Annuaire d' éditeur / Méli Mélo Editions
logo

Méli Mélo Editions

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2006
Méli Mélo est à l’origine une initiative de Pierre-Alban Delannoy, professeur à l’IUT B et maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication. Maison d’édition associative étudiante, elle est créée en 2006 dans le but de former des étudiants à leur future profession en les confrontant aux réalités du marché de l’édition.

Contact

Adresse

35 Rue Sainte-Barbe, 59200 Tourcoing
France

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

Service des manuscrits
35 Rue Sainte-Barbe
59200 Tourcoing
France

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

La lettre volée

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1989

Les éditions de La Lettre volée, sises à Bruxelles, fondées à l’automne 1989 par Daniel Vander Gucht, Pierre-Yves Soucy et Louis Jacob dans le cadre de l’a.s.b.l. Ante Post, poursuivent une politique éditoriale qui tient en trois points :

1° La volonté de proposer, à travers diverses collections, une réflexion destinée à un public élargi sur les enjeux éthiques et esthétiques de la société, de la culture et de l’art contemporains. Le dialogue entre sciences humaines, littérature et esthétique y est entretenu dans la perspective d’une saisie globale des phénomènes sociaux et artistiques.
2° L’option internationale qui préside au choix des œuvres de réflexion et de création publiées, et qui répond au procès même de la pensée et procède du refus d’enfermer les auteurs dans des ghettos, intellectuels ou culturels.
3° Le souci du beau livre qui conjugue le plaisir de la main, de l’œil et de l’esprit, en présentant au lecteur des textes de qualité dans une présentation soignée et élégante, tant du point de vue de la typographie que du choix des papiers et du graphisme. Plusieurs de nos titres comportent un tirage de tête.

logo-similar-editor

Ad Solem

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1992
Ad Solem, « vers le Soleil » : un nom, un esprit aussi, résolument tourné vers la « Lumière qui éclaire tout homme» (Jn 1, 12). Depuis 1992, chaque livre veut à sa manière être un éclat, une étincelle pour faire rayonner le sens ; un espace pour permettre la rencontre de l’Autre à travers le chemin des mots. Rencontre par le biais de l’écriture, laquelle, comme une trace, atteste le passage de Celui qui ne se laisse découvrir qu’après coup, dans la distance. Pendant quelques instants, le temps de lire une ligne ou une page, le lecteur abandonne sa volonté propre pour suivre l’empreinte laissée par les mots sur la surface de la page. Moments de communion avec l’auteur, dont les mots veulent réveiller en nous «le désir de l’éternité inconnue sous la douceur des mots connus» (saint Grégoire le Grand). On ne ressort jamais le même de la lecture d’un livre. L’édition est un art : un savoir-faire qui doit communiquer un savoir-vivre. Le livre, pour Ad Solem, n’est pas un moyen parmi d’autres de transmettre savoir et sagesse. Si le codex a remplacé le volumen aux premiers siècles du christianisme, c’est que sa forme traduisait le contenu de la foi dont son apparition est solidaire. Au déroulement infiniment répété du rouleau a succédé l’arrêt sur la page, la fin de la ligne. A l’éternel retour a succédé la Nouvelle Alliance. Aujourd’hui, les textes se déroulent sur l’écran des ordinateurs. Le temps du nihilisme se traduit par la civilisation du rouleau numérique. Comment être «à la page» aujourd’hui si le livre est menacé sinon de disparition du moins d’une marginalisation croissante ? Peut-être en reprenant conscience de ce que livre n’existe pas sans un regard qui se pose sur la page. Avant d’être un objet, le livre est un verbe : il «se livre» au regard. Quelqu’un s’y donne. Mais dans un retrait. « Il se tait et les mots qui nous restent s’écartent peu à peu pour laisser passer entre eux son regard » (Jean-Pierre Lemaire).
logo-similar-editor

Poétisthme

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2020
4 publiés par an

Les Éditions POÉTISTHME proposent des écrits transversaux que l’on ne peut apprécier sans faire un pas de côté – des vies latérales qui se sont refusées au littéral. Nous assumons une littérature qui se dérobe au couperet de la verticalité et à la sécheresse de l’orthodoxie. Nous revendiquons une littérature horizontale, transnationale – une littérature qui est le carrefour où se rencontrent les langages pour donner forme et visibilité au dialogue entre des voix différentes. Nous prenons donc le parti de faire face aux tensions dans le rapport à la langue pour questionner la dimension linguistique de la condition humaine – car la Parole, qu’on la méprise, la manipule ou la révère, est le point nodal de notre existence commune.

 


LE PARTI-PRIS DE LA POÉSIE


Si nous mettons en partage des écrits – des fragments –  des fulgurances à caractère poétique, c’est parce que nous croyons qu’ils sont le lieu-dit où se manifeste le plus clairement que la langue – la culture – l’identité, ne sont pas une totalité close ou un tout figé, mais bien le fruit d’un engagement, d’un geste performatif allant de Soi vers l’Autre. La poésie se confronte aux certitudes – démantèle le cadre identitaire – met en branle l’autorité illusoire, notamment celle des frontières en le Je et le Nous : deux sujets qui s’interrogent mutuellement dans le poème.

Pour Nous, éditer de la poésie, c’est revendiquer une manière de prêter attention au langage en décalage avec les usages. Non pas pour sombrer dans le particularisme ou dans un discours intellectuel nombriliste, mais pour tenter de recréer du commun sans méconnaître les identités ou, dit autrement, de permettre aux identités de s’inscrire dans le langage commun. Ce mouvement est à nos yeux celui du langage poétique.


NOS COLLECTIONS


FEU DE BRANDES : voix-brûlots – compositions au bord du poétique – paroles houleuses & émotions cahot-iques – textes qui se tissent sur la brèche – mailles obliques – scories & mété-or-es – secousses s-isthm-iques où confluent nos passions atomiques.
« Les abrutis ne voient le beau que dans les belles choses », Arthur Cravan, Maintenant (1912).


CONFLUENCES : voix enlacées non corsetées – mots choraux dont l’arborescence donne naissance à des mots-coraux – récifs où l’on s’échoue & se retrouve – paroles qui se répondent dans le désert des siècles – par-delà l’écart incommensurable une langue de terre qui joint lettre à l’être.
« Les évènements m’ennuient. Les évènements sont l’écume des choses. C’est la mer qui m’intéresse. C’est dans la mer que l’on pêche ; c’est sur elle que l’on navigue ; c’est en elle que l’on plonge… », Paul Valéry.

 

CIRCUMNAVIGATION : « L’errance est vocation », disait Glissant. Pour nous, elle sera raison : raison d’éditer, de chercher dans l’ailleurs – d’un îlot, d’une nation – des voix qui ouvrent des voies pour penser l’écart entre le proche et le loin – cet entre-deux que nous nommons isthme. À travers l’errance, nous voulons quitter l’exil intérieur auquel nous condamnent les racines langagières : nous voilà partis à la quête d’un verbe qui n’existe qu’autre part...

 

 

logo-similar-editor

Arche éditeur (L')

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1949
L'Arche est une maison d'édition française indépendante créée en 1949 par Robert Voisin. Si les premiers titres tentent de rendre familiers à un large public des domaines à l'époque surtout réservés aux spécialistes, telles la psychanalyse, la philosophie ou encore l'esthétique, L'Arche se tourne rapidement vers le théâtre : sont fondées une collection répertoriant les pièces jouées au Théâtre National Populaire de Jean Vilar ainsi que la fameuse revue Théâtre populaire. En 1954, L'Arche convient avec Bertolt Brecht d'une publication française de son œuvre. L'Arche dispose aujourd'hui d'un large catalogue d'auteurs dramatiques. Parmi eux, quelques-uns des plus célèbres des XIXe et XXe siècles (Thomas Bernhard, Federico García Lorca, Sean O'Casey, Eugene O'Neill, Bernard Shaw, August Strindberg, Anton Tchekhov et bien d'autres).Dirigée depuis 1986 par Rudolf Rach, L'Arche, fidèle à sa tradition, continue de publier du théâtre en soulignant l'importance de l'écriture contemporaine. Trois nouvelles collections ont été créées : Tête-à-tête, qui réunit des textes pour des lecteurs en quête de repères philosophiques, éthiques ou esthétiques. Théâtre jeunesse, qui a pour but de faire découvrir aux plus petits comme aux plus grands une littérature digne de ce nom. Et L'Arche/Amstramgram, qui donne à lire des textes tout public, et en particulier pour adolescents, en lien avec les créations du Théâtre Amstramgram à Genève.
logo-similar-editor

Phénix d'Azur

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2014
80 livres au catalogue dont 20 publiés par an
logo-similar-editor

La maison brûlée

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2015
3 livres au catalogue dont

L'Association La Maison Brûlée a produit par le passé des spectacles de Catherine Gil Alcala, au sein de la Compagnie La Maison Brûlée, et lui a fait des commandes à l’écriture. Cet auteur dramatique a déjà écrit un ensemble de textes assez consistant, et il a paru légitime à l'Association de prolonger l’aventure en créant en 2015 sa propre marque éditoriale Éditions La Maison brûlée, pour publier les ouvrages.

Ce point d’ancrage est un tournant, les textes doivent s’arrimer à d’autres créateurs, créer du lien, et se faire connaître du public par la même occasion. Revue de presse Après les deux premières parutions en décembre 2015 et janvier 2016, il est prévu cinq autres titres dont les publications vont s'échelonner sur 2016 et 2017.

Pendant ce temps, Catherine Gil Alcala continue d’œuvrer pour sa création singulière. Certains textes ont donc été joués au théâtre, ou ont occasionné des performances. Des nouveaux textes vont également paraître, parmi lesquels de la poésie et un recueil de nouvelles dont la destination n’est pas directement liée à la scène.

logo-similar-editor

Seghers

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1944
Les Editions Seghers ont été fondées en 1944 par Pierre Seghers et rachetées par Robert Laffont en 1960.
Seghers a fait de la poésie son domaine de prédilection.
Sa collection la plus ancienne et la plus importante (elle compte 300 titres) est “Poètes d’aujourd’hui”. 
De Paul Eluard à Andrée Chedid, “Poésie d’abord” est une des collections phares de Seghers. Lancée il y a cinq ans, elle a vocation à diffuser des poètes qui appartiennent au fonds Seghers (Aragon, Eluard, Guillevic, Roger Bernard, ainsi que de nouveaux venus).
“Poètes et chansons”, qui compte une trentaine de titres, se consacre aux monstres sacrés de la chanson française (Brel, Brassens, Trenet, Renaud…) mais aussi à la création contemporaine avec des artistes tels que Les Têtes raides, Louis Chedid ou Matthieu Chedid.
logo-similar-editor

Materia Scritta

Maison d'édition à compte d'éditeur
Les éditions MATERIA SCRITTA viennent de voir le jour. La ligne éditoriale se tient en priorité à l'écoute de l'île et de ses auteurs : à découvrir, au présent, à redécouvrir ou à susciter pour demain. Mais elles entendent bien aussi demeurer ouvertes à d'autres voix venues d'ailleurs. L'aventure est lancée sur cette base : littérature et sciences humaines. Et une exigence de la qualité de l'écrit et de l'objet-livre.
logo-similar-editor

Odile Jacob (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1986
4000 livres au catalogue dont 130 publiés par an
logo-similar-editor

Moundarren

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1994
Les éditions Moundarren ont été créées en 1984, de façon inintentionnelle, à l’initiative de CHENG Wing fun et de Hervé COLLET pour publier leur traduction de l’oeuvre des grands poètes chinois classiques et des grands maîtres japonais du haïku. Moundarren est le nom d’une montagne du Béarn, en quelque sorte berceau de la maison d’édition éponyme, un peu comme les maîtres zen chinois prenaient pour nom celui de la montagne ou ils s’étaient établis. Contempler poétiquement le monde, telle est la raison d’être, si tant est qu’il y en ait une, de Moundarren. Le mot poésie 詩 en chinois est étymologiquement parole 言 du temple 寺. Le temple c’est-à-dire l’endroit sacré d’où l’on contemple le monde.
Pour écrire un commentaire, connectez-vous.