logo

Lurlure

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
6 oeuvres publiés par an

Elles publient, à raison de cinq à sept titres par an, des ouvrages d’art, de littérature et de théorie, textes contemporains ou rééditions de textes devenus introuvables.

Lurlure ? Un mot d’argot que l’on pourrait traduire par l’expression “Ni fait, ni à faire”… Par clin d’œil, l’exact contraire du soin et de la rigueur que nous apportons à chaque livre que nous publions.

Contact

Téléphone

0678545382

Adresse

6 chemin des Poissonniers Bât B / Boîte n°221, 14000 Caen
France

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

Service des manuscrits
6 chemin des Poissonniers Bât B / Boîte n°221
14000 Caen
France

Modalité d'envois

Les manuscrits ne sont pas renvoyés.

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Imago

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1977
300 livres au catalogue dont 20 publiés par an

Imago, comme image, imaginaire… Marie-Jeanne et Thierry Auzas fondent, en 1977, les Éditions Imago.

Avec une vingtaine de titres par an, la maison compte aujourd'hui à son catalogue plus de trois cents titres. Privilégiant le croisement des disciplines, Imago publie des ouvrages de référence — faits de société, ethnologie, histoire, psychanalyse, critique littéraire — destinés à l'« honnête homme », au large public cultivé, avec une prédilection toujours vive pour les sujets insolites, curieux et rares…

logo-similar-editor

POL

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1983
1300 livres au catalogue dont 50 publiés par an
Après avoir créé des collections chez Flammarion et Hachette Livre, Paul Otchakovsky-Laurens décide, en 1983, de fonder sa propre maison d'édition.
logo-similar-editor

Sonneur (Éditions du)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2005
75 livres au catalogue dont

Fondées en 2005, les Éditions du Sonneur sont nées de l'envie de partager leur goût du livre et de la littérature, avec trois objectifs :

- publier des textes inédits et des textes oubliés ou méconnus dignes de vivre ou de revivre, d’être découverts ou retrouvés.

- éditer peu de titres, mais les accompagner assez longtemps pour qu’ils trouvent leurs lecteurs. Des ouvrages auxquels on revient et avec lesquels on vit. Bref, le contraire de la surproduction et de la grande consommation littéraire.

- ajouter au plaisir de découvrir des textes celui de lire des livres fabriqués avec soin. 

logo-similar-editor

Amaterra

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2012
135 livres au catalogue dont 25 publiés par an
Créée en 2012, Amaterra est une maison d'éditions indépendante, spécialisée jeunesse. Elle conçoit des livres qui surprennent les jeunes lecteurs, qui éveillent leur curiosité, que ce soit en explorant les possibilités techniques du papier ou en abordant les thèmes sous un angle original.
logo-similar-editor

Murano Publishing

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
43 livres au catalogue dont 12 publiés par an
logo-similar-editor

Laboratoire existentiel (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur

Le Laboratoire existentiel est né d’abord d’une fascination pour la perfectibilité de l’homme et sa capacité à s’autodéterminer, pour le meilleur et pour le pire.

Que fait-on de nous, de nos expériences, de nos pensées, de ce monde dans lequel on vit ? Nous sommes nos propres chercheurs et nos propres bâtisseurs de société.

Tel est le socle éditorial du Laboratoire existentiel, qui veut s’inscrire dans un mouvement de vie exploratoire et joyeux. Il est le fruit ensuite d’une double-passion pour le texte et l’image.

Et si on mettait davantage l’illustration en avant dans la littérature générale ?

Et si des artistes apportaient leur propre vision au travail des essayistes ?

 

Chaque livre est ainsi nourri de ce double-regard de l’auteur(e) et de l’illustrateur(trice).

logo-similar-editor

Espaces 34

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Créées il y a 20 ans, les Editions Espaces 34 ont développé dès 1992 deux collections de théâtre, l’une consacrée aux pièces du XVIIIè siècle avec des livres présentés par des spécialistes, l’autre d’auteurs contemporains français.Ces deux collections se poursuivent avec un essor donné à la collection d’auteurs français depuis le début des années 2000 à raison de 6 à 8 publications par an en ce domaine. Parallèlement une collection « Autour du théâtre » regroupe des essais portant un éclairage singulier, par exemple, sur le métier d’acteur par Simon Callow ou, récemment, sur le cirque par Philippe Goudard. En 2009, nous décidons de créer une collection Théâtre jeunesse consacrée aux pièces « à partir de six ans » en commençant par éditer des auteurs déjà publiés dans la maison. La même année, nous créons une cinquième collection, en partenariat avec la Maison Antoine Vitez - Centre international de la traduction théâtrale, consacrée aux auteurs contemporains étrangers.
logo-similar-editor

Thierry Magnier

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1998
960 livres au catalogue dont 80 publiés par an
Thierry Magnier a fondé en 1998 la maison d'édition qui porte son nom. Le logo, un petit ange lecteur, est une métaphore du lecteur : "Un ange, ça n'a pas de sexe, pas d'âge". La maison produit environ 75 titres par an. Le premier succès vient avec
logo-similar-editor

Equateurs (Editions des)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2003
200 livres au catalogue dont
Créées en 2003 par Olivier Frébourg, écrivain et journaliste, les Éditions des Équateurs ont un catalogue de plus de 200 titres, axé sur la littérature, l’histoire et les documents d’actualité. Particulièrement sensibles aux jeunes écrivains, aux voyages et à la société contemporaine, elles publient notamment Sylvain Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde; Géographie de l'instant), Flore Vasseur (Comment j'ai liquidé le siècle; En bande organisée), Isabelle Spaak (Ça ne se fait pas, Une allure folle), Hyam Yared (La Malédiction), Léonard Vincent (Athènes ne donne rien), Teresa Cremisi (La Triomphante), Jean-Paul Kauffmann (Outre-terre), Pierre Adrian (La piste Pasolini), et des auteurs américains comme Christopher Moore (Sacré Bleu) et B.J. Novak (Aura-t-on assez de temps au paradis pour voir Sinatra ?). Les Éditions des Équateurs se sont fait connaître en éditant le Rapport de la commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 et l'intégralité de l'Histoire de France de Jules Michelet. Elles ont notamment publié Le manifeste Chap. Savoir-vivre révolutionnaire pour gentleman moderne de Gustav Temple et Vic Darwood, Underground de Julian Assange et Suelette Dreyfus et, tout récemment, En cherchant Majorana. Le physicien absolu d'Etienne Klein, Golden Holocaust. La conspiration des industriels du tabac de Robert N. Proctor, ainsi que les best-sellers Un été avec Montaigne (Antoine Compagnon) et Un été avec Proust (sous la direction de Laura El Makki), Un été avec Baudelaire (Antoine Compagnon), Un été avec Victor Hugo (de Laura El Makki et Guillaume Gallienne) en coédition avec France Inter.
logo-similar-editor

Temps qu'il fait (Le)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1981
600 livres au catalogue dont
 
Les éditions Le temps qu’il fait, dont le nom s’inspire d’un titre du poète libertaire Armand Robin (1912-1961), ont été créées par Georges Monti en 1981.
Leur catalogue s’est développé dans une grande indépendance à l’égard des doctrines, modes ou influences du moment, guidé seulement par le goût des livres, l’amour de la littérature et la confiance peut-être un peu désuète dans la portée politique du langage — qui peut faire de l’expérience d’un seul le bien de tous.
Balançant, depuis leurs débuts, entre la figure (passablement péremptoire) de l’«éditeur d’honneur» et celle (trop réservée) de l’«éditeur introuvable», elles ont publié au cours de ces presque 40 années d’artisanat obstiné plus de 600 titres dans lesquels on devine leur passion sans exclusive pour la langue et leur intérêt non moins ouvert pour les images.
À toute «stratégie» éditoriale (dont, au reste, elles n’auraient pas eu les moyens) elles ont préféré la constitution, pour ainsi dire élective, d’un ensemble d’auteurs originaux, d’une addition de talents singuliers et l’affirmation d’un choix délibéré de livres qui valent avant (et après) tout par l’intensité de l’écriture, des livres qui (comme l’a écrit Giorgio Manganelli) «veulent la relecture».
 
Assumant pleinement leur statut de petit éditeur, elles poursuivent désormais, non sans faire, avec plusieurs autres, ce constat quelque peu désabusé : le rétrécissement de leur rôle (poisson-pilote ou voiture-balai), la raréfaction des grands lecteurs, l’accroissement des coûts réels de diffusion, la diminution de la reconnaissance médiatique ne sont que les symptômes apparents d’un profond bouleversement de la vie du livre — dont il incombe à chaque acteur, de l’auteur au lecteur en passant par tous les médiateurs possibles, de retarder la déconfiture, avec acharnement.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.