque, sous ce label, plus de 1 600 ouvrages ont été édités en 19 ans. Le catalogue des Éditions Luc Pire investit différentes collections :

- Société – Politique
- Documents – Récits de vie
- Histoire et Patrimoine
- Humour
- Romans de gare
- Arts contemporains

Avec des auteurs aussi variés que Jean-Luc Fonck, Jacques Sondron, Thierry Coljon, Jean-Baptiste Baronian, Véronique Biefnot, Jacques Mercier ou encore Xavier Deutsch, les Éditions Luc Pire s’affirment comme une maison d’édition indépendante, belge et francophone. Elles entretiennent également des partenariats réguliers avec des éditeurs flamands.

logo-similar-editor

Arche éditeur (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1949
L'Arche est une maison d'édition française indépendante créée en 1949 par Robert Voisin. Si les premiers titres tentent de rendre familiers à un large public des domaines à l'époque surtout réservés aux spécialistes, telles la psychanalyse, la philosophie ou encore l'esthétique, L'Arche se tourne rapidement vers le théâtre : sont fondées une collection répertoriant les pièces jouées au Théâtre National Populaire de Jean Vilar ainsi que la fameuse revue Théâtre populaire. En 1954, L'Arche convient avec Bertolt Brecht d'une publication française de son œuvre. L'Arche dispose aujourd'hui d'un large catalogue d'auteurs dramatiques. Parmi eux, quelques-uns des plus célèbres des XIXe et XXe siècles (Thomas Bernhard, Federico García Lorca, Sean O'Casey, Eugene O'Neill, Bernard Shaw, August Strindberg, Anton Tchekhov et bien d'autres).Dirigée depuis 1986 par Rudolf Rach, L'Arche, fidèle à sa tradition, continue de publier du théâtre en soulignant l'importance de l'écriture contemporaine. Trois nouvelles collections ont été créées : Tête-à-tête, qui réunit des textes pour des lecteurs en quête de repères philosophiques, éthiques ou esthétiques. Théâtre jeunesse, qui a pour but de faire découvrir aux plus petits comme aux plus grands une littérature digne de ce nom. Et L'Arche/Amstramgram, qui donne à lire des textes tout public, et en particulier pour adolescents, en lien avec les créations du Théâtre Amstramgram à Genève.
Publicité Typolibris Publicité Typolibris
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.