Annuaire d' éditeur / Casa Express Editions
logo

Casa Express Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2014
Depuis 2014, Casa Express Editions est la maison d'édition de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris. Elle est implantée au Maroc et en France, et distribue dans le monde entier ses livres, en version classique (papier) et en ebook Kindle sur Amazon.

Contact

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Autrement

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1975

Observateur indépendant ouvert au monde, Autrement est un acteur social impliqué dans le changement, dans le mouvement des idées et des pratiques. Notre démarche, à la fois intellectuelle et intuitive, savante et pragmatique, se nourrit de tous les matériaux disponibles – recherches, enquêtes, analyses, récits, fictions – pour saisir au plus près, avec des angles précis, les mutations dans les mentalités, les sensibilités, les représentations, les passages à l’acte.

Conscients de la complexité et de l’ambiguïté des choses et des êtres, et soucieux d’être utiles et d’inciter à l’action, nous voulons appréhender globalement les sociétés contemporaines dans leurs flux permanents, où se mêlent l’ici et l’ailleurs, hier et aujourd’hui, le local et l’international, le privé et le public : la planète et les enjeux géopolitiques contemporains, la société et ses mutations aujourd’hui, la ville et le phénomène urbain, le monde de l’économie, des entreprises et de la création, histoire et mémoires.

Inscrit sur le long terme, alliant éthique et esthétique, profondeur et improvisation, sérieux et lisibilité, notre projet va évidemment au-delà d’un simple programme éditorial. Il s’agit en fait de bâtir un véritable « laboratoire », un lieu d’éveil et d’incitation, un accélérateur d’énergies. Pour tous, adultes et enfants.

logo-similar-editor

Parenthèses Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1978

Dans maison d’édition il y a maison. Deux architectes, ébouriffés de Buckminster Fuller, Taos ou Theotiuacan, s’obstinèrent à vouloir dire combien «  des hommes ont longtemps regardé la terre autrement qu’avec des yeux dédaigneux. Ils en ont soulevé la pellicule supérieure pour édifier leurs abris et s’y insérer. » Ce fut Archi de terre. D’abord vingt-six feuilles, deux cent quatre-vingt-dix millimètres sur quatre cent vingt, reprographiés recto verso d’après des originaux de deux feuilles issus d’une IBM à boule Letter Gothie surtitrés en lettres transfert Franklin, fixées sur une carte de deux cents grammes, le tout plié et doté de deux agrafes métalliques de douze millimètres. 

Vint ensuite l’odeur du plomb fondu et des bains de fixatif de l’imprimerie de la rue Sainte­ très exactement en face de la librairie Lire, celle-là même qui nous donnait à voir tous les Maspero [toutes deux, l’imprimerie et la librairie ont depuis longtemps disparu, l’une sous les faux billets l’autre sous les attentats]. Le premier livre était presque là. Il fallait maintenant trouver un nom à la maison-demeure qui allait l’héberger. Elle aurait pu s’appeler NO REPRODUCTION, car ces termes légaux figuraient, prêts à poncer, sur toutes les planches de Letraset. Ce sera­ défi plus que choix-la marque d’un attachement à la précision typographique, la dénomination de ces signes de ponctuation doublés — pour venir s’intercaler. Archi de terre, aux Éditions Parenthèses, douze mille exemplaires diffusés première ivresse d’un métier encore à découvrir. Des livres d’architecture donc, mais bien sûr des livres d’architectes, menés comme un projet — « projet éditorial » — façonnant le matériau brut pour abriter, pérenniser. Des livres considérés comme un espace de découverte à aménager, au prix d’une implication absolue dans le confinement de la page — du moindre attribut typographique à l’image choisie et traitée.

L’architecture dans tous ses états — histoire, pratique ou objets emblématiques-mais surtout architecture pour s’ouvrir au monde collection « Architectures traditionnelles » — « l’architecture traditionnelle reste l’enseigne ethnique la plus démonstrative, mais aussi, souvent, la plus menacée ». L’architecture toujours à l’écoute, à l’écoute notamment du jazz, musique de l’esclavage oublié : collection « Epistrophy » — « accompagnements du jazz, de ses éclats, ses inassurances, ses colères, dans une passion cherchant à susciter ou renforcer la passion de ses gestes ». L’architecture s’ouvrant à l’art, aux origines de l’art : collection « Arts témoins » — « Témoins de la perfection des gestes fondateurs. Témoins aussi des Histoires qui,toujours, alimentent l’acte créatif. Témoins de ces altérités, les documents, gravures ou photographies mis en scène et confrontés à une connaissance en devenir, révèlent les richesses des mondes qui restent à découvrir. » Des collections, des livres pour une édition sans cloisonnements, fusionnelle, aqueduc dans l’espace ouvert de la découverte : collection « Eupalinos » où se confrontent des approches toutes complémentaires-art, architecture, urbanisme, musique (jazz, musiques improvisées, cultures musicales) , histoire, société ; collection « Diasporales » pour dire que « toute authenticité est un exil ».

L’édition sans perdre conscience : le livre n’est qu’un livre.

L’édition sans oublier de lever les yeux.

logo-similar-editor

François Bourin

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1987
Créées en 1987, les Éditions François Bourin ont marqué le paysage de l’édition française en publiant un certain nombre d’auteurs comme Jeanne Bourin, Michel Serres, Jacques Testard, Alain Etchegoyen, autour d’une ligne éditoriale privilégiant une approche tranchée des grandes questions de société. Après avoir rejoint le groupe de la Cité en 1994, la maison reprend son indépendance en 2002 et publie des auteurs comme Marc Fiorentino avec Tu seras un homme riche, mon fils, Laurence Benhamou avec Le Grand Bazar Mondial, Charles Gave, Christian Saint-Etienne, Philippe Chalmin, Patrice Romain, auteur des Mots d’excuse ou l’écrivain chinois Jian Rong, auteur du best-seller Le Totem du Loup. Mais à la suite de difficultés personnelles, François Bourin a été contraint de céder sa maison en 2013. Après une période de flottement, François Bourin a repris la tête de sa Maison en Mai 2016 avec l’appui financier du Groupe Chevrillon et de plusieurs actionnaires privés. Le groupe Chevrillon, dirigé par Cyrille Chevrillon, est une société à actionnariat familial qui investit dans des entreprises industrielles, de services et de haute technologie. Il développe également ses activités dans le domaine culturel, notamment dans la production cinématographique, musicale et théâtrale. Les Éditions François Bourin représentent son premier investissement dans le secteur de l’édition. La maison reste aujourd’hui fidèle à son ADN : les questions de sociétés et s’applique à éclairer les grandes ruptures de notre époque, qu’elles soient sociétales, économiques, politiques ou scientifiques, en s’appuyant sur les auteurs qui lui sont restés fidèles et en suscitant l’émergence de nouveaux talents. La Maison s’efforce de répondre à ces questions dans tous les domaines, littérature, essais, documents mais aussi humour ou livres illustrés. Le rythme de publication, une vingtaine de titres par an, nous permet de défendre au mieux chacun d’eux auprès de la presse et des libraires. Les couvertures ont également été retravaillées pour améliorer la qualité de nos parutions et leur visibilité en librairie.
logo-similar-editor

La tengo

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2009
Les Editions La Tengo ont été créées en 2009 par Frédéric Houdaille, fondateur de l’agence de communication H2 COM, associé à Alexandre Chabert, ancien journaliste de l’hebdomadaire Les Inrockuptibles.
logo-similar-editor

Almora

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2005
Almora est une maison d’édition (créée en 2005) et une librairie (2015) dédiées au mieux-être et à la spiritualité.
 
logo-similar-editor

ANAS

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1998
Les Editions Anas ont été fondées en 1998, avec pour objectif de faciliter l’apprentissage de la croyance et des règles de la religion musulmane aux musulmans francophones, et de contribuer à  faire connaître le vrai visage de l’Islam au grand public.
logo-similar-editor

Sutton éditions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996

"Les Nouvelles Editions Sutton bénéficient du soutien de Ciclic-Région Centre-Val de Loire dans le cadre de l'aide aux entreprises d'édition imprimée ou numérique".

Les Nouvelles Éditions Sutton, dont le siège social est à Tours, ont gardé leur ligne éditoriale historique, publiant principalement des ouvrages d'histoire locale, régionale ou nationale.

"Mémoire en Images" est la plus ancienne des collections de la Maison. Elle a permis la publication de plus de 2000 livres retraçant l'histoire locale (XIXe et XXe siècles) des villes et villages de France. Ces ouvrages sont élaborés par des auteurs locaux à partir d'archives photographiques (cartes postales anciennes, photographies familiales, fonds publics ou privés, etc.). L'image y occupe une place prépondérante. Elle se décline aussi en ouvrages thématiques (guerres, grands personnages, transports...), en études complètes du XXe siècle (chronique d'un siècle) ou des Trente Glorieuses (1945/1975), et enfin en titres publiés sur certaines villes ou régions d'ailleurs, notamment Alger, Tunis, Madagascar, La Nouvelle-Calédonie…

logo-similar-editor

Arthaud

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1870
Vers 1870, Jules Rey, libraire de Grenoble, commence à publier des livres sur la montagne. Il fonde une maison d'édition en 1882. En 1922, elle est la première en France à s’équiper d’une machine d'héliogravure, et, en 1923, à utiliser l'héliochromie. Benjamin Arthaud en devient propriétaire en 1924 en rachetant les parts de son beau-frère Alexandre Rey, fils du fondateur. En 1930, il installe un bureau des éditions Arthaud à Paris, 6 rue de Mézières dans le VIe arrondissement. À cette époque, les éditions publient diverses collections consacrées à l'histoire et à la géographie (paysages, sites, monuments…). En 1949, il lance la célèbre collection de livres de montagne et de récits d’aventure « Sempervivum », avec notamment le best-seller Annapurna, premier 8000 de Maurice Herzog. Dans les années 1960, la deuxième génération Arthaud prend les commandes de la maison. Claude Arthaud oriente davantage les éditions vers les grands livres d’art. Jacques Arthaud4 crée avec succès la collection « Mer », inaugurée par Éric Tabarly. Des collections encyclopédiques sont lancées, telles que « Les grandes civilisations », « L’histoire des sociétés contemporaines », « Littérature française » ou « Signes des temps ».
logo-similar-editor

Stock

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1708
1050 livres au catalogue dont 85 publiés par an
Depuis sa création en 1708, Stock s'est imposé sur le marché littéraire français. La Collection "Bleue" est réputée pour ses romans de qualité valorisant aussi bien des auteurs de renom, tels que Philippe Claudel ou Nina Bouraoui, que de nouveaux talents. Ces dernières années, Stock a cherché à développer la publication d'ouvrages de non-fiction à travers différentes collections : "Un Ordre d'idées" est consacré à l'histoire, la sociologie et l'ethnologie, "Essais" perpétue une longue tradition de philosophes  et "L'Autre pensée" publie des penseurs  singuliers. "La Cosmopolite", qui compte un grand nombre de Prix Nobel, est depuis le début du 20
logo-similar-editor

Lacour-Ollé (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1791
9300 livres au catalogue dont

1er éditeur régionaliste de France, plus 9300 titres disponibles au catalogue. Depuis 1791, la dynastie OLLÉ LACOUR vit au service de la chose écrite, de l'imprimerie à l'édition, en passant par la diffusion. Les ancêtres colporteurs qui ont sillonné toutes les régions de France ont laissé à Christian Lacour, directeur des Éditions, le goût des voyages prospectifs dans l'hexagone, permettant des contacts profitables à tous. Ainsi en diffusant ses propres auteurs, l'éditeur aux aguets, découvre de nouveaux talents et exhume des ouvrages importants, devenus introuvables, qu'il se fait un plaisir de ressusciter pour la plus grande satisfaction des petites patries concernées.

A côté de ces monographies locales, de biographies, essais, romans, poésie, d'ouvrages consacrés à l'ésotérisme ou à la cuisine locale, les éditions Lacour réalisent de très beaux livres, aussi admirable par leur présentation matérielle, illustration, papier, couverture, que par leur intérêt intrinsèque, parfois national et même international, comme ces rééditions de précieux Dictionnaires des siècles derniers qui sont vendus jusqu'au Japon.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.