logo

Vraoum

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2005

A l'origine de VRAOUM, il y a les éditions Warum, fondée en 2005 par Benoà®t Preteseille et Wandrille. Warum est un label indépendant classe et de bon goût qui reflète les deux facettes des deux fondateurs.

Cependant, au fil du temps, l'un des deux a ressenti l'envie de faire des projets plus grands publics qui n'auraient pas forcément trouvé leur place dans le label originel.

Voilà  pourquoi, en 2008 est fondé VRAOUM ! un label qui se consacre à  une bande dessinée plus ouverte au grand public, sur les nouveaux supports de publications, notamment internet (Blog, webcomics, interactivité…), afin de mettre l'exigence qui était celle de WARUM dans la conception de ses livres au service d'une bande dessinée populaire dans la lignée de Gotlib, Goscinny, Morris ou Charlier.


VRAOUM ! ouvre donc son catalogue avec quatre collections Autoblographie (autobio plus ou moins fictive issue du blog), puis Heromytho ( livres portant sur des héros à  tendance mythique), qui sont suivie en 2010 par deux nouvelles collections : Bàªte comme chou (série animalière, fuitrière, légumière) et ConConcept (série à  concept un peu bàªte).

La première action de VRAOUM ! aura été l'organisation du concours Révélation Blog lors du festival d'Angoulême, qui a récompensé Aseyn en 2008, Lommsek en 2009, puis Lilla en 2010. Il sera un des premiers auteurs publiés de ce nouveau label. Les deux premiers livres seront celui de Monsieur Le Chien, et La Boucherie de Bastien Vives, auteurs qu'on ne présentent plus.S'ensuivront, entre autre chose l'adaptation en 2009 du blog de Laurel, Un crayon dans le cÅ“ur ainsi qu'une flopée de projets issus de la publication internet... ou pas.

Que ce soient WARUM ou VRAOUM, on retrouve dans les deux cas, le soin apporté à  la conception des livres et la volonté de faire les choses différemment et de réinventer certains codes.

Les deux structures s'impliquent régulièrement dans la promotion d'événements atypiques, mélangeant le spectacle vivant et la création internet dans les festivals où ils sont présents (Lyon-BD, Colommiers, Angoulêe...) Benoît Preteseille et Wandrille, les deux auteurs fondateurs animent aussi régulièrement des conférences, sérieuses ou irrévérencieuse portant sur leur métier d'éditeur, sur la création en ligne, ou sur la bd en générale. En deux ans d'existence, VRAOUM a publié une dizaine de titre, creusant dans le paysage de la bande dessinée son sillon de trublion graphique et narratifs, impertinents et innovants.

En 2014, Warum-Vraoum rejoint le groupe Steinkis et commence à  conquérir le monde.

En 2042 Warum Vraoum rachète Media Participation, Lagardère et Total. Le monde connait une période de paix sans précédent.

Contact

contact@vraoum.eu

Téléphone

0179975819

Adresse

31 rue d'Amsterdam, 75008 Paris
France

Dépôt de manuscrits

Par voie postale:

Vraoum - Service des manuscrits
31 rue d'Amsterdam
75008 Paris
France

Modalité d'envois

Plus d'informations sur : http://www.vraoum.eu/mobile/chambre.php.

Maisons d'éditions similaires :

logo-similar-editor

Dynamite

Maison d'édition à compte d'éditeur
logo-similar-editor

Denoël

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1930
5000 livres au catalogue dont 55 publiés par an
Fondées en 1928, les Éditions Denoël ont publié nombre de grands auteurs tels Blaise Cendrars, Georges Perec, Sébastien Japrisot, Boileau Narcejac, Barjavel... Aujourd'hui, filiale du groupe Gallimard, la maison continue de publier des auteurs du monde entier dans de nombreux domaines littéraires. À travers de prestigieuses collections (romans français et étrangers, essais, roman graphique et science-fiction), Denoël publie environ 60 titres par an.
logo-similar-editor

Goater (Editions)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2009
70 livres au catalogue dont

Créées en 2009, les Éditions Goater sont issues du café-librairie Le Papier Timbré (39, rue de Dinan 35000 Rennes) et est une marque de la SARL Le Papier Timbré. Cet ensemble forme l’un des rares voire unique café-éditeur de Bretagne et de France. Le fondateur, Jean-Marie Goater, a une longue expérience dans la librairie et l’édition.

Il a travaillé pour les principales enseignes de Rennes (Nourritures terrestres, Coop Breizh, Virgin) et a été pendant 4 ans, responsable commercial aux éditions Apogée. Il est aussi le fondateur de deux cafés-librairies sur Rennes et engagé dans la fédération des cafés-librairies de Bretagne.

Il préside la toute jeune association des éditeurs de Rennes, La Rennaise d’édition et intervient régulièrement auprès des lycéens ou étudiants pour présenter son métier et ses passions. Les Éditions Goater sont disponibles dans les principales librairies de Bretagne et de France par le biais de ses deux diffuseurs : Coop Breizh depuis juillet 2013 pour la Bretagne et Hobo diffusion/Makassar Distribution pour la France, la Suisse et la Belgique depuis novembre 2014. Notre maison fait imprimer ses livres tous à compte d’éditeur en France, généralement en Bretagne ou dans l’Ouest.

Cette démarche écologique et économique garantie à nos livres une éthique irréprochable. Éditeur responsable, nos papiers sont recyclés ou FSC, nos imprimeurs Imprim’vert, et nos encres végétales. En tant qu’éditeur, nous sommes adhérents au galléco, monnaie solidaire et complémentaire d’Ille et Vilaine.

logo-similar-editor

Grafouiniages

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1995

GRAFOUNIAGES est une cabane d’édition (ce qui la différencie des maisons !) qui a fêté ses 25 ans en  2020.
Elle présente des albums de BD/dessins d’humour et albums de photos pour adultes et adolescents, des livres pour enfants : « Bien fait pour toi ! » et plus récemment  un livre « style roman » de chroniques d’humeur et d’humour, en attendant d’autres projets.

Outre les albums de son fondateur Fred Coconut, on y trouve les signatures de Barros, Christophe Chatillon, Maxime Coconut et Sabine Cristini.
Plus de 30 livres ont été publiés, dont un réalisé collectivement au profit de l’association Perce Neige : 30 pinceaux contre l’indifférence. Celui-ci a permis de récolter plus de 22­000 € au profit des enfants handicapés.

logo-similar-editor

La Musardine

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1996

Notre histoire

Aux origines de la Musardine, il y a Média 1000, label de littérature érotique exploité depuis 1980 par Hachette. En 1995, Claude Bard quitte le groupe et décide d’exploiter Média 1000 en créant sa propre maison d’édition. Ainsi naît la Musardine, qui étoffera rapidement son catalogue en l’ouvrant à toutes les formes littéraires.

Nos métiers

La librairie la Musardine (122 rue du Chemin Vert à Paris) est créée en même temps que la maison d’édition éponyme, en 1996, et propose l’essentiel de la production érotique disponible en France : fiction, essais, BD, beaux-livres, revues spécialisées et autres raretés font rapidement la réputation de la boutique, en parallèle de laquelle se développe un système de ventes par correspondance efficace et performant.

Nos livres
Côté édition, La Musardine célèbre l’érotisme, la sexualité et l’amour sous toutes les formes du livre : la littérature, d’Esparbec à Octavie Delvaux, avec nos différents labels et collections de fiction (« Lectures amoureuses de Jean-Jacques Pauvert », « Osez 20 histoires », les romans Média 1000 et Sabine Fournier), les guides sexos avec l’incontournable collection « Osez », les essais de « L’Attrape Corps » et autres documents sur la sexualité d’aujourd’hui, sans oublier la BD sous le label Dynamite … Chaque année La Musardine et ses différents labels publient une cinquantaine d’ouvrages.

Nos valeurs
La Musardine assume sans complexe une politique éditoriale frondeuse et militante. Convaincu que l’évolution des mœurs passe aussi par le livre, elle porte sans rougir le flambeau de la sexualité libre et décomplexée sans craindre de se heurter aux cerbères de la morale et de la bienpensance. De la pédagogie coquine des guides « Osez » aux pamphlets engagés en passant par les brûlots pornographiques aptes à choquer le bourgeois, La Musardine et ses auteurs mènent le combat sur tous les fronts !

logo-similar-editor

Humanoïdes Associés (Les)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1974
450 livres au catalogue dont 60 publiés par an
Fondée en 1974, Les Humanoïdes Associés a été synonyme de bandes dessinées d'avant-garde et de qualité. Nous célébrons notre 40
logo-similar-editor

Dargaud

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1936
4977 livres au catalogue dont 227 publiés par an
Mediatoon a été créé par le Groupe Média-Participations, leader européen sur le marché de la bande dessinée et du manga en langue française et l'un des plus importants producteurs de dessins animés en Europe. Le département Mediatoon Foreign Rights est chargé de la vente aux éditeurs, journaux et magazines étrangers des droits des bandes dessinées publiées par les cinq éditeurs du Groupe (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Lucky Comics, Kana) et par quelques éditeurs indépendants tels que Les Deux Royaumes et Ankama, ainsi que des droits des livres illustrés jeunesse publiés par le nouveau label Little Urban. MFR commercialise également les droits étrangers des éditions dérivées des séries d'animation produites par Média-Participations. Plus d'1,5 million d'albums de bandes dessinées en langues étrangères sont vendus chaque année sous licence, dans plus de 40 pays et dans plus de 30 langues.
logo-similar-editor

Nouveau Monde

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 2000
650 livres au catalogue dont 50 publiés par an
Nouveau Monde éditions, maison fondée en l'an 2000 et spécialisée dans les domaines de l'histoire et des sciences humaines, publie des ouvrages sur le cinéma, l'histoire du renseignement, des romans policiers adultes et des dictionnaires illustrés, ainsi qu'une revue, Sang-froid, consacrée à la justice, l'investigation et au polar.
logo-similar-editor

Pastèque (Éditions de la)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1998

La Pastèque a reçu ses lettres patentes en juillet 1998 et sa première publication, Spoutnik 1, a été disponible en décembre de la même année. Mise sur pied par Frédéric Gauthier et Martin Brault, la maison d’édition a publié, à ce jour, plus de 230 titres.

C’est en écoutant une table ronde sur la bande dessinée québécoise au Salon du livre de Montréal en novembre 1997 que l’idée de fonder une maison d’édition nous est venue. Ce jour-là, nous avions eu droit au sempiternel constat pessimiste sur la BDQ. Nous avons eu alors envie de brasser la cage et d’insuffler un peu d’optimisme à cette morosité ambiante.

Nous voulions prendre le pari que les Québécois, comme les francophones d’Europe apprécieraient une bande dessinée plus personnelle, plus intimiste à l’instar de ce que L’Association par exemple, avait fait en France.

Nous voulions aussi réaliser le pari de rendre viable une structure d’édition spécialisée en bande dessinée au Québec. 

Par nos lectures, nos rencontres et nos découvertes, nous sommes parvenus à établir une ligne directrice qui guide chacune de nos actions. Vingt ans plus tard, nous pensons avoir fait la preuve de notre réussite.

logo-similar-editor

Cinquième Couche (La)

Maison d'édition à compte d'éditeur crée en 1993

La Cinquième Couche est une maison d'édition belge indépendante. La Cinquième Couche, dite aussi 5c, publie essentiellement de la bande dessinée depuis 1993.
Fondée par un groupe d'auteurs de l'atelier de bande dessinée de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles (Damien Rocour, Sarah Masson, Michel Squarci, Sibylle Loof, Olivier Fable, Vincent Dutreuil, Nicholas Wood, Sébastien Kempenaers, Christophe Poot, Renaud De Heyn et Xavier Löwenthal), elle demeure jusqu'à la fin des années 1990, un groupe informel qui auto-publie ses productions. Ce n'est qu'au tournant des années 2000 qu'elle devient une réelle structure d'édition. Elle est actuellement pilotée par William Henne.
Cinq collections ont été créées : F., Extracteur, écritures, ESSAIM et Point métal.


En 2016, le catalogue compte 110 publications (5 revues publiées entre 1993 et 1998 et le reste publié à partir de 1999), par une soixantaine d’auteurs, provenant d’une dizaine de pays différents (Belgique, France, Suisse, Allemagne, Autriche, Portugal, Grèce, Finlande, États-Unis, Corée…)
La 5e Couche n’a jamais clairement définit sa ligne éditoriale a priori, sinon qu’en redéfinissant sans cesse son média, elle inscrit la bande dessinée dans les pratiques contemporaines (Tout ce qui frôle la bande dessinée et tend à l’en éloigner intéresse la 5e Couche, extrait du catalogue). Cependant, on peut dégager une tendance lourde en survolant le catalogue de l’éditeur : l’approche conceptuelle. Les publications procèdent majoritairement d’un dispositif narratif ou graphique d’ordre ludique, spéculatif, théorique, poétique ou auto-référentiel, qui préside au propos de l’auteur. Alors certes ce sont des dispositifs que l’on pourra trouver ailleurs (que ce soit en bande dessinée, en littérature ou dans les arts visuels), mais il y a incontestablement, dans les choix du comité éditorial, une inclination jubilatoire pour les jeux sur le langage et les codes visuels : les détournements, les mises en abîme, les structures narratives renversées et/ou systématiques, le jeu sur les contraintes, la déconstruction du récit, la parodie, les postulats surréalistes (poétiques, insolites, absurdes), la déconstruction de l’image, le rapport texte/image dissocié, l’abstraction, le récit métaphorique, la structure musicale, l'imposture,... Tous ces dispositifs formels n’oblitèrent pas les propos de leurs auteurs, au contraire, ils les réactivent : en abordant un thème, déjà mille fois traité, sous une forme renouvelée ou inusitée, l’auteur met en avant son sujet, qu’il soit politique, autobiographique, philosophique ou social.


Cette inclination conceptuelle et ludique n’escamote pas non plus les préoccupations formelles purement rétiniennes des auteurs : couleur, matière, techniques, texture, forme, dessin, composition… (ce sont des aspects traditionnels et modernistes déjà très présents chez d’autres éditeurs, y compris plus classiques).
De même que La 5e Couche participe d’une tendance générale de ces dernières décennies, le décloisonnement. Les livres publiés par la 5C sont pour la plupart à la lisière de la bande dessinée. Les auteurs publiés investissent le plus souvent d’autres disciplines et cela se répercute sur leur pratique de la bande dessinée : le théâtre, la performance et l’installation, la musique, la peinture, la sculpture, le graphisme, la sérigraphie, le cinéma d’animation et la vidéo, le dessin contemporain, la photo, l’affiche, la littérature,… (cet aspect n’est pas forcément spécifique à La 5e Couche et se retrouve chez de nombreux auteurs publiés ailleurs).
Quelques épisodes marquant ont jalonné l’histoire de la 5C : de 2004 à 2007, elle a repris à son catalogue la revue de littérature contemporaine écritures. De 2010 à 2013, elle a publié également la revue "Soldes, Fins de Séries", de Marc Borgers et Jean-Louis Sbille. Elle a été l'éditeur de la Bande dessinée Katz, détournement controversé de Maus, de Art Spiegelman, dans lequel l'auteur anonyme (Ilan Manouach) avait remplacé toutes les têtes des différentes espèces représentées par des têtes de chats. La 5e Couche est aussi l'éditeur de Judith Forest, succès de la bande dessinée féminine, en réalité une imposture littéraire de ses éditeurs de l’époque, William Henne, Xavier Löwenthal et Thomas Boivin.


Texte du catalogue : La bande dessinée est une forme contemporaine parmi d'autres.5C la tient en haute estime, elle et ses lecteurs. Tout ce qui frôle la bande dessinée intéresse La 5e Couche et tend à l’en éloigner. Son champ d’action est, par définition, poreux et illimité. Il ne serait pas étonnant de trouver, parmi ses livres, un précis d’urbanisme tatare ou de dodécaphonisme bantou, pourvu qu’ils s’articulent. Deux images / photos / mots etc. peuvent suffire à établir une articulation narrative. 5C montre. Du jamais vu, jamais comme ça, s’il en est.


5C agence. 5C fomente les conditions qui rendent la création possible. 5C n’a pas de cible. Son manifeste, ce sont ses livres.
Dès l’origine, le sens fusait de toutes parts. Parce que le sens n’est pas dans l’ordre des causes et des conséquences jusqu’au dénouement. Parce que le sens n’est pas dans l’élucidation. Comme un robot privé de sa fonction : il est inutile et libre. 5C aujourd’hui, c’est un catalogue de plus de vingt ans de publications, depuis les expériences collectives du groupe initial jusqu’aux livres d’aujourd’hui. Vous le tenez entre vos mains.

Pour écrire un commentaire, connectez-vous.